Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

lundi 22 août 2011

"Cher Oncle Kevin"


On a tous dans notre famille un leader, un déconneur. Dans la mienne, c'est l'oncle Kevin. Oui, Kevin. 48 ans, mais à l'époque, ce prénom existait déjà.

Kevin c'est un mec marrant. C'est vrai que quand je ressors ses blagues au lycée, je fais un carton. Et bien lui c'est pareil. Avec son humour, il a dégoté un joli bout de femme et a engendré un joli bout de fille nommée Misa.

Bref la belle vie quoi. Kevin est aussi connu pour son physique très jeune. Ça peut paraitre dingue comme ça, mais a presque 50 ans, mon oncle Kevin n'en fait que 25~30. On a beau chercher, on ne trouve pas le secret de sa jeunesse. Sans
doute est-ce son métier de mécanicien qui entretien sa forme. Mais quand
on voit la gueule de ses collègues, on se pose des questions quand
même. Tenez, pour vous donner un exemple, il y a 2 ans, en camping, des gars et des filles de 20-25 ans l'avaient suivi toute une journée. Kevin était très charismatique, mais je vous dis pas le choc que ça leur a fait d'apprendre que leur leader était un vioque, à la fin de la journée.


Je vous rassure, malgré qu'il ait toujours été proche des jeunes, il n'a jamais été tenté d'une quelconque relation avec une fille plus jeune. Non, ce mec faisait tout pour rester dans la légalité. Il n'y a qu'un truc qu'il ait fait, et qu'il regrette aujourd'hui. Vous allez me dire, UNE erreur, dans une vie, c'est pas grave. Mais cette erreur est dure à oublier, parce qu'elle a engendré plein de petites choses pas sympathiques.

Septembre 2010. Misa va fêter ses 14 ans. Elle hérite de son père pour le charisme, et de sa mère pour sa passion pour les sciences. Tout ce qui concerne les smartphones, les jeux vidéos, la mode...ne l'a jamais vraiment passionné, elle s’intéressait plus à comment c'était fait l'intérieur que le produit lui-même. C'est pourquoi elle a demandé pour son anniversaire, je cite : "Quelque chose qui va me plaire et me surprendre à la fois. La pièce rare, mais simple".

Moi, Kevin et Edgar ( Un collègue de mon père et ami de Kevin ), on a cherché. Mais on séchait. On a pensé à oublier la demande de Misa, mais on connait son caractère. Jusqu'à la veille on cherchait, sans trop savoir.

Puis enfin, Kevin m'a invité la veille de la fête d'anniversaire de Misa. Il avait trouvé quoi offrir et voulait me le montrer. On est donc monté dans son grenier, qui n'est accessible que depuis son garage.

La pièce est faiblement éclairée, et très poussiéreuse. On a avancé entre les caisses, les cartons, les livres, les vêtements, les disques vinyles, les vieux trucs pour faire le ménage, les coffres, et les vieilles babioles. Kevin est arrivé tout au fond du grenier : déjà, il n'y avait presque plus de lumière. Les araignées s'en étaient données à cœur joie. Entre les toiles, les tas de poussières et les cartons, Kevin plongea une main sûre. Il en extirpa une boite en carton avec un petit carré de plastique pour voir à l'intérieur.

Le carton était vieux mais les couleurs encore belles, et visiblement, ce carton avait déjà été ouvert. Il m'a fallu peu de temps avant de reconnaitre le kit du Chimiste. Un jouet sorti en 1979 et interdit en 1984 à la suite de nombreux décès d'enfants, sans doute à cause d'une mauvaise manipulation de produits dangereux.

Aussi loin que je me souvienne, on a eu la discussion suivante :

Moi : Eh Kevin ( on s'appelle par nos prénoms ), tu vas pas offrir ça à Misa ?
Kevin : Beh si, pourquoi pas ?
Moi : Mais...t'as vu l'état du carton ? Il a d'jà été ouvert, c'est pas possible !
Kevin : Ouais, j'ai reçu ce cadeau de ma meuf de l'époque, en 1981. On a bien déliré dessus. Mais on a arrêté de s'en servir pas longtemps après qu'on l'ait eu. J' te jure, presque tout est comme neuf. Même les substances, il en manque pas beaucoup.
Moi : C'est dangereux non ?
Kevin :
Misa est très bien éduquée, elle saura bien s'en servir. Tu sais de nos jours les pompiers ils viennent n'importe quand alors hein ! Bon allez, aide-moi à descendre ça.


La chimie. A la fois simple et mystérieuse. Surtout mystérieuse.


Bon bah okay, on a descendu la carton usé, on l'a ouvert, et on a tout emballé dans un nouveau truc tout propre pour faire croire que c'était neuf . Et, au jour prévu, lors de la fête d'anniversaire, on l'a offert.

Misa a ouvert le paquet, contente comme un enfant de 6 ans. Elle a vu le contenu, elle a regardé sous tous les angles la plupart des éprouvettes...puis elle nous a regardé, nous, toute la famille, autour de la table, elle a fait le tour des visages avec ses yeux, et a fait un petit sourire timide en riant légèrement. Puis le soir, vers 23 heures 30, après la fête, elle a rentré toutes ses affaires offertes dans sa chambre. Un nouveau portable, un jeu de simulateur de vol pour PC et le fameux kit du Chimiste. Comme d'habitude à chaque fête chez Kevin, je restais pour dormir ici et mon père venait me récupérer le lendemain. On s'éclate toujours bien la nuit chez Kev. Pas de sous-entendu.

Ah cette nuit, c'est sûr qu'on s'est éclaté. Misa m'a demandé de venir dans sa chambre pour voir comment était le nouveau simulateur de vol. On a bien déliré a faire des crash contre les immeubles. Le jeu était parfait. Puis, vers 2 heures du mat', Misa commençait à fatiguer.

( Je vous propose une musique d'ambiance à partir de maintenant : http://www.youtube.com/watch?v=CkKUm1ExJe0&feature=related )

On a donc essayé une activité plus calme : le kit du Chimiste. On a essayé...on a mélangé tout et n'importe quoi. Ça a faillit péter à un moment, on a eu peur. Bref, j'ai vite compris pourquoi le jeu avait été interdit.

Puis Misa était fatigué et moi aussi, alors elle est partie dormir sur son lit et moi sur une matelas gonflable, juste à coté du lit.
Je rêvais que...ah, je ne sais plus de quoi je rêvais, mais j'en ai rêvé au moins. Puis j'ai été réveillé. Par un bruit, dans la nuit. Sur le bureau, une éprouvette tenait toute seule en équilibre sur un paquet de feuilles de papier. Elle tenait comme ça, toute seule, et la lumière rougeâtre qu'elle émettait faisait un petit "Fshiiiii", un peu comme les creepers dans Minecraft. L'éprouvette s'est mise à tourner, en s'inclinant de plus en plus. J'ai cru entendre, du bruit de mèche qui se consume, comme une voix de femme qui émergeait lentement en disant "Roulroulroulroul".

J'ai pris peur, la lumière fut de plus en plus intense ! Elle virait au jaune maintenant. J'ai reculé, j'ai buté contre le lit, je me suis retourné en sursautant, et quand je me suis à nouveau retourné, il y a avait désormais deux lumières : une en haut, jaune, très forte et très grosse, et une plus petite, bleues, très intense. Les deux lueurs faisaient des mouvement circulaires à en faire tourner la tête, des trucs psychédéliques qui rendaient fou. Puis les deux éclairs de lumière se rapprochèrent lentement. Je me suis jeté sur Misa pour la réveiller, et, alors qu'elle ouvrait les yeux, l'éprouvette se redressa net, toujours en tournant, les deux lumières entrèrent en contact et PAN ! Elle éclata, dans un bruit similaire à un ballon de baudruche. Un panache de fumée, puis rien. Misa a sursauté lors de l'explosion, puis m'a regardé, et a fait un non de la tête en souriant ; elle pensait sans doute avoir halluciné.

N'empêche que le lendemain matin, Misa allait prendre une douche et finalement, elle n'a pas pu. Quelqu'un avait gribouillé au rouge à lèvres sur le miroir. On s'y est mis à deux pour nettoyer. C'est marrant, mais ça ne ressemblait pas à du rouge à lèvres, c'était plus liquide. Je lui ait dit un truc à la fin, je sais plus quoi. Donc elle est partie chercher une feuille pour le noter. Elle est entrée dans sa chambre et a poussé un "AAAAAH" de peur. Un cri oui, un cri de peur. Sur la feuille en haut du tas, une inscription. L'écriture était bizarre, on aurait cru que les lettres étaient brulées dans le papier. Voilà le contenu de la lettre, d'après mes souvenirs :

"Cher Oncle Kevin ;
Christelle est de sortie.
Tu vas apprendre l'erreur qu'elle celle de me donner gratuitement."



J'ai finalement compris qu'il s’agissait de sang sur le miroir.

On l'a donné à Kevin pendant qu'il regardait Téléfoot. Il a pris la feuille en riant, puis a commencé à lire. Et là...il a comme...déchanté. Il est devenu pâle. Il s'est levé du sofa et s'est assis sur une chaise, pâle, abattu, les yeux exorbités, tendant plus vers un cadavre que vers un humain. Ça y est, il les faisait enfin, ses 48 ans. Il a commencé à délirer, à dire plein de trucs qui n'avaient aucun sens.

Puis il s'est levé, à tourner la tête partout, a couru dans la chambre de Misa et s'est emparé d'une éprouvette qu'il s'apprêtait à casser contre le sol. On l'a calmé, on l'a fait s'asseoir, et on lui a demandé ce qui n'allait pas.

Kevin nous a donc expliqué....

( Je vous propose une autre musique d'ambiance, moins glauque que la première : http://www.youtube.com/watch?v=L9Gmn8t6H9Q&feature=related )

Sa meilleure amie de l'époque s'appelait Christelle. Christelle était mentalement instable, pour ne pas dire dépressive. Kevin devait sans cesse la réconforter, c'était son confident le plus proche. D'ailleurs, c'était son seul confident. Après quelques mois de relation rapprochée, Christelle a commencé à aller mieux. Elle avait encore la cafard, mais pouvait sortir dans la rue. En réalité, elle n'était pas guérie : elle avait craqué pour Kevin, et ce sentiment l'avait rendu lentement folle. Un soir, elle feinta une rechute. Kevin arriva aussitôt, et là, Christelle se jeta dans ses bras en lui lançant des "Je t'aime" à la gueule.
Et c'est là que leur relation commença : Christelle était folle de Kevin, Kevin aimait beaucoup Christelle, sauf que ce dernier avait déjà quelqu'un dans sa vie, une autre femme, avec qui il va d'ailleurs partager le reste de sa vie... Pour ne pas lui déplaire, il faisait croire à Christelle que lui aussi l'aimait, mais bien sûr, tout ça c'est que des conneries. N'empêche que le Kevin ça lui faisait "un coup en plus à tirer". Pour ses 18 ans, la jeune déprimée offrit un kit du Chimiste à Kev'. Sauf que, le même jour, l'homme s'était mis en tête de lui dire pour sa double-relation. Christelle ne l'a pas supporté : elle a fait un mélange avec le kit du Chimiste, a rédigé un lettre de suicide, puis a bu le mélange et est crevée comme une merde.

Kevin a gardé sur lui la lettre de suicide. A ce moment de l'histoire, il la ressort de son manteau en cuir.

Voici le contenu de la lettre :

"Cher Kevin,
Tu es content. Tu as une femme, tu veux un enfant, et tu es bien dans ta maison.
Et moi, je suis seule. Je suis une merde. Je sais que tu le penses mais que tu ne le dis pas.
Pour toi un trou est un trou, et je suis un de plus à tirer.
Alors comme ça, tu veux qu'on reste amis.
Tu n'as jamais dit à ta femme que tu avais une double-relation.
Et elle ne le découvrira jamais.
Moi, c'est bon, je le sais. Mais je n'aurais pas dû.
Je me souviens, quand tu m'as dit "je bois pour oublier".
Toi qui bois pour m'oublier, je vais boire pour que tu n'aies plus à le faire. Mon alcool fera de moi un lointain souvenir.
Cher Kevin ;
Il y a encore des choses à apprendre.
On ne joue pas avec les sentiments d'une femme."


Voilà. Visiblement, l'âme de Christelle hantait toujours la boite. Enfin ça...c'est le raisonnement parano. Ça n'avait peut-être aucun rapport. Une fois qu'il eut fini son histoire, Kevin se leva, prit la boite pour la mettre à la poubelle. Mais, en levant la boite, un bruit bizarre se fit entendre. Kevin sentit une vibration il approcha son oreille du carton, et une silhouette en sortit violemment, un silhouette de fumée verte, qui se jeta sur le cou de Kevin comme pour l'étrangler ! Argl argl argl, elle serrait fort, Kevin tenta de lutter mais ses poings traversaient son meurtrier fantôme. Une voix de femme se fit entendre, Kev reconnut la voix de Christelle. Au moment que Kevin allait s’effondrer à force de ne plus pouvoir respirer, la fumée verte se dissipa violemment en un "Vloum". Et ne laissa aucune trace. La boite du Chimiste, quant à elle, était ouverte. Elle se consuma en une explosion brève, puis plus rien.

Kevin fut hospitalisé, les traces de strangulation étaient bien visibles. Finalement il s'en est bien sorti.
On n'a jamais revu la silhouette verte, ni eu de nouveaux signes de sa présence. Désormais, il y a continuellement une odeur d'alcool à bruler dans la chambre de Misa.

L'alcool à brûler.
La lettre de suicide en avait parlé.

"Toi qui bois pour m'oublier, je vais boire pour que tu n'aies plus à le faire. Mon alcool fera de moi un lointain souvenir."

Elle avait raison.

Et vous savez quoi ?




Christelle avait été assassinée par un tir de 22 long rifle. Fusillée dans le dos. L'autopsie a révélé qu'elle n'a jamais bu de substance mortelle.


Cher Oncle Kevin
Il y a encore des choses à apprendre
Auteur : Loozar


7 commentaires:

  1. Je pense que Christelle ne c'est finalement pas suicidé mais a était tué et comme son "fantome" s'attaque a Kevin...On a le tueur!

    RépondreSupprimer
  2. Oui Kevin a assassiné Christelle en vérité

    RépondreSupprimer
  3. très belle musique de limp izkit, ça se marie parfaitement avec le texte, très bon choix

    RépondreSupprimer
  4. Le style narratif est assez moche, mais l'histoire est intéressante, je trouve

    RépondreSupprimer