Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

dimanche 17 février 2013

Deadly Premonition, les os maudits

Deadly Premonition... Un jeu vraiment bizarre maintenant que j’y repense, je me demande même comment j’ai pu le finir tellement le jeu devient malsain au bout d’un moment.


Sans rentrer dans les détails de l’histoire de ce jeu, je vais vous raconter ce qui s’est passé ce jour-là.


Je l’ai déjà terminé une première fois pour tout vous dire, en ligne droite bien sûr vu que l’atmosphère du jeu commençait à me mettre mal à l’aise, je n’avais vraiment pas envie de m’y attarder. Dans le jeu, vers minuit, des possédés surgissent en pleine ville et des chiens mesurant 3 mètres viennent vous attaquer, c’est vous dire à quel point ce jeu est étrange, mais bref.


Je ne sais pas si c’était de la curiosité ou simplement de l’ennui, mais je m’étais fait une nouvelle partie et étais bien décidé à le compléter en long et en large histoire d’en finir une bonne fois pour toute. Aucunes surprises pour le début ayant déjà terminé le jeu une première fois, je poursuis le fil conducteur du jeu et décide enfin de boucler les missions annexes du jeu.


À contre cœur,  j’ai décidé de terminer dès le début la mission de collecte d’os humain (histoire de commencer quelque chose de joyeux). Des choses assez macabres s’étant déroulé dans le village du jeu, une mission consistait donc à trouver tous les os cachés pour pouvoir reconstituer un squelette humain. C’est à partir de là que je me suis dit que j’avais bien fait de finir le jeu en ligne droite…


Arrivé au premier emplacement, la musique du jeu commençait à s’accélérer tout en étant plus grave. C’était assez glauque mais je me disais que c’était voulu pour rester dans le thème de la mission… Par contre, rendu à l’os suivant, cela devenait vraiment plus étrange.


La musique de fond était toujours grave, mais on pouvait désormais y entendre des sons étranges, qui pouvaient ressembler à des grognements et des pleurs.



Je m’efforçais à me persuader que tout ceci était voulu, mais… quelque chose clochait vraiment à propos de ces phases de gameplay. J’étais mal à l’aise mais je faisais avec, m’accordant quand-même quelques pauses pour ne pas devenir dépressif.
Chaque nouvelle découverte devenait de plus en plus angoissante, l’écran flashait, les bruits s’intensifiaient, les pleurs laissaient de plus en plus place aux cris, qui semblaient ceux d’une femme ou un enfant.


Heureusement que cela s’arrêtait au bout de quelques minutes après la trouvaille macabre, c’était quand même à vous rendre dingue. J’hésitais franchement à éteindre au bout d’un moment, mais je me disais toujours que tout cela n’était qu’une sale blague des développeurs pour ne pas finir le jeu au complet ou pour rallonger la durée de vie.


L’un des pires moments était de déterrer le crâne, plus  j’approchais et plus les couleurs du jeu virait au gris, l’image tremblait légèrement mais tout était silencieux contrairement avec les autres os. C’était la dernière partie du squelette à trouver donc je n’allais pas me décourager maintenant.


Une fois le crâne déterré, il y avait comme des sortes de murmures incompréhensibles. Tout était maintenant en noir et blanc, les arbres au loin ondulaient d’une façon désordonnée et l’animation de mon personnage quand je marchais était devenu étrange, sa tête tremblait convulsivement à chaque pas qu’il effectuait. J’étais rendu vraiment très mal à l’aise donc j’ai éteint la console immédiatement après ça, mais étant toujours convaincu que tout ceci n’était qu’une mauvaise farce et ayant pris un peu de recul par la suite, j’avais décidé de rallumer ma Xbox 360 pour effacer les données de ce jeu décidément trop malsain pour moi.


Tout cela avait été inutile, la console ne s’est même pas rendue sur le menu principal pour le coup, j’étais rendu au même endroit lorsque j’avais tout éteint… Mais… l’environnement avait changé, l’heure dans le jeu s’est bloquée à minuit, le ciel était devenu rouge et les nuages dans le ciel défilaient en accélérés.


Sur le coup je trouvais ça normal, j’avais déjà eu affaire à ça dans le jeu et c’était quelque chose de scripté. Le véhicule du personnage était juste à côté, je suis monté dedans pour ramener les os au fossoyeur du cimetière, enfin, j’ai lu sur internet qu’il fallait faire ça pour récupérer la clé de son manoir et mettre la main sur son lance-flamme… Décidément, ce jeu est vraiment étrange, mais soit, tout devrait redevenir à la normal vu que la mission arrive à terme.


Arrivé tant bien que mal au cimetière, faute d’une carte mal foutu et des ombres qui apparaissent pour venir détruire votre véhicule, je m’étais dirigé vers l’entrée… et tout était redevenu bizarre.


Les ombres s’étaient regroupées en masse devant le cimetière mais ne rentraient pas. J’en ai profité pour me ruer vers le fossoyeur et lui rendre ce foutu squelette. Il me faisait flipper, il avait une vraie tête de dépressif mais faisait des sourires forcés de temps en temps. Je zap les dialogues pour en finir vite mais plus le dialogue avançait et plus sa tête bougeait convulsivement, comme pour mon personnage avant. Puis sa tête s’arrêta mais ses yeux me fixèrent pendant au moins 3 bonnes minutes, le texte défilait en accéléré sans que j’aie besoin d’appuyer sur un bouton.


Et là… BAM ! Un gros flash venant de l’écran puis un gros bruit et il avait disparu… La clé de son manoir était dans mon inventaire et il ne me restait plus qu’à y aller. Un peu excité mais quand même franchement effrayé par ce qui se passait,  j’en ai profité pour brancher un périphérique d’acquisition vidéo vers la fin de la mission histoire de montrer à ceux qui ne connaissent pas ce jeu à quel point il est flippant.


Je vais vous expliquer comment s’est déroulé la fin, je suis encore assez troublé car franchement, c’était le moment le plus malsain…



J’étais revenu vers le portail, les ombres qui s’étaient entassées devant n’étaient plus là et ma voiture non plus, il y avait à la place une silhouette étrange. Personnellement je n’osais pas y aller, mais plus je restais dans ce cimetière et plus l’ambiance déraillait. Les pleurs étaient revenus et la caméra partait de plus en plus en vrille. Pas le choix donc, j’ai couru vers la sortie et je pu distinguer que la personne à la sortie était mon personnage.


Il était immobile, ses yeux étaient entièrement blancs et il n’arrêtait pas de sourire. J’ai couru en direction du manoir mais un cri strident me glaça le sang, une des musiques du jeu s’est enclenchée sur le coup mais dans une version encore plus malsaine, je ne saurai vous la détailler car sur le moment, je n’avais vraiment pas la tête à ça !


Mon double flottait dans les airs et me poursuivait. Sur le chemin en pleine course, je croisais les autres habitants du village qui étaient immobiles pendant que je me faisais poursuivre. Leurs nombres grandissaient au fur et à mesure que j’approchais, j’ai même eu le malheur d’en heurter un. Grosse erreur, un gros zoom eu lieu sur sa tête désincarné suivi d’un hurlement à vous filer une crise cardiaque s’est produit. J’ai bien essayé de mettre le jeu en pause mais ça ne marchait pas.


La personne qui me poursuivais n’était plus la même, il était vêtu d’une veste de pluie rouge sang et me poursuivais avec une hache tandis que les habitants immobilisés laissèrent place à des cadavres sans tête. Le jeu se vidait peu à peu de ses textures, mis à part le manoir qui était en face de moi mais qui semblait s’éloigner alors que je courrais en sa direction.
Le psychopathe qui me poursuivait finit par me rattraper et un autre zoom s’est produit mais en direction du manoir cette fois, les pleurs et les murmures étaient revenu puis le noir total ensuite…


L’écran de chargement s’afficha mais l’image était celle de mon double aux yeux blancs au lieu de celle qui apparaissait habituellement. Ensuite, j’étais rendu dans une pièce entièrement noire, je pouvais entendre pendant un moment des rires étouffés en bruit de fond puis le cadavre d’une femme crucifiée apparu. Elle est censée apparaître dans la forêt du village donc je ne comprenais de moins en moins ce qui se passait… Mon personnage se déplaçait tout seul de façon désordonnée en direction de la femme pendant que l’écran virait de plus en plus au rouge.


La femme disparaissait de plus en plus à chaque pas de mon personnage laissant place à la silhouette d’un homme étrange sur un fauteuil roulant. Les rires avaient disparu, l’écran était toujours rouge, mon personnage était vidé de toute sa texture et était donc tout gris, il bougeait à terre de façon étrange pendant que des cris de douleurs commençaient à se faire entendre en bruit de fond.


L’homme en chaise roulante parlait de façon rapide et incompréhensible et sa voix était de plus en plus forte. Elle me donnait mal à la tête et cela devenait insupportable. Je me suis levé de mon canapé pour aller éteindre tout ça car ce n’était vraiment pas humain d’endurer ça… Au moment d’éteindre le jeu, la femme crucifiée est réapparue, le jeu avait bogué et l’écran avait freezé pendant qu’un cri atroce tournait en boucle.


J'ai tout de suite débranché la prise de la console pour mettre fin à tout ceci, jeté le jeu puis me suis juré de ne plus y rejouer…


Ces temps-ci encore, je regarde de temps en temps la partie vidéo que j’ai enregistrée avec mon acquisiteur. Le début marche correctement mais la partie avec la course-poursuite bogue un peu et c’est le noir complet quant à la partie du manoir.


J’ai montré la vidéo à des amis mais ils ne comprennent pas de quoi je veux parler. Ils réagissent en étant effrayés mais pas aux mêmes parties de la vidéo que moi, c’est étrange, c’est comme si ils voyaient autre choses.

Voici la vidéo, peut-être que vous comprendrez mieux que moi :


2 commentaires:

  1. La vidéo ne pas pas réellement fait peur, elle m'a juste un peu dérangé, et m'a donné mal à la tête. Sinon l'histoire est pas mal ^^

    RépondreSupprimer
  2. ben si il jète le jeu comment il veut y jouer

    RépondreSupprimer