Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

dimanche 7 octobre 2012

Pour le fun - les photos Post Mortem

Au XIXème siècle, une forme d'art curieuse et morbide s'est répandue aux quatre coins du monde : les photos ”Post Mortem”.

”Post Mortem” vient du latin et signifie après la mort. Les photos ”Post Mortem” seraient d'origine britannique, quand la Reine Victoria a demandé au photographe le cadavre d'un proche, pour qu'elle en ait un souvenir. Peu après, l'idée s'est répandue dans le monde, et il existe d'innombrables souvenirs morbides de personnes décédées. Aujourd'hui, aussi étrange que cela parait, certains pays le pratiquent encore.

Sur la photo ci-contre, la personne décédée est la fille debout à droite. Ceci est un exemple classique de ce genre de photographie. Remarquez la couleur des mains.

Si vous vous demandez comment fait le corps pour tenir debout, il existait un engin qui permettait de le faire tenir (schéma ci-dessous) C'est dur de le remarquer sur la photo, mais l'engin soutient le cou, les bras et le dos. La fille sur la photo a les yeux ouverts, mais dans certains cas le photographe peint des pupilles sur les paupières pour donner l'impression d'éveil.

J'avais trouvé ça par hasard sur Tumblr et ça me semblait assez creepy pour le partager. C'est d'autant plus creepy que cette pratique existe réelement.
Post original

14 commentaires:

  1. Étrange pratique... Remarque, ça peut faire de super photos pour Halloween ! Suffit de prendre un corps un peu décomposé, d'utiliser ce "trépied" pour le fixer et hop là, un magnifique zombie ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu a résons je vais faire ceci et le metre devant chez moi mais pas en photo .....

      Anonyme et phsycopate

      Supprimer
    2. ha bah c'est du joli tu viens de donner une idée de meurtre mdr

      Supprimer
  2. Ils sont fous, ces anglais...

    J'avais déjà entendu parler de cette pratique au collège-lycée, à cette époque, je ne croyais absolument à rien. Finalement, ça s'avère être vrai ! Je penserai à noter dans mon testament sur mon lit de mort :

    "Défense de toucher à mon corps".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu fais bien parce qu'il existe une autre pratique encore plus horrible que le post mortem où des "artistes" mutiles des cadavres pour ensuite les exposés comme des oeuvre d'art!!! si tu veux en savoir plus va voir sur internet "our body l'exposition interdite" ;)

      Supprimer
  3. A un moments donner, ils en parle dans le film "les autres" avec Nicole Kidman. Dans le film elle trouve des photos "post mortem" assez flippante....

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,

    Voici un lien avec d'émouvants clichés de défunts, en noir et blanc, mais aussi plus contemporains en couleurs:

    http://edencash.forumactif.net/t785-montrer-la-mort-ou-la-cacher-photographies-funeraires#8322

    Raymond

    RépondreSupprimer
  5. En fait, il ne s'agit pas d'une étrange pratique. Il faut savoir qu'à la fin du XIXème siècle, les photos étaient à la fois chères et longues à capturer. La seule solution pour garder une photo de quelqu'un décédé trop tôt était de la faire post-mortem.

    RépondreSupprimer
  6. haa oui je connais 'o' j'en ai déjà vu c'est glauque

    RépondreSupprimer
  7. je connais :)
    un jour on fouillait dans le grenier de ma grand mère avec ma mère et j'ai trouvé la photo d'un gosse, j'ai trouvé qu'il avait une tête bizarre et ma mère m'a expliqué qu'il était mort.
    en fait il était jeune et ses parents n'avaient pas encore de photo de lui, du coup il en ont pris une après sa mort pour garder un souvenir.
    c'est vrai que ça m'a choquée sur le moment. XD

    RépondreSupprimer
  8. On appelle ça des "memento mori". Ça date de l'époque Victorienne, au 19ème siècle. Non, ce n'est pas bizarre. Alors, bien sûr, il faut remettre les choses dans leur contexte, et se projeter un peu, pour comprendre...La photographie venait de faire son apparition, et rares étaient ceux qui avaient les moyens de se faire immortaliser. C'était trop cher pour la plupart. Ajoutez à cela un taux de mortalité infantile élevé, et voilà. Lorsqu'un membre de votre famille mourait, on vous offrait l'opportunité de vous faire prendre en photo avec l'être cher. C'est une occasion que les gens ne voulaient pas manquer (je les comprends...). Alors, ils habillaient le mort, se faisaient beaux, et posaient avec. Sachant qu'ils auraient enfin un portrait de famille, et un souvenir (d'où le mot "memento"...). Et quand on sait ça, c'est plus simple de se mettre à leur place. Une jeune mère, qui perdait son bébé, par exemple, je comprends totalement qu'elle veuille en conserver un souvenir. Tellement elle souffre...Pour finir: plus le mort avait l'air en vie, mieux c'était. Alors les photographes peignaient parfois sur les paupières des petits, pour qu'on les croie éveillés. C'est impressionnant parfois: leur talent fait qu'il est difficile de dire où se trouve la personne décédée, sur l'image...Voilà, je sais ça parce que je m'intéresse à la photo en général, et à son histoire...

    RépondreSupprimer
  9. J'ajoute que le seul truc vraiment "bizarre", que j'ai vu là-dessus, c'est des bébés, que leur mère faisait poser debout (contre un socle, donc...). Mais l'endroit...Certaines mamans plaçaient le cadavre de l'enfant contre la vitre d'une fenêtre...Là, j'avoue, pour en avoir vu, je peux vous dire que c'est glauque...J'aurais fait une crise cardiaque, je pense, si j'étais passée devant une telle maison O_o

    RépondreSupprimer
  10. Sympa!! C'est au cas ou tous les beaux meurent mais qu'on puisse continuer à faire des calendriers?

    RépondreSupprimer
  11. Pour le fun MDR des cadavres

    RépondreSupprimer