Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

mercredi 16 janvier 2013

L'homme aux trois doigts

Je sais que certains ne me croiront pas. C'est vrai, il existe tellement d'histoire comme ça sur le net que tout ce qui est raconté, je n'y crois pas. Ou plutôt, je n'y croyais pas. Après ce qu'il m'est arrivé, je me dit que tout est possible. Je ne vous demande pas de me croire, mais juste de me lire, juste ça.
Je suis un grand nostalgique de mon enfance, sûrement comme n'importe quelle personne sur Terre. Mais il y a une chose que je n'ai jamais oublié, et pourtant, j'ai tout fait pour. Même aujourd'hui, je n'arrive pas à expliquer qu'est-ce qui s'est passé. J'avais 9-10 ans, désolé je ne me rappelle plus très bien, mais ce n'est pas important de toutes façons. A cette époque, j'étais encore insouciant, je jouais aux jeux-vidéos sans prêter attention au monde qui m'entourait, enfin comme tout les enfants de mon époque.

C'était une nuit. Il pleuvait si ma mémoire ne me fait pas défaut. Je sais, dit comme ça, c'est l'histoire d'horreur cliché, mais comme je vous l'ai dit, libre à vous de me croire ou non. Je n'arrivais pas vraiment à dormir, la pluie était violente, les gouttes qui tombaient faisaient un vacarme monstrueux. Sans compter le vent et les quelques éclairs qu'on pouvait de temps en temps entendre. C'était la saison, mais je ne m'y suis jamais habitué. Mais au bout d'un moment, j'ai réussis à trouver le sommeil. Sommeil de courte durée, car j'ai été réveillé par un bruit venant de mon salon. Ma maison a deux étages, quand on montait les escaliers, ma chambre était à droite, tout au fond du couloir. Mes parents dormaient dans leur chambre, situait tout au fond du couloir gauche, et ma soeur dormait dans sa chambre, à côté de celle de mes parents. J'étais alors tout seul, si on peut dire ça comme ça.

Bref, ce bruit était celui d'un meuble qu'on aurait heurté dans la nuit, quand il fait noir et qu'on y voit rien. Pensant que ce n'était que mes parents ou ma grande soeur. Allant me rendormir, j'entends un autre son, provenant toujours du salon. Curieux, j'ai décidé de me lever pour aller voir. Dans le couloir, tout était vide. Et tout était silencieux, mis à part la pluie qui tombait encore, et avec la même violence. Entendant un troisième son, qui semblait venir de la cuisine cette fois-ci. Je pensais que c'était mon père qui était allé boire un verre d'eau, ou quelque chose comme ça. Je l'aimais beaucoup, il me faisait toujours rigoler et même quand j'étais en colère contre lui, il réussissait toujours à se faire pardonner en me faisant rire. Enfin, ça me donnait une occasion d'être rassuré, avec l'orage qu'il y avait dehors. Seulement, en descendant, quelque chose ne me rassura pas, je ne sais pas comment expliquer.

Personne apparemment, ce n'était peut-être que mon imagination après tout. Ou c'était la pluie qui faisait ce genre de bruit. Enfin, dans tous les cas, il n'y avait personne. Seulement, je vis quelque chose qui restera à jamais dans ma mémoire.

Je vis une personne marcher. Seulement, il n'avait pas une tête "normale". Comment expliquer, sa tête n'avait pas l'air humaine. Elle était ovale, ou quelque chose comme ça. Il marchait lentement, et regardait autour de lui en levant une de ses mains. Sa main. C'est ça qui m'a le plus choqué. Elle était composé de 3 doigts. Pas humains eux non plus, ils étaient fins et avaient l'air... Tremblants, je ne sais pas comment les décrire. Un des doigts était plus petit que les 2 autres, et ces derniers mesuraient à peu prés la même taille. D'ailleurs, ils étaient longs, ils faisaient au moins le triple des doigts habituels.

Je ne saurai décrire ce que je ressentais à cet instant. Choqué, mais je continuais à regarder la "créature". Elle n'avait pas l'air d'être méchante. Elle regardait autour d'elle, marchant majestueusement, une sorte de "cape" greffé sur son corps. Mais d'un seul coup, elle se retourna et cria. Un cri de femme qu'on torturerait, et à vous péter les tympans. Pris de panique, je me retourna et fis tomber un verre à moitié remplie de soda.

Puis je me réveilla. Ce n'était qu'un rêve, et malgré le fait que c'était un rêve plutôt flippant, j'étais rassuré que tout ça n'était pas "réel".

Donc pourquoi je vous raconte ça ? Car le matin, je me suis réveillé en même temps que mes parents. En descendant les escaliers, j'ai entendu mon père se plaindre. J'ai compris avec horreur pourquoi.

Le sol était recouvert de soda et de morceaux de verre.

28 commentaires:

  1. Super creepypasta,c'est super!��

    RépondreSupprimer
  2. Mais quel en est l'auteur? Il a su faire une histoire gavée de clichés vieux de près de 200 ans - rappelez-vous vos cours de français, c'est la chute-type de la nouvelle fantastique - mais avec une efficacité proprement diabolique.
    Très belle créature aussi. Sortie de nulle part, elle n'a apparemment rien à faire dans une cuisine à boire du soda. Mais cette situation vaguement ridicule ne la rend que plus terrifiante, c'est très curieux. Il y a là un effet de style qui me dépasse totalement.
    En résumé: mes compliments à l'auteur! Faudrait juste fignoler un peu l'orthographe et la syntaxe, éviter les répétitions ("je sais pas comment..." Mais c'est un effet de style peut-être?) et ce serait parfait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Va tripoder ailleurs, Tripoda. C'est que j'ai le goût de t'étripoder, Tripoda.(;

      Supprimer
    2. Et bah, ça vole bas niveau tentative d'humour ou de troll...

      Supprimer
  3. Oh mais pitié ! Que l'auteur retourne en primaire pour apprendre les bases de la conjugaison ! Quand on ne sait pas écrire en français, on écrit pas.

    RépondreSupprimer
  4. Bon Anon, qu'on soit bien clair. Tes remarques, si tu les dit comme ça, je te dirai juste de fermer ta gueule.
    Une critique n'est pas faite pour casser l'auteur tu sais.

    Tripoda : Hum, j'ai du mal à piger si c'est ironique. XD Si non, bah merci beaucoup ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vous rassure, ça ne l'est absolument pas. Quand je veux descendre quelqu'un, j'essaie en général d'être explicite.
      Ce type qui se fait appeler Anon est vraiment bien plus méchant que moi, je dirais même plus bête que méchant. Des fautes de grammaire, j'en ai bien relevé par-ci par-là, mais bien moins que ce que j'ai l'habitude de lire ici. Y a des gens qui ne vivent que pour rabaisser les autres, c'est désolant. Quand on sait écrire de très bonnes histoires, même avec quelques fautes, on les écrit quand même. Crétin.

      Supprimer
    2. Méchante ? Bête ?
      Il me semble avoir, il y a un certain temps, et après une apparente avalanche de commentaires méchants sur le site, avoir clairement donné des conseils aux auteurs de ce site, notamment sur les redondances, les clichés, et les fautes d'orthographe. Or, le niveau régresse depuis une bonne semaine et demie.
      Le passé simple s'apprend au collège. C'est une conjugaison qui se doit d'être maîtrisée si on veut l'utiliser. L'auteur est CLAIREMENT au courant du fait qu'il/elle ne le maîtrise absolument pas, cf les commentaires des deux dernières creepypastas. En sachant ça, POURQUOI s'acharne-t-il/elle à utiliser cette conjugaison en particulier ? Eh bien j'appelle ça tout bonnement de la connerie, oui madame, oui monsieur. Je suis une quiche en physique, donc, je ne vais pas aller publier des théories sur la physique : je fais ce qui appartient à mon domaine. C'est la même chose pour l'écriture. Quand on ne sait pas utiliser un mot, on ne l'utilise tout bonnement pas, et quand on ne sait pas utiliser, voire orthographier un temps, on ne l'utilise pas.
      Fautes mises à part, l'utilisation à outrance de guillemets empêche toute immersion dans le texte. Je crois comprendre que l'auteur a cherché à écrire cette pasta d'un point de vue subjectif, en prenant le style du souvenir...ou de la confession ? What? Ce n'est tout bonnement pas clair Loin de moi l'idée de commenter la totalité du texte : jn'ai pas particulièrement envie de passer ma soirée là-dessus. Cependant, j'aimerais faire comprendre à l'auteur qu'un texte, ça demande de la réflexion. On ne peut pas improviser : il faut réfléchir aux réactions du personnage en fonction de la situation. Dans le cas présent, plusieurs éléments sont en contradiction (notamment la concordance des temps, les tournures de phrase, le vocabulaire) et ne permettent pas de dire "c'est quelqu'un qui raconte à quelqu'un d'autre un évènement traumatisant de son enfance, un évènement paranormal qui plus est".
      Genre, les banalités. Alors oui, ça fait roman, bla bla bla. Mais est-ce que c'est franchement crédible, comme truc ? "Je me suis enfin décidé à raconter ce qui m'est arrivé lors de l'été de mes 12 ans. Cet évènement a perturbé mon existence entière, m'obligeant à aller voir plusieurs psychologues au cours de mon adolescence. Le traumatisme subi m'a poussé à la scarification, a failli avoir raison de ma santé mentale, et m'a fait perdre toute foi en nos maigres moyens de défense de la vie quotidienne. N'empêche, j'ai jamais trop aimé le chocolat." Parce que personnellement, c'est ce que je lis quand je vois des "C'était la saison, mais je ne m'y suis jamais habitué.".
      Quand on sait écrire de très bonnes histoires (passons sur le très bonnes, merci), même avec quelques fautes...on se fait corriger.
      Paraît même que toutes les machines actuelles sont équipées de correcteurs orthographiques, qui, s'ils ne sont pas aussi efficaces qu'une relecture avisée, éliminent une bonne partie des fautes d'accords et de conjugaison.
      Pour être claire, un texte comprenant des fautes telles que "j'ai réussis", "l'air humaine", "Elle était composé", est tout bonnement un texte qui N'A MÊME PAS ETE RELU. Bim, fini d'écrire, publié et c'est torché. Aussi, je considère que c'est se foutre de la gueule du monde. L'auteur n'a même pas daigné regarder son texte, et les nombreux soulignements en rouge, avant de le poster.

      Supprimer
    3. Je vois qu'on est tombé sur une pointure. C'est bien! Ramenez-vous, c'est parti pour une battle de rhétorique! Allez! Bats-toi, félon!
      Bon. J'ai dit "crétin", je m'en excuse; et je ne voudrais pas que ça s'envenime. Aussi je répèterai juste ce que j'ai dit: c'est une bonne histoire MAIS avec quelques fautes et répétitions, ce que votre réplique outragée ne fait que confirmer. Dites, ce n'est pas une faiblesse ou deux qui peut permettre de dire que c'est nul de A à Z, n'est-ce pas? Au point où on en est sur ce blog, je ne regrette jamais de mettre une critique positive. Vous, agissez comme la majorité des critiques dits "professionnels": un défaut, et tout est bon à jeter. Mine de rien, cette attitude pourrie est responsable de l'immense majorité du gaspillage qui étouffe la planète! Si c'est juste la flemme de souligner les bons points (un si joli monstre, si joliment mis en scène...), eh ben je vous traiterai de flemmard.
      Bon. Cessons de nous énerver. Si vous avez encore quelque chose à redire, je recevrai la réplique avec plaisir.

      Supprimer
    4. Anon: http://www.myfacewhen.net/view/196-didnt-read-lol :D

      Ton long roman n'intéresse personne. Il montre que tu as vraiment trop de temps à toi. Aussi, tu ne sembles même pas être capable de relever les bonnes choses, comme la creepypasta en entier.

      Supprimer
    5. Mais puisque je vous dis qu'il ne faut pas s'énerver! Demonlover, vous allez nous empêcher d'avoir un débat sain et poli. Ca vous amuse de semer le vent dans les conversations? Eh ben, comme on dit, vous récolterez la tempête. Mais cette discussion a assez largement débordé du cadre de l'histoire, je pense qu'elle devrait s'arrêter.
      Anon: désolé et sans rancune...

      Supprimer
  5. Bah merci dans ce cas !

    RépondreSupprimer
  6. C'est un croisement du Slender Man et de Yoda.

    RépondreSupprimer
  7. Des fois je me demande si les gens vont sur ce site pour lire des creepypastas ou nous sortir des pavée sur le " pourquoi ta creepypasta pu du cul ".
    Heureusement qu'a force d'être sur internet on oublie c'est gens là de plus en plus vite.
    Très bonne creepypasta, il manque légèrement d'action pour ma part, mais c'est mes gouts après. ^_^

    RépondreSupprimer
  8. Voila Anon. T'aurai fait ce commentaire, je n'aurai rien dit, mais ton premier commentaire, servait à rien.

    RépondreSupprimer
  9. C'est pas génial mais le "monstre" me fait vraiment penser au héros de salad fingers http://www.youtube.com/watch?v=M3iOROuTuMA

    RépondreSupprimer
  10. Moi c'est juste la fin, je me dis en quoi c'est horrible du soda et des morceaux de verre sur le sol ?
    Sinon, j'ai bien aimé cette pasta, bien que la fin, m’a laissé sur ma faim !

    RépondreSupprimer
  11. Ce n'est pas le soda sur le sol et les morceaux de verre qui sont horribles en sois, c'est ce qu'ils représentent :) le fait que le narrateur n'ait pas rêvé puisqu'il y a réellement son verre brisé sur le sol :)

    En tout cas moi j'ai beaucoup aimé, la créature fait peut-être un peu cliché de S.F mais vraiment ça ne m'a pas dérangé ! J'ai aimé le déroulement de la situation, les bruits que l'on espère avoir imaginé etc ... vraiment très sympathique :3

    RépondreSupprimer
  12. La chute est plûtot classique.Mais toujours frissonnante et si l'auteur pouvait rentrer plus dans la description ce serait pas mal.

    15/20

    RépondreSupprimer
  13. J'ai bien aimer et la chute est sympa mais je m'attender à un peu plus d'horreur.

    RépondreSupprimer
  14. Pourquoi pas... Mais le coup du "Vous me croirez ou pas"... C'est cliché...

    RépondreSupprimer
  15. C'est ptet que moi, lais je pense que si l'auteur s'était arrété à "J'ai compris avec horreur pourquoi.", ça aurait donné un cachet supplémentaire à l'histoire.

    Très bonne pasta sinon

    RépondreSupprimer
  16. Ah oui tient, c'est vrai, ça aurait été ptèt plus percutant, je n'y ai pas pensé !
    Merci à tous sinon ! ^^

    RépondreSupprimer
  17. en faite le mec à troi doigt c'est une sorte de gentil slender fusionner avec E.T.

    RépondreSupprimer
  18. Résumé de la pasta: Ayyy lmao

    RépondreSupprimer
  19. Pas mal...Mais les fautes d'orthographe m'ont fait mal aux yeux...Je ne vais pas les lister, elles sont assez évidentes comme ça...Et l'auteur ne connaît pas le passé simple? "Je me réveilla [...] Je me retourna..." Mais bon, ça a déjà été dit, je ne vais pas jouer à Maître Capello ou Bernard Pivot lol...
    Sinon, bonne pasta, c'est pour ça qu'on est là, non? Pas pour s'embrouiller (j'ai lu les commentaires précédents...). Bref, même si la "créature" m'a fait penser à E.T. (c'est pas une vanne: la description des doigts m'a fait penser à lui...). Bon, je dois être la seule ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, j'y est pensé aussi.
      Comment terminer E.T. en trente secondes...

      Supprimer