Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

dimanche 11 mai 2014

La conversation

Je travaille de nuit dans un bar.
Ce jour-là, j'ai dû travailler plus tard que de coutume et je n'ai pas pu prendre le train que je prends habituellement. J'ai dû descendre à mi-chemin pour changer, à une station quasi-déserte que je ne connaissais pas.

C'était la veille de mon jour de paye, et j'étais crevée. Je suis allée dans un parc et ai essayé d'y dormir un peu en attendant qu'arrive le premier train.
Mais il faisait si froid dehors que j'ai commencé à avoir des douleurs au ventre. J'ai couru jusqu'aux toilettes du parc.

Peu de temps après, quelqu'un est entré dans la cabine à côté de la mienne. On aurait dit que le type parlait dans son portable pendant qu'il entrait.
Même si les voitures faisaient beaucoup de bruit dehors, l'intérieur des toilettes était plutôt calme, et j'ai pu percevoir quelques bribes de conversation.

"Quoi? Ouais, je sais. Hahaha! Oh, désolé, désolé. Quoi?"

"...ro ...de... n'est... at..."

"Aaah ok, je vois ce que tu veux dire, mec. T'inquiète pas, ça ira. Hein? Ouais. Hahaha! Peu importe, pourquoi? Héhé. Hm, c'est vrai?"

"...vérif... ...recommencer."

"T'es sûr? Je vois... Bon sang, t'as peut-être raison. Excuse-moi, une seconde!"

Juste au moment où je sortais de ma cabine, j'ai entendu le bruit sec du type déroulant le papier toilette, et au même moment j'ai clairement perçu ce que disait l'homme à l'autre bout du fil.

Un frisson de peur m'a parcouru l'échine, et je me suis enfuie. J'ai couru sans m'arrêter jusqu'à la gare et je suis restée là jusqu'à l'ouverture des portes.
J'étais effrayée au plus profond de moi-même. Encore aujourd'hui, à chaque fois que j'y repense, j'ai peur de la nuit.


Traduction: Tripoda

 Texte anglais ici.
Avec l'aimable autorisation de Saya Yomino de Saya in underworld. Les véritables paroles de l'interlocuteur ne sont sans doute connues que de l'auteur, mais si personne ne l'a deviné avant je vous révèlerai via les commentaires sur quoi j'ai basé ma traduction. C'est assez... spécial.

29 commentaires:

  1. Il n'y a que moi qui n'a pas compris?

    RépondreSupprimer
  2. Euh peut-etre qu'il lui demandait du pQ ?

    RépondreSupprimer
  3. En couplant la traduction et le texte anglais j'ai compris.
    Petit indice : "Le numéro que vous..." :D

    RépondreSupprimer
  4. tout bonnement genial. pour ceux qui n'ont toujours pas compris c'est: "le numeRO que vous avez DEmandé N'EST pas ATribué. veuillez le VERIFier puis RECOMMENCER."

    RépondreSupprimer
  5. Mais je ne comprend ce qui fait si peur au type car le mec au téléphone est tout bonnement schyso et alors?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas un "type" mais une femme déjà..
      Et puis tomber sur un malade mental la nuit y a mieux. (attention au terme schizo qui est toujours utiliser à tort et à travers, la schizophrénie étant le fait d'entendre des voix et voir des choses.. -_-)

      Supprimer
    2. pas d'accord, si on croit aux esprits et aux dons, on peu entendre et voir des choses sans être schizophrène, la schizophrénie est un dédoublement de la personnalité, genre Dr je kill et Mr aie de (joke sur le nom, je connais la sortie -----> [] )

      Supprimer
    3. La schizophrénie n'a strictement rien à voir avec le dédoublement de la personnalité, ce sont deux pathologies totalement différentes. La schizophrénie est bien le fait d'entendre des voix et parfois voir des choses. Renseigne-toi avant de corriger quelqu'un qui a raison...

      Supprimer
  6. c est compliqué, mais je pense avoir compris

    RépondreSupprimer
  7. Quelqu'un peut expliquez s'il vous plaît ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "le numeRO que vous avez DEmandé N'EST pas ATribué. veuillez le VERIFier puis RECOMMENCER."

      Supprimer
  8. La fille se rend compte que le type fait semblant d'être au téléphone, pour pas qu'elle se méfie de quoi que ce soit :)

    RépondreSupprimer
  9. Ah ok c'est clair maintenant mais comment elle a deviné ?

    RépondreSupprimer
  10. Il y a un détail auquel vous n'avez pas fait attention : qu'a-t-elle clairement entendu à la fin? ;)

    Elle a entendu que l'homme de la cabine essayait d'atteindre son téléphone à elle. Le premier essai a échoué, d'où le message d'erreur. Mais quand elle est sortie, l'homme est tombé sur le bon numéro et est tombé sur le répondeur de la fille, qui a l'a clairement reconnu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça m'etonnerais que ce soit son répondeur puisque la FILLE dit clairement avoir entendu ce que disait l'HOMME à l'autre bout du fil. Pour moi c'est juste un fou qui n'arrête pas de faire des faux numéros et qui tape la discute au message d'erreur.

      Supprimer
    2. erreur de traduction. je cite la pasta originale :
      "I clearly heard the words the person on the other side of the phone was saying."
      il y a écrit "PERSON" c'était donc la PERSONNE et pas l'HOMME.

      Supprimer
    3. Range donc tes lettres capitales, inutile de gueuler sur un petit détail comme ça! Person en anglais, rassure-toi, c'est un mot que je connais, mais ça sonnait mieux avec 'homme'. Et puis il est précédemment nommé 'the guy', autrement dit, c'est un mec et pas autre chose. Du moins, c'est ce que percevait l'héroïne.

      Supprimer
  11. Comment tu as compris sa ?

    RépondreSupprimer
  12. Je ne comprends pas trop le délire de cette creepypasta mais sa fait flipper

    RépondreSupprimer
  13. Pour faire simple le gars..tape la discute au répondeur...ce qui faire peur a la demoiselle qui s'enfuit
    ´fin c'est ce que j'ai compris, j'espère ne pas me tromper ^^'

    RépondreSupprimer
  14. "le numeRO que vous avez DEmandé N'EST pas ATribué. veuillez le VERIFier puis RECOMMENCER."

    RépondreSupprimer
  15. Enfaite, c'eter un psychopathe, il faisais semblant de téléphoner pour pas que la fille ne se doute qu'il lui voulais du male, "le numéRO, que vous avez demandé N'EST pas ATribué. veuillez le vERIFier puis RECOMMENCER.". Le mec déroule le papier alors qu'il n'avais fais que téléphoner et n'a pas fais ses besoins. Enfaite l'homme à l'autre bout du file c'etait la femme qui préviens quand on a pas fais le bon numéro et qu'on est au bout du file avec personne! et la fille l'a réalisée qu'après en réfléchissant bien! elle a bien reconnu que l'homme dans la cabine d'a coter NE TELEPHONAIS A PERSONNE!!!!! donc elle s'est tiré et elle ne veux plus y retourner!!

    RépondreSupprimer