Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

vendredi 29 janvier 2016

Travers de porc

Bonsoir,

J’ai décidé de raconter une histoire qui m’est arrivé il y a quelques années et à laquelle je repense encore aujourd’hui quelques fois. J’étais étudiant en kiné et vu le prix des études et mon incapacité à travailler en même temps, j’habitais toujours chez ma mère.

Je me souviens très bien que c’était un jeudi car le lendemain, j’allais avoir cours d’anatomie comparée et c’est pour ça que j’ai accompagné ma mère à la boucherie. Elle a pris des travers de porc qu’elle comptait cuisiner le lendemain soir (le seul soir où on mangeait en famille). Je lui avais piqué une vertèbre. Je me souviens avoir passé une bonne partie de la nuit à bouillir mes os, les mettre dans un bol d’eau de Javel, les limer, bref, plein de petites astuces trouvées sur le net pour les blanchir au mieux.

Le cours d’anatomie comparée est un de mes préférés. On nous donne un os d'un animal et d'un humain pour les comparer et conclure sur l’évolution animale. Et ce soir là j'étais fier, j'amenais pour la première fois ma propre vertèbre en cours.


Pour comprendre ma réaction je dois préciser quelque chose qui peut paraître étrange lorsqu'on ne fait pas d'études avec de l'anatomie : le rapport au corps chez nous n'est pas le même. C'est quelque chose de tout à fait normal de faire cours avec un vrai squelette humain, nous avons des caisses entières d'os dans les amphis et un laboratoire d'anatomie avec de vrais cerveaux et coeurs plastifiés. Pour nous l'homme est une machine que l'on doit étudier comme les garagistes démontent des voitures pour comprendre leurs mécanismes.



On m’a donc donné une de ces vertèbres humaines pour que je puisse faire mon TP en écrivant les différences que je pouvais observer avec la mienne.
Je vous passerai tous les détails techniques mais j’ai comparé, mesuré, observé et noté tout ce que je pouvais voir comme différence entre ces deux vertèbres pendant une bonne partie du cours.


Au bout d'une heure, désespéré, j’ai demandé de l’aide à mon professeur. Il a pris l'os que j'avais entre ses mains sans me regarder pour me dire ce qu'il pensait avant de me laisser pour aller aider un autre élève.
Ces mots-là sont de ceux qu’on oublie jamais.
« Mais oui, bien sûr que tu ne vois pas de différence, ce sont deux thoraciques humaines. Va piocher une vertèbre dans la boîte animale».




Le soir, je n’ai pas osé en parler. Le professeur avait forcément dû se tromper. Ou j’avais mal compris.
Enfin… C’était absurde.
Je n’ai quand même pas touché à mon plat. Mais une chose est sûre, mes parents, eux, se sont régalés.




36 commentaires:

  1. Court, efficace. Comme on les aimes.

    RépondreSupprimer
  2. trop previsible a moment ou meme ou la personne trouve oas de difference entre les deux g sue que ct aussi un etre humain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. su avec un e c'est le slime dans monster musume

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. Grave moi fin de 2e paragraphe c’était déjà fini!
      :/

      Supprimer
    4. Arrêtez elle est pas du tout prévisible vous êtes lourds à la fin

      Supprimer
  3. trop previsible a moment ou meme ou la personne trouve oas de difference entre les deux g sue que ct aussi un etre humain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a deja etabli que sue avec un "e" c'est le slime, dans Monster Musume

      Supprimer
  4. ça me fait penser a une pasta que j'ai lu y'a pas longtemps, "l'anthropophage" ou un truc dans le genre...

    RépondreSupprimer
  5. trop prévisible et très courte

    RépondreSupprimer
  6. Dommage elle est trop prévisible

    RépondreSupprimer
  7. J'ai bien aimé, je sais que c'est fait exprès qu'elle soit courte mais j'aime quand c'est plus développé.

    RépondreSupprimer
  8. J'ai bien aimé, je sais que c'est fait exprès qu'elle soit courte mais j'aime quand c'est plus développé.

    RépondreSupprimer
  9. Un peu trop prévisible mais sympa quand même, par contre je comprends pas pourquoi ça pose problème de manger de la chaire humaine, ça se trouve c'est super bon !
    Miam miam !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Insane-Owl-Writer30 janv. 2016 à 03:43:00

      Je confirme ;-)

      Supprimer
    2. Moi, je n'essayerais pas. Il y a plus de chance d'attraper une maladie qu'une autre viande comestible.

      Supprimer
    3. C'est vrai, après tout l'humain est un être naturellement pourris

      Supprimer
    4. Comme n'importe quel viande si on la mange cru, après au barbecue ou bien cuisiné c'est très bon

      Supprimer
  10. Très prévisible mais n'en reste pas moin très agréable

    RépondreSupprimer
  11. Trop prévisible à mon goût et ça ressemble à une creepy avec un gars qui ramène des filles à un bouché pour qu'il les découpe. Mais ça reste sympa quand même

    RépondreSupprimer
  12. Ca me fait penser à la pasta avec les tacos, ça donne faim

    RépondreSupprimer
  13. Ahhhh, le cannibalisme, un fléau... x)
    C'est une bonne courte creepypasta comme on les aimes, mais balancez nous une bonne grosse pasta bien flippante pour la Chandleur, ce serait top ! ;-)

    RépondreSupprimer
  14. J'ai faim, qui veut du travers de porc?

    RépondreSupprimer
  15. J'ai beaucoup aimé ^^ Par contre je me méfierai des travers de porcs à l'evenir xD

    RépondreSupprimer
  16. Pas très effrayante je trouve, mais coup des kinés est pas mal x)

    RépondreSupprimer
  17. le porc c'est pas halal donc cette pasta est nul !
    blague à part, elle est courte et efficace.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme ma b*** ! :D #TROLOLOLOLO

      Supprimer
  18. beaucoup trop prévisible mais sympas à lire

    RépondreSupprimer
  19. Qu'une chose à dire : trop prévisible, dommage ...

    RépondreSupprimer
  20. Claire, nette, précise, très bonne creepypasta

    RépondreSupprimer
  21. Anonyme du 15 février, mais t'es trop con...















    MAIS NAN KE DÉCONNE
    #TROLOLOLOLOL

    RépondreSupprimer
  22. Je suis du même avis que les autres. Creepypasta un peu trop classique et prévisible à mon goût, mais pas inefficace pour autant.

    RépondreSupprimer
  23. J'ai pas vu venir mais chapeau courte et efficasse tres bien j'adore

    RépondreSupprimer