Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

mercredi 18 mars 2015

Le vrai visage des koopalings

J’ai une passion pour les jeux vidéo, surtout ceux en versions bêta, Abandonware ou pirates.
Je m’appelle Jonathan, mais vous pouvez m'appeler John. Je vis dans un appartement à Avignon et j’ai 23 ans. Je voyage beaucoup, notamment dans les pays pauvres où je peux trouver des cartouches pirates ou des consoles contrefaites comme Somari ou la Polystation, et je vais sur internet pour me procurer des versions abandonnées ou bêta de certains jeux.


Un jour j’ai décidé de rassembler mes économies pour réaliser un vieux rêve : un voyage au pays du soleil levant, le Japon. Puis j'y suis allé, là où le jeu vidéo et la culture ne font qu’un, c’était l’occasion de chercher des collectors rares ou des jeux japonais inédits. 

En passant près des locaux de l’entreprise Nintendo pour prendre quelques photos, j'ai remarqué un objet large sous une poubelle. Comme je suis quelqu’un de curieux, j'ai décidé de voir ça de plus près. Après quelques difficultés à l’atteindre avec ma main, je l’ai sorti de là, j’étais surpris !
 
C’était une cartouche de la super Nintendo, mais ce qui m’a excité, c’était ce qu'on pouvait voir sur la jaquette. C’était les koopalings, les fils de Bowser !
Dieu sait que je suis un grand fan de ces persos-là ! Étrange, j’avais jamais entendu parler de ce jeu… peut-être que c’était une version préliminaire, mais qui avait été abandonnée.
Toute la boîte était en japonais -logique- seul le titre, en lettres bleues, était en anglais : « The
koopaling's true  face » (Le vrai visage des koopalings), avec comme fond les 7 koopalings dansant autour d’un feu de camp, de nuit. Ça promettait d'être intéressant, je le gardais précieusement.

De retour en France, j’ai rangé ma valise et j'ai mis mes affaires au sale. Bien sûr, je n’avais pas oublié le jeu que j’avais pris au Japon, mais je voulais d’abord faire une recherche sur internet pour avoir des informations sur ce jeu. Aucun résultat, tout le monde semblait en ignorer l’existence.. Mais bon, qu’importe, je voulais le tester au plus vite. J’avais une Super famicom (Une SNES japonaise), je voulais d’abord savoir si le jeu était fonctionnel et si il marchait avec l'adaptateur (indispensable pour faire marcher des jeux ricains ou japonais), bien que je me doute qu’il devait
être inachevé et truffé de bugs.

Après quelques tentatives, j’ai réussi à l’allumer avec le logo habituel, « Nintendo present », avec le jingle familier de la pièce. Par contre, l’écran titre était tout noir, sans musique, avec le nom du jeu en haut. On aurait dit que c’était écrit avec un bloc notes. J’ai haussé les épaules, pensant qu’ils n’avaient pas encore fait l’écran titre. J’ai appuyé sur un bouton de ma manette et deux options sont apparues en majuscules : « START » et « CONTINUE ». En prenant le deuxième choix, j'ai vu que le jeu avait une sauvegarde. Détail amusant, elle contenait 4 koopalings : Larry, Iggy, Lemmy et Roy. Tous étaient au niveau 4, avaient 4 points de vie et 4 points de magie. Quand je voulais y accéder, ça faisait juste redémarrer le jeu. La carte mémoire n’avait pas tenu avec le temps je suppose.

Bref, j’ai sélectionné « START », et on commençait dans une chambre avec Larry. J'en revenais pas, les graphismes et la musique étaient excellents ! Du jamais vu sur une super Nintendo, les personnages étaient détaillés, et la mélodie nous plongeait dans l’ambiance. Dommage que ce jeu ait été abandonné, ça aurait fait un carton !
Bien sûr, comme toutes les versions bêta, certains éléments n’avaient pas la bonne couleur, ou étaient simplement absents.

Le jeu était en japonais. J’en ai fait un peu quand j'étais au lycée, j'ai essayé de vous le traduire.
Larry dormait tranquillement, puis Lemmy entrait dans sa chambre, venant droit vers Larry, et le premier dialogue apparaissait :
Lemmy :
« Larry, réveille-toi ! » 
Larry : « mmmh, je suis en train de faire un rêve là ! » 
Lemmy : « Hey ! As-tu oublié ce qu’on devait faire aujourd’hui ? »
Larry : « pfff... » 
Lemmy : « Viens ! Iggy nous attend au rez-de-chaussée, on va se régaler ce soir ! »
Lemmy sortait de la chambre. Le jeu affichait celui qui parle au-dessus du message. Comme dit, je me suis rendu au rez-de-chaussée. Bon, je me suis retrouvé devant Lemmy et Iggy, tous deux joyeux de ce qu’on allait faire :
Iggy :
« Te voilà Larry, on va à la chasse, j’espère qu’on en aura assez pour nous trois ! » 
Lemmy : « Oui ! La dernière fois qu’on en a mangé c’était trop bon ! » 
Larry : « Allons-y ! »

J’ai eu la curiosité de voir le menu. C’était un menu très classique, avec à droite, les statistiques et les têtes des 3 koopalings. Lemmy était le seul à faire un sourire narquois, de ¾ face, donnant un air plus cool que les deux autres ; à gauche, les choix traditionnels du menu, mais il en manquait. J’avais 800 pièces d’or, 2 champignons rouges et un sac.
De retour à la map, je suis sorti du château tranquillement, et j’ai remarqué qu’il n'y avait personne. Les couleurs étaient assez ternes par rapport à ce qu'on peut attendre d'un jeu Nintendo. Le village était vide. 

Quand j’essayais de sortir, Larry disait « Pas par-là ! ». Peut-être qu’il n'y avait rien d’autre après, que le jeu était déjà « terminé », ce qui explique que l’endroit soit désert. J’étais un peu déçu, mais sans plus, et puis passer ne serait-ce que quelques minutes sur un jeu avec pour héros les koopalings, c’est pas rien pour moi !
 
J’allais éteindre le jeu quand un message est apparu : 

« S’il te plaît, ne le kidnappe pas, il est si innocent… » 
Il vient d’où ce message ? Kidnapper qui ? Ça ne pouvait pas être Peach, c’était exprimé au masculin.

En passant ce message, je me suis retrouvé devant un tuyau, Iggy s'avançant dans sa direction. Un nouveau message est apparu.

Iggy : « Ce tuyau nous mènera vers le monde réel, on fait la chasse puis on revient.
Lemmy : « Ok ! »

Le décor avait changé : c'était des images d'une ville photoréaliste - enfin, aussi réaliste que le permet la résolution de la SNES. Je veux dire, comme si on avait mis un genre de filtre Super Nes sur la photo d'une rue déserte.
J'ai commencé à comprendre ce qui allait se passer et j'ai essayé d'imaginer une échappatoire. J'ai envisagé que la « chasse » puisse être une métaphore, qu’ils allaient juste foutre un peu le bordel, comme d’habitude, et pour le repas ils voleraient de quoi manger. Je me suis senti soulagé.


Ça a pas duré très longtemps. Je me suis mis à entendre la voix d’un gamin japonais, venant de la télé. Il disait des trucs que je comprenais pas entièrement, mais ça devait être du style : « S’il te plaît, ne recommence pas… »
Le son de la voix était étrangement bien rendu, pour ce que je sais ça surpassait les possibilités de la console. Je veux dire, j'ai une belle collection de jeux SNES et aucun avec des sons d'une telle qualité.

J'étais devant une maison, et apparemment je ne pouvais pas visiter ailleurs, il y avait un mur invisible. Après quelques secondes, Larry s'est avancé tout seul devant la fenêtre. 

Larry : « Celui-là est assez gros. »
Le koopaling bleu et les deux autres sont entrés dans la maison par la fenêtre. Ils ont encerclé le gamin et un combat a commencé, le tout premier du jeu. 
Iggy : « Ta gueule le gamin ! On te tuera et tu viendras avec nous ! » 

Comment Iggy pouvait dire une chose pareille ? Je voulais pas attaquer ce gamin, sérieusement ce n’est pas leur style, je veux dire, ces mignons koopalings, attaquant un garçon sans défense !
Je ne pouvais rien faire à part attaquer. Mes mains tremblaient, je n’ai pas eu le choix. Comme les koopalings n’avaient pas d’arme, ils ne pouvaient que griffer. On pouvait entendre le cri du gamin, souffrant, avec une éclaboussure de sang. En 2 coups, il était KO.

On pouvait entendre un jingle de victoire, les 3 koopalings heureux, avec le gamin effondré devant eux. C’était malsain.
De retour à la map, le garçon avait disparu. En ouvrant le menu, j'ai remarqué que la tête des trois koopalings avait changé. Leurs sourires étaient comme... sadiques, et ils avaient les yeux plissés. Essayant de les ignorer, j'ai d'abord consulté l'inventaire. Je n’avais plus le sac que j’avais au début. À la place, il y avait un item qui s’appelait « viande ». Quand je cliquais dessus, ça disait : « Attends qu'on soit à la maison ! ». Bon, je n’avais pas d’autre choix que de sortir de la maison… écran noir, pendant 5 secondes. Puis une musique se jouait et une cinématique se lançait.
Je n’avais jamais vu ça. Lemmy, Iggy et Larry autour d’un feu de camp avec le gamin derrière. J’ai eu très peur pour la suite. 

Iggy : « Bien, maintenant que le feu est prêt tu vas pouvoir apporter notre repas Lemmy. » 
Lemmy : « Tout de suite ! »
 
Non, ils n’allaient quand même pas… ce n’est pas possible ! C'était pas les koopalings que je connaissais, ça pouvait pas être ça ! Lemmy a pris le garçon, et s'est avancé doucement vers le feu, et il a parlé une dernière fois, mais le défilement du texte est devenu très lent.
Lemmy :
«  …Au revoir… humain… » 

Le portrait de Lemmy sur la boîte de message a failli me faire hurler. Il avait un teint violet. Il me regardait, me faisant face avec un sourire bien trop large, et ses pupilles noires sont devenues violettes aussi. Je voulais passer ce message, mais je ne pouvais plus. Le jeu commençait à corrompre : les décors et les sprites, puis la musique ont planté. Puis l'écran a viré au noir. 

Je pensais que c’était terminé, jusqu’à que le jeu affiche de nouveau une image… c’était les trois koopalings, assis autour d’un feu de camp, mangeant une cuisse rôtie. À partir de là, je ne pouvais plus rien faire. J’ai donc éteint la console, tremblant et pensant à ce que je venais de faire avec les koopalings. C'était ça, leur vrai visage ? Des potentiels tueurs qui kidnappent des enfants pour les manger ?
Je ne vois plus les koopalings du même œil, et j’ai pris mes distances avec le fandom. J'ai encore le jeu dans un coin, mais je préfère ne pas y toucher. Un jour je me résoudrai bien à m'en débarrasser définitivement.




Vous allez peut-
être vous dire que j'ai une réaction un peu lourde par rapport à tout ça, après tout c'est juste un jeu. C'est vrai, il était un peu étrange, mais ça ressemblait à rien de plus qu'un détournement un peu dark de l'univers de Mario. Si c'était un jeu pirate ça n'avait rien d'étonnant. C'est la réflexion que je me suis faite la nuit dans mon lit après avoir joué.
Mais le lendemain, alors que je me mettais en route pour mon travail, j'ai croisé la concierge de l'immeuble, que je connais bien. Elle était en train de raccrocher son téléphone, effondrée. Je lui ai demandé ce qui n'allait pas.
 

Son petit-fils avait disparu pendant la nuit. La fenêtre de sa chambre était ouverte et il y avait des taches de sang sur son tapis.


48 commentaires:

  1. La creepypasta n'est pas mauvaise en soi, mais dès qu'il est mentionné que les koopalings arrivent "dans le monde réel" , j'ai tout de suite su que quelqu'un allait disparaître. :(

    RépondreSupprimer
  2. Pas mauvais, mais ça reste bateau. La cartouche unique au monde dont personne n'a entendu parler, qualité supérieure à ce qu'est censée rendre la console, personnages normalement tout gentils qui deviennent super trop d4rk.. Et effectivement, conséquence dans le monde réel.
    Donc trop "classique" pour une pasta sur les JV.

    RépondreSupprimer
  3. Très bonne creepypasta comme toujours.. *-*
    Mais le problème avec vous, Tripoda, c'est qu'on devine la " chute " c'est comme la pasta de l'arbre à voeux ( je crois qu'elle s'appelle comme ça ._. ) on a tout de suite deviné la chute dès que vous avez mentionné l'orteil.. Ce qui est bien dommage..
    Et, juste pour info, mon commentaire n'est pas " Méchant " j'essaye juste d'être constructive.
    Sinon je suis une très grande fan de vous Tipoda (Magnosa aussi, d'ailleurs)
    Bonne continuation :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas parce que Tripoda ou Magnosa postent qu'ils en sont les auteurs, arrêtez avec ça sérieux --'

      Supprimer
    2. Je croyais que c'était eux qui en sont les auteurs :3 !!

      Supprimer
    3. Regardez le nombre de textes qu'il y a ici, et surtout, regardez la manière dont ils sont écrits. Certes, il y a quelques pastas de moi-même et de Tripoda qui traînent par-ci par-là (pas trop difficile à trouver lesquelles en ayant un peu de jugeote), mais il nous serait impossible de produire autant de choses en si peu de temps, à moins de passer nos vies sur ce blog. Sauf que comme tout le monde, on a des vies. Il y a donc une très large communauté à remercier derrière nous, des auteurs comme des traducteurs. Une communauté d'anonymes, parce que les creepypastas ne sont pas censées avoir d'auteur, rappelons-le.

      Supprimer
    4. Moi j'ai pas de vie en fait mais ça marche quand même.

      Supprimer
  4. c'est des dinausors c'est normal qu'ils bouffent des humains et c'est peut être une coinsidence la mort du gamin, mais c'est vrai que c'est prévisible

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rassure-moi, tu n'es pas de ceux qui pensent que les dinosaures et les hommes ont vécu à la même époque?

      Supprimer
    2. * dinosaures

      Tu écris et tu pense comme un gamin de 8 ans, t'es adorable

      Supprimer
    3. 1 non je pense pas que les dinasusors et les humains on vécu à la meme époque deonc les pierrafeu c'est faux
      2 j'ai toujour cru que c'était des dinosaur koopa

      Supprimer
    4. Vu tes propos et la façon dont tu les exprimes, à mon avis tu n'as clairement pas l'âge pour lire des creepypastas...

      Supprimer
    5. j'ai 13 ans me semble que ma première que j'ai lu c'es secret sur zelda je l'ais trouver dans la section fiction du pdz

      Supprimer
    6. Les gens qui jugent sur l'âge sont souvent moins mature que ce qu'ils veulent faire croire.
      Je comprend pas trop pourquoi Adrian se fait attaquer pour avoir donner son avis en fait x))

      Supprimer
    7. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    8. Perso j'attaque personne sur l'âge mais ta façon d'écrire et ton propos me font l'effet d'une conjonctivite aigüe. (ง ͠° ͟ل͜ ͡°)ง

      Supprimer
    9. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    10. question la tu est en train d'assinuer que j'écrit comme un enfant be si oui t'a raison

      Supprimer
    11. J'insinue pas que tu écris comme un enfant (bien des enfants écrivent mieux que toi), j'affirme que tu écris mal.

      Supprimer
    12. c'est parce que j'ai la flemme de mettre les accent et les majuscules et c'est aussi à cause que cleverbot met les majuscules et les points tout seul
      qusetion c'est qui qui a écrit la creepy secret sur zelda

      Supprimer
    13. bé j'écriré malsi j'écriré com ca

      Supprimer
  5. C quand sa a dit ne le kidnappe pas que je savais que sa partait en couilles!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi c'est quandils sont sortie dans le monde réel que sa devenait louche ou alor les graphismes trops réaliste

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. Vous pouvez répeter svp, j'ai.....comment dire....pas tout compris se que vous avez écrit...

      Supprimer
  6. Ouais bah, décidément, les pastas jeux vidéo c'est vraiment pas mon truc.

    RépondreSupprimer
  7. Déjà fait des centaines de fois , rien qu'en voyant le début on devine ce qui va se passer dans les grandes lignes,c'est juste une pasta médiocre style kikoodark.

    RépondreSupprimer
  8. "Personne n'a jamais entendu parler de cette cartouche
    "je me sens mal en y jouant"
    Cliché/10

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. #LeMecQuiNaPasDappareilPourEnregistrerUneVideoDunJeuQuiADePossibleRepercussionSurLeMondeReel

      Supprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En essayant d'être constructif , cette pasta a un bon thème (moi même étant un grand fan de jeu) , mais comporte trop de clichés / éléments inutiles tel que " Je vis dans un appartement à Avignon et j’ai 23 ans " ; cette phrase m'a fait le même effet que si un spam tombait dans la corbeille de ma boîte mail , je m'en contre fiche ! Et la fin ! N'en parlons pas ! Le jeu qui a une répercussion physique dans la ville du protagoniste est tellement fait et re-fait ! Et ensuite le meilleur pour la fin , le syndrome de la creepypasta . L'auteur ne diras jamais qu'elle est fausse , mais n'a jamais , au grand jamais ! Pris de photos ou de vidéo pour illustrer ce qu'il a vu . Et même si mon exemple est trop souvent repris,celle sur BEN la fait , ne comporte aucuns éléments donné si dessus , tout le monde la croyais vrai , mais Jadusable a avoué qu'elle était entièrement fictive , ce qui a cassé le mythe entier . Sur ce je vous laisse lire mon MONT EVEREST et bonne pasta ;)

      Supprimer
    2. Peut être parce que tout le monde n'a pas d'outils de capture pour enregistrer sa télé/sa super nes ?
      tu sais réfléchir ou ?

      Supprimer
    3. Tu as toujours un portable , un appareil photo ou même une webcam chez toi ? Voila maintenant essaies de réfléchir avant de parler comme ça :)

      Supprimer
    4. et aussi il y a des outil de capture gratuit tu remarque que ca fait des trucs bizzards ou tu kiffe le jeu et tu veux sauvgarder des cinématiques tu en télécharge un et l'appareil photo et la caméra il devrait effectivement en avoir c'est moins cher qu'un voyage au Japon

      Supprimer
  10. Bon au moins ce n'est pas trop cliché y a pas de musique diabolique ni de sprite avec du sang qui sort des orbites...mais en revanche c'est complètement incrédible

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce que c'est vrai que BEN ou Slenderman c'est 100% crédible...

      Supprimer
    2. oui c'est plus crédible qu ç parceque j'éxplique nintendo ne craierait jamais un jeu où tu dis tuer des enfants

      Supprimer
  11. Vous êtes vraiment ennuyant cette creepy est cool mais sans plus pour moi puit le kikoo c vrai qu'il est chiant il c'est même pas écrire mdr x)

    RépondreSupprimer
  12. Il sait* même pas écrire :)
    Dsl j'étais obligé ^^

    RépondreSupprimer
  13. Moi je l'ai trouve bien cette creepypasta. ;)

    RépondreSupprimer
  14. Bien trouvé et la fin on ne si attend pas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non en fait c'est super prévisible quand c'est pas la première que tu lis

      Supprimer
    2. Oui je suis assez dacord une fois que l'on a pris l'habitude...

      Adeosus

      (dsl pour l'orthographe je suis dislecsique orthographique ^^')

      Supprimer
  15. Certe, cette pasta est cliché, mais remettons le contexte, il s'agit d'une pasta d'un débutant et non le prochain livre de victor hugo.
    Pour une premiere fois, la pasta est bien, surtout sur les jeux vidéo, où si tu ne respecte pas les clichés, est mauvaise.
    En tout cas bon courage pour ta prochaine pasta, en esperant que tu t'améliores. ^^

    RépondreSupprimer
  16. Elle est vraiment sympa surtout la fin je regarderai ma Nintendo différemment maintenant lol

    RépondreSupprimer
  17. Le truc qui m'a complètement fait sortir de la creepypasta c'est même pas les clichés ou la prévisibilité, c'est quand il parle de foutre un adaptateur pour lire les jeux japs, sur une console jap. Adaptateur loin d'être indispensable puisqu'il suffit de dézoner ses consoles.

    RépondreSupprimer
  18. Bien que la pasta semble être du déja-vu (en même temps les pastas sur les jeux videos se ressemblent toutes plus ou moins) j'ai tout de même réellement appreciée cette pasta-là.
    Bien que ça soit une notion clichée,j'aime beaucoup le fait que des personnages tout mignons deviennent complètement glauques et flippants,ça rend la pasta vraiment malsaine et j'aime ça x)

    RépondreSupprimer