Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

lundi 11 juillet 2011

Tu es seul

Tu es seul, chez toi. D’habitude il y a toujours ta famille à la maison, mais là, il n’y a personne à part toi.

Comme tu t’ennuies vite, tu décides d’allumer l’ordinateur pour discuter avec tes amis sur internet. L’un d’eux te donne un lien vers un forum où l’on peut lire des histoires qui font peur. Tu n’aimes pas ce genre de choses (la dernière fois, quelqu’un t’a même envoyé l’image d’un chien qui sourit et après l’avoir vu, tu n’as plus dormi pendant une semaine). Mais bon, tu te dis que se faire peur de temps en temps ne peut pas faire de mal.

Tu enchaînes histoire sur histoire. L’atmosphère devient de plus en plus pesante. Et en plus tu es absolument seul. Il n’y a personne pour te rassurer. Pour te dire que ce que tu lis n’est que de la fiction.

Tout à coup tu entends un bruit. C’est un bruit très fort qui te fait sursauter, frisant presque l’arrêt cardiaque. Ce n’est pas étonnant, vu toutes les choses que tu as lu. Après t’être remis de cette émotion, tu regarde par la fenêtre. Ce sont sûrement tes parents qui sont rentrés, puisque le grand portail devant la maison est ouvert. Tu es rassuré… pendant quelques secondes seulement, car tu viens de remarquer qu’il a été ouvert de force. Un autre bruit dans la cour. Ce sont des bruits de pas sur le gravier, puis quelque chose qui est brisé.

Ça y est. Maintenant tu as vraiment peur. Tu commence à tout imaginer. Un gros chien ? Un ami qui te fait une blague ? Un tueur ? Tu n’as plus envie de rester ici, seul dans cette maison. Tu prends quelques affaires et sors.

Tu ouvres doucement la porte d’entrée. Il n’y a rien.

Tu l’ouvres un peu plus. Toujours rien.

Tu l’ouvres complètement. Rien du tout.

Une fois dehors tu vérifies chaque recoin de la cour. Tu ne trouve rien mais tu t’en vas quand même. Tu montes dans ta voiture et tu pars le plus loin possible. Tu roules depuis quelques heures déjà. Mais ce n’est pas grave, puisque tu es en sécurité maintenant. Qui pourrait te faire du mal là où tu es ? Pour la première depuis que tu es parti, tu regardes dans le rétroviseur.
Tu te rends compte que tu as oublié de vérifier un endroit.

Les sièges arrière de la voiture.
Auteur : Sombrale

6 commentaires:

  1. Pas mal même si les dernières phrases avant le dénouement nous laisse songer à cette hypothèse.

    RépondreSupprimer
  2. C'est normal si je suis morte de rire? 8'D

    RépondreSupprimer
  3. *Au début* Oh, Smile.dog ! coucou ! Mais, je suis seule... *entend un bruit comme dans l'histoire* Je vous JURE que j'ai pleuré QwQ

    RépondreSupprimer
  4. Et là tu vois un type qui se permet de te tutoyer alors que tu le connais même pas et tu lui fous une baffe.

    RépondreSupprimer
  5. *Regarde le siège arrière de sa voiture*

    Oh, que t'es mignon, toi ! Hein, que t'es beau, mon petit chiot ? Gouzi-gouzi ! Souris à papa, mon petit chou à la cr... OH MON DIEU C'EST QUOI CE SOURIRE DE L'ENFER ?!!

    *percute un arbre et meurt comme un con*

    RépondreSupprimer