Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

lundi 18 mars 2013

Le Strider (The Strider)

C'était la fin de l'après-midi et je rentrais à la maison. J'étais presque sorti de la forêt quand j'ai vu un buisson s'agiter et entendu des bruits de pas étouffés. Ils étaient rapides. Je pensais que c'était un cerf, il y avait peu de cerfs dans cette forêt et j'aimais les voir, alors j'ai suivi le son. Il m'a emmené vers une clairière dans une partie de la forêt où je n'avais jamais été. Lorsque la créature a traversé la clairière, j'ai été choqué. Elle mesurait presque cinq mètres de haut et avait une fourrure noire, épaisse et emmêlée. Son visage ressemblait étrangement à celui d'un chien et elle avait des yeux allongés comme des amandes, noirs et sans expression. Ses pattes étaient longues et maigres et se terminaient par un bout pointu.


Je n'avais jamais vu une telle créature auparavant et elle avait du sang dans la bouche. Elle s'est arrêtée un moment comme pour chercher ce qui se trouvait auprès d'elle, puis a regardé directement vers moi. Au moment où elle a posé les yeux sur moi, j'ai su que ça avait été une erreur de suivre le bruit bizarre. C'était comme si la créature pouvait voir mon âme. J'ai couru aussi vite que je pouvais dans une direction pendant ce qui m'a semblé être des heures de course et je n'ai toujours pas été capable de trouver le bout de la forêt. Je savais que je n'avais suivi la créature que pendant quelques minutes, mais des heures de fuite n'auraient pas pu me ramener en sécurité. J'étais perdu.


J'ai regardé derrière moi et j'ai vu qu'elle ne me suivait pas. Je me suis détendu un peu, mais sans perdre la sensation que je ne pouvais pas m'échapper. J'ai entendu une voix devant moi, alors j'ai foncé vers elle. Je suis finalement sorti de la forêt sur le trottoir. La voix était la police. Ma mère a couru vers moi et m'a pris dans ses bras en arrivant dans mon dos. J'ai crié en croyant que c'était la bête. Je me suis dit que j'étais resté longtemps dans cette forêt et que ma mère s'était inquiétée. Je suis rentré à la maison et j'ai tout oublié à propos de ce monstre et de cette forêt sans fin.


Je m'assieds sur le lit et j'enfile mes lunettes pour regarder le réveil. Il affiche 2 heures 39. Je me demande ce qui m'a réveillé pendant un moment puis je décide que j'ai juste fait un cauchemar mais que je ne m'en souviens pas. J'essaie de me rendormir mais le sommeil m'évite. Je m'en vais chercher un verre d'eau et j'entends un tapotement. Je regarde par la fenêtre mais il fait trop sombre pour voir quoi que ce soit. Je l'oublie en me disant qu'il s'agissait d'une branche. Je bois mon eau et je retourne au lit. Je m'endors après un moment et je me réveille de mon cauchemar avec un sursaut.


J'étais pourchassé indéfiniment par cette bête jusqu'à ce que sa vitesse incroyable la rapproche de moi et qu'elle bondisse à un mètre au-dessus du sol pour atterrir droit sur moi. J'ai regardé le réveil. Il était 9 heures 34. J'avais dormi en plein cauchemar. « Super, je me suis dit, j'ai perdu plusieurs heures de ma journée et en plus de ça, j'ai la frousse ». Je suis descendu prendre un petit déjeuner mais bizarrement, personne d'autre n'était là. « Ils sont sûrement allés travailler tôt », me suis-je dit, mais j'avais l'impression que quelqu'un ou quelque chose était en train de m'observer.


Je savais que je n'avais pas d'ange gardien parce que si j'en avais un, cette créature ne m'aurait jamais regardé. J'ai un peu pensé à elle en me disant qu'elle avait peut-être enlevé mes parents ou pire, qu'elle pouvait les avoir tués. Je me suis connecté et j'ai recherché. Je n'ai trouvé qu'un peu d'informations sur la créature. On l'appelait le « Strider », l'enjambeur. Elle chasse les animaux et arrache leurs pattes avant de festoyer avec leur carcasse. Si un être humain la suit, alors elle le traquera jusqu'à ce que cette personne soit morte.


L'idée que le Strider ne s'arrêtera pas avant que je sois mort est inquiétante. J'ai fait des recherches jusqu'à midi et je n'ai appris qu'une chose de plus, c'est qu'aucun de ceux qui ont rencontré le monstre n'ont survécu plus de quelques mois après la rencontre. J'ai également trouvé d'autres noms que les gens donnaient à cette chose, the Stiltwalker (l'Echassier) ou l'Enjambeur des Forêts. C'était l'heure à laquelle mes parents rentraient du travail, mais ils n'étaient pas là. J'ai téléphoné à leur travail mais on m'a répondu qu'ils n'étaient pas venus. J'ai appelé le 911 pour signaler des personnes disparues.


Après que la police soit partie, j'ai décidé d'en finir. J'ai marché en direction de la forêt et j'ai suivi les traces de pas que j'avais faites dans la boue jusqu'à la clairière. Le Strider se tenait là, grand et fort au-dessus d'un élan décapité. Il y avait du sang et des entrailles tout autour du cadavre. Je me suis senti mal, comme si j'allais tomber malade, mais j'ai parlé à la créature. « Si je vous donne ma vie, est-ce que vous allez laisser mes parents seuls ? », ai-je crié à l'animal hideux. Il m'a regardé rapidement et a commencé à ramper vers moi, très lentement.


Je n'ai fait aucun son pendant qu'il s'approchait. Quand il a été assez près, il a bondi sur moi comme dans mon cauchemar, sauf que je ne me suis pas enfui.


Les mois ont passé et les nouvelles concernant un enfant tué ont cessé. Personne ne m'a vu ainsi que mes parents depuis le meurtre. Le Strider continue de parcourir les forêts à la recherche de son prochain repas. Si vous pénétrez dans la forêt en fin d'après-midi, soyez préparé et ne suivez pas les bruits étranges.
Traduction : ChubbyCrow

15 commentaires:

  1. sympa cette pasta, ouf ça va, je ne traverse jamais de forêt !

    RépondreSupprimer
  2. Tien une pasta ecrite en telephatie...comment ce mec peut ecrire si il est mort. Sinon bien elle est cool .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. dans ces moment faut se poser la question xD

      Supprimer
  3. Tien une pasta ecrite en telephatie...comment ce mec peut ecrire si il est mort. Sinon bien elle est cool .
    Le pouvoir d'Internet

    RépondreSupprimer
  4. J'ai pas trop compris comment il a fait pour oublier la créature et s'en rappeler en même temps, mais a part ça c'est une chouette pasta ;D

    RépondreSupprimer
  5. Le Striker est notre ami :D surtout dans minecraft du moins X)

    RépondreSupprimer
  6. Ptn c est nul déconné genre c est une biche de l espace ton machin pfffff

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo tu m'as fait éclaté de rire ! une biche de l'espace, pas mal celle-là XD

      Mais effectivement, comment il fait à raconter son histoire s'il est mort ?

      Supprimer
    2. Tu vas ensoleillé mes rêves avec ta " biche de l'espace ". :')
      Tu m'as bien fais rire.

      Supprimer
    3. "La Biche de l'espace,
      Le film
      le 38 Mars sur vos écrans"

      Supprimer
  7. Tu veux plutôt dire... comment J'AI fais pour raconter MON histoire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beaucoup de gens postent des messages pour faire flipper :') comme dans les commentaires de la creepy sur Zelda et BEN.

      Supprimer
  8. Cool elle est bien cette creepy bien qu'il y'es énormément d'incohérence , cette creepy est trés bonne.

    RépondreSupprimer
  9. "quand j'ai vu un buisson s'agiter" "Elle mesurait presque cinq mètres de haut" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on va dire que c'était un très gros buisson...
      Ou alors, étant donné que l'histoire précise que le héros porte des lunettes, on peut dire qu'il est très myope et que ses lunettes étaient dans sa poche, non?

      Supprimer