Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

lundi 21 janvier 2019

Hyper-Cola

Je préfère ne pas parler de l’époque où je travaillais pour Coca-Cola, cependant, je pense que c’est mon devoir de révéler les petits secrets de cette entreprise démoniaque. Quand j’y travaillait, ils étaient prêts à tourmenter les gens, les utiliser comme des marionnettes, les torturer ou même les tuer. Tout ça pour être sûr que l’entreprise reste en tête. Il y a quelque année, aux alentours de 2009, j’étais félicité par mes supérieurs pour mes compétences et ma détermination. Le manager de notre département, m’a donné une promotion et m’a mis en charge du nouveau projet qu’on testait. Le projet s’appelait « Hyper Cola ». A cette époque, les boissons énergisantes gagnaient en popularité, et Coca-Cola n’avait pas de boissons pour faire de la concurrence dans ce domaine. Hyper-Cola était là pour palier à ça.

Je ne savait pas vraiment les ingrédients qui composaient Hyper Cola, vu que je m’occupais principalement de la partie marketing. Cependant, j’étais sûr d’une chose, le but était de faire une boisson énergisante vraiment addictive. Après un entretient avec l’équipe de développement, nous sommes arrivés à la conclusion que la dernière chose qui nous restait à faire était de recueillir l’opinion des fans. Nous voulions rassembler une grande variété de personnes afin qu’ils puissent gouter à cette nouvelle boisson. Il y avait des gens de tout type, des plus vieux aux plus jeunes, des plus minces aux plus gros, et des plus petits aux plus grands... C’était nos bêta testeurs. Alors qu’ils dégustaient leurs sodas, ils avaient tous l’air enchantés. Après le test de dégustation, nous avons placé nos quinze bêta testeurs dans une pièce. Cette pièce était entièrement récréative. Dans la pièce il y avait deux paniers de basketball, des toboggans, et il y avait même des frisbees. La pièce était très vaste, il y avait beaucoup d’espace pour faire de l’exercice. Nous regardions tous derrière la vitre sans teint avec beaucoup d’intérêt pour voir à quel point Hyper Cola les rendaient actifs.

Les vieilles personnes marchaient rapidement, leur dos semblait plus droit, ils avaient l’air beaucoup plus actifs, les plus jeunes quant à eux, sautaient partout, il n’y en avait qu’un seul qui s’était mis face à un mur et qui le regardait fixement. C’était vraiment spectaculaire, la boisson semblait fonctionner sur tout le monde. Très rapidement, un des couples de personnes âgée, ont fait un footing. Un groupe d’enfants s’amusaient avec les frisbees, et deux hommes qui devait avoir la quarantaine s’amusaient à faire de la lutte. Puis, il y avait maintenant deux personnes face au mur. Leur dos tourné vers nous. La deuxième personne qui s’était mise à côté du jeune enfant face au mur, devait avoir la soixantaine. Ils étaient tous les deux très petits. Ils étaient penchés en avant et avait l’air sans vie. Moi et le groupe de scientifiques, on se demandait s’ils n’avaient pas été épuisé par la boisson, ou s’ils n’avaient pas décidé de faire une pause. On n’en était pas sûr, mais j’avais un mauvais pressentiment, je savais que quelque chose n’allait pas. On a décidé d’envoyer un des scientifiques pour vérifier s’ils allaient bien.
Alors qu’il marchait à travers la pièce, tous les bêta testeurs avaient l’air de se fatiguer au fur et à mesure. En effet, avant qu’il n’arrive vers le mur où se trouvait les deux autres, on a remarqué qu’un troisième les avait rejoints. On aurait dit que leur attitude se propageait parmi les autres. Une fois que le scientifique a rejoint le groupe de bêta testeur, on s’est tous concentré sur cet endroit. Il a levé sa main, pour toucher l’épaule d’une jeune fille, puis a dit : « Mademoiselle, tout va bien ? ».
La jeune fille s’est tournée. Son apparence était déconcertante, elle regardait le scientifique droit dans les yeux et le fixait avec ses yeux bombés de sang. Puis, elle s’est mise à se lécher la main qui était devenue complètement pâle avec une teinte verdâtre.

Elle a souri, d’un sourire si grand que j’avais l’impression qu’il allait d’un côté à l’autre de son visage, ses paupières se sont agrandies, et ses pupilles se sont élargies au point de toucher les bordures de ses yeux. Tout ce qu’elle a pu prononcer avec sa bouche c’était les mots « Aidez-moi ». Sa voix était tremblante. Et d’un coup, elle s’est effondrée sur le sol. Pendant ce temps-là, d’autres personnes ont rejoint les gens face au mur. Tous les employés se sont alors précipités dans la pièce pour les mettre en quarantaine. Une fois en isolation, tous les bêta testeurs infectés semblaient de plus en plus à l’article de la mort. Leur peau était dénuée de couleur, et beaucoup d’entre eux vomissaient une substance jaune fluo, épaisse, et visqueuse. Ils ont ensuite commencé à dire des choses qui n’avaient pas de sens, et à se comporter de façon complètement étrange.

Un des bêta testeur, a commencé à gratter violemment au mur de façon frénétique. Il semblait ne pas savoir ce qu’il faisait, et avait l’air d’avoir peur pour sa vie. Ses lèvres gercées, se sont ouverte pour révéler des dents détériorées, alors qu’il hurlait « Aidez-moi ! Aidez-moi ! » il continuait à gratter le mur jusqu’à ce que ses ongles commencent à se détacher de la chair de ses doigts. Quelques-uns des employés se sont dépêché et lui ont attaché les mains dans le dos. Mais dans ce court laps de temps, on pouvait voir les os de ses doigts. Sa peau était détachée de l’os, et le reste de ses mains étaient couverte de sang. Il avait l’air de vraiment vouloir finir ce qu’il avait commencé.
Je me suis tourné pour regarder le reste des bêta testeurs, et ils semblaient tous sombrer petit à petit dans la folie. Ils avaient l’air de tous chercher quelque chose à travers la pièce, et d’être couverts de sueur. Après un jour ou deux, notre équipe médicale a procédé à des tests sur eux. Après des examens approfondis, ils ont confirmé qu’une substance inconnue qui se trouvait à l’intérieur de la boisson énergisante, avait conduit à la décomposition accélérée des bêta-testeurs. Cependant, ils avaient déterminé que la seule chose qui les gardait en vie, était la forte dose de produit énergisants qui se trouvait dans les boissons. Les docteurs ont affirmé qu’ils allaient pouvoir régler le problème. Cependant, les effets secondaires allaient rester de façon latente chez les bêta testeurs.
Rapidement, les scientifiques de notre entreprise ont fait plusieurs tests sur l’Hyper Cola, pour trouver ce qui avait causé cette horrible réaction. Malheureusement, il n’y avait aucune explication. Aucune preuve de quoi que ce soit. L’entreprise n’a pas eu d’autres choix que de libérer les patients sans savoir ce qu’ils avaient exactement. A ma grande surprise, aucun d’entres eux ne se souvenaient de ce qu’il s’était passé. Et dés le lendemain, ils nous ont à tous fait signer un long contrat de confidentialité qui nous empêchait de dire le moindre mot, même entre nous, sur ce qui s’était passé les jours d’avant. Mais la curiosité l’a emporté sur ma raison, j’ai essayé de retrouver les patients. Et j’ai réussi à les retrouver. Ils étaient tous déclarés morts. C’était effrayant, et le pire c’est qu’ils étaient tous morts le même jour. Ce qui m’a le plus choqué, c’est quand j’ai réalisé que la date de leur mort correspondait à la date d’expiration des bouteilles d’Hyper Cola qui leur a été fournie.

Bien sûr, le projet a par la suite été complètement abandonné. L’entreprise a tout fait pour se protéger, et avec les moyens qu’ils avaient, ça n’a pas été dur. Coca Cola a rapidement effacé toute trace d’Hyper Cola, et les spéculations sur l’arrivée d’un nouveau produit ont été rapidement classifiée comme étant des rumeurs. Comme je vous l’ai dit, je sais que je prends un risque énorme en parlant de ça. Car à part moi, personne d’autre ne l’a fait. Je ne serais pas étonné si un jour cette vidéo disparaît. Mais pire encore, je ne serait pas étonné de disparaître avant elle.

Traduction : Skull. retrouvez sa chaîne youtube ICI

source

20 commentaires:

  1. J'ai adoré cette pasta, elle n'est pas vraiment originale mais reste très bien racontée et très intriguante.

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. La boisson énergisante coca cola existe déjà, la Samouraï, yen a nature genre redbull et yen a à la fraise. On en trouve chez moi au Cambodge.

    RépondreSupprimer
  4. Ca me fait penser à DMC devil may cry, avec la boisson qui détériore la santé mentale camouflée sous des pubs

    RépondreSupprimer
  5. Les correcteurs sont en vacances ?
    Non parce que là c'est violent. Y a une faute toutes les trois lignes, ça m'a totalement bloquée dans ma lecture, impossible de rentrer dedans

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Calme toi, il faut leur laisser le temps...

      Supprimer
    2. vraiment les fautes t'empêches de rentrer dans l'histoire-_-'

      Supprimer
    3. @Bobni 68 c'est sûr que quand on est incapable d'un accord basique au présent de l'indicatif, ça peut sembler bizarre...

      Supprimer
  6. Anecdotique mais sympathique pasta

    RépondreSupprimer
  7. Déjà que je supporte pas les boissons gazeuses !

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  9. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  10. Heureusement que les pastas ne rendent pas cinglé ( ͡° ͜ʖ ͡°)

    ...quoi, les filles qui sont passés sur M6 parce qu'elles ont voulu trucider un type pour Slendy ?
    Elles étaient déjà dérangées de base, la pasta y a rien changé...

    RépondreSupprimer
  11. Très sympa, bien flippante, ça faisait longtemps que j'avais pas relu ce type de pasta. :)

    RépondreSupprimer
  12. Mon frère adore coca cola... Où puis je trouvé la boisson,c'est pour un ami !

    RépondreSupprimer
  13. Ça me fait pensé à une expérience faite par l'usine nuka cola dans fallout 3.

    RépondreSupprimer