Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

jeudi 11 mai 2017

Le voleur d'innocence

Quand j'étais petite, j'avais très peur du "monstre sous mon lit". Un peu comme le croque-mitaine, oui, mais ce n’était pas totalement la même chose. Mes parents l'appelaient "le voleur d’innocence". J'en avais extrêmement peur, mais je n'aurais pas pu vous le décrire, car je ne l'avais jamais vu.
J'étais une petite fille très sage, et pour cause, mes parents se servaient de ma peur pour me dissuader de faire des bêtises, ou bien m'obliger à leur obéir.

"Ne mets pas les doigts dans ton nez, sinon le voleur d’innocence passera te voir ce soir"
"Finis tes brocolis, sinon le voleur d’innocence passera te voir ce soir"

Il me mettaient en garde contre lui, mais me voyant paniquée, ils me donnaient quand même des conseils.

 "Si le Voleur d’innocence passe te voir, il ne faut pas que tu fasses de bruit. Cache-toi les yeux avec les mains, et ne bouge pas. Comme ça, il partira aussi vite qu'il est venu."

Mais bien sûr, je n’étais pas parfaite. Le moment où je faisais des bêtise arrivait toujours tôt ou tard, malgré les avertissements de mes parents.
Et c'est comme ça qu'il m'a rendu sa première visite. Je m’étais couchée, un soir ou j'avais fait tomber le vase préféré de ma mère. Je dormais, et j'ai été réveillée par quelques coups venant de sous mon lit. Puis des grognements, et des rires. Je voulais partir à toute vitesse, mais je me suis souvenue des conseils de mes parents. Ne pas crier. Ne pas bouger. Me cacher les yeux. Et c'est ce que j'ai fait.
Puis je l'ai sentie sortir de sous le lit, et se glisser dessus. J'étais terrorisée, et je pleurais, mais je continuais à ne pas bouger.
J'ai senti sa langue parcourir mon corps. J'ai senti ses doigts me caresser les cheveux, puis parcourir mon corps, jusqu’à ce qu'ils s'arrêtent à mon entrejambe. J'avais mal, mais je voulais qu'il parte, alors j'ai continué à fermer les yeux jusqu'à ce qu'il s'en aille.
Le lendemain, j'ai expliqué ce qui s’était passé à mes parents. Ils m'ont répondu que c'était parce que j'avais fait des bêtises, et qu'ils m'avaient prévenue.

Cela a duré jusqu'à mes 10 ans. J'évitais au maximum de faire des bêtises, mais pour certaines je n'y pouvais juste rien, et à chaque fois le voleur d’innocence me rendait visite la nuit venue.
La chose bizarre, c'est que dans la semaine suivant sa visite, mes parents m'offraient un beau cadeau, ou bien m'emmenaient aàDisneyland. Ce qui rendait en quelque sorte les passage du voleur moins insupportables.
Mais, comme je l'ai dit, je n'ai plus eu de visites de ce monstre après mes 10 ans, malgré mes nombreuses bêtises. J'en étais enfin débarrassée. Mais pas ma petite sœur, à qui mes parents donnaient les même avertissements qu'ils m'avaient donnés à propos de ce voleur d’innocence.
Après avoir eu 16 ans, ayant un peu appris de la vie, j'ai commencé à me douter que cette histoire n'était que du pipeau, et que je subissais des attouchements. Sûrement de la part de mon père, comme vous vous en doutez aussi depuis le début de mon histoire.

Pour ne pas voir ma sœur subir la même chose, j'ai décidé de tendre un piège à mon père, et de tout filmer, pour ensuite aller voir la police.
Ce jour-là, j'avais demandé à ma sœur de faire exprès de renverser un verre d'eau sur la console de mon père, ce qui lui a valu une fessée mémorable. Mais, le soir venu, je m'étais installée dans le placard de la chambre de ma petite sœur, avec ma caméra.
Comme prévu, quelqu'un est entré quelques temps après et s’est glissé sous son lit. Je n'ai pas pu voir de qui il s'agissait dans le noir, mais une fois sorti de sous le lit il a allumé son portable, pour filmer ses actes. Ma sœur avait la même position que moi, les mains devant ses yeux, et ne voyait rien. Mais moi, je l'ai reconnu.
Ce n'étais pas mon père. C'était Ed, notre voisin. Il était sur le lit, et lui faisait des attouchements. Je pouvais sortir à tout moment et mettre fin à ses actes, mais il aurait sûrement détruit ma caméra, et les preuves avec. J'ai beaucoup pleuré silencieusement, mais j'ai tenu bon, et peu de temps après, il est enfin sorti de la chambre, et ma sœur s’est endormie. J'avais enfin les preuves pour faire cesser ces atrocités.
J'étais quand même rassurée que le monstre n'était en fait pas mon père, mais le voisin. Après tout cela, on allait pouvoir continuer notre vie de famille, sans cette abomination qui pesait sur nos vies.
Mais ma joie est vite retombée quand je suis passée par le salon pour me rendre dans ma chambre.
Mes parents étaient en compagnie de notre voisin, cet ignoble pédophile. J'ai pensé qu'il avait prétexté aller aux toilettes pour aller voir ma sœur, mais c'était autre chose.

Il avait des billets dans la main, et les a tendus à mes parents, en disant :

"Bon, 300, comme d'habitude ? Appelez-moi pour la prochaine."


47 commentaires:

  1. Réponses
    1. Et weird '-' réellement​ elle est pas mauvaise

      Supprimer
  2. Sa semblait prévisible mais le multi retournements de situation la rendu super sympa :)

    RépondreSupprimer
  3. Malsain comme il se doit /o/

    RépondreSupprimer
  4. Au début de la lecture : "Chouette, encore ce thème recyclé pour la Nème fois..."
    A la fin, dernière ligne : "Oh p*tain !"

    Bien joué !

    RépondreSupprimer
  5. Réponses
    1. Cette blague est interdite par le CBN(Commité des Blague Nul) ,que je ne viens absolument pas d'inventer, depuis 2001

      Supprimer
    2. Même si elle est bien trouvé

      Supprimer
    3. c'est quoi la blague?

      Supprimer
    4. Ma Famille d'abord c'est une série des années fin 90 un peu a la Malcolm

      Supprimer
    5. Ca date de 2004 mais ça reste quand même une superbe série avec H. Il y a encore des épisodes sur youtube

      Supprimer
  6. Je suis le seul qui ait deviné la fin dès qu on parlait de cadeaux ?
    Je veux dire ce mystere de cadeau est évident dès qu on y reflechit...

    (A moins que ce soit à ce moment là qu on était censé comprendre x) )

    RépondreSupprimer
  7. !! À chaque fois j'était en mode aaa la fin va être prévisible et a la fin gt en mode wooa:O

    RépondreSupprimer
  8. Quand j'ai vu le titre je me suis dit OUAIS ENFIN UNE PASTA SUR LE PEDOBEAR et je suis pas déçu

    RépondreSupprimer
  9. Merde... j'avais pas vu la petite me voir donner l'argent ...

    RépondreSupprimer
  10. eh ben, c'est pas donné._. le voleur d'innocence, très bien trouvé (Même si c'est les parents qui utilisent ce terme alors que ça fait très torturé, on dirait qu'ils savent eux même que c'est des connards) et aussi y a 4 chutes mdr

    RépondreSupprimer
  11. Dès le moment des cadeaux j'ai compris que les parents étaient payés ça m'a niqué la chute

    RépondreSupprimer
  12. Là où ça fait vraiment peur, c'est quand on se dit que ce genre de "parents" doit bien exister IRL.... :-(

    RépondreSupprimer
  13. Ça colle pas, au début elle a dit qu'elle l'avais jamais vu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "je ne l'avais jamais vu" => plus-que-parfait = état de fait dans le passé, ce qui signifie que ça a changé par la suite. Savoir ses conjugaisons est utile des fois.

      Supprimer
  14. Les parents et le voisin pédophile en prison!

    RépondreSupprimer
  15. bah on dirais que tout va bien dans le meilleure des mondes

    RépondreSupprimer
  16. Vite appelez ce numéro !!!!!! 06 52 95 13 07

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. POURQUOIIII ??????!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Supprimer
  17. Bonne creepy, juste, 10min après l'avoir lu j'ai eu un doute pour mon souvenir de la fin (ayant tendance a lire vite ), sur celui qui finalement payait qui ; ca aurais pas été aussi terriblement gloque si c'était justement les parents qui payaient le voisin pour punir la fille, question d'éducation? :3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Upsss...Bah c'est ça que je pensais de base '-' c:

      Supprimer
  18. Eux ils baisent déjà et toi le puceau ? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J...j'ai b...baisé b...beaucoup d...de m...eufs, hein. :sueur:

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  19. Très prévisible mais sympathique quand même :3

    RépondreSupprimer
  20. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  21. pas trop compris.. quelqu’un pour expliquer ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon en gros, quand la fille fait des conneries, ses parents payent le voisin pour qu'il la touche.

      Supprimer
    2. Non c encore plus tordu que sa , c'est le voisin qui paye les parents

      Supprimer
    3. En gros, les parents prostituent leurs filles...

      Supprimer
  22. Oh mon Dieu c'est glauque... Je suis la seule qui ne m'attendait pas à la fin ? J'étais persuadée que les parends ne savaient pas !
    Je dirais pas que c'est une belle histoire parce que c'est glauque mais, j'aime bcp.

    RépondreSupprimer
  23. Oh putain, à la place de la meuf j'aurais pas géré ma colère X')

    RépondreSupprimer
  24. J'adore cette histoire mais sérieux moi je sort du placard et je défonce le mec !!! si j'étais a la place de la fille

    RépondreSupprimer
  25. J'avoue, je ne me sens pas bien, là... J'imagine que ça veut dire que cette creepypasta est réussi ?

    RépondreSupprimer