Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

mardi 12 février 2013

Les coins sombres

Dans pratiquement toutes les bâtisses, il existe un coin, une petite parcelle que personne ne regarde, jamais. C'est le coin dans le sous-sol qui est bloqué par le canapé entreposé là depuis des années, ou l'espace étroit dans le grenier entre le mur et les tas de cartons remplis d'objets que vous n'utilisez plus mais que vous refusez de jeter. C'est l'espace qui ne voit jamais la lumière du Soleil ni aucune autre lumière. Là où les ténèbres non seulement règnent, mais filtrent également autour des murs de leur prison.


Personne ne sait pendant à peu près combien de temps un endroit doit rester oublié avant d'acquérir cette caractéristique, ni si cela nécessite certaines conditions. Mais il reste une chose bien plus évidente à laquelle vous avez sûrement déjà pensé.


Dans les constructions récentes, lorsque ça arrive, les habitants racontent la plupart du temps avoir eu froid en passant à côté. Y compris dans les greniers pendant les étés les plus chauds. A chaque fois que l'envie leur vient de jeter un coup d'oeil furtif à cet endroit afin de voir s'il y a quelque chose, un effroi les saisit. Ils quittent la pièce rapidement, en courant presque. Une fois que l'espace dissimulé est laissé derrière la personne, cette émotion disparaît et ne tarde pas à être oubliée voire moquée.


Que se passe-t-il réellement dans ces sanctuaires des ténèbres qui ont été oubliés ? C'est impossible à dire. Tandis que nombre de ces coins n'ont absolument rien révélé d'inhabituel, des âmes courageuses ont perdu leur équilibre après rien de plus qu'un regard furtif au mauvais moment. La chose la plus sûre à faire lorsque vous rencontrez un tel phénomène : fermez les yeux, partez de cette zone en un seul mouvement, et gardez bien à l'esprit ce que vous venez d'éviter. Peu importe ce que vous entendez ou ressentez, n'y revenez pas, ne regardez pas autour de vous, et surtout, n'essayez pas de vous boucher les oreilles.


Vous pourrez peut-être faire partie des chanceux.
Traduction : ChubbyCrow

3 commentaires:

  1. Vraiment pas mal :) La peur du noir, c'est basique et commun, ça marche toujours ^^

    RépondreSupprimer