Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

dimanche 17 mars 2013

Handicape vengeur

Je suppose que vous avez déjà vu ce genre de panneau, sur les parkings, ce panneau sur les places handicapées, qui dit "Si tu prends cette place, prend mon handicap", et bien l'histoire que je vais vous raconté à un rapport avec ça.
Si vous aviez vécu dans les hautes-alpes vers 2007, et que vous aviez l'habitude de lire le journal, vous vous souvenez peut-être de cette vague d'accident qui a frappé la région, donc, entre mai 2007 et septembre de la même année. Vous allez me dire, une vague d'accidents, oui ? Et alors? Et bien tous simplement car ces accidents, tombe plus dans le paranormal que dans le banal accidents, je vais donc vous relater ces faits.


Ces accidents ont tous la même cause, chacune des victimes racontent d'être garées à l'emplacement handicapés pendant quelques petite minutes pour une passage éclair. Cet évènement, a eu pour cause une sorte d'effet papillon, quelque minutes après, une voiture renverse les personnes, leur brisant les jambes sur le coups. La première victimes, dont je me garderai de divulguer son nom, raconte que la voiture, a surgit de nulle part, à une vitesse assez impressionnante. Elle raconte d'être ensuite réveillée dans une chambre d’hôpital, deux jours après l’accident, on lui avait amputée ses jambes durant son coma.
Il y a eu, durant cette période à peu prés une dizaine d'accident, quelques uns en sont morts, les autres en sont désormais handicapée et peuvent cette fois utilisée la place, qu'il ne mérité pas avant.


Je vous raconte, tous ça car, je fus la deuxième victimes, après m'être, garée à la place dite, j'ai traversée la rue, la voiture à surgit de nulle part à peu prés à une centaine de kilomètres/heure, j'ai tenté de voir qui était au volant, mais il m'avait sembler n'y avoir...personne. Trois jours après je me suis réveillé, sans mes jambes, comme je l'ai deja dit plus haut. Les personnes, qui m'avaient emmener à l’hôpital, racontent m'avoir vu m'écrouler sur la route, sans raison particulière. Car en effet,ce qui fait tous ce mystère et qu'aucune voiture n'a était vue aprés ou au moment de l'accident.

12 commentaires:

  1. C'est quoi ces fautes d'orthographes?!

    RépondreSupprimer
  2. Disléxique ET handicapé. À la bonne heure.

    RépondreSupprimer
  3. Et la pasta elle est comment outre les fautes ? Merci :)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai beaucoup de pitié pour les gens qui regardent plus les fautes que l'histoire en elle-même. --"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. entierement d'accord -_-

      Supprimer
    2. Bof, même si on arrive à déchiffrer cette horreur, la pasta est assez nulle... Pas de suspens, pas d'angoisse, pas de peur...

      Supprimer
  5. J'ai envie de dire un truc, la pasta est moisie, mais je trouve vraiment, mais vraiment ridicule ces gens qui se parquent sur les places handicapées alors qu'ils ne le sont pas juste pour gagner 5 minutes de leurs vie.
    Je trouve ça énervant et quand je vois ces personnes j'aimerais aller le rouler dessus pour qu'elles soient autorisées ensuite à utiliser ces places.

    Mais le plus ridicule dans tout ça, c'est de voir des policiers se garer sur ces places ! c'est du grand n'importe quoi.
    Les gens n'ont aucun respect, c'est terrible

    RépondreSupprimer
  6. Je viens d'apprendre un truc: Être policier est un handicap

    RépondreSupprimer
  7. Quand on écrit un texte, on est censé savoir écrire. Aussi bien au niveau de la forme que de l'orthographe. Merci.

    RépondreSupprimer
  8. Relisez vos textes messieurs les écrivains , une bonne histoire est autant scénaristiquement bonne que son orthographe

    RépondreSupprimer