Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

vendredi 17 mai 2019

Il fait toujours nuit sous le pont


Très cher Mr. Abberline, 

Alors que j’écris ces lignes, je suis sur le chemin de Queensland. J’espère y trouver des terres et une opportunité de mener mes projets à bien en paix. Ce fut une décision difficile que de quitter l’Angleterre. J’aurais préféré y rester. Il s’agit de ma patrie, après tout. Mais c’est mieux ainsi. L’Australie est une nouvelle aventure et j’ai hâte de voir les résultats que ce changement pourrait apporter.

Le voyage a été long, mais il ne fut pas fastidieux. Le capitaine est un camarade bien jovial, et il m’invita dans sa cabine à de nombreuses occasions pour partager un verre et me conter ses histoires. Je dirais même que celles-ci sont meilleures que les miennes.  Les passagers sont aussi intéressants. Un grand nombre de femmes était à bord. Il s’avère que ma nouvelle patrie est en pénurie du sexe faible. Beaucoup de ces pèlerins étaient autrefois des « travailleuses », si je puis dire. Nous pouvions voir à quel point elles désiraient un nouveau départ, compte tenu de leur situation.  Bien sûr, le point culminant de ce voyage fut les meurtres. Il y en a eu trois, pour l’instant. Les femmes croient qu’il y a une goule à bord du bateau. J’en ai entendu quelques-uns mentionner le mot « vampyre ».  
Cette superstition est assez enfantine, certes, mais nous ne pouvons pas leur en vouloir. Il est vrai que les attaques sont assez horribles.  
Les gorges sont tranchées. Les coupures sont extrêmement profondes. Assez pour être fatales, mais pas immédiatement.  
Les abdomens sont grand ouverts. Les organes, coupés et enlevés. Ils sont soigneusement placés à côté de la victime.  
Les organes génitaux sont souillés. Hachés en petits morceaux, ils ne sont plus que des lambeaux de chair.  
Le capitaine sait que j’ai quelques connaissances en médecine, alors il m’a autorisé à examiner les corps. C’est vraiment un plaisir pour les yeux. Vous pourriez apprécier ce chef-d’oeuvre, si vous le voyiez.  
Le coupable court toujours. C’est réellement merveilleux, n’est-ce pas ? De pouvoir œuvrer sur un navire de cette taille, en évitant d’être pris. C’est assez incroyable. Peut-être qu’il s’agit d’un vampyre. Il fait toujours nuit sous le pont, après tout.  
Il nous reste plusieurs jours de voyages. Des nuits, aussi. Que se passera-t-il ? Qui survivra ?  
C’est palpitant, n’est-ce pas ?  

Votre ami,

Jack. 


Traduction : Piaandy

Source

25 commentaires:

  1. Réponses
    1. La lettre est écrite par Jack l'éventreur. Il raconte qu'il a fuit en Australie après les meurtres de White Chapel et qu'il continue à tuer des prostitué sur le navire ^^

      Supprimer
    2. Ne pas avoir pensé à Jack l'éventreur... bordel, les jeunes,cultivez-vous!

      Supprimer
    3. Normal, IL existe pas c'était plusieurs personne différentes et la personne ayant mentionné le prénom jack était seulement un journaliste qui voulait faire le buzz 😂

      Supprimer
    4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    5. Tout le monde sait que c'était le Prince Albert Victor de Clarence. Quand une affaire de meurtre n'a pas de meutrier incarcérés, c'est toujours dû au fait que le tueur fait partie de la "haute société".

      Supprimer
    6. Uhm... Alors si, on se doute aujourd'hui de qui est Jack l'eventreur en fait. Et c'etait une seule personne, pas plusieurs. (Par contre c'est bien un journaliste qui à inventé son surnom)
      Une petite recherche Internet vous montrera qu'il s'agit probablement du principal suspect déjà de l'epoque : Aaron Kosminski, un barbier polonais.
      Voilà voilà..

      Supprimer
    7. Je conteste ce propos. Les meurtres étaient chirurgicalement trop parfaits pour qu'ils soient commis par un simple barbier.

      Supprimer
    8. Je vois pas en quoi un barbier – qui passe son temps à découper des trucs – serait un moins bon candidat qu'un prince qui n'a fait aucune études de médecine, qui était, apparemment, con comme un âne, et qui en plus était probablement homosexuel (ce qui écarte l'idée qu'il aurait pût assouvir ses fantasmes sur des prostituées). D'ailleurs, le duc à été innocenté par son agendas. Et, au passage, les meurtres étaient loin d'êtres « chirurgicalement parfaits. » C'était clairement de la grosse boucherie bien bourrin. Mais bon, le fantasme de l'aristocrate sanguinaire, satanique et pédophile à encore de beaux jours devant lui.

      Supprimer
    9. Evidemment qu'il a été innocenté, personne ne peut toucher un trou de balle fortuné et contrairement à ce que tu dis il n'était pas "con" mais on a terni son image pour que son frère aîné, futur roi, ne se fasse pas voler la vedette par celui)ci et pour ce qui est des meurtres: "le prince avait eu une liaison avec une des victimes, Martha Tabran, et il était le père d'un enfant vivant dans le quartier de Whitechapel à Londres, et le prince lui-même, ou bien divers hauts responsables, avaient commandité les meurtres afin de couvrir ses frasques."

      Supprimer
    10. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    11. Le fait qu'un noble aille s'encanailler de temps en temps chez les prostituées, quitte à pondre un gosse, n'en fait pas un meurtrier. Mais soit, je ne connais pas assez bien l'histoire de Jack l'Eventreur, je serai ravi de lire tes sources si tu veux bien me les donner

      Supprimer
    12. L'outil internet est ma source.

      Supprimer
  2. Ça fait toujours plaisir des histoires de ce cher Jack l'éventreur

    RépondreSupprimer
  3. Oui c'est Jack l'éventreur dont l'histoire parle. J'avais peur que ça soit encore a propos de cette histoire ridicule de candlejack qui commence à m

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  5. il me semble que l'on devrait lire " du Queensland " plutot que " de Queensland " au debut

    RépondreSupprimer
  6. Je me permets de répondre à l'échange houleux du dessus (qui maintenant a été effacé par mes soins, n'ayant rien à faire là). Premièrement, n'avoir pas compris une pasta n'est pas interdit par la charte. Deuxièmement, de nombreuses versions de l'histoire de Jack l'éventreur existent. Les creepypastas sont précisément là pour se faire s'interroger sur ce qui est réel ou non. Ce n'est pas une raison pour débattre de cette manière à coup d'arguments ad hominem. Chacun a le droit d'adhérer à sa version, et n'est pas inculte pour autant. De même si quelqu'un ne connaît pas l'histoire en elle-même. Bref, ce débat n'avait rien à faire là. Les instigateurs sont aussi coupables que ceux qui ont réagi.
    Mes amitiés,
    Un modérateur blasé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Je précise que je n'ai cherché à offenser personne. Je ne vois pas comment on pourrait croire l'inverse d'ailleurs.

      Je me propose comme modérateur pour virer les cancers, si vous êtes trop blasé...

      Supprimer
  7. Dès que j'ai lu le nom du destinataire,j'ai compris la chute.

    Bon twist.

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par Jack.

    RépondreSupprimer