Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

mardi 27 novembre 2012

La peur réelle

Nous craignons tous des choses, mais qui peut dire qu’il a déjà connu la peur réelle ?
 
Prenons cet exemple. Vous êtes au rez-de-chaussée, devant votre ordinateur, lorsque les infos commencent à la télé. Vous vous installez sur votre canapé et écoutez attentivement le présentateur annoncer les résultats du sport que vous suivez et raconter les histoires habituelles que les journalistes aiment relater à propos des gaffes et autres mensonges de nos politiciens.
Vous êtes sur le point de monter vous coucher, quand le journal télévisé refait une apparition subite et imprévue. Les informations parlent maintenant d’émeutes provoquées par une évasion massive à la prison locale. Meurtriers, violeurs et fous dangereux sont libres et rôdent dans les rues. Vous pouvez entendre des bruits dehors. Aussitôt, vous vous accroupissez, éteignez la télé ainsi que l’ordinateur et toutes les sources de lumière afin de ne pas attirer l’attention sur votre maison.
Toujours baissé, vous progressez lentement jusqu’aux escaliers. En passant devant la vitre de votre porte d’entrée, vous apercevez des silhouettes humaines marcher dans votre allée. Vous retenez votre souffle, grimpez les marches quatre à quatre… Vous foncez jusqu’à votre chambre, fermez les rideaux, vous jetez dans votre lit et vous cachez sous les couvertures. La tête enfouie dans votre oreiller, vous avez envie de pleurer en silence. Vous savez que ce cauchemar sera bientôt fini, vous vous rassurez encore et encore… Mais quelque chose vous perturbe toujours sans que vous parveniez à mettre le doigt dessus, vous hantant telle votre ombre.
Vous vous relevez brusquement lorsque vous entendez quelque chose. A cet instant précis, la pensée la plus horrible qu’il soit possible d’imaginer vous envahit.


A cet instant précis, finalement, vous comprenez... Vous connaissez enfin la peur réelle lorsque vous réalisez que vous avez oublié de fermer la porte d’entrée.

Traduction : ChubbyCrow

Creepypasta originale ici.

8 commentaires:

  1. Je l'avais déjà lue en version originale il me semble. Courte et efficace, rien d'autre à dire dessus ;)
    Ah si, la traduction est bien faite !

    RépondreSupprimer
  2. Je crois que le Meme qui va le plus avec la fin est "Combo Breaker !". C'est ballot comme on dit, néanmois la traduction est efficace !

    RépondreSupprimer
  3. Pas de chance. La porte d'entrée est ouverte XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Possible d'éviter le spoil ? Ts.

      Merci.

      Supprimer
    2. Normalement, on lit la pasta avant les commentaires.

      Supprimer
  4. Ah ça fait plèz' ce genre de bijoux !

    RépondreSupprimer