Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

dimanche 11 août 2013

L'accident du Hindenburg

Avez-vous déjà entendu parler du LZ129 Hindenburg? Non? Laissez-moi vous raconter cette histoire.




Le Hindenburg était le joyau de l'aviation Allemande, c'était un dirigeable immense, le plus grand jamais bâti. Construit en 1936, il n'a duré que 14 mois, avant un terrible accident.




Beaucoup racontent qu'il y a eu une fuite de dihydrogène, un gaz hautement inflammable (les nazis n'avaient plus accès à l'hélium à cause d'un embargo américain). Le Hindenburg devait atterrir le 6 mai 1937 dans une petite ville près de New York, mais il n'en a pas eu le temps. A cause de la fuite, il y eut un terrible incendie qui ravagea le ballon en entier, les flammes étaient attisées par le diesel des moteurs. Mais par miracle, il y eut peu de morts (35 morts sur 97 personnes à bord)




Mais ce que beaucoup ne savent pas, c'est que ce n'est pas la vraie version. La vraie version, je vais vous la révéler, et je risque beaucoup en vous disant ça.




En réalité, quelques minutes avant que le feu n'éclate, le commandant du Hindenburg aurait envoyé quelques messages. Dans son premier message, durant le vol, il aurait assuré qu'il y avait un passager clandestin, plusieurs personnes et membres du personnel ayant assuré qu'ils voyaient régulièrement une sorte d'ombre se déplacer rapidement.




Dans son second message, les choses se compliquent, il décrit que certains passagers qui ont quitté leurs sièges demeurent introuvables, et qu'un membre du personnel chargé de la sécurité aurait également disparu. Certains crieront au mensonge, mais je n'invente absolument rien.




Ensuite vient la toute dernière transmission du Hindenburg. Ernst Lehmann, le commandant du Hindenburg, aurait à peu près dit ces paroles:




« Beaucoup trop de disparitions, de plus en plus de voyageurs se disent mal à l'aise, je vois aussi cette ombre de temps en temps. J'ai peur. Je vais faire en sorte que de cette ombre, rien ne subsiste, et nous en payerons le prix fort, pour la gloire du Führer »




Il faut aussi dire que le commandant était un homme de foi extrêmement superstitieux, et qu'il aurait facilement donné sa vie pour la gloire du Seigneur.

Un des survivants affirmera que le commandant avait volontairement brûlé le Hindenburg, mais les Nazis, soucieux de leur prestige international, firent taire ce témoin et effacèrent toute trace de ces transmissions. Toutes les traces, sauf une, celle que je vous ai révélée.




Nul ne connaîtra jamais vraiment l'histoire du Hindenburg, mais je crois dur comme fer à cette théorie.

6 commentaires:

  1. Oui, je suis sûr que le nom du Fürher s'est retrouvé glorifié par la perte, sur le sol américain, du fleuron aéronautique de l'époque. Ah, j'oubliais: MENSONGES !

    Autrement, pas une super pasta. Je n'ai ressenti de spécial en la lisant, mais au moins, elle n'est pas ennuyeuse.

    VB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le Fürher, sa ne devait probablement pas le toucher tant que ça, du moins quand même l'agacer, il avait dit qu'un jour ça devait arriver, à cause de l'hydrogène il l'avait qualifié de "bombe volante", il n'y fera aucun voyage selon mes sources.

      Supprimer
  2. sur un autre forum j'incarne le Hindenburg, et bin cette histoire je dirais que c'est pas vraiment une 'pasta, elle fait pas vraiment peur. (moi je m'attendais a des fantômes) Mais sinon c'est sympas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En premier lieu quand on lit une creepypasta il ne faut pas nécessairement s'attendre à voir des fantômes, du gore, des monstres ou quoi que ce soit du genre. Tant que c'est angoissant, oppressant ou quoi, c'est valide (je suppose).
      En revanche, c'est vrai que là ça fait pas vraiment peur dans la mesure où on a pas de "cadre" bien planté si vous voyez ce que je veux dire. En gros ça se résume à une ombre qui crapahute dans le zeppelin, des disparitions et le pilote qui décide -plus ou moins sur un coup de tête- de faire crasher l'appareil. Je veux dire, ok la situation peut le pousser à bout, il est superstitieux, mais bon... "Aaarh j'en ai marre j'ai peur je décrète un suicide collectif."

      Supprimer
  3. seulement 35... bah c'est mieux que rien

    RépondreSupprimer
  4. bof on pourrais pas tro dire que c'est creepy

    RépondreSupprimer