Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

dimanche 1 juin 2014

Possédée par le mal

Je m'en souviens comme si c'était hier. Tout a commencé par une nuit sans lune, la veille de mon 13e anniversaire. J'étais seule dans ma chambre à ce moment là, je regardais des vidéos sur Youtube. La soirée était particulièrement chaude, aussi, j'avais ouvert ma fenêtre de chambre pour faire un peu d'air. Les criquets chantaient sans discontinuer au dehors, et ma lumière était éteinte afin d'éviter d'attirer les moustiques. L'ambiance était pour le moins lugubre. Soudain, j'ai entendu un grand claquement derrière moi. La porte de ma chambre, qui avait été ouverte jusque là, s'était brutalement refermée, ce qui m'avait fait sursauter. Dans le même temps, un courant d'air froid avait commencé à parcourir la pièce. Je me suis dit que c'était simplement le vent, et j'ai refermé la fenêtre. Comme il était tard, j'ai décidé d'aller me coucher. Même si on était en vacances, mes parents ne voulaient pas que je me couche trop tard.

J'ai eu énormément de mal à m'endormir cette nuit là. C'était probablement parce que j'étais excitée à cause de mon anniversaire le lendemain, mais en même temps, je ne me sentais pas à mon aise. C'était peut être le courant d'air froid qui m'avait donné une drôle d'impression, en tout cas, j'ai eu du mal à trouver le sommeil. Et lorsque j'ai réussi, il a été peuplé de cauchemars atroces dans lesquels je me sentais poursuivie. Je me suis réveillée plusieurs fois en sueur avec la certitude que quelqu'un m'épiait, mais quand j'allumais la lumière, je ne voyais personne dans ma chambre. Seul mon reflet dans le miroir sur la porte de mon placard était visible.

Le lendemain, je me suis réveillée en sentant que quelque chose avait changé en moi. C'était inexplicable, mais j'avais la certitude que quelque chose s'était produit durant la nuit. Lorsque ma mère m'a vue descendre, elle a eu l'air inquiète et m'a dit que j'avais des cernes immenses. À ce moment, je ne sais pas pourquoi, mais je lui ai répondu agressivement que c'était le cadet de mes soucis et que je n'avais pas envie d'être embêtée le jour de mon anniversaire. Cette intervention l'a surprise autant que moi, et nous n'avons plus reparlé de la matinée. Elle me jetait des regards furtifs de temps en temps, mais sans rien dire. Au début, ça m'a été complètement égal, mais après une heure, j'ai de nouveau été prise d'un coup de colère et lui ai demandé si elle avait fini de me regarder comme si j'étais une folle, avant de remonter dans ma chambre et de m'enfermer. Ça n'était pas grave, pensais-je, mes amis n'allaient pas tarder à arriver, et je pourrais aller m'amuser sans plus penser à cette matinée étrange.

Cependant, lorsque les premiers invités sont arrivés, j'ai encore une fois réagi d'une manière dont je me serais bien passé. Voyant que les premiers n'étaient pas mes meilleurs amis, je les ai froidement accueillis et me suis empressée d'envoyer un message à ceux que j'attendais pour leur faire part de ma déception. Je ne comprenais pas ce qui m'arrivait ce jour, je me suis excusée quelque minutes plus tard, mais en même temps, je commençais aussi à m'inquiéter. Cela ne me ressemblait tellement pas, qu'est-ce qui avait bien pu m'arriver ? Heureusement, cela ne s'est pas reproduit pendant les heures suivantes, et la fête a pu bien se passer, jusqu'au moment où il a été temps de faire venir le gâteau d'anniversaire ainsi que les cadeaux. C'est à ce moment que tout a dégénéré.

Le gâteau était au chocolat, mon parfum préféré, et j'ai été très heureuse de le voir. Cependant, avant de pouvoir le déguster, je devais ouvrir mes cadeaux. J'ai déchiré les emballages et ai été plutôt satisfaite de ce que j'ai obtenu, jusqu'à ce que j'arrive à celui de ma mère. Elle m'avait offert une peluche de chaton, animal que j'adorais étant petite. Mais à ce moment, je me sentais plutôt honteuse qu'autre chose d'avoir cet objet entre les mains, et je me suis mise à hurler sur ma mère, lui demandant si elle savait quel âge j'avais, que je n'étais plus un bébé et qu'elle était vraiment une mère indigne de m'offrir des choses comme ça alors que j'avais invité des amis. Tout le monde a été choqué par mes propos, moi y compris, et j'ai préféré m'enfuir dans ma chambre en pleurant avant que qui que ce soit ne réponde.

Un bon nombre d'invités est parti à ce moment là, seules ma meilleure amie et ma mère sont restées et ont essayé de me faire sortir de ma chambre, mais sans succès. Pour ma part, je m'étais mise à faire des recherches sur internet pour essayer d'expliquer ce changement soudain de comportement et le fait que j'avais l'impression de ne plus totalement contrôler mes actes. J'ai fini par tomber sur des articles parlant de possession et, bien que je ne croyais pas à ces choses-là en général, j'ai été forcée de constater que les symptômes coïncidaient. À ce moment, j'ai fait le rapprochement avec la scène qui s'était déroulée la veille. Est-ce que le courant d'air froid que j'avais senti était une entité maléfique qui était entrée dans ma chambre ? Est-ce que mes cauchemars avaient été causés par ses tentatives de pénétrer dans mon corps pour prendre mon contrôle ? Qu'est-ce qu'elle voulait de moi ?

J'ai commencé à sérieusement angoisser, et ai demandé à ma mère et ma meilleure amie de me laisser en prétextant que je n'étais pas bien, et que ça irait sans doute mieux le lendemain. Elles se sont acharnées encore quelques minutes, mais ont fini par laisser tomber et ma meilleure amie est partie en me promettant de revenir demain pour s'assurer que j'allais bien. Quelque part, j'étais soulagée. Si j'avais affaire à un esprit maléfique, je préférais l'affronter seule, car je ne voulais pas faire de mal aux gens que j'aimais. J'ai continué mes recherches sur internet et ai finalement trouvé une page qui proposait un genre de rituel pour exorciser les démons. Je me suis dit que ça ferait sans doute l'affaire et me suis promise de tenter le coup ce soir. J'ai dû attendre que mes parents aillent se coucher pour descendre en bas prendre les ingrédients nécessaires (quatre bougies, des allumettes et du sel).

Lorsque le moment fut venu, j'ai tracé un cercle avec le sel autour de moi, ai allumé les quatre bougies et me suis placée au centre en récitant une prière qui avait été jointe sur la page. Je l'ai répétée pendant plusieurs minutes, ne sentant rien et me demandant si cela marchait réellement, puis j'ai été prise de violentes douleurs à l'estomac. J'avais l'impression que quelque chose essayait de sortir de moi. Finalement, ça marchait, l'esprit maléfique n'aimait pas la prière et essayait de sortir, j'en étais sûre! J'ai continué à réciter la prière de plus belle, les crampes dans le ventre se sont accentuées, si bien que j'ai fini par me tordre par terre, et puis elles ont fini par se calmer d'un coup. Je me sentais mieux, enfin ! J'espérais que ça avait suffit. J'ai attendu quelques minutes, mais je n'ai plus rien senti, je me sentais normale. J'ai ri de ma situation, puis j'ai éteint les bougies et suis partie me coucher. Cependant, je ne m'attendais pas à la nuit que j'allais passer.

Les cauchemars furent encore pires que la nuit précédente. Je rêvais toujours des mêmes choses qui essayaient de m'attraper, mais cette fois, elles y parvenaient, elles posaient leurs longs doigts sur moi et me dévoraient, c'était affreux. Je me suis réveillée en sursaut encore une fois, et j'ai senti que mes draps étaient plus humides que d'habitude. Lorsque j'ai allumé la lumière, j'ai eu une vision qui m'a plongée dans l'horreur : j'étais couverte de sang ! J'ai hurlé en appelant ma mère, qui s'est réveillée et a accouru. En me voyant dans cet état, elle a pâli puis s'est rapprochée de moi. Le sel et les bougies par terre n'avaient pas l'air de l'avoir étonnée, aussi j'ai pensé qu'elle savait ce qui m'arrivait et que c'était pour ça qu'elle n'avait pas essayé de discuter avec moi pendant la matinée. C'était sûr, les esprits existaient et l'un d'eux était en moi ! Du moins, j'en étais persuadée à ce moment là. Je m'en souviens comme si c'était hier. La première fois où j'ai eu mes règles.

Franchement... Bien joué. En voyant le libellé, on s'attend à la fin, mais ça reste assez drôle. Je ne sais pas comment ça s'est passé la première fois pour vous les filles, mais j'espère que ce n'était pas comme ça.

44 commentaires:

  1. Mdrrrr c'te chute de malade :')

    RépondreSupprimer
  2. Joli ... Très joli ... Et franchement , je ne m'attendais pas du tout à cette fin ! :°

    RépondreSupprimer
  3. Moi je m'y attendais totalement à cette fin. xD Mauvais caractère, sang, maux de ventre.... :B

    RépondreSupprimer
  4. J'ai aimé cette pasta,mais,quand j'ai vu la dernière phrase,je me suis dit : Sérieux ? Tout ça pour des règles ??? Euh...Quand même...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le principe des jokepastas, un bon début pour un gros troll à la fin, ce n'est pas tout le temps qu'on en poste des comme ça.

      Supprimer
  5. Moi qui allais déjà poster un commentaire disant que les deux premiers paragraphes étaient d'énormes clichés...Mais finalement, belle chute xD

    RépondreSupprimer
  6. J'adore ! :D Je ne m'étais pas du tout attendue à cette chute XD Bravo !

    RépondreSupprimer
  7. La vache, bien joué pour cette fin XD

    RépondreSupprimer
  8. La chute est juste épique ! Démon des Ragnagnas, sors de ce corps !

    RépondreSupprimer
  9. Moi qui lisais blasée par tant de clichés.. Excellente pasta ! (et en plus, j'ai mes règles XD)

    RépondreSupprimer
  10. 'Tain la chute ! Je le savais, c'est un vrai démon ce truc ! Messieurs, pensez à exorciser toutes les jeunes filles autour de vous pour les libérer de cette souffrance éternelle !

    J'avoue que quand j'les ais c'est horrible, j'me dit " Pitié quelqu'un tuez-moi"
    Exellente pasta sinon. Mais je la verrais plus comme une trollpasta qu'une jokepasta.

    RépondreSupprimer
  11. Je m'en doutais, dès les sautes d'humeur, mais sincèrement c'est vraiment vraiment bien tourné !

    RépondreSupprimer
  12. Goooooooooooooooooosh, c'était épic XD
    Dommage qu'il y ai des fautes horribles, je m'y attendais vraiment pas x)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas où tu vois tes fautes horribles, il y a certes des tournures étranges (mention spéciale au "descendre en bas") mais à moins que ta propre maîtrise de la langue française soit à remettre en cause, tu as probablement mal lu, car il n'y a aucune faute d'orthographe, de grammaire ou de conjugaison.

      Supprimer
    2. Mea culpa, j'ai relu bien attentivement la creepypasta et je n'ai pas revu de fautes. Peut- être ont-elles été corrigées, mais je suis au moins sûre d'avoir vu une faute (Un "chaton" avec un ^ sur le a), ou alors, j'ai vraiment mal lu, vraiment désolée ^^'

      Supprimer
  13. Ce qui est aussi interresant , c 'est que sur internet,quelques symptômes deviennent une maladie. Par exemple, pour 《migraine》,on trouve 《cancer cérébrale 》! Sinon ,bonne pasta.

    RépondreSupprimer
  14. Trop de fautes, sinon creepy sympa mais j'ai compris au bout de la deuxième phrase que ça allait être ça du coup j'ai eu un peu la rage :-(
    comme quoi quand on est fatigué on réfléchi bien des fois :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. réfléchit*
      Lire ma réponse 3 commentaires plus haut.

      Supprimer
  15. Dès le début de l'histoire j'ai pensé aux règles, et je me suis dit non, c'est pas possible, et la chute.. Bah je suis déçu en fait. Très bien racontée, mais c'est limite exagéré et la chute est trop prévisible pour le coup

    RépondreSupprimer
  16. OMG la chute de malade o_O

    RépondreSupprimer
  17. Bonne chute, je m'y m'attendai pas du tout ! Je sais pas comment, en lisant le titre, vous en avez déduit "règles“ au bout de deux paragraphes :)
    Est-ce que vous faites réellement des cauchemars durant ces périodes ?

    VB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends pas non plus comment certains ont deviné aussi vite, moi j'ai rien vu venir ! :o
      Pour les maux de ventre et l'impression que quelque chose veut sortir de toi, c’est exactement ça ! Des fois t'as même l'impression que tous tes organes essayent de sortir... Mais les sautes d'humeur et les cauchemars, j'en a jamais eu à cause des règles x)

      Supprimer
    2. a partir du moment où tu sais que c'est une trollpasta et que tu sais ce qu'est les règles c'est facile : 13 ans = âge moyen de l'apparition des règles, sautes d'humeur sans raison idem. x)

      Supprimer
  18. Et ouais, les règles c'est comme ça pour nous les filles. Horrible hein ? Et ça une fois par mois ><

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. y a un mec qui a eu ses r;egle aussi le mec en est mort http://img3.wikia.nocookie.net/__cb20150306030557/freddy-fazbears-pizza/images/thumb/2/26/Purple_Guy_Death_Gif_3.gif/185px-Purple_Guy_Death_Gif_3.gif

      Supprimer
    2. T'avais pas le droit. Mais tellement pas le droit.

      Supprimer
    3. c'est la définition du parfait connard qui aime beaucoup trop les jeux vidéo

      Supprimer
  19. Ooooh madaaaam
    Cte chute XD
    En plus les miennes viennent de se finir aujourd'hui x))) (osef de ma life en fait mdr)

    RépondreSupprimer
  20. omg je ne m'attendais pas du tout de cette fin mdr j'ai bien ri en lisant cette fin x)

    RépondreSupprimer
  21. La fin m'à tuée oh mon dieu 😂😂😂

    RépondreSupprimer
  22. le jeu avec ce genre de truc c'est comprendre la chute avant qu'elle tombe x) on en tire une grande satisfaction quand ça arrive xD
    alors pour te rassurer tripoda non c'est pas comme ça pour toutes les filles XDD j'ai même pas senti les premiers jours (ce commentaire est pire qu'une creepypasta '-', je vous laisse deviner pourquoi avant qu'une expression d'horreur et de dégoût ne vienne se dessiner sur vos candides visages)

    RépondreSupprimer
  23. AH ! Bah, vous pouvez vous vanter de m'avoir eu xD

    RépondreSupprimer