Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

mardi 4 février 2014

Bunny Man

Si vous êtes un amateur de creepypastas tout comme moi, vous avez sans doute déjà entendu parler du Bunny Man. Si ce n'est pas le cas, je vous laisse rechercher cette légende urbaine.... Je l'avais toujours trouvée grotesque et sans intérêt, et savoir qu'un jeu en avait été tiré me paraissait ridicule. Mais si je parle au passé ce n'est pas pour rien, laissez-moi vous raconter.


J'ai trois passions dans la vie : les creepypastas, la guitare et la photographie. La première étant bien plus forte que les autres, j'avais entendu parler comme je vous l'ai dit, du Bunny Man: rien de troublant pour un amateur dans cette pasta. Si ce n'est que la photo à la fin du texte montrait un pont situé à deux pas de chez moi.
J'étais comme fou en voyant ça, j'ignore si vous comprendrez ce qui m'est passé par la tête (ce n'est pas mon problème de toute façon) mais ce qui me restait à faire était une évidence. Je rassemblai dans mon sac une lampe, des piles (on est jamais trop prudent) et l'objectif de mon appareil photo pour prendre des photos nocturnes.


Il faisait déjà nuit quand je finis donc autant en profiter. Prendre une photo de nuit du pont serait la meilleure première expérience du mot que j'avais inventé, REALPASTA. Ce mot sonnait bien et je n'avais pas idée à quel point.
Vers 21h je mis mes Nike et endossai mon sac, passai en arrière ma main dans mes cheveux et partis de chez moi, l'appareil à la main.


En 15 minutes, le chemin me conduisit près du pont, je sortis ma lampe et appuyai sur le bouton... Ré-appuyai... Appuyai une nouvelle fois. Mais rien ne se passait, j'avais oublié que les piles à l'intérieur étaient mortes. Une grosse décharge de stress monta en moi, mais je changeai les piles immédiatement, et la lampe émit une forte lueur. Mais hélas en un faisceau étroit, m'empêchant ainsi de voir autour de moi.


Je commençai la courte marche qui me séparait du pont, et je dois dire que mon insouciance à propos du Bunny Man s'était brisée. La parano commençait à me gagner.
Soudain, un éclair tomba très près, m'aveuglant et me fracassant les oreilles, suivi de plusieurs autres ayant tous le même effet.



J'arrivai au pont, la tension dans l'air était palpable et je sentais une douleur au coeur... Ces éclairs étaient vraiment proches. Puis ce qui devait arriver arriva, une averse gargantuesque s'abattit, me trempant jusqu'aux os.
Je me plaçai pour prendre ma photo. La pluie avait déjà formé des flaques et traversé mes vêtements.

Je regardai dans l'objectif: le temps était vraiment parfait pour l'effet de la photo, rien ne clochait... AH SI! L'objectif de nuit dans mon sac! J'ouvris mon sac et en sortis mon objectif flambant neuf.

Et c'est la, en me redressant, que je le vis, sous le pont. Il était horrible dans son costume de lapin, on aurait dit un cadavre... Un cadavre qui fonçait vers moi.

Une décharge d'adrénaline me traversa. Mon cerveau, gouverné par l'instinct de survie, me dit de laisser tomber la photo et je me retrouvai à courir sur la route mouillée, poursuivi par ce malade déguisé. Le chemin étroit était tout près, quand je glissai sur une bande blanche de la route trempée et dévalai le talus.



Je me relevai et courus sans savoir où j'allais vraiment, quand apparut devant moi un haut grillage que j'escaladai sans difficultés. Et je me rendis compte que j'étais arrivé au terrain de golf. J'étais hors d'haleine et je sentais mes membres s'engourdir, ce qui finit par me faire lâcher mon appareil. Il tomba au sol en crachant un flash et j'entendis un cri.

Je ramassai mon appareil et vit derrière moi ce Bunny Man se frotter les yeux, pour ne pas dire les écraser. Propulsé par l'énergie du désespoir, je réussis à m'orienter et à sortir de cet, à présent, horrible terrain de golf. Je m'écroulai finalement par terre, non loin de chez moi, abandonnant tout espoir de sortir de cette histoire en vie.

Mais quand je me retournai, je ne vis rien. Il avait abandonné la poursuite ?


Finalement j'ai pu rentrer chez moi écrire l'aventure qui vient de m'arriver... Ma "realpasta". Je ne veux plus sortir de chez moi... Je ne veux pas, pas quand je vois ce qu'a pris mon appareil !


    

17 commentaires:

  1. pfff utiliser une photo de donnie darko, ça défonce completement l'effet horrifique, dommage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle fait son effet quand on ne connaît pas, je trouve.

      Supprimer
    2. Marius,ne poste pas ce genre de commentaire car le but d'une creepypasta est de faire peur mais si tu dis d'où vient l'image c'est sûr que ça ne fera plus peur après. :(
      Moi perso je ne connaissais pas Donnie Darko avant que tu en parle.

      Supprimer
    3. C'est sûr que quand on ne connaît pas, ça fait plus d'effet, bon moi je connais Frank The Bunny depuis un moment. Mais après les images, c'est pas si important.

      On ne va pas chipoter sur des petits détails comme ça.

      Supprimer
  2. ha ben zut, vu que je ne connaissais pas Donnie Darko,, ça aurait pu faire son effet, là maintenant, plus rien !

    RépondreSupprimer
  3. Je l'ai lu sans avoir peur ... C'est nul comme creepy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo je suis fière de toi petit !

      Supprimer
  4. Il était horrible dans son costume de lapin, sérieux -_-'

    RépondreSupprimer
  5. ''Il était horrible dans son costume de lapin,'' j’étais mdrr
    et utiliser la photo de Frank dans Donnie darko, juste nah -.-

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. écris une pasta et reviens la ramener, crétin

      Supprimer
  6. Bonjour Lucas Pane

    Je suis SkillShero , Homme de Lettres depuis tres peu et futur journaliste . Je vois que vous avez fait une bonne histoire dans l'ame mais mal mis sur papier . Voila pourquoi je vous previens que j'ai fait une reecriture de votre nouvelle . Bien evidemment , a la fin , il y a ecrit que vous avez tous les droits d'auteur et j'ai egalement mis le lien de la creepypasta.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je compte avoir une reponse de votre part pour que vous me donniez l'autorisation de la proposez a un editeur en vous donnant evidemment l'histoire car vous en etes le deteneur des droits dessus

      Supprimer
    2. Coordialement et amicalement

      SkillShero

      Supprimer
  7. Au début j'ai comprit pornographi... Mon esprit est corompue

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour la creepy. Elle était assez chouette

    RépondreSupprimer