Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

mercredi 27 février 2013

La forêt aux yökais

Salut, je m'appelle Suri, j'ai 18 ans, j'habite tous près du mont Fuji, dans un petit village de quelques habitants, tout près d'une forêt que de nombreux Japonais connaissent, je veux bien sûr parler de la forêt Aokigahara, tristement célèbre dans le monde pour son taux de suicides élevée. Et donc si vous trouver ce calepin, ça veut dire que j'ai fugué, bravé les interdits pour me retrouver devant cette foret maudite, je suis un homme désormais, je n'ai plus peur, et j'ai décidé de percer ce mystère.


Cela fait déjà une heure que je marche dans la foret et j'ai déjà l'impression d'être observer, quelqu'un marche derrière moi. Bien que je n'en sois pas si sûr car le vent commence à se lever et des feuilles se soulèvent, les murmures, comme des plaintes, des gémissements que j'entends ne doivent venir que des arbres, du vent qui souffle sur leurs feuilles.


J'ai cru voir quelqu'un marcher derrière moi, cela paraissait être humain, mais je n'en suis pas sûr. Je n'ai pas peur... pour l'instant. La chose semble toujours derrière moi, je continue toujours à me répéter " Ne te retourne pas, ne te retourne pas... " mes c'est plus fort que moi. Quelque chose me suit.

Cela fait deux heures que je marche, et je ne vois rien de suspect, la chose qui me suivait était un renard, ce n'est seulement que la fatigue qui me pèse qui lui a donnée cette forme humaine à mes yeux. Les arbres cependant m'inquiètent plus, ils ont des formes presque humaines, comme des humains suppliants, essayant de se lever. Le vent s'est arrêté mais les murmures continuent, le vent n'en est donc pas la cause, les plaintes et les supplications continuent. La peur m'envahit.

Je me suis posé sur un tronc d'arbre dans une clairière, je me suis levé en sursaut après m'être assis, je l'ai cru entendre pousser un râle. La fatigue m'a gagné, je m'assoupis un peu, entourant l'arbre de sel pour me protéger des yökais.

J'ai été réveillé en sursaut par des bruits de tambour, comme une sorte de rituel, au loin et alors que mes yeux tentaient de s'habituer à l'obscurité régnante malgré la pleine lune, j'ai cru apercevoir le visage d'une femme devant ma tête. Enfin bref, juste un rêve, rien ne m'a poussé au suicide pour l'instant. Les tambours résonnent toujours, je vais tenter de voir d'où ils proviennent.

Je me rapproche, les tambours se font mieux entendre. Tiens, j'aperçois une cabane, elle semble habiter, une lumière vacillante l'éclaire, je sors un couteau au cas où, je suis peut-être fous mais prudent, de plus il y a de nombreux arbres autour d'elle, murmurant eux aussi.

Finalement, pas de quoi s'inquiéter, il n'y a juste qu'une petite femme, elle m'a dit qu'elle recueillait les voyageurs égarés, et les empêcher d'aller plus loin bien que très peu l'écouter et que c'est à cause de ça qu'on les retrouvés mort.

J'écris ces mots devant une tasse de thé, demain je rentre chez moi pour expliquer mon aventure. La dame a fait mine de ne rien entendre quand je lui ai demandé pourquoi sa maison na jamais était repérée et puis, elle est partit se coucher. Tiens, j'entends du bruit dans sa chambre, la lumière s'allume... l'ombre derrière...les murs de toile est horribles... mon dieu son cou... son cou s'allonge... c'est un *Rokurokybi, quelque chose vient de souffler la bougie, ceci sont sûrement mes derniers mots, son cou s'allonge...les coups de tambours se sont accentués, ils sembles étrangement... proche très proches... Oh mon dieu ! Ce rire, le cou s'approche... lentement il va bientôt passer l...

* (Yökai japonais au cou élastique dévoreur d'âmes).

Le jeune garçon a été retrouvé le lendemain pendu à un arbre, la maison en question avait disparue.
Remerciement à Tchouen, le sergent à la police de Tokyo de m'avoir donner accès a ses archives.

14 commentaires:

  1. Il n'avait plus de sel protecteur à la fin, ou bien il était trop occupé à écrire pour y penser? Oo néanmoins, ça me donne envie de voir cette forêt de plus près! elle a l'air chouette!^^

    RépondreSupprimer
  2. Il a etait pris sur le vif il a pas eu le temps je pense

    RépondreSupprimer
  3. Ca tente quelqu'un un camping en forêt?

    RépondreSupprimer
  4. Hum ... Je trouve que les dernières creepypastas ont des fautes d'orthographes qui, je pense, sont gênantes à la lecture. Du moins, c'est mon cas. Je trouve que ces fautes gâchent un peu l'histoire, c'est dommage :/

    RépondreSupprimer
  5. Je suis le seul qu trouve ça bizarre que la personne prenne des notes pendant que la femme se transforme ?

    RépondreSupprimer
  6. L'histoire est bonne mais comme d'habitude, c'est BOURRÉ de fautes d'orthographe et de grammaire... C'est insupportable et ça vient grandement gâcher l'expérience de lecture, c'est bien dommage...

    RépondreSupprimer
  7. Heu tout le monde est mort ? Personne poste des creepypastas ni rien

    RépondreSupprimer
  8. C'est les admins qui s'en chargent, et ils sont tous très occuppés. Faut pas le presser, Rob, sinon y tape. Alors ta gueule (s'il te plaît) parce que c'est moi qui prends quand il est de mauvais poil. Sinon, rassure-toi, il y a un tas de pastas qui n'attendent que leur publication.

    RépondreSupprimer
  9. Calme toi Tripoda, d'ou tu sort un ta gueule à quelqu'un comme ça ? Caaaaaalme oh, si tu le prends comme ça, pourquoi tu ne me dis pas ta gueule quand c'est moi qui m'en plaint (je suis Kennedy) ? Je t'ai jamais vu insulter quelqu'un, oh.

    RépondreSupprimer
  10. Caaaaaalme. C'était de l'humour, pas d'inquiétude. Le "s'il te plaît" était là pour le rappeler...
    Désolé pour ceux qui l'auraient mal perçu. Je demeure, jusqu'à nouvel ordre, Votre Honorable Tripode.

    RépondreSupprimer
  11. Désolé, mais on sait jamais, ça m'a paru super bizarre que tu dises ça quoi. X)
    Désolé !

    RépondreSupprimer
  12. Mais c'est vrai je suis passée sur le forum, dans les propositions de creepypasta et je trouve qu'il a de nombreuse creepy sympa que j'aimerais voir sur le site (s'en vouloir presser qui qu'onque) :).

    RépondreSupprimer