Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

mardi 19 mai 2015

Les morts aiment le disco




(Message trouvé sur un thread du forum jeuxvideos.com)

Aujourd'hui je me la joue écrivain, mais après ce qui s'est passé, il y a franchement de quoi.


C'était vendredi dernier : la bande que je côtoie au lycée avait décidé de s'offrir une soirée en boîte, histoire de se détacher un peu du stress des futurs examens. Je me rappelle même plus pourquoi j'avais décidé de venir avec eux : on m'avait dit que ça me ferait du bien de sortir un peu, que ça me changerait les idées des précédents événements. J'ai eu quelques problèmes familiaux, et mon moral n'était vraiment pas au top.
On était donc arrivé vers une heure et demie au *****, pas un très gros local, mais assez réputé dans la ville. Après avoir passé la garde des videurs grâce au jeu de drague de certaines de mes amies, on s'est rapidement submergé dans l'ambiance électrique des lieux. Les enceintes balançaient leur son agressif, on sentait les vibrations des basses à travers tout notre corps. Des lasers multicolores parcouraient la piste de danse de long en large, les danseurs ressemblaient à une bande de zombies déchaînés. Alors que certains se sont dirigés directement vers le bar, moi et le reste de la bande avons rejoint la foule sur la piste. Ouais. C'était puissant. J'ai commencé à me lâcher. Tant pis pour mes darons, pour les études, pour les emmerdes !
Je l'ai aperçue quelques secondes après.


Une véritable bombe, se démarquant au milieu de la masse grouillante. Je vous jure, vous l'auriez vue, vous auriez tué pour toucher ne serait-ce qu'un de ses cheveux. Des cheveux couleur de feu, une robe bleue-grise, une veste en jean sans manches déchirée : elle semblait sortir d'un vieux clip de Madonna. Sans vouloir être lubrique, je l'aurais voulue sur le moment-même. Le son EDM qui passait a brusquement changé, pour faire place à "There's No Limit " de 2 Unlimited, un hit des années 90.  La bombe s'est alors approchée de moi tout en dansant, un grand sourire aux lèvres. J'aurais dû me douter que quelque chose clochait, avec son regard fixe. Mais honnêtement, ce n'était plus ma tête qui commandait... On a donc commencé à danser comme des tarés, sans se toucher. Combo musique, ambiance épileptique, une merveille devant mes yeux : j'ai décidé de tenter une approche et ai effleuré doucement sa main... Des os. Il n'y avait pas de chair ni de peau, seulement des os.


J'ai cru que mon cœur allait tomber jusqu'au fond de mon estomac. C'était ignoble : je n'étais plus dans Dirty Dancing, mais dans Les Contes de la Crypte. Sa peau s'est desséchée devant moi, laissant deviner son squelette : son magnifique visage n'était désormais plus qu'une grimace à vomir, son sourire déformé en un rictus effrayant. Seuls ses yeux n'avaient pas changé, me fixant toujours avec insistance. J'ai voulu crier, mais aucun son ne sortait de ma gorge : sans que je puisse me contrôler, mes bras sont passés autour de sa taille et je me suis retrouvé à danser comme un fou avec cette horreur : je n'arrivais plus à contrôler mon corps. La salle autour de nous s'était volatilisée, les lasers étaient devenus tous rouges et clignotaient à un rythme dément. Et cette foutue musique, de plus en plus forte, vrillant ce qui restait de mes tympans...


Du sang a coulé dans mes baskets, mes articulations sont devenues extrêmement douloureuses, j'en pouvais plus. Cette chose allait me tuer de fatigue. Je ne sais pas comment, mais j'ai réussi à retrouver ma voix un court instant : juste assez pour gueuler "Mais qu'est ce que tu me veux ?". Et là je vous jure les gars, j'ai vraiment cru que j'allais pourrir de l'intérieur lorsqu'elle s'est penchée vers moi pour m'embrasser profondément. Puis elle m'a murmuré à l'oreille :
"Les morts aussi ont le droit de s'amuser un peu..."
Puis j'ai sombré.


Je me suis retrouvé à terre en plein milieu de la piste, suant comme un porc et pris d'une horrible envie de vomir. Les videurs ont eu juste le temps de me dégager de la boîte malgré les protestations de ma bande, avant que je rende dans des fourrés tout ce que j'avais dans l'estomac. Ah ouais, une putain de soirée...


Je sens que ça va crier au mytho dans les commentaires. En tout cas, si quelqu'un ici s'apprête à se faire une boîte dans le Sud Finistère, je lui conseille de me contacter. Parce que dans l'une d'elles,  il n'y a pas que les vivants qui aiment se lâcher... Apparemment, le disco a beaucoup de succès dans l'au-delà.




23 commentaires:

  1. hi hi excellent, elle m'a fait rire cette pasta ;-))

    RépondreSupprimer
  2. euh...quoi? c'est quoi cette pasta ? :/

    RépondreSupprimer
  3. je suis un peu decu la

    RépondreSupprimer
  4. Danser avec des morts ?
    A suivre, une chorégraphie avec MJ !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Inspirée de l'émission télévisons '' Danse avec les stars ''
      découvrez sur vos écrans, '' Danse avec les morts "

      Oui, pourquoi pas...
      ça pourrait marcher, cependant pour trouver les cada...*Hum hum* candidats c'est une autre histoire. Des volontaires ?

      Supprimer
  5. Omg je flippe ces derniers jours j'ai écourté No Limit en boucle et là y'a une pasta sur ça qui sort au même moment O.O

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non une creepy sur le disco pas la chanson elle est juste dedans.

      Supprimer
    2. " Le son EDM qui passait a brusquement changé, pour faire place à "There's No Limit " de 2 Unlimited, un hit des années 90"
      Bah ouai mais elle apparaît quand même dedant!

      Supprimer
  6. les mort aiment le pop plus que le disco

    RépondreSupprimer
  7. Mdr cette Pasta m'a trop fait rire xD

    RépondreSupprimer
  8. je suis sûr qu'il a mal vu la robe et qu'elle était blanche et dorée...
    ...
    ...
    Ok, je sors.

    RépondreSupprimer
  9. Finistère c'est mon département keskia wsh wsh mddr désolé

    J'ai plutôt bien aimé (Finistère youhou.. Bon ta gueule maintenant)

    RépondreSupprimer
  10. Finistère c'est mon département keskia wsh wsh mddr désolé

    J'ai plutôt bien aimé (Finistère youhou.. Bon ta gueule maintenant)

    RépondreSupprimer
  11. Ceci n'est pas une creepypasta. Ma note personnelle : 1/10

    RépondreSupprimer
  12. Elle était mignonne cette pasta, un bon apéritif

    RépondreSupprimer
  13. J'aimerai juste dire à "Guardian" que sa "note personnelle" ne sert à rien.
    En fait je suis sur que tout le monde s'en fou. Chacun a son propre jugement, peu importe le tien.

    RépondreSupprimer