Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

jeudi 5 février 2015

Leucotaphe

Les années 30 et 40 marquent deux décennies de recherches technologiques et scientifiques, que ce soit aux Etats-Unis ou en Russie. Cette histoire nous vient d'Allemagne, plus précisément du camp de Ravensbrück.


Les nazis étaient intéressés par la génétique, car cela contribuait à la création d'une race supérieure. Une poudre a été découverte et remarquée pour sa capacité à modifier le programme génétique d'êtres vivants, notamment des plantes. Les résultats étant encourageants, un programme d'expériences plus poussées a été démarré sur des humains. Les scientifiques ont donc testé cette poudre sur les femmes de Ravensbrück.


Les essais se sont essentiellement faits sur des femmes enceintes, car ils pensaient que cela permettrait de faire naître des enfants avec un patrimoine génétique modifié. Ils ont fait avaler de petites quantités de cette poudre, mais rien ne se produisait, si ce n'est vomissements et diarrhées.


Une application de la poudre sur la peau a également été tentée. Toujours rien. Pendant un moment. En pleine nuit, les femmes sur qui la substance avait été posée se sont mises à crier. Les quelques scientifiques qui étaient sur place ont tout de suite accouru. Ils ont alors remarqué qu'il n'y avait plus de poudre sur leur bras. À la place, une peau brûlée semblant être arrachée se rendait visible. 
Les sujets n'ont cessé de crier pendant plusieurs semaines. Les chercheurs ont constaté que la peau régénérée était noire, un noir comme de la roche volcanique.


Plus tard, la tâche noire grandissait jusqu'à ce que tout le bras soit noir. Cette nouvelle peau était si fragile qu'il suffisait de frotter pour que le sang s'échappe. Les dents des sujets tombaient alors que la peau noircissait encore et encore. Si les pauvres femmes ne mourraient pas à ce stade, elles étaient peu à peu paralysées et l'intérieur du corps aussi pourrissait, en particulier les organes respiratoires.


Cela n'empêchait pas les scientifiques de continuer les recherches. Dans quelques rares cas, seule la peau qui avait été en contact avec la poudre devenait noire, mais il en résultait problèmes digestifs et cardiaques, changement de couleur des yeux, calvitie… Ces cas-là augmentaient frénétiquement l'ardeur avec laquelle les chercheurs effectuaient leurs expériences.


Vint un jour où, accidentellement, un chercheur a touché la poudre avec sa main. Bien qu'on lui ait amputé l'avant bras, il était trop tard, et le sang qui contenait le gène a coulé suite à l'amputation et s'est infiltré dans le corps des médecins qui n'avaient pas pris la précaution d'éviter le contact avec le sang.


Afin que personne ne sache ce qui s'était passé, les autorités ont pris la décision d'enfermer tous les scientifiques dans leur laboratoire. Une fois tous décédés de soif ou de la mutation génétique, une nouvelle équipe de chercheurs s'est installée, ils n'étaient pas au courant pour l'accident bien évidemment. On leur a demandé de faire des recherches sur cette poudre qu'un des scientifiques de la première équipe avait nommée, sur une lettre retrouvée 50 ans plus tard sous une dalle de la salle, « leucotaphe », littéralement « tombeau blanc », en référence à la couleur blanche de la substance.


La poudre reste un mystère à ce jour. Tout porte à penser que le projet s'est soldé en un échec. Un prix élevé de la fabrication de cette substance pourrait être la raison pour laquelle il n'y avait que très peu de laboratoires et pourquoi elle n'a pas été utilisée pour un usage offensif. 

Si vous avez des doutes quant aux éléments présents dans cette pasta, n'hésitez pas à faire une petite recherche, cela vous montrera peut-être un nouvel éclairage sur les camps nazis.

25 commentaires:

  1. J'ai regardé et y a rien sur la leucotaphe.

    RépondreSupprimer
  2. Cherche "expérience nazi" sa parle d'une poudre blanche non identifiés à Ravensbrück

    RépondreSupprimer
  3. ainsi naquit la DRROOOOGUEE!

    RépondreSupprimer
  4. http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Expérimentation_médicale_nazie
    Allez à expérience et Ravenbruck, ils parlent bien dé test sur des femmes enceintes et d'une poudre blanche mystérieuse...
    OMG

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La seule poudre blanche utiliser ( du moins sur ton lien ) est la mescaline qui n'a rien a voir avec la creepypasta ( c'est de la drogue ) , qui ne rend en aucun cas la peau noir , ni la déchire , si une poudre comme ça existait vraiment on le sauras ^^'

      Supprimer
    2. Expériences sur la reconstitution de l'os sans périoste.
      Expériences sur la gangrène gazeuse (75 victimes)
      Expériences sur la régénération de muscles, de nerfs et d'os (nombre inconnu de victimes)
      Expériences de stérilisation de femmes
      Expériences de greffes de peau
      Expériences mystérieuses avec une poudre blanche non identifiée à ce jour
      À Ravensbrück, les déportées soumises à ces expériences étaient appelées les "lapins".

      Je cite l'article, il parle bien de ça.

      Supprimer
    3. La mescaline est jaune et non blanche

      Supprimer
    4. Ces femmes étaient celle qui avaient été charmé en leur disant que si elles d3venaient des putes elle pourraient sortir....dès qu'elles étaient enceinte ils débutaient les expérience (aprés avortement)

      Supprimer
    5. Pour répondre à l'anonyme du 5 février à 23h01 (même s'il ne lira sûrement pas ça), Krokodil rend la peau noire et la déchire. C'est un dérivé de l'héroïne qui y ressemble beaucoup. Et ne me dites pas "c'est récent", ça passe partout en Russie depuis 2002

      Supprimer
    6. Une poudre toxique qui modifie génétiquement les cellules, enfaite elle multiplie les chromosomes, c'est la Colchicine utilisée par les rosier (ou pour le traitement de la goutte) pour obtenir des plantes diploïdes, ça donne des plants qui se barrent en cacahuète.

      Supprimer
  5. Les "leucotaphes", c'est pas tiré des BD d'Enki Bilal par hasard ? x)

    RépondreSupprimer
  6. J'ai fait des recherches sur cette poudre et j'ai trouvée un article sur Wikipedia l'évoquant vaguement, mais je n'ai pas trouvée de détails sur les effets de cette poudre.

    RépondreSupprimer
  7. M1 N3 A4 E15 H10 S8 Y2 E6 I14 H13 i7 M5 C9 R16 S12 E11

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'est-ce que cela signifie ? Un code ?

      Supprimer
    2. Je crois que c'est bien un code, en tapant ça sur Google je suis tombée là-dessus (je me suis pas fait mal pas de panique X) (ok je sors ...)) http://www.emuparadise.me/GameBase%20Amiga/Extras/Instructions/S/Sextimates.txt
      Donc ça donne :
      RED GREEN RED BLUE BLUE GREY BLUE BLUE RED BLUE GREY RED GREY BLUE GREEN GREY.
      Ca veut dire quelque chose ?

      Supprimer
  8. Étrange il me semble avoir entendu son nom dans un cours de science...en même temps je peux m'être trompé

    RépondreSupprimer
  9. Cette histoire, existe-elle en anglais?

    RépondreSupprimer