Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

vendredi 29 mai 2020

Le camion de Carmin sur Mer

En 1996 sortait sur Game Boy un jeu devenu mythique : Pokémon.
Ce jeu culte, connu de tous, abrite de nombreux secrets. Vous connaissez sûrement déjà quelques histoires à son propos, comme la musique de Lavanville qui aurait provoqué des vagues de suicides, ou bien des légendes à propos de cartouches hantées… Mais il existe aussi des histoires bien connues au sein de la communauté des joueurs de la première heure. Et l'une des plus célèbres est celle du camion de Carmin sur Mer.

À cette époque, dans les écoles, une rumeur circulait dans les cours de récré : il paraissait qu’on pouvait obtenir le Pokémon fabuleux Mew, portant le numéro 151, avec une petite astuce.

Il n'était normalement pas possible d'obtenir ce Pokémon autrement que dans des événements spéciaux, ou bien en utilisant un glitch – le fameux « bug du croupier » – qui ne sera popularisé qu'en 2003. L’astuce en question concernait un camion situé à Carmin sur Mer. Celui-ci n'était qu'un élément du décor, mais il était dit qu'avec une action précise, il était possible de trouver Mew en-dessous du véhicule. Un autre détail attirait l'attention sur ce camion : il possédait un sprite (autrement dit, une apparence visuelle) unique dans le jeu. Pourquoi avoir placé ici ce camion, avec un sprite unique, pour qu'il ne serve finalement à rien ?

Différentes rumeurs donnaient des "indications" pour exécuter cette astuce :
– Selon une première version, il aurait fallu posséder un Mewtwo de niveau 100 avec la capsule secrète « Force » et utiliser cette capacité pour pousser le camion. En dessous, on devait ainsi découvrir une Pokéball contenant Mew. Certaines variantes indiquaient également qu'il fallait utiliser la capacité « Coupe » au préalable, pour « éclater » les pneus et pouvoir ainsi pousser le camion.
– Selon une autre version, il aurait fallu obtenir les clés de ce camion au casino de Céladopole.
– Enfin, une autre rumeur disait que l'on pouvait obtenir les clefs du camion en échangeant un Nidoran de niveau 100, mâle ou femelle, à l'entrée du souterrain au sud d'Azuria.

Bien sûr, vous vous en doutez, aucune de ces techniques n'a jamais fonctionné. Cela n'a pas empêché ces légendes de circuler et des enfants d'y croire dur comme fer.
Mais ici, il est intéressant de se pencher sur la source de ces mythes. On pourrait penser qu’il ne s’agissait à l’origine que d'une rumeur lancée innocemment par un gamin dans une cour de récré, et qu’elle se serait ensuite propagée, prenant une ampleur considérable, comme la légende selon laquelle appuyer sur les boutons bas et B au moment d'envoyer une Pokéball augmente les chances de capturer le Pokémon ciblé. Mais il n'en est rien.

Récemment, un ancien employé de Game Freak, qui a souhaité rester anonyme, a raconté à ses amis, lors d'une soirée arrosée, la vraie histoire derrière cette légende. Nintendo aurait tout de suite agi pour éviter que ses propos ne soient relayés, d'où le manque d'informations à ce sujet.

Selon lui, cette rumeur découle d'une histoire sinistre. L'n des développeurs, travaillant chez Game Freaks depuis ses débuts, avait une petite fille prénommée Myu. C'est d'ailleurs celle-ci qui a donné son nom au Pokémon #151, Mew. Elle adorait les chats, et ils vivaient près d'un port où circulaient beaucoup de bateaux de croisière. C'est en poursuivant un chat de gouttière qu'elle a perdu la vie, en 1995, écrasée par un camion.

Le père, traumatisé par cet événement, mais ayant tout de même la pression de finir le développement du jeu, a repris le travail très vite, n'ayant pas eu le temps de vraiment faire son deuil. Il aurait ainsi intégré ce camion dans le jeu, comme pour y inclure une trace indélébile de cet événement tragique. Il aurait aussi programmé des interactions cachées avec ce camion, en rapport avec l'accident de sa fille, mais personne n'a jamais pu les trouver, si vraiment elles existent.

Un camion, qui n'a rien à faire à cet endroit, dont personne ne peut expliquer l'intérêt. Ce même camion qui a été innocemment examiné, des millions de fois, par des joueurs à travers le monde entier, espérant y trouver Mew.


5 commentaires:

  1. Ca explique plein de choses...

    RépondreSupprimer
  2. Putain ce camion m’obsédait quand j’étais gosse, ça me paraissait impossible qu’il soit là sans aucune raison
    Quelque part c’est presque satisfaisant comme pasta du coup haha

    RépondreSupprimer
  3. L'histoire de la fille comme de sa mort m'ont l'air aussi réelles que le fait de trouver Mew derrière ce camion, mais j'admets que ça fait une creepypasta plutôt sympa.

    RépondreSupprimer
  4. Je suis assez persuadé d'avoir déjà lu cette histoire quelque part vers 2002~2004...

    ...ce qui n'est pas gênant, c'est toujours sympa de ressortir les vieilles légendes des époques Game Boy.

    RépondreSupprimer