Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

samedi 29 novembre 2014

Exploration 35A

[Les documents qui suivent résultent de l'expédition menée par la section 35A de *****

sur l'île Poveglia, en Italie. L'existence officielle des ces rapports reste à prouver, et la
 
"Base Sandford" n'est en aucun cas répertoriée dans les archives officielles]

 
Rapport journalier de l'Équipage 35A vers la Base Sandford. 
12 Août 1895
 
      Équipage de la section 35A, --------
 
            Île Poveglia, Italie
 
                  /Sept jours avant la perte de contact définitive/


 
L'équipage va bien, le docteur est formel.
 
Seules quelques personnes présentent des signes de nausée, mais rien d'inquiétant.
 
Les réserves de nourriture sont encore pleines. L'eau de même, donc aucune inquiétude à ce sujet non plus.
 
Toute l'équipe a hâte d'arriver à bon port et de toucher terre. Les conditions météorologiques sont parfaites.

 
Quoique le dernier orage était plutôt violent.
 
Par chance, aucun dégât matériel ou physique important sur le navire. Une telle ampleur pour une tempête n'a jamais été constatée.
 
Mais je m'égare.
  
Je dirais que notre mission se terminera dans quatre jours, au grand maximum.
 
Toute l'équipe de recherche est parée pour cette exploration.
 
La reconnaissance, l'analyse du terrain et la conclusion du rapport seront notre priorité par rapport aux autres objectifs actuels.
 
Prochain contact dans vingt-quatre heures.

 
Note du Dr.H***** :
Personne à surveiller : Dirigeant en second du navire. M.K***** , vu à plusieurs reprises s'isoler dans la soute.
 
Isolement dû au long voyage ou dépression envisageables. À surveiller de près.

 
Premier rapport de l'Équipage 35A vers la Base Sandford terminé.

 

------------------------------------------------------------

 
Rapport journalier de l'Équipage 35A vers la Base Sandford. 
13 Août 1895

      Équipage de la section 35A, --------
 
            Île Poveglia, Italie
 
                  /Six jours avant la perte de contact définitive/


 
Nous sommes arrivés sur l'île.
 
Nous avons débarqué vers les quatre heures du matin. Le campement pour les jours restants est prêt.
 
Concernant les réserves de nourriture, quatre rations de pain manquent par rapport à la dernière fois.
 
J'inspecterai minutieusement les lieux après une rapide reconnaissance des alentours.
 
Je vérifierai également le registre dans la cabine auprès du Capitaine.

 
Sur le sujet de la dernière note du docteur sur le précédent rapport, M.K***** présente toujours des signes inquiétants.
 
Le Dr.H***** l'a tout de même examiné, mais n'a trouvé aucun trouble physique ou mental de quelque sorte.

 
Mais en débarquant, le capitaine en second ne voulait pas venir sur l'île avec le reste de l'équipage.
Il craignait qu'on l'abandonne ici. Il est actuellement retenu dans la cabine principale.
Je ne veux aucune complication quant à l'accomplissement de la mission.
  
Je vous tiendrai au courant sur d'éventuels événements de ce genre.
 
Prochain contact dans vingt-quatre heures.

 
Deuxième rapport de l'Équipage 35A vers la Base Sandford terminé.

 

-----------------------------------------------------------------

 
Rapport journalier de l'Équipage 35A vers la Base Sandford. 
14 Août 1895
 
    Équipage de la section 35A, -------
 
        Île Poveglia, Italie
 
           /Cinq jours avant la perte de contact définitive/


Des problèmes sont survenus cette nuit.
 
Deux de nos membres ne sont toujours pas revenus de leur quart de surveillance du campement. Depuis environ trois heures.
 
Une patrouille de trois personnes a été expédiée afin de rechercher les disparus. Les résultats de cette patrouille nous parviendront dans quelques heures.

 
J'ai notamment laissé enfermé M.K***** par mesure de précaution.
Il a furieusement attaqué le Capitaine G** , quand ce dernier a voulu le questionner sur son comportement récent.
 
Aucune blessure grave à déplorer.

J'ai donc demandé au Dr.H***** de le déclarer inapte à terminer la mission, et de le laisser en tant que prisonnier dans le dernier compartiment de la soute.
Je m'occuperai de lui à notre retour.
Nous avons ensuite essayé de faire le tour de l'île pour retrouver les disparus à l'aide du navire. Le moteur ne répond plus.

Écoutez, vous nous envoyez à bord d'un navire pour une soi-disant « expédition ».
 
Nous acceptons, sans aucun problème. Mais depuis le débarquement, rien ne va plus.
 
On commence tous à se poser des questions.
 
Expliquez-nous la vraie raison de ce voyage, sinon, on tente de réparer les dégâts et on s'en va de cette maudite île!

 
Troisème rapport de l'Équipage 35A vers la Base Sandford terminé.
-----Trois jours sans rapports, sans explications à ce jour-----
 

Rapport journalier de l'Équipage 35A vers la Base Sandford.
 
18 Août 1895
 
    Équipage de la section 35A, -------
 
        Île Poveglia, Italie
 
           /Deux jours avant la perte de contact définitive/


 
Cinq jours… Cinq longs jours dans cette d'île....
 
Les disparus doivent être morts à l'heure qu'il est. La patrouille n'est jamais revenue.
 
Le navire est irréparable. M***** est mort aussi. On est plus que six.
 
Quatre, aujourd'hui.

 
Les membres P**** et D** se sont pendus cette nuit. PENDUS! Qu'est-ce qui nous arrive?!
 
On a changé de position durant le nuit pour voir si il y avait de quoi s'abriter dans cette île, mais sans succès.
 
Je me demande pourquoi je vous contacte encore, si ça se trouve, vous ne me recevez même pas.

 
Je ne sais pas si c'est parce que je deviens fou ou parce que j'ai des hallucinations, mais les autres membres ainsi que moi-même n'arrêtons pas d'entendre des murmures au-delà de la plage.
 

P**** m'a clairement dit qu'il avait aperçu une… enfin, une « ombre » quelques heures avant son suicide. C'est de la folie ici. Certains perdent la tête.
 
Il nous reste à peine pour une demi-journée de nourriture. Les réserves d'eau sont toutes vides.
 
Quatre personnes… sur un équipage de onze personnes.

 
Votre mission, vous la laissez tomber. On arrête tout.  
 
Si je dois m'enfuir seul à la nage, je le ferai sans hésiter.
 
Et si je vous retrouve, je vous tue moi-même, vous et votre équipe.

 
Quatrième rapport de l'Équipage 35A vers la Base Sandford terminé.

 
----------------------------------------------------------------    

 
Rapport journalier de l'Équipage 35A vers la Base Sandford.
19 Août 1895
 
    Équipage de la section 35A, -------
 
        Île Poveglia, Italie
 
           /Un jour avant la perte de contact définitive/


 
Nom de Dieu, H***** et moi on est les derniers, les derniers!
 
Ces enfoirés sont arrivés de je ne sais où, et ils ont complètement démembré C****** et son coéquipier S** !
 
On s'est retirés vers le centre de l'île avant qu'ils ne nous attrapent.
 
On a trouvé une sorte de petite grotte, et on s'y est réfugiés. On est passé devant une fosse d'os. D'OS!

 
On va tous mourir ici de toute façon! C'est fini, tout est foutu! Ils vont nous trouver!
 
Je vous emmerde! Vous nous envoyez sur une putain d'île hantée ou je ne sais quoi et on va y rester!
 
Allez tous brûler en Enfer, vous et tous les autres salopards de cette base! J……..-----
 
Plus aucun contact par la suite.

 
Dernier rapport de l'Équipage 35A vers la Base Sandford terminé.

 
------------------------------------------------------

Ces rapports, découverts il y a quelques années, ont été amenés et envoyés auprès de l’État Italien afin d'obtenir des précisions sur cette expédition encore ignorée de tous. Quant à l'officialité des documents, elle est encore à prouver. On ne sait toujours pas qui parlait et surtout, à qui cette personne parlait.

La recherche d'une « base Sandford » est sans résultat dans le monde entier. Les recherches continuent encore à ce jour.
Depuis la découverte de cet incident, le gouvernement Italien cherche à vendre l'île Poveglia suite à ces "phénomènes paranormaux, étranges".
Poveglia est interdite d'accès
depuis des années.
 


7 commentaires:

  1. Les histoires paranormales sur cette île sont réel des milliers de personnes sont mort de la peste là bas, en 1922 un hôpital psychiatrique a été construit sur cette île et des patients se sont plaint en disant voir les esprits tourmentés des personnes mortes par la peste, actuellement en 2014 le gouvernement italien l'a mis en vente et a été acheté par une personne qui compte construire des hôtels de luxe sur cette île, affaire à suivre...

    RépondreSupprimer
  2. Bon, je viens de la région à côté de Venise et je vais vous raconter l'histoire de Poveglia.

    Au début pendant le moyen age , une grande épidémie de peste sévi dans l'Europe alors les contaminés étaient placés sur l'île en quarantaine.
    Au début du XIX siècle , Napoléon Bonaparte se servit de la réputation de l'île comme étant maudite pour y stocker ses armes.
    En 1922, un hôpital psychiatrique ouvrit et environ 20 ans plus tard il ferma.
    Depuis peu, une famille acheta l'ile et vont la rénover pour y bâtir des hôtels
    L'île n'a jamais eu de phénomène paranormaux elle est juste réputée maudite

    RépondreSupprimer
  3. Il y a une faute dans le deuxième rapport. Il y a écrit "sept jours" alors que ce devrait être six.

    RépondreSupprimer
  4. Oui, effectivement j'ai fais une faute dans le deuxième rapport, mais ayant eu des problèmes avec la mise en page, je n'ai pas fais attention.
    Ensuite, l'île est réputée maudite suite aux nombreuses morts survenues dessus :
    celles de l'épidémie de la peste, de vraies expéditions sur lesquelles certains ne sont pas revenus et les suicides des aide-soignants de l'hôpital, ce qui entraîna sa fermeture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'avoir repérer l'erreur et de l'avoir réctifier

      Supprimer
  5. J'aime beaucoup ! C'est sympa de redécouvrir des creepy pastas comme celle ci ! Apres bon, il y a quelques incohérences ^^ mais rien de grave, par exemple je pense qu'ils auraient très bien pu retrouver les membres du groupe qui est parti en premier vu que l'ile est très petite ^^ en plus elle est à moins d'un km des côtés habitées :p mais sinon c'est super !

    RépondreSupprimer
  6. Une base "Sandford", (nom anglo-saxon) sur une île... vénitienne ??

    RépondreSupprimer