Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

lundi 24 mars 2014

À la sortie du cabaret


Cette soirée avait été bonne. Le public avait beaucoup applaudi, la salle avait été pleine à craquer. Les danseuses avaient salué à la fin, comme à leur habitude. À ce moment, elle avait remarqué un jeune homme qui la regardait avec insistance. Intéressée, elle lui avait adressé un clin d’œil, puis s’était éclipsée dans les loges pour se retransformer en la personne qu’elle redevenait tous les soirs. La soirée s’annonçait encore meilleure.

Lorsqu’elle sortit, il était en train de l’attendre. Un sourire avait éclairé son visage lorsqu’elle était venue vers lui, bien que son regard trahît des pensées bien moins innocentes. Il lui avait tendu son bras, elle l’avait attrapé, et ils étaient partis à pied vers l’appartement du jeune homme, qui était à deux rues de là. Il semblait être un habitué des lieux. La danseuse aurait peut-être dû être méfiante, car des rumeurs trainaient à propos de corps, principalement de jeunes femmes, retrouvés avec d’horribles mutilations dans le quartier. Mais pour elle, l’important, c’était de finir la soirée en beauté. Son compagnon d’un soir avait l’air impatient.

Ils étaient entrés dans le vieux bâtiment, avaient grimpé les escaliers jusqu’au troisième. Il n’y avait qu’une seule porte à cet étage. L’appartement qu’elle dissimulait était plutôt petit. Le lit trônait au centre de la pièce. Quelques bougies étaient allumées. Le jeune homme avait visiblement prévu de terminer la soirée ainsi. Parfait, il allait être servi. La danseuse lui avait alors sauté dessus, ne pouvant se retenir plus longtemps.

Ils s’étaient étalés sur le lit, leurs deux corps s’étreignant passionnément, leurs souffles chauds se mélangeant. Elle avait gémi, il avait grogné. Elle l’avait griffé dans le dos, il l’avait saisi fermement par les hanches. Ils étaient arrivés au bout de la chose ensemble. Mais ni l’un ni l’autre n’en avaient assez. Ils avaient recommencé, cette fois dans le coin qui servait de cuisine. Ils avaient repoussé ce qui se trouvait sur le plan de travail et avaient recommencé de plus belle.

Et soudainement, une lame qui n’avait pas été complètement repoussée avait jailli. C’était maintenant évident, s’ils étaient là, c’était pour finir la soirée dans le sang. Ils s’étaient battus, chacun essayant de prendre le dessus sur l’autre. Mais le meurtrier qui sévissait dans le quartier était bien préparé. Les coups de couteau avaient plu, le sang avait jailli, et lorsque le dernier souffle de vie s’était échappé du corps encore chaud de la folle nuit qu’ils venaient d’avoir, un rire sinistre s’était fait entendre.

Le lendemain, ça avait été la concierge qui avait découvert le corps. La police était rapidement arrivée sur les lieux, et avait rapidement conclu qu’il s’agissait du même serial killer que celui qui avait laissé les autres corps retrouvés maintenant presque quotidiennement. Des incisions avaient été pratiquées post mortem, comme si le meurtre n’avait pas été suffisant, comme si les pulsions meurtrières avaient eu besoin d’exprimer leur splendeur dans l’horreur des blessures que le meurtrier avait infligé. À la fin de la journée, après avoir terminé son travail dans l’appartement, la police avait quitté les lieux. Le cadavre du jeune homme avait été évacué beaucoup plus tôt pour être remis au légiste.

Cette soirée avait été bonne. Le public avait beaucoup applaudi, la salle avait été pleine à craquer. Les danseuses avaient salué à la fin, comme à leur habitude. À ce moment, elle avait remarqué un jeune homme qui la regardait avec insistance. Intéressée, elle lui avait adressé un clin d’œil, puis s’était éclipsée dans les loges pour se retransformer en la personne qu’elle redevenait tous les soirs. La soirée s’annonçait encore meilleure.
     


21 commentaires:

  1. Le fait que l'histoire continue en boucle et en boucle est une bonne idée, mais cependant elle ne m'a pas fais spécialement frisonner, j'en attendait franchement plus... Courage l'auteur ;)

    RépondreSupprimer
  2. Beau rebondissement ! Bravo encore ;)

    SoulHokib.

    RépondreSupprimer
  3. C'est la premiere fois que je ne comprend pas une creepypasta. Je dois être fatiguée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le tueur est la danseuse :p

      Supprimer
  4. Oh waw, cette chute !
    Je ne m'y attendais vraiment pas, bravo à l'auteur !

    RépondreSupprimer
  5. Il y'a une erreur, à la fin on parle du cadavre d'un jeune homme, mais ce n'est pas une jeune femme plutôt? ^^
    sinon bonne petite creepypasta, pas spécialement inquiétante, mais agréable à lire, avec une belle chute :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que tu appelles erreur est en fait une chute très inattendue!

      Supprimer
    2. Je viens tout juste de comprendre, en effet ^^" gloire à mon cerveau un peu lent :)

      Supprimer
  6. Super ! J'ai apprécié cette pasta ! Bon courage l'auteur !

    RépondreSupprimer
  7. J'ai vraiment adoré la manière dont le texte à été rédigé, mais beaucoup moins parce qu'il contenait. Personnellement, j'ai compris dès le début quel serait le dénouement. Ça se finit presque toujours comme ça dans les histoires de ce genre.
    Bref, sinon ça ne m'a malgré tout pas du tout déplu de cette creepypasta (bien que je ne vois pas réellement ce qu'il-y-a de si creepy là dedans. Mais cessons donc de faire notre mauvaise langue dirons-nous).
    Pour finir, je trouve que l'auteur à un sacré potentiel, et j'ai hâte de voir ces possibles nouvelles oeuvres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis l'auteur de cette petite pasta qui diffère énormément de mon style habituel. Et oui, le dénouement peut être compris rapidement, mais c'était un risque à prendre qui a porté ses fruits, preuve en est que beaucoup de gens ont été surpris malgré le grand nombre d'histoires se terminant ainsi.
      Si tu ne m'avais encore jamais lu, je te conseille de lire le Knirps, Dolly, N'oubliez pas de fermer vos volets, Le village ou encore les pastas ayant pour thème le Conteur. Il y en a d'autres, mais je n'ai pas tout en tête.

      Supprimer
    2. Très bien, je te remercie !
      Je sens que cette nuit risque d'être, au même titre que la plus part des autres, extrêmement longue ! ^^

      Supprimer
  8. Très bonne creepy, vraiment, je ne m'attendais pas du tout à cette fin. Seulement, pourquoi au début, ce sont des corps de jeune femmes dont on parle, et a la fin, celui d'un jeune homme... ça ne coïncide pas. Mais ce n'est pas gênant, puisque du coup on ne s’attend pas a la chute !
    Vraiment super histoire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est dans le mot "principalement" que toute la différence est faite, on avait déjà retrouvé des corps d'hommes avant celui-ci, bien que pas beaucoup.

      Supprimer
    2. C'est vrai que ce mot change tout et ça me faisait drôle à moi aussi parce que, généralement, on y fait pas gaffe et j’étais un peu perdu à la fin.

      Supprimer
  9. j'ai pas compris le truc de la chute...-_-'

    RépondreSupprimer
  10. C'est pourtant simple: le meurtrier est en fait la jeune fille. Et si elle fait la même chose à des femmes, ça veut sans doute dire qu'elle est bi.

    Très bonne pasta, il faut avouer que la chute change tout, autrement elle ne serai sans doute pas là (la pasta, pas la chute).

    VB

    RépondreSupprimer
  11. Effectivement je suis du même avi, une chute vraiment inattendue ( qui me plait grandement ), en revanche ( quitte à faire mon rabat joie ) je ne vois pas vraiment en quoi c'est creepy, mais bon on ne va pas chipotté sur des détail. Je dois quand même avoué qu'en soi, c'est une histoire plutôt plaisante ( car je dois dire aussi que sa ne ma pas fais frissonner, mais plutôt rire surtout à cause de la fin ^^ ).

    PS: juste je trouve cela dommage qu'il y ai une telle tournure, je veux dire que ce soit un meurtre d'une personne à une autre, ( moi se que je recherche surtout c'est le grand frisson du soir, si vous voyez ce que je veux dire, et en se cas là... bah... nada... désolé de le dire. Mais l'histoire est très bien, cela ne fais aucun doute ! Enfin c'est que mon avi donc...). En somme très bonne histoire.

    RépondreSupprimer
  12. La chute est vraiment inattendue,c'est une très bonne pasta!
    Cependant,comme je n'aime pas la simplicité (Pourquoi faire simple?) j'ai une tout autre théorie que vous autres:
    Le jeune homme était bien le meurtrier,seulement,en essayant de tuer la jeune femme,elle l'aurait désarmé puis tue,prenant ainsi gout aux meurtres.
    La suite est logique.
    Bon Ok,ma théorie est extrêmement mal réalisée et je la sais fausse mais j'avais envie d'avancer un truc absurde XD

    RépondreSupprimer
  13. bonne pasta, je savais que c'était la danseuse la tueuse ^^ (fin prévisible à mon sens)

    RépondreSupprimer
  14. Je sais pas si ça a été noté avant moi (et j'ai la flemme de tout relire, pardon) mais il n'y aurait pas une erreur dans l'extrait "des rumeurs traînaient à propos de corps, principalement de jeunes femmes" ? Vu que c'est justement la danseuse en question, elle ne devrait tuer que ou principalement des hommes, comme ceux dont il est question au début et à la fin de la pasta... à moi qu'elle ne soit bisexuelle...?

    RépondreSupprimer