Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

mardi 27 août 2013

Gary Rex

Avez-vous déjà détesté quelqu'un ? L'avez-vous déjà détesté au point de vouloir le tuer en le faisant souffrir ? Vous n'êtes pas seul. La nature humaine pousse parfois les gens aux pires vices, certains n'arrivent pas à la contrôler, on peut penser qu'ils sont plus faibles, ou que leur haine est plus forte...
Certains deviennent "Tueur à gages". Leur dégoût pour la nature de leurs semblables est si fort qu'il n'ont aucun remord à abattre froidement quelqu'un en échange d'argent, ou de pire...


Quand quelqu'un n'est pas assez fort pour renier sa haine contre un autre, mais qu'il est trop faible pour faire le travail, il arrive qu'il engage quelqu'un pour faire le sale boulot. C'est l'histoire qui va suivre, l'histoire d'une pauvre mère battue par son mari. Elle a beau chercher tous les moyens possibles, elle n'y arrive pas, elle ne peut se résigner à le tuer. En interrogeant différentes personnes, elle parvient à récupérer une adresse email : « 25468HM@gmail.com »
L'adresse changerait constamment lors des échanges d'informations entre le tueur et le client mais elle serait l'adresse de base pour le contacter.
Lorsque vous lui envoyez un message, vous devrez écrire :


 -Votre nom
 -Le nom de la futur victime
 -La motivation


Dans les jours qui viennent, vous devriez recevoir un message d'une adresse inconnue, dans laquelle sera écrite une réponse du tueur, et vous ne devez en aucun cas répondre.


La mère était au bord du gouffre, elle ne savait plus quoi faire, et après une énième dépression, elle se lança. Elle envoya à l'adresse : « 25468HT@gmail.com » le message suivant :
_______________________________________________


 -De : DianaJolong@gmail.com
 -À : 25468HT@gmail.com


Sujet :


Message :
 -Diana Jolombe
 -John Jolombe
 -Violence


_______________________________________________


5 Jours plus tard, elle reçut un message de l'adresse suivante : « ReturnHM14568 @gmail.com »


_____________________________________________


De : ReturnHM14568 @gmail.com
À : DianaJolong@gmail.com


Sujet :

Message :

Ta demande est acceptée, il ne te battra plus jamais. A minuit, le jour de l'envoi de ce message, je serai devant chez toi, tu auras une photo de ton cher mari et une surprise...


_____________________________________________


Le message ne la rassurait pas, mais elle ne pouvait être plus mal. Le soir, à minuit, elle regarda par la fenêtre, un jeune homme qui semblait avoir 16 ou 17 ans se trouvait devant la porte. Elle ne voyait pas son visage, il portait une veste grise et avait une capuche. Il ne bougeait pas, fixait la porte comme une passion. Elle courut dans le couloir et ouvrit la porte.
Il n'y avait personne, juste un petit bout de papier et une photo. Elle savait ce que c'était, elle regarda: une photo de John Jolombe, allongé par terre. Sa bouche avait été cousue, un œil était crevé et des vers en sortaient, le côté gauche de sa tête était ensanglanté et semblait avoir été frappé à plusieurs reprises. Ses bras étaient lacérés et couverts de sang, une de ses jambes était arrachée et des dizaines de couteaux étaient plantés dans l'autre, ses mains étaient clouées entre elles et il avait un sabre planté verticalement dans le ventre. Sa souffrance a dû être terrible, hein ?
C'est ce qui était écrit sur le papier. A côté, en dessous, il était inscrit :
« Maintenant, ma « surprise »: tu dois me payer, tu ne crois pas ?
Je ne veux pas d'argent, je veux ta fille, pas pour la tuer, je la veux pour moi tout seul. »


Elle entendit sa fille pousser un cri, elle se rendit dans sa chambre. Sa fille était par terre, elle disait qu'elle avait vu un homme à la fenêtre, qui la regardait en souriant.


La pauvre mère la rassura en lui disant qu'elle ne le laissera pas lui faire du mal. Après plusieurs heures, sa mère s'endormit avec sa fille dans le canapé du salon.

Lors du réveil, sa fille n'était plus à côté d'elle, elle était devant, par terre, pleurant. Sa bouche était cousue, et un préservatif usagé était à côté. La mère s'évanouit sur le coup.
Elle ne savait plus quoi faire. Après avoir repris ses esprits et avoir emmené sa fille à l’hôpital, elle reçut un message d'une autre adresse email :


______________________________________________


De : WarnHM3521@gmail.com
À : DianaJolong@gmail.com


Sujet : Avertissement.


Message : Tu as payé ton contrat, notre collaboration est terminée. Ne refais plus appel à moi, ou cette fois, ce ne sera pas ta fille, ce sera toi.


Gary Rex.


______________________________________________

14 commentaires:

  1. J'espère qu'il y aura une suite ! :D

    RépondreSupprimer
  2. perso ayant une fille j'ai quand meme du mal avec les pasta ou c'est la petite fille qui souffre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est le but, mon grand. Tu es venu ici pour te faire peur ou te lettre mal à l'aise, hm?

      Supprimer
  3. J'adore *^* il faudrais vraiment une suite

    RépondreSupprimer
  4. Cool mais choquant a la fin ^^

    RépondreSupprimer
  5. Il a l'air plutôt sympathique ce tueur.

    RépondreSupprimer
  6. Ce frère me soule !! Ca fais 6fois qu'il m'appelle pour que je vienne avec mon katana, des couteaux et un préservatif, il pense pas à moi hein ? J'ai JAMAIS le temps d'éventrer le personnel de l'hopital psychiatrique d'en face... (a ben oui faut bien s'occuper pendant les vacances et puis comme ça les malades mentaux peuvent gouter à la libertée avant que ma soeur s'occupe d'eux !!

    Le violonrex

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. XD!! selui ou je ss enfermer ? bah rentre t inquiete c open bars sert toi y a le choix ;)

      Supprimer
  7. Sa facon de faire payer les dettes est plutot hardcore

    RépondreSupprimer
  8. Tres bonne pasta plutôt originale et bienmenée!
    Bravo l'auteur!!

    RépondreSupprimer
  9. Faut absolument mettre un libellé pédophilie :p

    RépondreSupprimer
  10. C'est moi ou le nom du tueur serait parfait pour créer un dino sur Looney Tunes ?

    RépondreSupprimer