Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

jeudi 7 novembre 2013

La mort dans l'âme

Sous le crépitement de la pluie, par-dessus les voix s'élevant des attroupements, même au-dessus des crissements des pneus, toujours ce vacarme. Personne n'y prête attention, à part moi. Peut-être suis-je en train de devenir fou? Dans un univers de folie et d'extase, d'hallucinations et de mirages? Ce qui m'entoure me semble si... Étouffant! Certains, aux visages déformés, ont l'air de vouloir m'arracher les tripes d'une façon sadique, avec un sourire meurtrier. D'autres ont une apparence gentille, mais trop gentille! Ils ne s'occupent que de moi et ne me laissent pas respirer... J'étouffe. C'est la nuit, mais l'air est frais et la ville, grande métropole, est toujours en activité. La nuit me rend malade... Sans savoir expliquer pourquoi...


Tout le monde me porte attention, mais je sais que ce n'est que mon esprit sous l'emprise de cette créature tortueuse, malfaisante. Pour l'instant, aucun endroit ne m'épargne de cette folie. Même moi, je commence à me comporter d'une façon bien étrange. Bien que j'essaie de me contrôler, les tics son devenus hors de mon contrôle; même ma volonté, aussi forte qu'elle puisse être, ne vient pas à bout de la façon dont tout se contrôle autour de moi. Mon monde s'écroule, s'éteignant à petit feu. Je sens que je ne tiendrai pas le coup. J'ai besoin d'aide... Mais personne ne parle, ils ne font que me regarder ou s'approcher de moi.


Dans une folie, la rage m'envahit.


Dans le silence, ce fardeau dont je ne connais pas l'essence.


Sous les regards neutres, je m'éteins à petit feu.


Je m'imagine ces étranges petits démons aux yeux bien ronds, noirs mais par-dessus tout cruels. Riant de cruauté de leur voix unie, le synchronisme de ce tumulte démoniaque me dépasse. Lentement mais sûrement, je m'écroule.


Tout est fini.


Vais-je aller auprès de dieu? Peut-être aux côtés de Satan?


Ça n'a plus d'importance.


Quelle qu'en soit sa provenance, qu'elle m'emporte ne changera rien.


Je ne peux vous dire d'où viennent ces créatures maléfiques...


Ah si...


Méfiez-vous de la nuit de noir complet.
 
 

5 commentaires:

  1. ok mais il faut etre mature pour lire cela en ttout cas moi je lle suis.j'adore ca

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup la prose, elle est vraiment belle.

    RépondreSupprimer
  3. Oh j'aime trop ta creepy,elle est biens faite et jolie en plus ! :o -Taylor

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai pas trop aimé malheureusement malgré le fait qu'elle soit bien écrite.

    RépondreSupprimer
  5. C R E E P Y P A S T A
    F O R E V E R
    ♡^♡

    RépondreSupprimer