Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

lundi 1 avril 2013

17, Rue de la Lune

Si un jour, vous êtes déprimé, voire démoralisé, que vous avez déjà la corde au cou et vous êtes prêt à finir votre vie, ne faites rien. A la place, prenez un téléphone et tapez au hasard un numéro. Il faut juste qu'il y ait "66 6" dans la série de chiffres. Là, un vieil homme vous demandera, avec sa voix cassée et fragile : "La Lune est-elle parmi nous ?". Vous devrez alors répondre : "Comme les ombres du couloir". Si vous répondez autre chose, raccrochez tout de suite et ne rappelez plus jamais.
 
Si vous répondez juste, l'homme vous donnera une adresse : 17, Rue de la Lune. N'importe où, où que vous habitiez, il y aura cette rue. Allez-y avant le lever du Soleil. Quand vous y serez, vous verrez un bâtiment délabré, presque en ruine. Vous pourrez y entrer si le coeur vous en dit. Vous trouverez un comptoir, avec une sonnette et une cassette vidéo. Prenez la cassette, et mettez exactement 5,90 euros sur le comptoir. Vous pouvez payer plus, mais ne payez jamais moins. Et surtout, n'appuyez JAMAIS sur la sonnette. Ensuite, retournez chez vous, et ne revenez jamais. De toute façon, vous ne trouverez plus jamais cet endroit.
 
La vidéo s'intitulera Les Esprits de la Lune. Vous devrez la regarder avant la fin de la nuit. Rien de spécial dans cette vidéo, on y voit un long couloir sombre, et au fond, un visage, du sang coulant de ses yeux rouges et affichant un horrible sourire. La vidéo dure exactement 9 minutes et 11 secondes. Après cela, prenez la cassette. Ne tentez pas de la renvoyer là où vous l'avez prise. Vous pouvez l'enterrer, ou la jeter dans l'eau. Il faut juste que vous ne la voyez plus jamais de votre vie.
 
Si vous avez tout fait correctement, comme je vous l'ai dit, il ne vous arrivera rien. Vous serez même heureux pendant des années. Mais si vous avez fait quelque chose que je vous avais INTERDIT de faire...
 
Ne regardez pas dans votre couloir.

20 commentaires:

  1. La fin est sssez oppressante même si depuis la creepy "La galerie d'art secrète de Henri Beauchamp" On a l'habitude d'en voir

    RépondreSupprimer
  2. J'adore ce genre de creepypasta elles sont marrantes (faudrait que j'essaye... Depuis la fermeture de Minecraft.fr j'ai une envie de suicide... :'(

    RépondreSupprimer
  3. J'aime tellement ce genre de creepypastas *_*

    RépondreSupprimer
  4. Je ne comprends pas ce genre de truc...
    C'est pas une histoire franchement horrifique, c'est juste une suite de "faites ci, faites ça, ou il vous en cuira"
    Quelqu'un peut m'expliquer en quoi on peut considérer que c'est bien ça ?

    RépondreSupprimer
  5. C'est une opinion subjective, Anonyme de 20 h. 45, heureusement, les histoires rapportées ici (ou inventées pour certaines) sont suffisamment nombreuses et variées pour contenter tout le monde !

    RépondreSupprimer
  6. (je suis l'anon de 20h45) Bien sûr, je ne voulais pas dire que cette histoire était nulle hein... (juste qu'elle l'est pour moi, subjectivité, tout ça tout ça) mais surtout, je cherche souvent à comprendre les choses, et j'aimerais juste que quelqu'un m'explique ce qu'il y a de bien dans ce genre d'histoire, puisque moi-même je ne trouve pas ce qu'il y a de bien dedans.
    Donc, quelqu'un voudrait-il bien prendre le temps de m'expliquer ?

    RépondreSupprimer
  7. C'est difficile d'y répondre, c'est un peu comme si tu nous demandais pourquoi on préfère le poulet au cordon bleu, mais je vais essayer de te donner une réponse.

    Ce genre de pasta inspire la peur de rater une étape, et l'envie de savoir la suite, ainsi que le désir de connaître ce qui pourrait arriver si on avait la curiosité de manquer à l'une des consignes. Comme dans les "Livres dont vous êtes le héros" de notre jeunesse, sauf que là, c'est nous qui sommes en jeu, avec l'impossibilité de tourner les pages pour vérifier les autres destins potentiels. En résumé, ces histoires provoquent le sentiment d'être une victime ainsi que le désir de résoudre une énigme et surtout, de comprendre la source des événement qui nous entourent.

    Pour faire simple, c'est comme lire la soluce d'un jeu tout en résistant à la tentation d'y déroger !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mon dieu! C'est exactement ça! Je suis sur que tu pourrais m'expliquer pourquoi je préfère le poulet au cordon bleu en y ajoutant une référence à Game of Thrones! ^^

      Supprimer
  8. J'aime bien ce genre de pasta. Pas mes préférées, mais je les aime quand même.
    Sinon, sur fictionpress, il y a une traduction de Jeff the Killer. Il est précisé que les sites de pasta peuvent s'en servir ^^
    http://www.fictionpress.com/s/3113684/1/Jeff-the-Killer

    RépondreSupprimer
  9. Merci d'avoir pris le temps de m'expliquer, je n'aime toujours pas mais au moins je comprends que c'est bien pour certains.

    C'est sympa d'avoir pris ton temps pour m'expliquer ce qui est finalement bien compliqué à expliquer (les goûts et les couleurs, toussa toussa)

    RépondreSupprimer
  10. wah,c'est comme une recette du bonheur mais si on fait un faux mouvement,c'est la cata !

    RépondreSupprimer
  11. J'adors les creepypastas comme ça. Elle fait un peu flipper et quant on la lit on ne sait pas se qui va nous arriver si on suit ses conseils.

    RépondreSupprimer
  12. C'est pas mon genre préféré, mais la fin est bien.

    RépondreSupprimer
  13. Merde, orange vient de m'informer que l'homme ne peut être joint

    RépondreSupprimer
  14. Ah bah si jamais je fais ça, j'pourrais plus sortir de ma chambre, vu que pour sortir ou rentrer, faut passer obligatoirement par un couloir.
    Bon après, ça dépend de si je foire. D'façon j'ai pas de thunes, donc bon !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi j'ai une maison sans couloir, toutes les pièces collée. (a part celle du grenier)

      Supprimer
  15. excellent ce genre de pasta mode d'emploi j'adore

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. effectivement il y a17, Rue de la Lune dans une ville voisine, flippant

      Supprimer
  16. Si toi aussi t'as été sur Google maps pour voir si la rue existait vraiment.. x)

    RépondreSupprimer
  17. Moi y a 66 6 dans le numéro de téléphone de mon livreur de pizza et pourtant on m'a jamais posé cette question ^^

    RépondreSupprimer