Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

lundi 11 juillet 2011

Un jeu très réel

17 Mars – 18h29

Je commence l’écriture d’un « journal » que je tiendrais régulièrement, pas pour raconter ma vie, mais parce que je viens de faire une drôle de découverte. En flânant sur Internet comme d’habitude, j’ai trouvé un site étrange. En fait, il n’y a rien dessus, mais quand je dis rien, c’est rien. Juste un compte à rebours qui est presque à son terme. Quand j’en ai parlé sur un forum où je traîne très souvent, on m’a dit qu’il était possible que ce soit un de ces jeux. Un ARG ! Depuis le temps que j’rêve d’en faire un ! Enfin, j’ai déjà participé à un ou deux, mais ils étaient déjà quasiment terminés. Voilà donc l’intérêt de ce journal ! J’y noterais tout ce que je trouverais ou remarquerais afin de résoudre les énigmes et tout l’barda qui va avec. Le compte à rebours finira dans trois heures.

17 Mars – 19h13

Je suis tellement excité que je ne tiens plus en place ! J’ai déjà trouvé un indice ! En restant longuement sur la page au compte à rebours, j’ai trouvé un truc à force de cliquer à droite et à gauche. Ah oui, j’ai omis un détail, c’est totalement en Français. Donc, en en cliquant dans la zone supérieure droite de l’écran, j’ai entendu très distinctement les mots suivants : Nous allons faire un jeu. Mais avec une voix, comment dire … Déformée. J’ai directement fais le lien avec le film Saw ! Pour l’heure, je n’ai rien pour prouver que c’est ça, mais on ne sait jamais ! Première indice probable : Saw.

17 Mars – 21h15

Plus que quinze minutes avant la fin du compte à rebours, je n’ai rien trouvé de plus, pour l’heure. J’ai posté le lien du site sur le forum, et d’autres personnes vont chercher à percer le mystère de ce jeu. Je ne pensais pas être aussi excité à l’idée de vivre ce genre d’expérience à jour, mais je dois aussi admettre aimer ce genre de sensations. Allez, plus que quinze minutes à attendre, je vais jouer à un jeu et j’irais voir ça après.

17 Mars – 21h30

Ca y est, le compte à rebours est enfin terminé ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est assez impressionnant. Le fond noir est toujours présent, mais désormais, le coin où j’ai cliqué affiche un bouton, tandis qu’au milieu, il y une image, montrant une maison au sein d’une ville. Et en dessous, il y a une sorte de formulaire à remplir, où on indique nom, prénom, adresse mail et numéro de téléphone. Pour le nom, compte pas sur moi, j’vais en mettre un faux. Le prénom on s’en fout. Quant à l’adresse mail et le numéro, j’en ai deux que je n’utilise plus, ils feront l’affaire. Tiens ? Une fois « l’inscription » terminée, la voix s’est, de nouveau, faites entendre. Elle a dit que le jeu pouvait commencer. Ca y est, c’est parti, chasse aux indices !

17 Mars – 22h58

J’ai bien cru à un gros fake quand j’me suis retrouvé avec rien à ne mettre sous la dent. Mais il y deux minutes, j’ai reçu un mail. L’expéditeur avait une adresse très étrange. C’était forcément le MJ, et dans le mail se trouvait un simple mot : Evidence. Qu’est-ce que je peux faire avec ça ? J’ai jamais été un génie quand il s’agissait de trouver des liens entre Einstein et un chou-fleur, il me fait quand même un brin … d’évidence. C’est ironique, dit comme ça …

17 Mars – 23h22

OMG ! Sur le forum, y’a un nouveau membre ! Et son inscription date de 21h15, l’heure à laquelle le compte à rebours s’est achevé ! Mais pire encore, son pseudo, c’est Evidence ! La voilà, notre Evidence. Et son premier message n’était, naturellement, pas la présentation. Il avait crée un sujet dans le bla-bla, un sujet portant le nom de Suivre le BAC. Et en cliquant dessus, j’ai pu voir une photo d’une voiture dont l’immatriculation possédait les lettres BAC, mais ce qui me choque le plus, c’est le département. 95, ce véhicule vient de mon département. Là, pour le coup, ça devenait vraiment excitant.

18 Mars – 01h23

Je pense avoir localisé la voiture, elle se trouve, vraisemblablement, à une demi-heure de bus de chez moi. J’irais enquêter dans la journée, je n’arriverais à rien à cette heure-ci. Ah oui, j’ai aussi envoyé un MP à Evidence, je pense qu’il ne répondra pas, mais je n’ai rien à perdre.

18 Mars – 12h48

Voilà, je suis revenu de l’endroit où résident les propriétaires de la voiture, mais j’ai pas osé frapper à la porte des propriétaires. Je me suis contenté d’examiner quelque peu le véhicule, et je dois dire que j’ai bien failli me faire attraper. Faut dire aussi que j’avais l’air louche à tripatouiller le pot d’échappement et certaines pièces d’une voiture qui ne m’appartenait pas. Fort heureusement, avant de commencer, j’avais demandé à un passant si ses voisins étaient là, et il m’a répondu par la négative. Tout ça pour dire que mis à part un bout de papier totalement blanc et froissé, il n’y avait rien du tout.

18 Mars – 14h22

Je viens d’y penser, « suivre le BAC », ça doit vouloir dire de suivre le véhicule, non ? Donc, il faudra que je retourne suivre la voiture, le jour où ils rouleront avec, je crois. Et ce bout de papier n’a sûrement rien à voir avec ce jeu, il peut provenir de n’importe quoi. Je vais quand même faire part de ma « découverte » sur le forum, et puis on ne sait jamais, peut-être qu’ils ont découvert quelque chose.

18 Mars – 14h50

Quand j’ai posté ce que j’avais fais et trouvé, certains membres m’ont demandé de scanner la feuille et de poster l’image. Et l’un d’entre eux, un certain Link95, m’a suggéré de frotter au crayon à papier, histoire de faire ressortir ce qui a été écrit si cette feuille a servi de support. J’dois avouer que j’aurais pu y penser, mais bon … En effet, il y avait bien quelque chose, cela disait : Sauve-la. Sauver qui ? De quoi ? Cela soulevait une bonne dose de mystère, mais c’était le but pour lequel on faisait tout ça. Allez hop, je poste ça et je retourne voir cette fameuse voiture.

18 Mars – 19h30

Je suis de retour. Quand je suis reparti là où se trouvait la voiture, je ne l’ai pas trouvée. J’ai du arriver après le départ de ses propriétaires, et du coup, ce n’est pas aujourd’hui que je pourrais les suivre. Mas ce qui attira mon attention, c’est le fait qu’une des fenêtre de leur maison était ouverte. S’ils étaient parti, il n’y avait personne dans la demeure. Et s’il n’y avait personne, je pouvais entrer et trouver un indice. Je ne sais pas ce qui m’a pris, mais à cet instant, je n’avais plus de notions de légalité, et je suis entré. J’ai eu grandement le temps de fouiller les pièces dans lesquelles je suis entré, mais elles n’avaient rien d’étrange. Au contraire,elles étaient même plutôt banales. Seule la voiture m’apparaissait être essentielle à l’évolution de l’affaire. Je vais poster mes péripéties sur le forum, et lire si quelqu’un a trouvé quelque chose. Et j’irais de nouveau sur le site.

18 Mars – 20h00

Je n’en reviens pas … Ce site, il n’est pas normal. Quand je me suis identifié (Car oui, suite à l’inscription, on était obligé de se loguer pour avoir accès au site, sinon, accès refusé), je m’attendais à tomber sur la page principale, la maison et le fond noir. Déjà, le bouton avait disparu, mais ça, je m’en fous. Le plus surprenant était que je reconnaissais maintenant la maison, c’était celle dans laquelle j’étais entré il y a quelques heures. Mais ce qui me surpris le plus était bien le « Je t’ai vu » présent au dessus. Quelqu’un m’a vu entrer, et ce quelqu’un à un rapport avec le site. Je ne sais pas si c’est le MJ ou un de ses collaborateurs, mais j’en aurais le cœur net. Pour l’heure, toutes ces péripéties m’ont épuisés, et il me tarde d’aller dormir.

19 Mars – 17h50

J’ai eu un match de foot aujourd’hui, je me suis bien défoulé, mais si j’écris cela, c’est que j’ai vécu une putain de coïncidence. Le Link95, celui-la même qui m’a conseillé de frotter la feuille que j’ai trouvée hier, c’est un des joueurs de l’équipe adverse ! Dire qu’on fréquentait le même forum et qu’on ne le savait même pas. Mais je me suis demandé si je n’étais pas devenu fou. Quand j’ai demandé à ce gars ce qu’il pensait du fameux « Je t’ai vu » écrit sur la page de l’ARG, il m’a demandé de quoi je parlais … Saisit d’un doute, j’ai posté sur le forum afin de demander l’avis des personnes qui s’intéressaient à cette histoire, et eux aussi m’ont demandé à quoi je faisais allusion. Dans le doute, j’ai rejoins directement la page, et tout était revenu à la normale, si j’ose dire. Fou noir, photo mais pas de phrase.

19 Mars – 19h00

Je viens de recevoir un nouveau mail. Je commence à me poser des questions, car je suis le seul à être toujours contacté. Aux dires de la communauté du forum, personne n’a reçu ni mail, ni appel et ce, malgré leurs inscriptions. Peut-être un tirage au sort, peut-être que je suis le fil rouge. M’enfin, tout ça pour dire que j’ai été de nouveau approché par le MJ, et cette fois-ci, la phrase était «Méfies toi même de ton ombre.». Des menaces maintenant ? Ca commence à me courir sur le haricot cette histoire. Voilà que j’utilise les expressions de mon père …

19 Mars – 19h15

Je viens d’y penser, la maison que j’ai visitée, je n’ai rien à perdre à aller interroger les personnes qui y vivent. Après tout, les gens y résidant doivent avoir un lien avec le type qui tire les ficelles. Il n’allait quand même pas m’envoyer fouiller la voiture ou la demeure de personnes qu’il ne connaissait même pas. J’y retournerais dans la journée, pour l’heure, j’lâche le truc et je vais aller comater devant la télé jusqu’à ce que vienne le sommeil. Bonne nuit journal <3



Chaud de se dire qu’il y a des gens qui le disent sérieusement.

20 Mars – 08h52

Voilà, je suis fin prêt, et j’ai même pris du matos cette fois. Lampe torche, carnet et crayon, dictaphone et petite caméra numérique. Bon, la caméra, c’est pas le top mais ça fera l’affaire. Et j’me ferais pas avoir, la batterie est pleine, et j’y ai mis une carte de 4 gigas vierge. Ah oui ! J’allais oublier le plus important. Alors que j’allais m’endormir hier, j’ai reçu un sms sur les coups de 23h30. C’était Martin (aka Link95, pour ne pas le nommer), j’lui ai dis via MSN (On avait échangé nos adresses mails et nos téléphones) où je comptais me rendre, il m’a demandé de lui téléphoner pour qu’on y aille ensemble. Mais il m’a également demandé la raison pour laquelle j’y allais, alors qu’elle n’était plus d’actualité. En effet, la photo avait disparu du site. Comme si elle n’avait jamais été là. A la place, il y avait le titre d’un journal local. Et le seul mot que je parvenais à lire dans l’article était « Meurtre ». Ca devenait glauque mais ça n’allait pas m’arrêter. Qu’il le veuille ou non, j’irais sur place et j’en aurais le cœur net.

20 Mars – 21h52

Bordel de merde, j’ai eu la trouille de ma vie ! Sans déconner, j’ai mis du temps à m’en remettre J’vais prendre une douche, ça me calmera … Je viendrais tout rédiger après.

19 Mars – 22h27

Ce jeu devient un peu trop flippant à mon goût. Déjà le fait que je sois le seul contacté personnellement n’est pas un hasard. Le mec qui gère tout ça me connaît ! Ou du moins, il sait certaines choses sur moi, par je ne sais quel moyen, il connaît certains détails de ma vie. Quand je suis arrivé aux abords de la maison, déjà, la voiture n’était pas là, ni les gens qui y résidaient. Enfin, les gens qui y résidaient … Jusqu’à présent, Mis à part la voiture qui un coup est stationnée, un coup n’est pas là, je n’ai eu aucune preuve d’une quelconque présence humaine. Donc, en compagnie de Martin, on est allé frapper et sonner sans que personne ne vienne. Il fallait que j’explore plus en détail et, naturellement, la fenêtre qui m’avait déjà fait de l’œil était de nouveau grande ouverte. Les rôles étaient déjà définis, j’allais entrer tandis que Link allait monter la garde. J’ai, malgré la peur d’être surpris à tout moment, pris mon temps pour fouiller les différentes pièces, mais rien de notable ne m’apparaissait. Jusqu’à ce que je découvre, sur un bureau dans un coin du salon, un ordinateur, allumé qui plus est. Là, pour l’coup, j’me suis pris pour un agent des experts, comme si j’allais désamorcer une bombe ou trouver je ne sais quel terroriste planqué quelque part. J’ai fouillé les fichiers, les dossiers et les historiques de navigation, il n’y avait rien. Rien jusqu’à ce que la sonnerie du téléphone ne sonne et ne me fasse faire un bond incroyable. J’aurais du ignorer, continuer mes recherches ou partir, j’aurais du faire un de ces choix. Mais comme un con, j’ai décroché, j’avais besoin de savoir où je me trouvais, chez qui j’étais. J’ai décroché, sans dire un seul mot, j’attendais que la personne au bout du fil ne parle la première. Et je ne fus pas au bout de mes surprises. Je vais aller manger un truc, j’ai besoin d’avaler quelque chose.

20 Mars – 23h19

Où en étais-je ? Ah ouais, cet appel. Tout d’abord, la voix, je l’aurais reconnu entre mille, voire dix mille même. C’était la même que sur la page d’accueil, celle qui m’avait dit qu’on allait faire un jeu. C’était le MJ, enfin pour moi, ça n’était déjà plus un jeu, c’était donc le type qui gérait tout ça. Il commença à me dire qu’il savait que j’étais là, qu’il m’observait et que j’étais seul. Seul ? Pourtant, j’étais venu avec Martin, je ne me suis donc pas prié pour lui qu’il avait beau être omniscient pour me voir et être à un autre endroit, il devrait s’acheter des lunettes. Pourtant, sa réponse me glaça le sang. Je me souviens encore de ses mots, du premier au dernier. « Link ? Ton amitié ne doit pas lui tenir très à cœur, car sitôt que tu es entré dans la maison, il est reparti. Tu es seul. Et dans le pire endroit, à l’heure actuelle. ». J’ai crié. Juste derrière, j’ai crié quand suite à cette phrase, j’ai entendu la fenêtre se refermer, quelqu’un l’avait rabaissée. « La maison où tu es n’est pas abandonnée, il y a bien quelqu’un. Un homme un peu dérangé qui ne descend que quand le téléphone sonne. La voiture qui t’a amené ici est celle de son aide-soignant. Oh, une dernière chose, cet homme déteste les intrus. Il a déjà été inculpé pour trois homicides pour lesquels il a plaidé la légitime défense. Tu ferais mieux de partir. Ou de te préparer à mourir. Je te conseille le second choix, la suite ne te plaira pas, André Florant. ». C’était trop d’un coup pour moi, à peine avais-je repris mes esprits que j’entendais les escaliers grincer sous le poids d’une personne qui descendait, ainsi que le bruit que l’on est persuadé d’entendre seulement dans les films. Celui d’une carabine qu’on chargeait, celui d’une arme dont la balle est désormais logée dans la chambre. J’ai vraiment cru que j’allais mourir, en plus de ça en état d’infraction, légitime défense pour le tireur. Je tremble en écrivant tout ça, je n’arrive pas vraiment à m’en remettre, je continuerais mon récit plus tard, j’ai vraiment besoin de décompresser …

21 Mars – 00h32

Je pense reprendre mon récit ici, je ne trouverais pas un sommeil décent ce soir. A peine m’étais-je assoupi que je fus réveillé par un cauchemar, où le type me tuait d’une balle en pleine tête … Autant poursuivre ma rédaction, au point où j’en suis. J’ai essayé tant bien que mal de me cacher, suite aux sons terrifiants que j’entendais, mais aucun endroit ne me paraissait assez sûr pour échapper à un cinglé armé. Je ne sais pas si c’est la folie due à la peur qui m’a fait agir ainsi, mais le seul choix « logique » qui me soit passé par l’esprit était de me ruer sur la fenêtre et de passer à travers. Chose que j’ai faites, non sans plusieurs blessures au visage. Et sitôt que j’eu toucher le sol, j’entendis la décharge que je craignais. Le propriétaire des lieux avait fait feu dans mon dos. Deux ou trois secondes de plus et j’y restais. Je l’entends encore, sa voix aiguë me hurlant que si je remettais les pieds ici, c’était la mort assurée. Remettre les pieds chez toi ? Plutôt mourir. Ce qui, en soit, revenait au même en fait. Outre cela, ce qui m’effraya aussi était que la personne ayant téléphoné, à coup sûr le créateur du site, connaissait mon nom de famille. Mais comment pouvait-il le savoir ? Je ne l’avais pas donné sur le site, il n’était même pas présent sur le forum. Tiens, parlons-en du forum, comment pouvait-il savoir qu’on s’était intéressé à son site sans aucun lien pour y parvenir ? Et aussi, pourquoi m’avoir mené vers une personne si dangereuse ? Ce n’est pas possible, il m’en veux ou quoi ? Putain, mais c’est quoi ce bordel ?! Je vais essayer de contacter Martin, il me doit des explications, lui aussi, à m’avoir lâché comme ça.

21 Mars – 15h25

J’ai enfin pu contacté Martin, et il m’a avoué qu’il s’était sauvé car il avait vu la police s’approcher du lieu, et au lieu de me prévenir, il a prit ses jambes à son cou. Tu parles d’un guet. Par contre, sur la page d’accueil, qui est d’ailleurs toujours la seule page, il y avait du nouveau. Le fond noir avait laissé la place à un fond rouge, et les mots « La fin approche » étaient visibles. Sur le forum, les membres postaient les uns après les autres afin de se plaindre d’un ARG sur lequel il n’y avait rien à faire, et qu’il allait déjà se terminer. Rien à faire ? Non, j’ai juste failli mourir. Mais je ne pouvais pas en parler, si l’un de ces types venaient à me balancer à la police, j’aurais de belles emmerdes. L’exemple Link m’a appris que je devais me méfier même de mon ombre. Comme me l’a dit le MJ, en effet … Dire que j’allais inviter Link à nous rejoindre, mes potes et moi, à voir le match de ce soir vu que j’ai une place en plus, il peut aller s’faire foutre. J’préfère encore la donner à bouffer à mon chien.

21 Mars – 16h02

Putain, il me casse les couilles ce type ! J’ai reçu un de ses foutus mails, encore une fois, où il me dit que le dénouement du jeu aura lieu ce soir. Mais j’en ai rien à foutre, j’lâche tout depuis ce qu’il m’est arrivé hier. J’ai juste besoin de me changer les idées, et je ne me suis pas gêné pour le lui faire comprendre. Le temps de retrouver le mail que j’ai envoyé et de le copier :

Ecoute-moi bien mon gars, j’suis pas ton pantin, okay ? T’es toujours passé par moi pour ton p’tit jeu de merde. T’en retires quoi ? Un plaisir sadique ? T’es quoi, un frustré ? Un maniaque ? Un détraqué qui jouit dans son caleçon en envoyant un mec au casse-pipe ? En tout cas, j’laisse tout tomber, oublie-moi, et ton jeu à la con, tu peux te le foutre où je pense et tourner sur toi-même pour qu’il rentre mieux ! Maintenant, va te faire foutre !

J’espère que j’ai été assez clair. J’ai jamais écris un mail dans un tel état de rage, mais il m’a mis hors de moi en m’envoyant consciemment dans un traquenard de ce genre. De plus, ne m’a-t-il pas que si je survivais, la suite ne me plairait pas ? J’ai survécu, et j’veux pas la voir, sa suite de merde. Monsieur l’omniscient m’a peut-être vu dans sa maison de psychopathe, mais s’il veut montrer ses qualités de Dieu, il n’a qu’à me remarquer au milieu de 60.000 personnes. Bon, rien à foutre de lui, on sonne, ce sont sûrement mes potes, go le stade now !

22 Mars – 00h14

Je ne sais plus où donner de la tête … Qu’est-ce qu’il se passe ? Pourquoi moi ? J’ai fais quoi ? Je lui ai fais quoi ? Pourquoi tant d’acharnement à mon égard, bordel ? J’suis revenu du stade, j’allais tranquillement m’foutre dans mon lit quand j’ai reçu encore un foutu sms, très court, mais équivoque : « 7/B3 ». Comment il avait pu savoir que c’était ma place ? Il a su où j’étais, il m’a vu durant ce match. Ma rangée et mon siège, il a pu me voir au milieu de tout ce monde. Ce n’est pas un Dieu, j’suis pas perturbé au point de croire ça, mais c’est un acharné, et quelqu’un d’acharné contre moi, c’est pas possible autrement. Ca fait six jours que ça dure, six jours que j’ai trouvé cette page et six jours qu’il doit m’observer, m’espionner même. Je vais aller voir la police dès la première heure. J’vais pas non plus le laisser agir impunément et se foutre de ma gueule. Il veut jouer au plus malin, on verra ça.

22 Mars – 02h22

Putain. Putain. Putain. C’est pas possible. C’est un cauchemar, je vais me réveiller. C’est pas possible. J’ai pourtant enterré ça très profondément. Au cœur de mon être. Pourquoi tout faire ressurgir aujourd’hui ? Ca s’est passé y’a deux putains d’années ! C’était pas ma faute ! Va te faire foutre, taré de mes deux ! J’y suis pour rien ! Et ces connards n’ont fait qu’écrire de la merde pour vendre ! Tu sais pas ce qu’il s’est passé, t’étais pas là !

22 Mars – 10h15

J’ai pété mon plomb cette nuit. Mais là, je suis à bout de nerfs. Après avoir reçu le sms, je lui ai envoyé un mail, lui indiquant clairement mon intention d’aller porter plainte contre lui. Mais sa réponse n’a fait que m’enfoncer dans un tourment vieux de deux ans. J’ai tout fait pour bien vivre malgré ça. J’ai déménagé, j’ai tout fait pour effacer cette sordide histoire de ma vie. Et pourtant, lui ne veux pas. Pourtant, il ne peut rien contre moi. Le dénouement était hier, il l’a dit lui-même. Que ça lui plaise ou non, j’ai gagné le jeu ! Gagné ! Moi, tout seul, gagné ! Trop fort ! Ahahahaha ! Gagnééééééé !

22 Mars – 15h25

Il n’arrête pas ! Encore et toujours elle ! Toujours ce nom ! Helena … J’y pouvais rien ! Un accident … C’était un accident … Pas ma faute … Qu’il arrête ! Par pitié, arrête. Tu es qui ? Pourquoi ? Encore un message. Elle va venir. Se venger. Venir se venger. Pourtant, elle est morte. Se venger. Pas possible. Je peux plus. La police, je ne peux plus. Ouvrir de nouveau l’affaire. Me détruire. Ou mourir.

22 mras – 18h854

Elle ! Elle est partout ! Internet ! Tous les sites, Google, Youtube, forum, Facebook ! Partout la photo ! Helena … Portable aussi. Sa photo. Des messages. Elle va venir. J’ai peur. Nuit. Tout seul. Pas morte ! Venir se venger … Pas ma faute. Pas fais exprès ! Papa. Papa, sauve-moi …

272 Mras – 124h52

Là, pas loin ! Paas loiiiin. Chuuuut. Pas faire de bruit. Lé pas loin. L’omniscient. J’ai gagné. Gagné !

722 Mars – 41h36

Barricadé. Dans ma chambre. Barricadé. Plus sortir. Fin du jeu. Gagné. Pourquoi ? Pourquoi barricadé ? Parce que. L’omniscient ! Le maître. Mauvais perdant ! Le but du jeu. Depuis le début. Mourir. Je devais mourir. Mais je suis fort. Très. Comme papa. Il y a deux ans. Papa m’a sauvé. Aujourd’hui, pas là. Me sauver. Tout seul.

732 Mars – 00h15

Bruit en bas. Pistolet à clous. Prêt à tirer. Monte. Boum. Nouveau SMS. Message. « Justice sera rendue ». Qui es-tu ? Justice ? Ahahahaha ! La justice ! La Justice ! JU-STI-CE !

23 Mars – 01h22

Toujours du bruit. Des voix. Voix de fille. Sa voix. Comme avant. Elle me demande. Pitié. La sauver. Pouvais. Non. Pouvais pas ! Pouvais pas ! Chut ! Tais-toi. Je ne veux plus. Plus t’entendre.

223 mras037874h414

silence!lafermlafermlaferm!papusauver!voulépa!morte!

-

23 Mars

Le corps sans vie du jeune André Florant, 18 ans, a été retrouvé à son domicile. Le jeune garçon se serait vraisemblablement donné la mort en se tirant dans la tête à l’aide d’un pistolet à clous. André Florant était au cœur de la polémique, deux ans plus tôt, quand, au volant du véhicule d’un de ses amis, il a heurté la jeune Helena Sola. Lors du procès, le père de l’accusé, Maître Gauthier Florant, génie du barreau, a usé de moyens illicites selon certaines accusations afin de balayer les accusations et faire acquitter son fils, mais cela n’a jamais pu être prouvé. La famille de la victime n’a jamais compris comme un jeune sans permis, au volant d’un véhicule ne lui appartenant pas et coupable d’un accident ayant coûté la vie d’une pauvre jeune fille a pu s’en sortir si facilement. Pourtant, elle a survécu quarante-cinq minutes après l’impact, selon l’autopsie, et le jeune André aurait pu la mener à l’hôpital, chose qu’il n’a pas fais. Pour la famille Sola, il est évident qu’André Florant a choisit la fuite, comptant sur son père pour le sortir d’affaire.

Les amis du jeune homme ne comprennent pas ce qui a pu le pousser à un tel acte, pour eux, il n’y avait rien qui pouvait justifier un suicide. Refusant de prendre la parole il y a deux ans, et resté loin de toute l’agitation médiatique, le demi-frère de la victime a aujourd’hui accepté de prendre la parole :

Sa mort ne nous ramènera pas Helena, c’est un fait. Mais je n’acceptais pas de vivre dans un monde où Helena était morte, et où son assassin vivait comme si rien ne s’était passé. Aujourd’hui, je dirais que justice a été rendue dans la mesure où son meurtrier a rendu l’âme. Certains prennent la vie comme un jeu, et certaines règles ne doivent pas être enfreintes. Pour ce qui est de son suicide, je pense qu’il a prit peur et que cet acte à lui seul tend à prouver que son avocat n’a pas du être tout blanc pour le défendre.

Ces mots sont les premiers du demi-frère de la jeune Helena, Martin Sola, dans la presse depuis le décès de sa sœur.


Auteur : Garaton


15 commentaires:

  1. Encore un excellente Pasta, Vraiment très bien réaliste, bravo!

    RépondreSupprimer
  2. Excellent. La fin est parfaitement choisi et aucun détail n'ai laissé au hasard. je plussoie Heaven-smile.

    RépondreSupprimer
  3. Dans le paragraphe '19 mars - 17-50 ' la dernière phrase a une faute, non ? ( Fou noir, au lieu de font noir ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Autre faute constater, on passe du 20 mars -21hxx au 19 mars 22hxx

      Supprimer
  4. L'auteur nous laisse completement voir que c'est Martin "Link45" qui a tué le mec pour vengé sa soeur, surtout quand il dit "Certains prennent la vie comme un jeu, et certaines règles ne doivent pas être enfreintes"

    RépondreSupprimer
  5. 95.... c'est mon département !!!

    RépondreSupprimer
  6. Je pense à une légère erreur mais je me trompe surement. Quand le MJ parle de cet homme un peu psychopathe qui plaide la légitime défense, il faut noter que ce dernier est équipé d'une arme à feu. Ca passe crème aux U.S.A mais dans le 95 je ne pense pas que celles-ci soit utilisables légalement. Et puis bon, admettons que pour le premier meurtre, la légitime défense passe, ça doit etre plus compliqué quand deux autres meurtres passent par la suite. Je me trompe surement mais ce détail m'a interpellé.
    Sinon sympa comme creepypasta.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'arme à feu, ça peut être un fusil de chasse. Si tu as un permis de chasse, tu as le droit d'en posséder un.

      Supprimer
    2. Pas forcement un fusil de chasse, c'est très dur d'obtenir un permis de port d'arme en France mais ca doit possible, ma mère avait une arme quand j etais petit (enfin c etait ya bien 15 ans mais bon, je vois mal ma mère acheter une arme dans une cité mdr).

      Supprimer
  7. Je suis le seul qui a pas tout compris ?

    RépondreSupprimer
  8. Incompréhensible, mais pourquoi il se remet par hasard à re-écrire dans son journal, 2 ans après avoir jouer le jeu sur Internet. Et puis pourquoi après avoir échapper au vieu fou, il a décidé sans la moindre raison de renversée cette fille Héléna ? Et d'abord que voulais dire le "sauve là ?" Sa signifiait que le MJ était au courant de l'avenir et qu'il ne fallait pas qu'il l'abandonne après l'avoir écrasé ?

    J'ai l'impression d'avoir lut 2 histoires différentes sans aucun lien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MJ etait le demi frère de la fille accidenté ;) donc celui etait au courant pour tout

      Supprimer
    2. Le "jeu" est orchestré par Martin, son pseudo pote Link95, qui est en fait le demi frère d'une fille qu'il a renversée en voiture deux ans auparavant. Martin veut venger la mort de cette fille en "rendant justice", donc en poussant le narrateur vers sa mort.
      Je pense que "sauve la" est une référence au fait qu'il aurait pu l'aider après l'avoir renversée étant donné qu'elle a vécu encore 45min après l'accident mais qu'il a pris la fuite.
      Les évènements tels que le journal, le jeu et le vieux fou se passent donc 2 ans après l'accident qui lui est reproché par le MJ, tu t'es bien perdu dans la timeline ^^'

      Supprimer
    3. C'est à l'envers : Il a renversé une fille il y a 2 ans puis le jeu a commencé

      Supprimer
  9. "Chaud de se dire qu’il y a des gens qui le disent sérieusement." c'est martin qui à écrit cette phrase?

    RépondreSupprimer