Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

mercredi 17 juillet 2013

Maria: tel un bouton de rose

Coucou ma chérie ! Je ne comprends toujours pas pourquoi tu souhaites que je te parle via cet ordinateur, mais ce n'est pas grave, je ne t'en veux pas: tes désirs sont des ordres ma chérie. Il est temps que je te raconte ma journée.

Aujourd'hui je suis allée voir ton oncle en prison, nous avons parlé de toi et il est d'accord pour m'aider un minimum à condition que je le fasse s'évader. Bientôt, tu retrouveras ton joli nez et ta peau si douce, ne t'en fais pas. Ces médecins verront bien que je ne suis pas folle, et qu'il est possible de faire revenir ton ancienne beauté... ma rose... Dire qu'ils t'ont cru morte... dire qu'ils sont allés jusqu'à t'enterrer vivante ! Mais je vais bientôt leur prouver qu'ils ont eu tort.

Bientôt je te ferai les greffes nécessaires: ton oncle m'aidera de son côté, mais il nous faut des donneurs particuliers pour les greffes: des petites filles blondes qui te ressemblent. J'ai décidé de les trouver moi-même...

Et c'est ce que j'ai fait aujourd'hui. Après être allée voir ton oncle, je suis partie faire quelques "repérages" dans un parc voisin. Il y avait des enfants qui jouaient, comme toi avant ton accident. Puis, près d'un arbre, j'ai vu une petite fille blonde; elle te ressemblait énormément. Un réel coup de chance, surtout que l'enfant, tout seul, pleurait à chaudes larmes. Je l'ai donc approché et je lui ai parlé.

La pauvre petite avait perdu ses parents dans la cohue et était venue se réfugier ici. Je lui ai demandé si elle savait où elle habitait et elle m'a communiqué une adresse. Je me suis donc empressée de la ramener chez elle. Elle vivait dans une jolie petite maison avec sa mère et son père. Arrivée au seuil de la porte, je l'ai redonnée endormie (tout cela l'avait épuisée) à ses parents qui ne manquèrent pas de me remercier.

Mais il était temps que je saisisse ma chance et que ce soit moi, cette fois, qui les remercie... Cette petite fille avait de très jolies joues et un joli petit nez . Je suis donc entrée discrètement dans la maison. La maman préparait le repas de midi et le papa travaillait à l'étage.

Sur la pointe des pieds, je me suis approchée de la mère, toute excitée à l'idée de commettre mon premier crime. J'ai sorti mon scalpel de ma poche, me suis placée derrière elle et lui ai asséné un coup puissant dans la jugulaire. La pauvre femme s'est vidée de son sang rapidement. Son sang... il se glissa dans mes manches et coula tout le long de mes bras, qui frissonnèrent bientôt furieusement. L'excitation, l'amusement, la découverte de nouvelles sensations... ce premier crime fut sans doute une des choses les plus sensationnelles que j'ai pu faire de toute ma vie. J'ai rigolé en remuant le scalpel dans la plaie.

Il ne restait plus qu'à me débarrasser du père. J'ai tenté de prendre la voix de la mère et j'ai demandé à mon "mari" de descendre m'aider, ce que le brave homme a fait assez rapidement. Je me suis cachée. Le mari, arrivé en bas des escaliers, a remarqué le corps baignant dans le sang de sa jolie femme, s'est précipité paniqué sur elle; là, j'ai surgi derrière lui pour lui asséner le coup de scalpel qui lui serait fatal. Mon manque de précision l'a cependant tué sur le coup, car je lui ai percé le cervelet, me semble t-il.

Enfin, comme une chevalière qui finit sa quête, je suis montée jusque dans la chambre de la jolie petite fille (qui aurait sans doute été une bonne amie). Mon arrivée l'a réveillée un peu, mais je me suis approchée d'elle pour la rassurer. Elle avait un joli sourire... Alors, c'est tout en lui souriant que j'ai pris un doudou qui trônait près d'elle, et c'est tout en pensant au joli nez et aux jolies joues que tu allais avoir que je l'ai étouffée avec comme j'aurais pu le faire avec un coussin.

Soudain, l'horreur ! Après qu'elle ait expiré pour la dernière fois, je me suis rendu compte que ma pression sur son visage avait été trop forte et que je venais de briser son nez. Déçue, j'ai été contrainte de ne partir qu'avec ses joues. Ceci allait être une opération plus que délicate, mais j'ai réussi, à mon grand étonnement. Il faut dire que son sourire qui apparaissait quand je lui ai tiré les joues était encourageant, tout comme l'espoir de te voir avec...

L'extraction faite, je me suis empressée de lui ouvrir la bouche et de lui déposer une rose délicate à l'intérieur. Je me suis mis du rouge à lèvre et je lui ai laissé un baiser rouge sur le front, comme tu appréciais que je te fasse.

Voilà: ma journée s'est passée ainsi. J'ai décidé de ne partir à la "chasse aux donneuses" que de temps en temps: les policiers sont sur les nerfs.

*4jours plus tard* Me revoilà ma chérie ! Désolée de t'avoir abandonnée si longtemps, mais je vois que tu apprécies la nourriture que je t'ai laissée ! Tu me rend heureuse et je comprends que tu ne m'en veuilles pas. Ton oncle a réussi à s'enfuir, je suis contente. Je pense que, bientôt, il nous rendra visite. Je suis allée au parc et j'ai vu une petite fille intéressante mais, au moment où j'allais discuter avec elle, un homme étrange est venu lui parler. Elle a hurlé lorsqu'elle l'a vu et je peux la comprendre. Il me semble l'avoir remarqué dans la prison de ton oncle.

Bref, aujourd'hui je n'ai donc rien à t'apporter mais ne t'en fais pas. Bientôt tu auras à nouveau ta jolie peau et ton joli visage... ma rose.

8 commentaires:

  1. Je suis la seule à trouver que ça un lien avec la troisième partie de Razor Jim ?

    RépondreSupprimer
  2. Pareil que Kami Sama..
    Suspens suspens quand tu nous tiens !

    RépondreSupprimer
  3. Je dirais bien que... l'oncle serait Raeor Jim et l'homme qui, a la fin, ait crier la petite fille ne soit autre que Candy... J'aime bien le fait que ces pastas se rejoignent comme ca!

    RépondreSupprimer
  4. 3 tueurs en série dans la même ville, je plain les habitants!

    RépondreSupprimer
  5. Moi aussi... Surtout ces trois là... J'aurais préférer Eyeless Jack, Jeff the Killer et BEN...

    RépondreSupprimer
  6. Je vous annonce officiellement que nous allons bientôt devoir repeupler la ville 8D

    RépondreSupprimer
  7. Ca devient pire que le maine selon Stephen King

    RépondreSupprimer
  8. Oh..mon...dieu... Au moment ou j'ai vu la réplique "ma rose" j'ai immédiatement pensé au...petit prince...j'espère que ce n'est pas lui car je serai vraiment traumatisée...

    RépondreSupprimer