Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

dimanche 23 février 2014

L'île de Poveglia

L'horrible histoire de l'île de Poveglia commence à l'époque Romaine, quand elle a été utilisée pour isoler les victimes de la "malédiction" du reste de la population. Quelques siècles plus tard, lorsque la peste noire s'est étendue partout en Europe, les victimes subissaient les mêmes symptômes. Dans cette île, les morts étaient empilés dans de grands trous, puis enterrés ou brûlés. Tandis que la peste se propageait, la population a commencé à paniquer et ceux qui montraient ne serait-ce que des symptômes mineurs étaient expulsés de leur maisons et envoyés sur l'île, criant de terreur. Ils ont ensuite été jetés dans ces trous remplis de corps en décomposition et ont été brûlés vifs. Hommes, femmes, enfants, ils mouraient tous dans l'agonie. Nous avons estimé qu'à cette période plus de 160000 habitants avaient été transportés sur cette petite île et y avaient laissé leur vie peu de temps après.

Mais il y a eu plus inquiétant que cela. En 1922, l'île est devenue un hôpital psychiatrique. Des patients ne tardèrent pas à faire savoir qu'ils voyaient les fantômes de ceux morts pendant la peste noire et entendaient des cloches sonner. Ils restaient éveillés tout au long de la nuit pour écouter leurs pleurs et essayer de les apaiser. Ces patients étaient déjà considérés comme fous et personne ne les croyait, les plaintes de ceux qui ne supportaient plus ces voix ont donc toutes été ignorées. Pour apaiser l'angoisse des patients, un de leurs médecins a commencé à faire des expériences pour trouver un remède à cette folie. Des lobotomies ont été faites sur les patients en utilisant des outils rudimentaires comme des perceuses à main, des ciseaux et des marteaux. Ces patients, même s'ils n'étaient pas sous les soins du médecin, ont continués à entendre des voix. Les autres étaient torturés et soumis à des choses inhumaines.
Selon la légende, après de nombreuses années d'actes immoraux, le médecin a commencé à entendre en permanence les cloches et les esprits torturés pendant la peste noire. On raconte que ces esprits l'ont rendu fou et l'ont poussé à se jeter du haut du beffroi. La chute ne l'a pas tué sur le coup, selon une infirmière qui avait assistée à la scène, mais elle affirme qu'il gémissait de douleur sur le sol jusqu'à ce qu'une brume rose vienne le faire suffoquer à en mourir. Une rumeur dit que son corps est présent dans le Beffroi (sous terre) et que si vous vous y rendez la nuit, vous pouvez encore entendre sa chute et ses cris de douleur. Après cet accident, l'hôpital ferma ses portes.

Il fut un temps où le gouvernement italien était propriétaire de l'île mais il finit par la vendre. Le nouveau propriétaire a abandonné les lieux dans les années 1960 et a été la dernière personne à y vivre jusqu'à aujourd'hui. Une famille a récemment acheté le site et y a construit une maison, mais la première nuit passée à l'intérieur les a contraints à quitter l'île et ils ont refusé de parler de ce qu'il s'était passé. La seule information concrète est que leur fille avait tailladé son visage et avait pour ça reçu quatorze points de suture.

 Aujourd'hui, Poveglia est inhabitée et le tourisme y est strictement interdit. Parfois, sur les rivage des plages de la région, on retrouve des os qui étaient normalement enterrés sur l'île. Différents médiums avaient déjà visité l'île illégalement mais tous étaient partis effrayés par ce qu'ils avaient ressenti. Parfois, des aventuriers se cachaient des patrouilles régulières sur l'île pour pouvoir visiter les lieux tranquillement, mais une fois en place pour partir explorer l'endroit, ils changeaient presque tous d'avis, disant que l'atmosphère sur cette île était pesante et glauque. Certains affirmèrent même avoir entendu les cris et les pleurs des torturés, ce qui rendait leur séjour sur l'île insupportable.

Un homme qui se disait béni par toutes choses a témoigné de sa visite de l'hôpital abandonné sur l'île, disant qu'il avait entendu une voix mystérieuse, venue d'on ne sait où. Elle aurait prononcé ces mots: "Partez et ne revenez jamais!"

Traduction: Alohap

Creepypasta originale ici

Un petit laïus d'origine brésilienne, authentique pour au moins tout ce qui concerne la peste et les traitements faits aux patients de l'hôpital. Poveglia au large de Venise figurerait parmi les lieux les plus hantés au monde.

4 commentaires:

  1. Très bonne pasta qui donne franchement des frissons !

    RépondreSupprimer
  2. Cela ressemble plus à un documentaire qu'à un creepypasta...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça qui est bien ! C'est assez réaliste en plus.

      Supprimer
  3. 'Aujourd'hui, l’île est utilisée pour l’agriculture (surtout la viticulture) et n’est pas accessible aux touristes" je plains un peu les agriculteurs qui doivent s'y rendre.

    RépondreSupprimer