Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

samedi 21 novembre 2015

Le médecin allemand

Pendant l'hiver 1944, dans les Ardennes, avec les provisions surtaxées, un médecin allemand tomba à court de plasma sanguin, de bandages et d'antiseptique. À la suite d'un tir de mortier particulièrement efficace, son campement devint soudainement une mare de sang. Les survivants affirmaient entendre, parmi les cris et les ordres aboyés par les lieutenants, quelqu'un jubiler comme une petite fille.

Le docteur faisait ses consultations pendant les tirs, dans une obscurité quasiment totale, comme il l'avait déjà si souvent fait auparavant. Mais jamais dans le passé, il n'avait été à court de matériel.

Le bombardement se déplaça à l'autre bout de la ligne. La plupart des hommes tombèrent de sommeil pendant les quelques heures toujours sombres du petit matin. C'était le jour du nouvel an 1945.

Les hommes se réveillèrent aux premiers rayons de soleil, avec des cris. Ils découvrirent que leurs bandages n'étaient pas des bandages normaux, mais des tendons et des bandes de chair humaine. Plusieurs hommes s'étaient fait transfuser du sang frais, alors que les réserves de sang étaient à sec. Tous les hommes soignés étaient teintés de la tête aux pieds de sang bordeaux.

Le chirurgien fut trouvé assis sur des caisses de munitions, fixant le ciel. Quand un homme, s'approchant de lui, tapa sur son épaule, sa tunique tomba, révélant que sa peau, ses muscles et ses tendons avaient été arrachés de son torse ; son corps était presque totalement exsangue. Dans une de ses mains, il y avait un scalpel, et dans l'autre une poche de sang pour transfusion.

Aucun des hommes ayant profité de soins cette nuit-là dans le camp ne vit la fin de janvier 1945.




Traduction : Mhyn

Creepypasta originale ici

40 commentaires:

  1. J'ai bien aimer ! Mais dites voir...Il devait être sacrément grand pour pouvoir transfuser autant de sang et donner autant de peau hein x)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'as (re)fait imaginé la scène ptn :'(

      Supprimer
  2. Réponses
    1. *compris.
      Il doit y avoir un dictionnaire dans le bureau de ta maman (ou de ton papa si ton papa travaille), relis l'histoire en notant les mots que tu ne connais pas et cherche leurs définitions dans le dictionnaire. Je t'interrogerai dessus lundi matin, en attendant, va te coucher, tu as besoin de sommeil à ton âge.

      Supprimer
    2. @Tripoda
      Pas besoin d'être aussi cynique. Le gars ne demandait qu'un simple renseignement. Continue à agresser les gens dans les commentaires et vous perdrez tout vos "fans"

      Supprimer
    3. Ah mais moi j'ai jamais eu aucun fan, et je cherche pas à en avoir (plutôt l'inverse). Ici, idéalement, y a que des fans de creepypasta. Je dis "idéalement" parce qu'à mon sens, quelqu'un qui aime vraiment ça pense à relire le texte s'il s'avère qu'il y a quelque chose à comprendre et qu'il ne l'a pas compris (ce qui n'est pas toujours le cas, je précise - je crois que beaucoup d'entre vous ont tendance à partir trop loin en spéculations).


      Faut comprendre une chose, c'est que la personne qui poste "j'ai pas compris" ne mérite pas qu'on éclaire sa lanterne. Et quand ça devient vraiment exaspérant, je peux bien me permettre une petite boutade. Je m'explique.

      Depuis le début de l'année, j'avais l'impression que les "j'ai pas compris" étaient devenus quasiment systématiques. Tu me connais, je voulais m'assurer que c'était pas juste une impression. Donc j'ai dégainé mon ctrl+F et j'ai épluché les commentaires.
      Le constat est édifiant. Entre juin et septembre 2015, période sur laquelle je me suis concentré (parce que ça représente déjà 2600 commentaires, je pouvais guère faire mieux sans déléguer), on a eu 40 commentaires postés contenant les termes "pas compris". Ça a l'air de rien, mais c'est plus de 1,5% du total. Et c'est quand on le ramène au nombre de publications faites durant ces 3 mois que la conclusion devient claire : en moyenne, 95% des pastas publiées entre juin et septembre avaient reçu au moins un "pas compris".

      Tu comprendras qu'à ce niveau, c'est difficile d'y voir autre chose qu'un troll. Ou au mieux, de très jeunes lecteurs qui devraient décidément respecter le disclaimer et retourner lire des trucs de leur niveau avant d'entrer dans la cour des grands.

      Je vais pas te mentir, une bonne partie des commentaires me tape sur les nerfs. Et ? Je connais ma nature. J'ai appris à prendre du recul, dans une certaine mesure. Il en résulte que je ne réagis pas à 99% de ce qui m'agace. Seulement, il se trouve que j'ai également pris BEAUCOUP de recul sur la vague des "j'ai pas compris"... et que malgré ça, ma conclusion est restée la même : faut arrêter de poster ce commentaire à tout bout de champ et réfléchir un peu par soi-même.

      Eh non, je le dis pas gentiment. Désolé si je ne suis pas ce genre de personne... Je suppose qu'on ne se refait pas.


      En espérant avoir éclairé ta lanterne ! J'ai rien contre toi, défendre l'importun est une réaction légitime quand on n'a pas tous les commentaires sous les yeux, mais les "j'ai pas compris"... GRRRRR.

      Supprimer
    4. @Tripota Tu peux toujours lui envoyer la vidéo du carton. :D

      Supprimer
  3. Rien compris, c'est la petite fille qui a tué le docteur?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ok sois c'est un vieux troll sois la personne n'a lu qu'une ligne sur deux. (Ou bien c'est un attardé mais je ne préfère ne pas juger c: )

      Supprimer
  4. bon le docteur est en fait un monstre medecin qui n avait plus de sang et de bandage pour soigner les malades et apres le tir de mortier le medecin(monstre) a arracher ses tendons et muscle pour faire des bandages au blesses et a transfuser son propre sang au malade c est pour caqu il faisait ses operatio s dans le noir pour que personne ne voit son corps la seule incoherence c est qu il ne peut pas avoir le meme sang que tout le monde son sang est surement imcompatible

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'est dit nulle part que les transfusions ont réussi. Exactement l'inverse même, voir la dernière ligne...

      Supprimer
    2. Il est même dit qu'aucun n'a survécu, probablement à cause des transfusions ?

      Supprimer
    3. ils ont dis aucun n ayant disposerde SES soins ca veut dire aucun qui fut soigner par le medecin n a survecu mais kes autres non blesses sont toujours vivant

      Supprimer
    4. aucun qui a été avec le fameux traitement n'a survécu
      le fameux traitement c'est celui fait à base de docteur

      Supprimer
    5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  5. Je suis le seul à penser à Herr Chirurg la scp 542

    RépondreSupprimer
  6. Sa parle de mon département de partout là... Sinon bonne pasta

    RépondreSupprimer
  7. je pense qu il sont mort parce que son sang ete in avec les autre compatiple

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  9. cette pasta est nulle j'ai rien capté le mec il donne son sang mais au final ils crèvent tous, bref pas terrible ni flippant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. parceque t as rien compris qu elle est nulle on a tout expliquer dans les commentaires et tu te plains

      Supprimer
    2. voici la sortie anonyme du 22 novembre (☞ຈل͜ຈ)☞

      Supprimer
    3. wesh ta tr0 réson!! Mec, fait un tout petit effort et retourne lire la pasta si t'as pas compris et si t'es trop flemmard pour la relire bhe essaie de jeter un oeil au commentaires, peut être que tu comprendras mieux après t’être attardé sur les commentaires.
      -ichi-

      Supprimer
  10. Une Pasta courte, mais que j'ai bien aimé ^^

    RépondreSupprimer
  11. J'ai bien aimé mais je vois pas en quoi c'est une creepypasta... Je trouve le sacrifice du médecin honorable, juste dommage que tous soient morts x)

    RépondreSupprimer
  12. crystalindigo21425 nov. 2015 à 13:14:00

    Je ne pense pas que ce soit le sang, vraiment. Ils étaient suffisamment en forme au petit matin pour aller voir le docteur ... Et on parle de la fin du mois de janvier 1945, sous entendu qu'ils ont survécu quelques jours quand même, mais qu'ils ne sont pas arrivés jusqu'à la fin du mois ... Je pense qu'il s'agit ici d'un suicide de masse. A moins que le docteur ai eu un groupe sanguin vraiment très différent des autres, il y aurait eu des survivants, d'autant que certains groupes sanguins sont compatibles avec d'autres ... A mon avis, ce n'est pas une raison physique mais une raison psychologique qui a fait que les soldats n'ont pas vu la fin du mois.

    RépondreSupprimer
  13. "Dans les Ardennes" tient donc, moi qui attendait une pasta sur mon département. Pas mal, pas mal. Je m'attendais à une autre fin sur le coup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh quelqu'un d'autre qui habite dans ce trou paumé. Je me sens moins seule d'un coup

      Supprimer
  14. on aimerai que tous les médecins soit si dévoués, au lieu de ça le mien me refile du sucre pour un mal de ventre..

    j'l'aime bien moi cette pasta.

    RépondreSupprimer
  15. J'adore cette pasta et on peut penser aussi que comme dit pls hau c'est leur mental et donc ils e sont peut etre pas morts mais ont les yeux creves apres avoir vus le medecin dans cette etat ou alors le medecin avait une infection et la ransmie sans le vouloir aux soldats

    RépondreSupprimer
  16. Desole pour les oublis de lettres plus*. Haut*. Ne*

    RépondreSupprimer
  17. Il prend son travail trés au serieux au moins ^^
    Bonne pasta un peu courte mais pas mal

    RépondreSupprimer
  18. Cette creepy est simpa. Mais quel rapport avec la gamine ? Je trouve qu'il n'y a pas de lien quoi... Mais le médecin... Il a du mérite ! :)

    RépondreSupprimer
  19. cette creepy me fait beaucoup penser à ''la carne'' (peut-être des médecins rivaux ? hé )

    RépondreSupprimer