Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

vendredi 18 avril 2014

Un beau brun

Je m'appelle Ophélie, et il y a 2 mois j'ai eu une relation, si on peut appeler ça une relation, bref une très courte relation assez cauchemardesque avec un homme. Je dis cauchemardesque car cet homme était hyper possessif (enfin, je trouve pas d'autre mot pour le décrire). C'était angoissant, et pourtant on ne s'était vu qu'une fois. Bref c'était un mec flippant et c'est pour cela que je suis restée un mois à l'hôpital...  




Notre relation a commencé sur un site de rencontres comme les autres. C'était un type assez mignon, brun, ténébreux, vous voyez le genre. Sur son profil je pouvais voir qu'il avait les mêmes goûts que moi, alors sans hésitation je lui ai demandé s'il acceptait d'entamer une conversation. Sa réponse, affirmative, arriva dans la seconde. Je décidai alors de lui écrire un message.  




Moi- Salut   
Lui- Salut    
M- Pierre, c'est bien ça ?   
L- Je pense ^^  
...  

Il avait de l'humour,  ben voyons ! On a continué à parler pendant bien 1h, 1h30. Tout s'est déroulé tranquillement jusqu'au moment où j'ai voulu partir :  




M- Contente d'avoir pu te parler, mais va falloir que j'y aille ;)   
L- Non...   
M- Non ?   
L- Je veux que tu restes, je t'interdis de partir...  

D'abord j'ai cru qu'il disait ça pour rigoler, et j'aurais dû directement le prendre pour un dingue et on n'en serait pas arrivé à ce qui est arrivé...

M- Roh il est mignon, je lui manque déjà ^^ mais mon petit il va falloir que j'aille manger sinon je vais devenir anorexique et toute moche :3  
L-...  

Sa réaction me parut étrange mais je me suis déconnectée tout de suite après et pendant la soirée je n'y ai plus pensé. 




Cette nuit, je me suis couchée avec l'étrange sensation d'être observée...  




Le lendemain, je me suis jetée sur mon ordinateur pour parler à mon nouveau "Roméo", il était déjà connecté.  

M- Hey ! ;)   
L- Ah, te revoilà enfin, je t'ai attendue toute la nuit...   
M- Ah oui mais mon petit bonhomme moi la nuit je dors hein ^^  
L- T'es belle quand tu dors... ^^  
M- Quoi ?   
L- Ta webcam était allumée hier soir, tu avais dû la laisser en marche sans le faire exprès. Quand j'ai regardé ton profil j'ai vu que la webcam était activée alors j'y ai jeté un coup d'œil et je te voyais dormir .   

J'ai eu un frisson rien qu'en pensant que quelqu'un m'avait observé dans mon sommeil, mais aussi en voyant que ma webcam était éteinte, alors sur le coup j'ai pensé qu'elle avait eu un bug. Ou qu'il me faisait tout simplement une blague. 

M- Et bien... Merci ^^  
L- De rien... Et j'adore ton T-Shirt rouge.   
M-... Comment tu sais que... Oo  
L- Ahah alors là coup de bol franchement... ^^  




Finalement on a continué de parler. Au fil de la conversation je ne pouvais m'empêcher de me sentir mal à l'aise. Quelque chose ne tournait pas rond...  




Le lendemain, devant ma porte, j'ai trouvé un énorme bouquet de fleurs. Il y avait une carte sur laquelle était écrit : "Pour toi Ophélie, ton Roméo". J'ai d'abord pensé que le bouquet venait de quelqu'un que je connaissais, mais je ne voyais pas qui aurait pu faire ça. Je suis ensuite retournée sur le site pour parler à Pierre.  




L- Tu as reçu mon petit cadeau ?    
M- Comment... C'est toi les fleurs ?!  
L- Beh oui qui d'autre ?!  Un petit con a aussi des vues sur toi ?!   
M- Non... Enfin c'est pas la question... Comment tu sais où j'habite, d'où tu connais mon adresse ?   
L- Peut-être parce qu'on se croise souvent...   
M- c'est bizarre je t'ai jamais vu...   
L- Tu es vraiment sûre ?   

Pendant un moment, j'ai eu des vertiges. Tout cela me paraissait incroyablement déstabilisant, je ne comprenais plus ce qui m'arrivait.  

L- Pourquoi tu ne me réponds plus ?...   
M- Désolée je nourrissais mon chat ^^  
L- Tu me mens !  
M- Mais non pourquoi tu dis ça ? Je n'ai aucune raison de te mentir...   
L- Je te fais peur c'est ça hein.   
M- Mais pas du tout, qu'est ce qu'il t'arrive, ne t'énerves pas...   
L- Jure moi que je ne te fais pas peur.  
M- Mais je n'ai pas à jurer je te dis la vérité !!   
L- J'ai horreur qu'on me manque de respect ! Jure le !   
M- Écoute si tu continues à me parler sur ce ton, je crois qu'on va arrêter de se parler   
L- Il en est hors de question !!!! Et je ne t'autorise pas à te déconnecter  




Mais je me suis déconnectée. J'étais franchement mal, je tremblais comme une feuille. Sur quel malade étais-je tombée?  




Durant une semaine je ne lui ai pas parlé. Je me sentais épiée partout où j'allais, même dans mon appartement. J'ai même dû débrancher ma webcam. Cette sensation d'être observée se calma alors un peu... j'avais peur de le croiser dans la rue, ou de le trouver assis  dans un fauteuil de mon appartement. Apparemment il connaissait mon adresse. Je me sentais réellement oppressée, j'étais encore sous le choc de ce qu'il s'était passé.  




Puis finalement je suis retournée sur le site. Et j'ai pu voir qu'il m'avait laissé plusieurs messages.  
Ceux-ci viennent juste après qu'il m'ait dit "hors de question !!!".

L- Reviens immédiatement ici !!!   
L- je ne rigole pas, fait ce que je te dis !  !!   
L- C'est le destin qui a voulu que l'on se rencontre alors on ira jusqu'au bout de cette relation !!   

Là les derniers, les plus récents.

L- Bon très bien je m'excuse... Je n'aurais pas du m'emporter comme ça...   
L-tu t'excuses ? Je sais bien que tu veux revenir me parler, on est fait pour vivre ensemble...   

Courageuse, j'ai décidé de lui parler à nouveau.
 
M- Je crois franchement qu'on devrait arrêter de se parler tous les deux...   
L-...   
M- Tu n'aurais pas dû t'attaquer à moi de cette manière...   
L- Je sais que j'ai déconné grave, mais juste... Accepterais-tu qu'on se voie juste une fois histoire de mettre les choses au clair et de voir si on continue ou pas ?   
M- T'es dingue ou quoi ?! J'ai pas envie de me faire frapper !   
L- On se voit dans un restaurant, il y aura des gens, et puis il ne se passera rien...

Je ne sais pas ce qui m'a pris, mais j'ai dis...
 
M- Ok.   
L- Demain, 20h, au (Je ne divulguerai pas le nom.) 




Je me suis à nouveau déconnectée, sous le choc de ce que je venais de faire...   
Et pourtant le lendemain soir j'y suis allée, n'étant pas le genre de fille à se défiler comme ça.  




Il n'y avait pas grand monde dans le restaurant mais c'était déjà ça. Lui n'était pas encore arrivé.   
J'ai pris une table à deux dans un coin, loin des regards indiscrets.  




J'ai dit au serveur que j'attendais quelqu'un et qu'on commanderait plus tard.  




Et finalement Pierre est arrivé. On s'est à peine salué. On a commencé à discuter. Un serveur a alors pris notre commande.  



Étrangement, la soirée s'est assez bien passée. Vers la fin du repas, il sortit de sa poche un morceau de papier chiffonné et légèrement humide. Il y était inscrit une adresse griffonnée au stylo, l'encre avait légèrement coulé. Il m'a dit que c'était la sienne puis s'est levé et est allé aux toilettes. Quel culot !   

Plus les minutes défilaient, moins j'espérais le revoir. Je suis allée voir dans les toilettes, mais il n'y avait personne. J'allais devoir régler l'addition. J'ai donc payé un serveur hilare, et suis sortie. Alors que j'allais rentrer chez moi, j'ai senti le morceau de papier dans ma poche, quelque chose me disait que je devais m'y rendre...   


J'ai appelé un taxi et me suis rendue à l'adresse indiquée. J'ai dit au chauffeur de m'attendre 5 minutes, et que si je ne revenais pas il devait me signaler comme disparue aux autorités.   




Je suis montée à l'appartement indiqué. J'ai sonné plusieurs fois mais personne ne me répondait. J'ai remarqué ensuite que la porte était entrouverte. Prenant mon courage à deux mains, je suis rentrée dans l'appartement obscur. J'ai avancé à tâtons, appuyée sur l'interrupteur... Rien, pas de lumière.  




J'ai demandé s'il y avait quelqu'un... Pas de réponse.  




Soudainement une ombre est apparue dans la lumière du couloir de l'immeuble. J'ai sursauté.  




"Qui êtes vous ?!"

"Je suis Ophélie *****, je cherche Pierre *******"  



Et là, l'homme m'annonça que Pierre était mort depuis 3 mois. Ce qui me valut un séjour à l'hôpital pour choc post-traumatique, et je compris pourquoi les serveurs étaient hilares pendant la soirée.



Désolé de la redondance, on s'est retrouvé étrangement avec plusieurs textes au format "messagerie instantanée" à peu d'intervalle. Celle-ci a été proposée avant Funnymouth, je suppose qu'à sa lecture le grand oeuvre est revenu en mémoire à quelques fans. Si cette théorie s'avérait vérifiée, on peut remercier le texte ci-dessus.

9 commentaires:

  1. En fait elle s'est tout imaginé? Oo j'ai du mal à comprendre :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle s'est tout imaginée ou alors c'était un revenant que personne ne voyait à part elle

      Supprimer
  2. Après de nombreux râteaux, Pierre a décidé de se donner la mort, emportant son rêve d'éleveur de Pokemons dans sa propre tombe... Mais ne trouvant pas le sommeil éternel, il tenta malgré tout de continuer à trouver l'amour en hantant les vivants... sans succès... Ainsi est son destin en tant que revenant d'Argenta.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas exactement . En faite , elle voyer les mort depuis le debut et puis les discussion , c'etais Pierre qui les ecrivait . Enfin , le fantome de Pierre

      Supprimer
  3. Je pensais que les serveurs étaient hilare parce que le mec l'avait lâché pour qu'elle paye l’addition :/

    RépondreSupprimer
  4. Eh bah , j'aime biens cette pasta ! Il a du surment avoirs eu un choc ou alors c'est le truck de disputions qui la poussé a sa de facons cette pasta nexiste pas '-' Mais bon . -Taylor

    RépondreSupprimer
  5. Ma version, c'est que les serveurs se foutent d'elle, quand elle sort du restaurant...
    Ça arrive souvent, des trucs comme ça (j'ai longtemps été serveuse, je peux en témoigner...). La personne se fait "poser un lapin", et on est tous morts de rire ^_^
    Cruel, je sais...
    Sinon, pour l'histoire en elle-même, elle m'a plu, ça va.
    Même si on peut, en effet, l'interpréter de plusieurs manières...
    Pour moi, elle a communiqué avec Pierre, sans savoir qu'il était mort. Parce qu'elle le voyait, elle était la seule à pouvoir entrer en contact physique / par internet, avec lui (disons plutôt son " esprit")...
    Pas mal ^_^

    RépondreSupprimer