Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

dimanche 2 juin 2013

Les ombres

Parfois vous pensez voir des ombres à forme humanoïde, qui vous suivent, vous traquent, observent vos moindres faits et gestes, puis vous secouez la tête, car au fond, vous avez juste peur du noir, de ce monde que le jour ne comprend pas, que le jour fait s'évaporer et qui vous fait voir des choses qui n'existent pas, des illusions.
Peu à peu, même la journée vous le voyez, vous vous dites que vous devriez dormir plus, rien de bien grave, rien qui existe vraiment.
Quelques jours après, vous voyez dans cette grande vitrine ce nouvel appareil que vous voulez depuis longtemps, mais qui n'est pas dans vos prix; dans le reflet, du coin de l’œil, vous voyez encore cet humain, car à force de le côtoyer vous êtes persuadé que c'est un homme, avec une malformation à l'une de ses mains, et un grand chapeau, vous le voyez toujours comme une ombre. Cette nuit, vous allez sur internet, vous êtes sur un de vos forum, et vous voyez une pub pour cet appareil que vous désirez tant, à moitié prix. Pourtant, vous n'avez jamais regardé sur un site internet pour cet objet, malheureusement, vous ne faites pas le rapport entre cette pub et l'ombre, vous cliquez.

Vous n'avez rien commandé, préférant voir l'objet dans le magasin, d'ailleurs, vous allez y retourner, cet après-midi. A nouveau, en marchant dans la rue, vous vous sentez suivi, mais jamais vous n'osez vous retourner, de peur de tomber sur quelques chose que vous ne voulez pas voir, quelque chose d'immonde, vous imaginez ses doigts difformes parcourir votre échine, et son sourire , s'il en avait un, sadique. Tout en marchant, vous vous imaginez le Slenderman, le Rake et toute sa clique derrière vous, prêts à vous sautez à la gorge et à se battre pour votre cadavre. Rien de tout ça ne se passe, et dans la vitrine vous ne voyez que cet homme, vous entrez.

Le lendemain vous rencontrez une amie perdue de vue, et vous l'invitez à boire un café. Lorsque vous vous asseyez, elle déglutit et vous attire vers elle pour vous chuchoter "y a un type bizarre qui nous suit depuis tout à l'heure, il a une main bizarre... je crois que c'est un clochard, mais vu de près ses vêtements sont beaux... c'est flippant." Et vous, de lui répondre que ce n'est rien, dissimulant votre peur.
Année après année, il vous traque, pourtant vous ne vous êtes jamais retourné. Il a fait fuir la plupart des gens que vous côtoyez, et malgré ça, jamais, jamais vous ne vous êtes retourné. Lorsque vous expirerez votre dernier soupir, seul et délaissé  par tous vos amis à cause de ce monstre, vous sentirez cette main aux doigts difformes se poser sur votre épaule, et vous entendrez, en un murmure...

"You are observed. You are recorded. You are catalogued. You are predicted. We watch and we wait. Ordo Ab Chao. When the work is done the light will make all clear."

Et vous pensez qu'il aurait pu vous laisser, si seulement vous aviez acheté ce maudit appareil que vous désiriez tant.
 


3 commentaires:

  1. Critique des spams, des cookies ?
    En tout cas, je suis sûr que c'est une représentation, mais de quoi, mystère.
    Merci de répondre! •↓–

    VB

    RépondreSupprimer
  2. Aucun rapport du début à la fin. Très décevante :(

    RépondreSupprimer