Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

vendredi 18 janvier 2013

Moe

Moe est une poupée, ou plutôt, les restes d'une poupée. Il ne reste plus que la tête. Composé de "cheveux" et de 2 boutons en guise de yeux, Moe est assez connu, en raison d'une vieille histoire qui s'est passé il y a une cinquantaine d'années, dans une ferme dans le Massachusetts.

Dans cette ferme, vivait une famille, qui arrivait à bien s'en sortir financièrement. Ils avaient 2 filles, des jumelles de 13 ans, et un petit garçon, nommé Harry, qui avait 11 ans. Pour son anniversaire, ses parents on eu l'idée de lui offrir une poupée. L'enfant se sentait terriblement seul, ses parents travaillaient beaucoup, et ses soeurs ne pouvaient pas s'occuper de lui. En lui offrant cette poupée, ils espéraient que l'enfant se sente moins seul.
Harry sautait de joie, la poupée n'était guère très jolie, mais elle suffisait au garçon pour se sentir heureux et comblé. Et pendant des mois, le gamin jouait avec cette "peluche", lui parlait et lui confiait ses secrets. Ses parents étaient heureux, mais l'obsession de Harry pour le jouet les rendait un peu inquiet. Harry parlait en Moe. Quand ses parents lui demandaient quelque chose, il prenait Moe et c'était Moe qui leur répondait. Les parents trouvaient ça marrant au départ, mais plus les mois défilèrent, moins Harry ne parlait, laissant place à Moe.

Un soir, Harry réveilla ses parents, en leur disant que Moe pleurait et que ça l’empêchait de dormir. Le père se leva, furieux, et cria sur son fils, prétextant que ce n'était pas drôle. Il prit Moe, et le jeta dans le sous-sol. Harry ne disait rien, et fixait le sous-sol, Moe tout au fond. Il descenda les marches, et se mit à pleurer devant le corps inanimé de Moe.
Le matin suivant, Harry ne descendait pas de sa chambre, restant aux côtés de son jouet. D'après les dires des 2 soeurs, Harry ne semblait être pas seul. Quelqu'un lui répondait, mais ce n'était pas clair, elles n'entendaient pas de quoi ils parlaient. Les parents et les filles devenaient gênés de la présence de Moe. Toute la famille avait l'impression que Moe les regardait, partout ou ils allaient. L'une des soeurs a même un soir, eu la peur de sa vie. En marchant dans un couloir, quelqu'un lui lança un vase. Elle réussit à l'éviter, et le vase se brisa à quelques centimètres d'elle. En se retournant, elle ne vit que Moe, la fixant. La famille décida alors de brûler la poupée, ne restant que la tête de cette dernière. Le même soir, Harry fugua, et le père se mit à le suivre, en le suppliant de revenir. Le corps du père a été découvert quelques jours plus tard, prés d'un lac. Le ventre ouvert, laissant les organes a l'air libre. Le petit n'a pas été retrouvé, et la famille s'est fait plutôt discrète depuis.

Et au final, la famille mourut dans le silence, ne faisant plus jamais parler d'elle.

Quelques années plus tard, une autre famille emménagea dans la ferme. Un jeune couple, fiancé depuis peu. Quelle fut leur surprise, quand ils découvrirent une tête de poupée, par terre à l'étage. L'homme étant un collectionneur, décida de la mettre dans une salle, ou il exposait la plupart de ses trouvailles. Seulement, la femme n'était pas très rassuré. La salle se trouvait à côté du salon, et la tête ne faisait que de la fixer, quand s'asseyait pour lire un livre ou pour se reposer. L'homme, au contraire, était attiré par la tête de la poupée. Il prenait soins d'elle, et se mettait même, de temps en temps, à lui parler sous l'oeil horrifié de sa femme. Ne pouvant plus supporter cela, un soir, elle décida de prendre la poupée et de la jeter dans un lac, plus loin. Mais sur le seuil, l'attendait son mari. On découvrit le corps des 2 fiancés, dans le hall d'entré. La tête était posé sur une table, couverte de sang.

Depuis, Moe est accroché sur un des murs de la ferme, devant l'entrée. La ferme est abandonnée, et il est écrit qu'il est formellement INTERDIT de prendre la tête.

19 commentaires:

  1. Shenab Al-Rhajiim21 janv. 2013 à 23:13:00

    J'en serais presque triste pour Moe

    RépondreSupprimer
  2. Vraiment classe cette pasta!

    RépondreSupprimer
  3. La tête est en pâte à modelée ! On nous a mentit !

    RépondreSupprimer
  4. je la trouve plutôt rigolote avec sa ptite moue (sans mauvais jeu de mots sur son charmant prénom)!^^

    RépondreSupprimer
  5. Beaucoup trop de fautes sur les concordances des temps et les conjugaisons L'histoire est bonne mais le niveau de langue maladroit comme avec "ne faisait que de la fixer" un peu trop enfantin comme expression, et pensez à vous relire !! "quand s'asseyait pour lire un livre ou pour se reposer" il manque clairement un pronom dans cette proposition ^^

    RépondreSupprimer
  6. Pas mal mais comme disais mon voisin du dessus je trouve qu'il y a trop de faute et que l'histoire ne fait pas assez peur,et la phto aussi !

    13,5/20

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour les fautes, je me relis trés trés peu, donc bon. XD
    Je devrais, fin' merci de l'avoir signalé ! ^^

    RépondreSupprimer
  8. Et fais-en des plus longue stp !

    RépondreSupprimer
  9. Oh oh, si tu veux ! XD

    RépondreSupprimer
  10. Merci mais t'en prépare une là ?

    RépondreSupprimer
  11. Mmh non, j'ai plus vraiment d'idée, et j'ai beaucoup de problèmes en ce moment. Mais je m'engage à en faire une chaque mois au moins !

    RépondreSupprimer
  12. Ok bah prend soin de toi les creepy,ça passe après !

    RépondreSupprimer
  13. A quand le retour de Moe et du petit garçon? :p

    RépondreSupprimer
  14. Jesper que la prochainesera aussi bien meme mieu

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour.

    Désolé d'utiliser cet endroit pour vous faire une proposition, mais hélas c'est le moyen le plus simple de vous contacter à cette heure tardive.

    Je suis un écrivain qui a écrit une Creepypasta. Demain, à 12 h 01, sur mon site http://storycraft.overblog.com/ devrait sortir la Creepypasta intitulée: Quand les esprits s'échauffent. Je vous propose donc de la consulter, et si elle vous plaît, d'en toucher 2 mots sur votre site en mettant l'URL qui redirigera les gens qui souhaitent la lire. Comme vous le savez, un écrivain vit de ses écrits, aussi, je ne peux autoriser sa publication directe ( je m'en vois désolé, mais hélas, c'est le métier !... et les temps sont durs ! ).

    Je m'adresse donc à vous, cher administrateur de ce blog, par l'intermédiaire de ce modeste commentaire. Vous pourrez le supprimer après l'avoir lu, je ne m'en vexerai pas. Mais si vous souhaitez me contacter, retenez mon mail: romaric.aubertin@yahoo.com

    Vous vous demandez peut-être pour quoi je ne suis pas passé par votre forum ? Vue l'heure tardive, déjà que je n'aime pas m'inscrire partout surtout pour passer juste deux minutes, je ne me sentais pas le courage d'envoyer une inscription qui ne serait peut-être pas validée de suite ( sur Xooit, on peut choisir de valider l'inscription en tant qu'admin... ) et j'avais besoin de vous contacter plutôt rapidement, mais je n'ai pas trouvé de formulaire de contact, dommage !

    J'espère ne pas trop vous avoir dérangé et vous souhaite une bonne nuit, en espérant que vous me contacterez et me donnerez votre avis une fois cette Creepypasta sortie ( qui sera, je le rappelle, à 12 h 01 sur mon site ! ).

    Cordialement

    Romaric Aubertin, écrivain

    RépondreSupprimer
  16. Désolé, j'avais oublié de préciser ! Je suis un fan de votre site et lis régulièrement les Creepypastas que vous publiez, c'est d'ailleurs la raison qui me pousse à en écrire par moments ( et je dois bien avouer que j'ai envoyé, à l'occasion, quelques personnes sur votre site car il est de qualité pour tous ceux qui aiment frissonner ! ) ! J'étais fans des nouvelles d'Edgar Poe et cherche à écrire parfois tel un Edgar Poe moderne mélangé à une certaine dureté, ce qui me permet d'être à l'aise dans l'écriture d'une Creepypasta !

    RépondreSupprimer
  17. On dirait un des enfants morts dans Coraline

    RépondreSupprimer
  18. Bon, ça a été dit, et redit, mais voilà les fautes, quoi...Avant-dernier paragraphe, quatrième ligne, l'auteur(e) a même oublié un mot "Quand ELLE s'asseyait...". Je mets ça sur le compte de l'étourderie, ou peut-être que ça n'a pas été relu? En tout cas, l'idée d'une poupée masculine, pour une fois, est bonne. Des histoires sur des poupées, il y en a, mais ce sont toujours (sauf pour Roger...), des poupées filles...Donc, bien. Et puis, on sent bien le malaise que Moe provoque, on devine qu'il est maudit, ou qu'il a juré de se venger, après s'être senti "abandonné" par Harry...Alors que c'est le père qui, fou de rage, a balancé Moe à la cave...Et Moe s'est vengé. Depuis, il apporte la mort à tous ceux qui voudraient le "posséder"...L'intrigue est bien trouvée, et les histoires d'objets maudits, ça fait toujours flipper...Donc, bien joué, l'auteur(e) ^_^

    RépondreSupprimer