Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

lundi 18 avril 2011

Pour le fun : M.U.G.E.N. - The Black Heart

Je vous avais déjà parlé de M.U.G.E.N. dans un post précédent, celui de Giygas. Il s'agit d'un moteur de jeu de combat pour PC où l'on peut créer ses propres persos et niveaux pour faire de la baston à la Street Fighter.

Pour les amateurs des creepypastas et des appréciateurs de tout ce qui est flippant, morbide, glauque et bien rouge saignant, il y a un jeu MUGEN complet dans tout le thème, avec tout son contenu original et fait par un seul homme, un hispanique nommé Andrés Borghi.
Voici "The Black Heart", jeu de baston bien creepy sans être une pasta, mais qui fout bien la frousse les soirs de pleine lune quand on est dans le noir complet avec son ordi à 3h du mat.
Voici également la traduction des éléments de l'histoire du jeu, histoire de vous donner l'eau (ou le sang ?) à la bouche.


HISTOIRE

Il y a un autre monde séparé du nôtre. Un monde autrefois magnifique, mais à présent devenu un endroit hostile déchiré par la guerre et la haine. Un monde taché de sang...

Les humains ignoraient l'existence de cet autre monde car leurs destinées ne les y a jamais conduits...

Mais cela changea quand le roi et créateur de ce monde a été tué. Sa puissance et son souvenir a disparu avec le temps passé, le changeant en un être vieux et faible.

Cependant, cela ne changea pas le fait que l'incroyable pouvoir en lui qui lui permettait de créer l'autre monde existait toujours. A cause de cela, il fut attaqué par une entité nommée Final : une puissante créature qui a émergé du chaos infini existant dans l'espace séparant les deux mondes. D'une seule attaque, il arracha le coeur du roi hors de son corps et s'enfuit dans les profondeurs du chaos.

Il est dit que celui qui réussit à libérer le pouvoir du coeur possèdera un pouvoir incalculable ; un pouvoir qui pourrait disparaitre s'il tombe entre de mauvaises mains.

Persos

Peketo

Peketo est un enfant psychopathe obsédé par la couleur rouge. Son père était un homme violent qui le battait et qui pratiquait les arts occultes. Peketo a secrètement appris ces arts en espionnant son père. Un jour, Peketo a accidentellement ouvert un portail vers l'autre monde et fut ébahi par ce merveilleux monde entièrement rouge, et par le pouvoir du roi qui est tombé il y a bien longtemps. A sa déception, le portail se referma et Peketo resta coincé sur Terre. Obsédé à l'idée de revoir ce nouveau monde il commença une série de meurtres pour avoir le plaisir de voir le rouge du sang de ses victimes, le même rouge que l'autre monde. Il tua son propre père et 6 autres personnes avant d'être capturé, et finalement tué par la vengeance d'un frère d'une des victimes. Mais sur le coup, Peketo ressuscita dans une étrange forme fantomatique grâce à l'héritage reçu de ses expériences occultes. En fantôme, il put rejoindre l'autre monde pour partir en quête du coeur et faire sien son immense pouvoir.
Peketo a la faculté de pouvoir déboiter sa tête à volonté. Il se bat avec des scalpels et il est assez rapide.
Ananzi
Ananzi est la fille du prince de l'autre monde (la petite fille du roi décédé). Elle déteste les Shar-makais car elle hait le chaos et tout ce qui en nait. Elle voua toute sa vie à servir son père et veut faire ses preuves envers lui, malgré son interdiction d'aller chercher le coeur du roi. Quand le prince envoya son armée de Shar-makais pour retrouver le coeur, elle rétorqua qu'elle en était capable elle-aussi. Il s'excusa, et lui dit que, bien qu'il ne pouvait plus rappeler à lui les Shar-makais, elle pouvait partir aussi, si elle le souhaitait, avec sa permission. Elle partit, non seulement pour prouver sa valeur, mais aussi pour prouver que les Shar-Makais ne sont pas nécessaires au royaume.
Ananzi est une femme-araignée qui peut utiliser ses pattes multiples pour se déplacer ou attaquer. Elle peut aussi lancer des araignées venimeuses sur ses adversaires.


Animus
Animus était coincé dans une statue de fer depuis plus de 400 ans. En 1605, par décret du prince, une troupe de soldats de l'autre monde avait été envoyée pour retrouver la statue de fer. Les gardes l'avaient retrouvée dans le sous-sol d'un énorme château de Transylvanie, sans connaitre son contenu. Une fois dans l'autre monde, la statue fut mise sous bonne garde dans la prison du chateau du roi. Mais, un jour, la statue s'ouvrit et Animus se libéra. Une voix intérieure lui demanda d'aller dans le chaos et retrouver une créature nommée Final. Animus commença sa quête de recherche d'identité et trouver des réponses à ses questions qu'il avait depuis des siècles. Pourquoi souffre-t-il autant ? Pourquoi est-il immortel ? Il souhaite simplement être libre après 400 ans de souffrances éternelles.
Animus est une espèce de démon cyclope aux grandes dents. Il peut invoquer des barres de fer pour transpercer ses adversaires depuis le sol. Il lui arrive de changer de sexe lors de ses attaques (!)
Shar-makai
Les Shar-makais sont une race de monstres-vers nés du chaos. Ils ont été capturés par le prince et emenés dans l'autre monde pour devenir soldats. Il les a dressés et changé leurs corps pour qu'ils deviennent ses loyaux serviteurs. Quand le roi fut tué, le prince envoya son armée de Shar-makais pour retrouver le coeur. Ils sont l'armée parfaite : les Shar-makais peuvent changer de taille à volonté et devenir aussi petits qu'indétectables et planter des embryons dans le corps de ses victimes pour qu'ils puissent se multiplier.
Shar-makai est un gros ver avec des dents. Il a une apparence très intimidante et peut cracher de l'acide sur ses adversaires.
Hashi
Hashi fait partie d'une ancienne race d'hommes-bois chargés de construire et modéliser la Terre. A présent ils sont presque tous éteints et ils vivent dans une forêt magique nommée "Tierra del fuego" en Argentine Sud. Hashi a été banni de sa forêt pour sa haine et ses violences constantes sur les humains. Il pense que les humans sont une menace pour la Terre et non pas les héritiers légitimes, comme tout le monde croit. Quand le coeur du roi de l'autre monde fut volé, la nature de la forêt magique commença à virer au rouge et les hommes-bois le virent comme une sombre prophétie. Malen, le chef de la race de Hashi, le rappela de son bannissement pour aller au chaos d'entre les deux mondes pour tuer Final, et mettre fin à la menace planant sur la Terre. Etant un peuple pacifique, les hommes-bois n'étaient pas entrainés pour le combat. Hashi, pensant que la paix ne pourrait pas vaincre, s'entrainait seul pendant son bannissement. Donc, il était le seul de son peuple capable d'achever cette mission grâce à sa force et son instinct de guerrier race. Bako, qui est capable de se téléporter et d'emmener Hashi au monde du chaos, l'accompagne toujours.
Hashi a le corps constitué de bois et de branches. Il peut invoquer des plantes épineuses ou vénéneuses sous ses adversaires et ses branches peuvent transpercer les corps.
Noroko
Noroko est un fantôme dormant dans une ancienne poupée japonaise. La poupée appartenait à un collectionneur d'antiquités, qui était attiré par l'histoire de la poupée et de son fantôme(qui n'a jamais été vu). Quand le coeur du roi fut arraché de celui-ci, le puissant pouvoir qui en émanait réveilla le fantôme qui sort de la poupée et tue atrocement le collectionneur. Noroko traverse les deux mondes à la recherche du coeur dans l'espoir qu'il puisse mettre fin à sa rancune et sa souffrance.
Noroko est à elle seule une référence à Sadako de The Ring en apparence. Elle peut glacer le sang de ses adversaires, balancer des esprits ou son propre sang, peut marcher au plafond... Noroko est de loin la plus flippante et creepypastique du tas.

4 commentaires:

  1. Assez compliqué comme jeu

    RépondreSupprimer
  2. Noroko me fait penser à Alma de F.E.A.R ! ^^

    RépondreSupprimer
  3. Trop classe! ça a l'air trop bien a jouer

    RépondreSupprimer