Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

samedi 12 octobre 2013

Dolly

Avez-vous déjà eu l’impression d’être suivi ? Que pendant toute une journée, quelqu’un vous observait, peu importe où, peu importe quand ? Ce genre de sentiment arrive pour des raisons diverses et variées. Cela peut être parce que quelqu’un est réellement en train de vous regarder, au boulot ou dans la rue, bien qu’au cours d’une journée, cela vienne souvent de plusieurs personnes, et ne jamais vous menacer en quoi que ce soit, ce ne sont que des coïncidences. Plus rarement, c’est que vous avez une bonne intuition, et si vous avez la preuve que vous êtes observé, je vous suggère d’en parler à quelqu’un, il y a parfois des gens réellement flippants dehors. Parfois aussi, c’est de la simple paranoïa, et il ne sert à rien de dormir avec cette batte de baseball sous votre oreiller.


 

Les diverses causes un peu moins rationnelles qui peuvent également engendrer cette sensation ne seront pas citées, car en plus d’être bien plus nombreuses, elles sont toutes beaucoup plus difficiles à prouver, les raisons déjà énumérées le sont suffisamment. Fi donc des divers esprits et créatures accrochées à votre plafond. Un seul cas va néanmoins subsister dans cette énumération, car, bien que sa preuve rationnelle soit introuvable et que les plus éminents psychologues n’annoncent à sa mention qu’une paranoïa exacerbée, il est assez facile à reconnaître pour les sens. Soyez donc attentifs aux éléments qui vont maintenant être cités.  
 



Il existe une chose en ce monde (« une » est ici employé, mais il n’y a à vrai dire aucune preuve qu’il n’y en ait pas plusieurs) qui prend un malin plaisir à observer des personnes a priori choisies totalement au hasard. La possibilité que certaines caractéristiques aient tendance à l’attirer sera évoquée plus loin, mais elle sera accompagnée de contre-exemples probants. Personne ne sait ce qu’elle est exactement, aussi nombreux sont ceux qui pourraient dire qu’il est inutile de disserter davantage à ce propos et qu’il s’agit plus probablement d’une divagation de l’esprit que de quelque chose de bien réel, cependant la concordance de témoignages provenant de personnes de cultures et d’origines différentes, ne se connaissant pas pour une grande majorité, reste une raison suffisante pour penser qu’il y a bien quelque chose.  
 



Les manifestations de ce qui peut être nommé cette entité sont assez diverses, ce qui peut laisser supposer qu’elle est assez intelligente pour essayer divers modes opératoires sur ses victimes, mais la base est toujours la même. Comme vous pouvez vous en douter, la toute première de ces manifestations est la sensation quasiment constante d’être suivi. Il faut bien nuancer : cette sensation peut s’estomper quelques heures, du moins au début, mais si elle persiste pendant une longue période alors qu’aucun événement récent n’aurait pu justifier son apparition soudaine, il serait bon de garder d'ores et déjà cette histoire à l’esprit. Attention : que l’on ait dés le départ la sensation que c’est un tueur en série qui s’est glissé chez soi ne veut rien dire, cela peut très bien être de la névrose comme une erreur d’interprétation (en ce sens que l’entité peut très bien être à l’origine de ce sentiment sans que vous en soyez conscient). Quoi qu’il en soit, il convient d’attendre d’autres manifestations pour en déduire sa présence (ou celle de quelque chose d’autre).  
 



Le second point récurrent à son apparition réside dans les cauchemars à répétition que le sujet a pendant son sommeil. Il a d’abord été supposé que seuls les cauchemars mettant en scène cette fameuse entité, dans lesquels elle poursuit des personnes que le sujet ne connaît pas nécessairement, semblant jouer avec eux dans le but de provoquer en eux une terreur sans nom, avant de les tuer sauvagement. Ces cauchemars ressemblent à une vision métaphorique du calvaire que l’entité fait subir à ses victimes. Cependant, il a été avéré que des cauchemars portant sur des thèmes un peu différents pouvaient aussi provenir d’elle. Les éléments communs à tous les cauchemars sont cependant la présence de personnes autres que le sujet dans le rêve, et la fin tragique de celui-ci. Les cauchemars apparaissant rapidement chaque nuit, le sommeil des sujets se détériore rapidement et ils finissent par ne presque plus pouvoir dormir, et ce même avec des somnifères. Le manque de sommeil engendre rapidement des conséquences sur la santé physique voire sur la santé mentale.  
 



Un dernier point est observé par toutes les victimes. Il peut se décliner en deux variantes, mais elles sont toutes unanimes là-dessus : jamais on ne verra réellement l’entité. Tout au plus, on apercevra du coin de l’œil quelque chose que l’on sera incapable de définir, ou bien des yeux semblables à deux sphères écarlates flottant dans le vide, mais tourner la tête vers cela ne permettra pas de la voir, car ces images disparaîtront aussi soudainement qu’elles sont apparues. On ne sait pas encore si elles ne sont que des délires visuels ou si les gens voient réellement cela. Par contre, ils s’accordent tous à dire qu’ils finissent par entendre l’entité près d’eux, notamment lorsqu’elle respire. Certains affirment même sentir son souffle chaud sur leur nuque. Il y a une possibilité pour que cela fasse également partie du délire des sujets, mais la concordance exacte des récits reste troublante.  
 



Il serait également judicieux de ne pas oublier que le dernier point est accompagné par une autre manifestation. En effet, tous rapportent sentir quelque chose au pied de leur lit lorsqu’ils se réveillent en pleine nuit. Ils sentent leur couverture bouger ou un poids reposant sur le bout du matelas ou même sur leurs jambes. Parfois, ils se sentent immobilisés et doivent se débattre pour essayer de sortir de leur lit ou d’allumer la lumière. Cela cause chez de nombreux sujets un état de peur panique jusqu’à ce que le poids se volatilise mystérieusement. Bien entendu, lorsqu’ils allument la lumière, il n’y a absolument rien dans leur chambre. Mais tous sont sûrs d’une chose : si l’entité peut parfois s’en aller pendant la journée, elle est toujours présente dans leur chambre et les regarde toute la nuit durant leur sommeil.  
 



Si vous vous reconnaissez dans les points cités ci-dessus, il est probable qu’elle se soit intéressé à vous. Si vous n’en reconnaissez qu’un ou deux, méfiez-vous tout de même : tout n’arrive jamais en même temps. L’entité semble aimer torturer ses victimes psychologiquement. Vous sombrerez lentement dans la folie et la paranoïa, et les gens autour de vous vont commencer à vous regarder bizarrement. Vous allez peu à peu perdre contact avec quasiment tout le monde, et votre vie privée va se dégrader, jusqu’à ce que vous soyez totalement isolé. Nombreux sont ceux qui ont perdu leur travail ou se sont disputé avec tous les membres de leur famille à cause d’elle. Le manque de sommeil affectant en effet votre productivité et vous rendant bien plus susceptible, et les cauchemars répétés menant au fur et à mesure à considérer tout son environnement comme source d’agression potentielle, vous finirez par éliminer de vous-même votre sphère sociale. Et comme la perte de ces éléments influe aussi sur votre mental, vous vous enfoncerez davantage dans le délire.  
 
 
 
 
Vos pires peurs seront exacerbées. Il est possible que vous les voyiez se réaliser, ou du moins que vous en ayez l’impression. Peut-être même que vous allez développer d’autres peurs qui vous rendront la vie impossible. Qui sait si vous allez être atteint de claustrophobie au point que vous ne supporterez plus de rester chez vous, ou si vous allez tellement avoir peur de ce qui se trouve dans votre assiette que vous allez cesser de vous alimenter, par crainte d’avaler quelque chose qui pourrait se développer en vous et vous tuer à petit feu. Vous allez probablement perdre votre humanité dans le processus. Vous finirez par ramper et gémir comme une bête qui se sait condamnée et n’attend que d’être dévorée par son prédateur.  
 



Le pire dans tout ça, c’est votre impuissance. Vous ne pouvez rien faire pour vous sortir de là, car vous ne savez même pas ce qui vous assaille. Ceux à qui vous essayez de vous confier vous prennent pour un fou, et comme vous vous isolez chaque jour un peu plus, vous n’avez plus personne pour vous aider. Vous ne pouvez également pas influer sur vos rêves et votre sommeil, les somnifères sont inefficaces, et quand vous allez vous coucher, vous savez que si jamais vous réussissez à vous endormir, ce ne sera que pour voir des images horrifiantes qui vous hanteront le jour suivant, sans que vous ayez pu vous reposer. Vous pleurerez en priant que ça s’arrête, mais vous serez contraint de continuer à vivre et à souffrir, car vous n’aurez même plus la force de mettre fin à vos jours. Vous allez devenir sa marionnette, son jouet, sa chose. Elle vous chassera jusqu’à ce qu’elle en ait assez de jouer avec vous, jusqu’à ce qu’elle se soit suffisamment amusée.  
 



Car oui, un détail n’a pas encore été cité, bien que vous l’ayez probablement deviné. On a retrouvé des corps affreusement mutilés de certaines personnes qui avaient subi un tel calvaire. Certains étaient tellement défigurés qu’il était très difficile de découvrir leur identité. Les marques laissées sur leurs cadavres étaient étranges et ne ressemblaient le plus souvent à rien de connu. Cependant, la plupart des victimes de la chose n’ont simplement jamais été retrouvées. On ne sait pas où elle les emmène ni pourquoi elle en laisse certains. Peut-être pour alimenter sa légende, en fait. La réponse demeurera probablement à jamais un mystère. On ne sait pas non plus pourquoi elle tue. Il manquait des morceaux sur certains corps, ce qui aurait pu laisser supposer qu’elle s’en nourrit, mais d’autres ont juste été déchiquetés et laissés là. La seule chose que les victimes pourraient avoir en commun, c’est d’avoir appris son existence à un moment de leur existence ou que leur vie ait été indirectement affectée par elle. Cependant, certaines victimes semblaient n’avoir jamais eu connaissance de la légende de l’entité et n’avoir personne dans leur entourage proche ou lointain qui avait été pris. Tous les humains peuvent donc recevoir sa visite.  
 



On ne sait pas quand elle est apparue. Peut-être a-t-elle toujours été là. Certains mythes médiévaux ou légendes urbaines font peut-être référence à elle, après tout. L’existence des nouvelles technologies aurait alors simplement permis de transmettre plus facilement son histoire. Tout ce qu’on sait, c’est qu’elle semble être partout à la fois. Comme cela a déjà été dit, peut être n’est-elle pas seule, ce qui serait une perspective bien sombre. Mais rien de ce qui a pu être observé jusqu’ici ne permet de tirer de conclusion satisfaisante. Le premier témoignage de son existence remonte au 20e siècle et se trouve dans un carnet qu’une des victimes a tenu pendant son calvaire. Il lui a même donné son seul nom connu : Dolly.  
 



La sensation d’être observé arrive pour des raisons diverses et variées. Cela peut être simplement vos collègues de boulot et les passants dans la rue. Plus rarement, c’est que vous avez une bonne intuition, et si vous avez la preuve que vous êtes observé, je vous suggère d’en parler à quelqu’un. Parfois aussi, c’est de la simple paranoïa, et il ne sert à rien de dormir avec cette batte de baseball sous votre oreiller. Cependant, ne prenez jamais cette sensation comme quelque chose d’anodin. Car Dolly, elle, ne dort jamais.  
  

9 commentaires:

  1. Excellente histoire, histoire et non pasta, car je trouve qu'il manque cette petite sensation de frisson, un petit côté creepy mais l'histoire et très bien raconter et est très immersive

    RépondreSupprimer
  2. je pourrait y croire... si c'etait pas sur un site comme sa meme si certaine pasta sur ce blog sont vrai

    RépondreSupprimer
  3. Excellent! Très bien raconté j'ai eu quelques frissons!!!

    RépondreSupprimer
  4. C'était sencé être ma dernière creepy avant d'aller dodo mais.. Jvais peut-être attendre un peu finalement.. ^^'

    RépondreSupprimer
  5. putain le "elle ne dort jamais" de the ring sa fait flipper !!!!!

    RépondreSupprimer
  6. Ouahhh, elle fait vraiment, mais vraiment flipper, celle-là...Elle est écrite de manière à ce que l'on puisse s'y identifier. Moi-même, je me suis reconnue dans certains "symptômes"...C'est vrai, qui ne s'est jamais senti "observé"? Qui n'a jamais entrevu une (ou des) ombre(s), lors d'une paralysie du sommeil, par exemple? Ça m'est arrivé, c'est juste horrible...Qui n'a jamais fait un cauchemar affreux, plein d'entités indéfinissables, qui voulaient votre mort? (Moi, c'était en me courant après, dans les bois, la nuit...Et j'avais beau courir, courir, je n'avançais pas...Et au moment où les "méchants" arrivent, je me réveillais, et je m'asseyais dans mon lit, en sueur). Tout ça pour dire bravo à l'auteur, c'est vraiment bien construit, j'ai été dedans de A à Z...Et j'ai ressenti une grande paranoïa tout le long de la lecture...Une des meilleures que j'ai lues...Super ^_^

    RépondreSupprimer
  7. Voilà ce que j'appelle une creepypasta "à l'ancienne": tous les ingrédients sont là...Ça faisait longtemps que je n'avais pas eu l'honneur de lire une histoire qui contient bel et bien tout ce qui fait d'une simple histoire "flippante" une creepypasta...Ça faisait longtemps...Ça fait plaisir. Cette histoire est de la trempe des grands classiques comme Jeff the Killer, Slenderman, et autres...En bref: elle fait partie de ces creepys que l'on n'oublie pas, et que l'on cite en exemple...C'était devenu rare, même si ce site est plein d'excellentes creepypastas...Bien sûr. Mais celle-là, à ce petit je-ne-sais-quoi, qui fait qu'elle fait partie (à mon humble avis, ça n'engage que moi...), des meilleures...
    La preuve: je viens de la relire, et le frisson est toujours là...Ça, c'est de la bonne creepypasta ^_^
    Je suis heureuse, c'est trop génial de découvrir des pépites comme ça. Mais ça n'enlève rien aux autres histoires, je veux pas que ce soit mal interprété, hein...Je passe (presque) tout mon temps libre ici, et, comme tout le monde, il y a des histoires que j'adore, d'autres que j'aime, et d'autres encore me laissent indifférente...Comme tout le monde, chacun ses goûts...Mais je suis tellement contente d'être tombée par hasard sur celle-ci...Le hasard fait bien les choses ^_^
    Je suis relou, je sais , c'est mon deuxième commentaire sur la même pasta, mais c'est ma manière à moi de dire mon enthousiasme...Je ne vais pas m'en lasser, de "Dolly", elle se situe désormais en bonne place dans mon top 10, facile ^_^. Note pour l'auteur(e): ENCORE, ENCORE !!!

    RépondreSupprimer