Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

vendredi 26 août 2011

L'incident d'Ozark Cable







1. Pendant mon enfance j’ai vécu dans une petite ville dans le sud du Missouri juste au nord du mont Ozark. La ville comptait environ 10 000 habitants. La plupart de ces personnes gardent cette histoire pour eux et refusent d'en parler, mais pas moi. Tout a commencé durant l’été qui a suivi ma deuxième année d’école élémentaire.



2. Dans cette ville, il n’y avait qu’un seul fournisseur pour la télévision, Ozark Cable. Il fournissait le câble au sud du Missouri et au nord de l’Arkansas. Il ne diffusait que 10 chaînes vu que le satellite n’était pas disponible dans la ville et les alentours. Chaque matin, je regardais les mêmes programmes en rediffusion. Mes options en matière de dessins animés n’étaient pas très diversifiées.



3. Au début des vacances d’été, ma famille et les dix milles autres habitants de la ville reçurent une lettre d'Ozark Cable disant qu’il y aurait une nouvelle chaîne de télévision à la pointe de la technologie et qu'il y aurait maintenant plus de 30 nouvelles chaînes, y compris Nickelodeon (Bob l’éponge, etc…). Je pourrais enfin regarder de nouveaux dessins animés.



4. Durant la troisième semaine des vacances d’été, la nouvelle chaîne de télévision était opérationnelle et ma petite ville était enfin entrée dans une ère un peu plus moderne. J’avais maintenant un vrai choix d'émissions à visionner, fini la rediffusion ! J’étais un petit garçon de sept ans heureux... .mais c’est à ce moment-là que ça a commencé.



5. J’ai entendu parler du soi-disant truc étrange par un de mes amis qui un soir avait aperçu ses parents regarder un film (rien de louche bien sûr) autour de minuit, jusqu’au moment où il y avait eu des sortes d’interférences irrégulières, des sortes de flashes avec l’image d’un homme sans yeux, qui souriait d’une manière inhumaine, accompagnés d’un fort bruit blanc à vous casser les tympans. Le bruit était tellement fort que mon ami avait sursauté. Ses parents ont contacté le fournisseur du câble et ils leur ont notifié l’incident, ils ont dit que cela serait examiné. Cependant le problème a persisté, jusqu'à devenir si fréquent dans toute la ville que mes parents m'ont interdit de regarder la télé entre le soir et l’aube. De toutes façons, je n’étais pas vraiment du genre à regarder la télé à ces heures-là.



6. Après une semaine, plus personne ne regardait la télé en fin de soirée. C’était compréhensible, l’image de l’homme sans yeux était flippante. Il y avait une rumeur qui disait que parfois, la nuit, les télévisions s’allumaient toutes seules et la seule image que l'on voyait était celle de l’homme qui tendait la main vers le spectateur comme pour l’attraper. Un jeudi matin, mon père était à son travail et ma mère devait aller faire les courses. Habituellement, elle m’obligeait à venir avec elle, mais je l'avais suppliée de me laisser seul à la maison pour regarder un nouvel épisode de Ren et Stimpy. Ma mère était partie et je restais seul à la maison. J'ai pris discrètement quelques biscuits et je me suis assis en face de la télé en attendant l’émission.



7. Une brève étincelle d'électricité statique a fait son apparition sur l’écran mais je n'y ai pas fait attention. Je me suis contenté d'attendre l'épisode. C’est alors que le générique a commencé, aussi joyeux que d'habitude.

Mais juste après le générique, la seule chose que l'on voyait était les personnages en décomposition et des gens éventrés, accompagnés par un bruit blanc suraigu qui était si fort qu'il donnait l'impression de me percer les tympans. J’ai immédiatement couru hors du salon pour aller dans ma chambre, mais avant de monter l’escalier, j’ai regardé la télé une dernières fois. Et j’ai vu l’homme. Mais il avait les orbites vides, et du sang en sortait, et il tendait une main en décomposition. J’ai alors couru dans ma chambre et je me suis caché sous le lit en sanglotant convulsivement. J’ai même vomi sur le plancher.



8. Quand ma mère est revenue des courses, elle m'a cherché un peu partout et a fini par me trouver sous le lit, m'obligeant à en sortir. Je me suis dirigé à contre cœur vers la télé en me cachant les yeux (heureusement que j’étais habitué à descendre les escaliers). Je l'ai éteinte avant de tout expliquer à ma mère, jusqu’au moment où un coup à la porte m’a interrompu. Ma mère est allée ouvrir : c'était la famille de mon ami. Les parent avaient l'air graves. Mon ami, lui, essayait de cacher son visage parce qu'il pleurait. Il avait vécu la même expérience que moi... Toute la ville avait vécu cette horrible expérience.



9. Presque immédiatement après l’incident, la police locale a commencé son enquête sur la nature des images . À peu près 1 semaine à m’ennuyer et à dormir dans le lit de mes parents. La police a fini par faire une déclaration beaucoup moins concluante que ce que nous espérions : la compagnie de télévision Ozark Cable avait acheté un lopin de terre appartenant à un ancien sanatorium. Ils avaient détruit le bâtiment qui s'y trouvait et brûlé les corps sans mandat et sans l’accord des familles des défunts pour simplement pouvoir poser des fils et des câbles. Finalement, la compagnie eut une amende et fit faillite. D’après les rumeurs, le propriétaire de la compagnie se serait suicidé. Le satellite s'est développé peu à peu et le câble a commencé à péricliter. Personne n'a jamais su comment les émissions s'étaient faites pirater, et personne n'a jamais su d’où vennaient les images de l’homme qui tendait la main...



Traducteur : Samymania

Creepypasta originale ici.

8 commentaires:

  1. Pas mal, je prévoyait une fin plus facile, mais là c'est pas mal.

    RépondreSupprimer
  2. mouais pas mal l'image ne colle pas trop avec la pasta vu qu'il y a personne :p

    RépondreSupprimer
  3. Quelques erreurs de trad surtout vers la fin mais bonne creepy pasta dans l'ensemble ;)

    RépondreSupprimer
  4. “J’ai alors couru alors dans ma chambre et je me cacha alors sous le lit„

    Meh. C'était quand même sympa.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai beaucoup aimer, encore une fois les yeux ; Zalgo.
    Mais très bonne creepy' ont peut également choisir "comment cela aurait été diffuser".

    RépondreSupprimer
  6. J'aurais bien aimé voir une image du mec ça aurait rendu l'histoire encore + gore

    RépondreSupprimer
  7. Il n'y a que moi qui suis perturbée par les chiffres devant les paragraphes ?

    RépondreSupprimer