Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

lundi 28 juillet 2014

Il suffit d'un déclic

- Parle-moi un peu de toi maintenant, as-tu eu une enfance heureuse ?


- C'est bizarre, je ne me souviens que très peu de mon enfance...
C'est sûr, bon nombre de personnes ne peuvent se rappeler leurs souvenirs lointains, et rares sont ceux capables de raconter ceux-ci en détails, mais moi, mes souvenirs n'apparaissent qu'à partir de mes 10 ans, avant c'est le noir total. Évidemment, mes parents m'ont raconté quelques anecdotes et je les ai ainsi intégrées comme souvenirs, mais au fond de moi je sais qu'ils sont faux.   
Je ne suis pas folle vous savez, je sais que je n'ai pas été enlevée par des extraterrestres ou autres conneries de ce genre... À vrai dire je ne crois pas à toutes ces bêtises que sont les petits hommes verts, les fantômes ou autres créatures du même acabit, je ne crois qu'en moi-même et cela suffit amplement.
Oui, ça doit sûrement être dû à un coup que j'ai reçu à la tête ou un autre accident de ce type... Je ne me rappelle pas bien. Tout ce que je sais, c'est que de mes 10 ans à maintenant ma vie a été d'une banalité affligeante, une vie que toute personne saine d'esprit a vécue, aucun accident grave ou événement marquant, juste un long fleuve tranquille sans surprise. 
La seule chose qui sorte un peu de l'ordinaire c'est ma passion, j'adore prendre les bébés en photos, d'habitude on aime la photo en général mais moi je n'aime prendre que des clichés de bébés, plus spécialement des parties, une jambe, une oreille, un œil... N'allez surtout pas penser par là que je suis complètement cinglée, après tout ils sont si mignons et heureux et ce n'est pas comme si j'étais une meurtrière, non, non, je suis photographe professionnelle et je demande toujours l'autorisation des parents avant. Tout le monde a une passion, la mienne est un peu spéciale, c'est vrai, mais de là à dire que je suis folle !  De tout façon, la folie, chaque personne en possède un peu, il suffit de creuser, de trouver le déclic et c'est parti, je n'ai pas encore trouvé le mien et ne suis donc pas folle. Par contre, vous je suis sûre que vous l'êtes, il faut l'être pour trouver amusant de m'écouter parler de ma vie tout à fait normale et ennuyante. Vous croyez que je ne l'avais pas remarqué !? Je vois comme vous me regardez, la lueur dans votre regard, cet éclat, j'ai touché juste n'est ce pas ? Vous avez trouvé votre déclic ?  Je le savais ! C'EST VOUS ! C'EST VOUS LE FOU, JE L'AI TROUVÉ, C'EST VOUS ! JE VOUS L'AVAIS DIT ! VOUS ÊTES FOU ! C'EST VOUS QUI LES AVEZ TUÉS ! CE N'EST PAS MOI ! JE ME SOUVIENS MAINTENANT, JE VOUS AI VU !


- Oh ma chère petite, crois-tu que les gens écoutent ce que les fous racontent ? Nous sommes dans un hôpital psychiatrique et bientôt les chocs électriques auront eu raison de toi. Tes souvenirs commencent peu à peu à se dissiper et dans peu de temps tu ne te souviendras plus de ce que tu as vu.Tu as réussi à découvrir mes trophées et par ta faute on me les a retirés ! Mais ne t'inquiète pas, tu auras la chance de commencer ma nouvelle collection...


13 commentaires:

  1. Est-ce que quelqu'un pourrait m'expliquer, si vous comprenez ? J'ai un peu de mal à comprendre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'elle est dans hôpital psychiatrique et on pense que c'est elle qui a tué plein de bébé ,alors qu'après elle se souvient de tout et se rend compte que c'est le psy auquel elle parle...

      Supprimer
  2. "Je ne suis pas folle vous savez"
    Je suis le seul à qui ça rappel un sketch de Florence Foresti?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non j'y ai pensé aussi :D :')

      Supprimer
    2. J'y ai pensé aussi avec l'intonation et tout x)

      Supprimer
  3. Je ne comprend rien'-'. Tout ce que je comprend c'est que ça n 'a pas à être considérer comme une creepypasta.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Punaise, faut pas être un surdoué pour comprendre.
      Elle est dans un hopital psychiatrique, tout le monde pense qu'elle est folle et qu'elle a commis des meurtres, alors qu'en fait, elle finit par comprendre que c'est le psy qui les a tué.

      Supprimer
    2. Pauvre con...
      Dès que ça sort des sentiers battus style une ènième pasta sur pokemon on sur slender ce n'est "pas à être considérer comme une creepypasta" ?
      C'est probablement dans le top 5 ou 10 des meilleures pasta du site.
      Elle est intelligente, un poil wtf, elle laisse à réfléchir et y a une chute géniale.
      Très bien écrite. La folie et réalisation ascendante est super.
      Mais évidemment si tout n'est pas entièrement expliqué comme pour un gamin de 12 ans (que tu dois probablement être) alors ça ne doit pas "être considérer comme une creepypasta"
      ça s'écrit "considéré" au passage.
      Bouffon.

      Supprimer
  4. Sincèrement c est pas mal mais l idée générale n est pas si originale . Le meurtrier est un psychiatre qui veut faire porter le chapeau à son patient . ça me rappelle quelque peu le jeu vidéo " Alice madness return " ( je crois que c est le nom ) . Mais bon c est sympa quand même

    RépondreSupprimer
  5. OMG TROP BIENS TA CREEPY,ET C'IDEM UN PEU POUR MOI JE COMPRENDS *-* -taylor

    RépondreSupprimer
  6. Le dénouement est le même que "the cat lady", un jeu vidéo d'horreur, où une femme en hôpital psychiatrique se fait kidnapper par son psychiatre qui utilise des cadavres de femmes pour faire des toiles comme la joconde, la jeune fille à la perle...^^

    RépondreSupprimer