Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

mardi 2 juillet 2013

L'homme à la perceuse...

Si vous trouvez cette lettre, PARTEZ, VITE!!!! Quelqu'un, ou quelque chose, se terre ici, en attendant que sa cible s'y attende le moins pour bondir dessus!


Si vous ne me croyez pas, à vos risques et périls...


Comme vous devrez probablement le voir, je suis mort. Vous allez comprendre pourquoi...


Mais je doit vous prévenir du danger que représente cette "chose" en vous racontant ce qu'il s'est passé.


Hier matin, moi, Mathis, je me suis éveillé avec un bol de céréales au chocolat. Pendant que je buvais mon lait, mon téléphone portable sonna. C'était Chloé, mon amie qui habite à 10 km d'ici.


J'étais content d'entendre sa si douce voix. Mon coeur battait la chamade quand elle me révéla qu'elle allait passer quelques jours en ma compagnie. J'attendais avec impatience son arrivée, le soir même.


J'étais devant le train, quand je la vis descendre. Cet ange d'une pureté incomparable s'approcha de moi et me salua de la manière la plus distincte en disant un: "Coucou! ça va?"


Je lui répondit que rien ne pouvait aller aussi bien... Elle sourit. Je la raccompagnai chez moi et nous passâmes la soirée à regarder des films d'horreur. Elle avait peur. Je réussis à la réconforter.


Le lendemain, elle me dit qu'elle avait bien aimé la soirée car j'étais près d'elle. Je rougis et lui proposai de recommencer mais dans une grotte, à l'extérieur de la ville. Elle accepta, si je jurais de ne jamais lâcher sa main. Je lui promis.




Nous allâmes à la dite grotte. Elle n'avait pas de nom. Nous savions uniquement que c'était une grotte.


Chloé était effrayée à l'idée d'y pénétrer. Mais le fait que je sois là la réconfortait et nous décidâmes d'entrer.


L'endroit était vide. Sombre et vide. Et sacrément humide. Chloé ne se sentait pas bien ici et n'arrêtait pas de se cacher derrière moi pour prévenir quelconque frayeur.


Nous avons marché ainsi pendant une dizaines de minutes pour arriver à ce qui semblait être un cul-de-sac. Nous nous sommes allongés à cet endroit pour nous reposer quelques minutes.


Chloé se remettait de ses émotions tandis que j'observais la grotte depuis le fond. On ne voyait même pas l'entrée! J'avais l'impression d'avoir exploré un endroit dont personne d'autre n'avait soupçonné l'existence... Après un moment, nous décidâmes de repartir.


Tandis que l'on marchait en direction de la sortie, j'entendis des bruits de pas différents des nôtres à plusieurs endroit du chemin. Je me disais que ce devait être un animal ou autre...


A la sortie, Chloé s'assit et souffla. "Je n'ai pas arrêté de stresser tout le long!" dit-elle. Après un moment où l'on marchait en direction de ma maison, Chloé s'interrompit et s'écria: "Mince j'ai oublié mon sac dans la grotte! Bouge pas j'arrive!". Elle se mit à courir dans la direction opposée tandis que j'essayais de la rattraper.


J'étais bien loin derrière lorsque je la vis rentrer dans la grotte. Ce qu'elle courait vite!


Arrivé devant, je lui criai: "Tu me fais peur à partir toute seule comme ça!" Elle me répondit: "Ne t'inquiète pas! J'ai dejà trouvé mon sac! Je reviens!"


Je l'attendis à l'entrée de l'antre pendant cinq bonnes minutes quand j'entendis un cri provenant de l'intérieur! C'était Chloé! Je courus dans l'ombre jusqu'à arriver à la fin. Je m'arrêtai pour crier: "Chloé??? CHLOEEEEEE!!!!!!! CHLO..."






Plus rien. C'est comme si j'avais reçu un coup derrière la tête.






Lorsque je repris conscience, j'étais au même endroit que précédemment. Il faisait toujours aussi sombre et je ne pouvais rien distinguer... Cependant, j'entendais la voix de Chloé... Elle semblait m'appeler, d'un ton faible...


J'essayai de me lever mais j'étais attaché. Je l'appelai, elle répondit: "Mathis... sors-moi de là... je t'en supplie..." Je lui répondis que je ne pouvais pas car j'en étais incapable. Elle répondit qu'elle aussi.


Après avoir essayé à maintes reprises de se détacher et après échec, je pus m'habituer au noir et enfin distinguer Chloé, attachée à ce qui ressemblait à une stalagmite.


Quelques minutes passèrent et nous entendîmes des bruits de pas. Nous avions espéré que ce soit quelqu'un qui soit en mesure de nous aider! A part ça... nous avons reçu la visite de ce qui serait notre agresseur. Cet... homme... si l'on puis dire... était une sorte de cadavre en pleine décomposition dont l'oeil droit avait disparu, armé d'une perceuse rouillée.


Il s'approcha de Chloé, la prit par le col de son T-shirt et lui regarda le visage de son oeil unique. Je lui criai: "NE LA TOUCHE PAS!!!" Cela ne changeait rien... Il continua à la regarder fixement jusqu'à prendre la décision que je souhaitais le moins...


Il serra la perceuse, colla la pointe au front de Chloé et... l'activa...


Le cri de ma seule amie résonna dans toute la grotte jusqu'à ce que son corps devienne... sans vie...


J'étais fou de tristesse et de rage... Je réussis à me libérer tant bien que mal et à me lever. La chose tourna la tête vers moi et lâcha le corps de Chloé comme si c'était un simple débris. Je lui fonçai dessus, lui pris sa perceuse et lui enfonçai la pointe dans le crâne! La chose hurla et abandonna ses victimes en courant...


Chloé... ma chère Chloé... Tuée sauvagement par ce... monstre...


Ma vie n'avait plus aucun sens sans elle... C'est pourquoi je décidai de mettre fin à mes jours ici et maintenant. Ceci est ma lettre de suicide.


Chloé... je suis là... ne t'inquiète pas...











Après avoir fini de lire la lettre, l'inspecteur Anderson la remit à côté du cadavre du jeune homme dont le front était troué.


Il décida de laisser les corps là où ils étaient et de repartir. Sans s'apercevoir qu'un oeil rouge le suivait dans l'ombre...


7 commentaires:

  1. "Chloé... ma chère Chloé... Tuée sauvagement par ce... monstre..."


    "Chloé... je suis là... ne t'inquiète pas..."

    Trop utilisés dans quelque domaine, genre que ce soit. Dommage, mais honnêtement, je trouve ces phrases redondantes.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai bien aimé personnellement! Toutes mes félicitations à l'auteur!

    RépondreSupprimer
  3. Juste l'inspecteur qui laisse les corps dans la grotte comme si de rien était euh à la morgue avant d'être remis aux familles ^^ ... Sinon bonne pasta bravo l'auteur ++

    RépondreSupprimer
  4. Bravo pour cette pasta, j'ai beaucoup aimé !

    RépondreSupprimer
  5. Très bien la pasta, j'ai adoré !

    RépondreSupprimer
  6. Pas mal du tout! Pas très voire très original a partir du moment ou il n'y en a qu'une comme ça...enfin une pasta avec un amour sans porno

    RépondreSupprimer
  7. Pourquoi quand je suis dans une histoire je doit mourrir ? 😢

    RépondreSupprimer