Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

samedi 6 avril 2013

La bête de sommeil

Tout le monde ici sait ce qu'est une paralysie du sommeil. Nous connaissons bien ce fait, car ça impressionne toujours la première fois que ça arrive. On se réveille, au milieu de la nuit, avec un poids sur la poitrine; on éprouve des difficultés à bouger, comme si quelqu'un ou quelque chose  s'était assis sur nous... Des tas de gens plus sérieux que nous s'attachent à expliquer le phénomène. Mais je peux l'affirmer à présent, ils perdent leur temps: car il n'y a rien là de physiologique.

Ca m'est tombé dessus une nuit, sans prévenir. Je m'éveille, sans doute après un cauchemar, encore en sueur; mais quelque chose me retient. Je dois faire un effort pour soulever ma carcasse hors du lit. Rassemblant finalement mes forces, je parviens à me dégager...

Et le poids qui m'oppressait fuit comme une bête paniquée. Je le sens clairement prendre la tangente sur ses petites pattes, et je me prends même à tenter de l'attraper... A sa démarche et à la pression qu'il m'imprime, je crois reconnaître un rat.

La rencontre m'a choqué, mais je me rendors vite. Ce n'est qu'au matin qu'elle revient à mon esprit avec toute sa force.
Qu'était-ce? Y avait-il vraiment une bête sur ma poitrine, ou mes sens m'avaient-ils trompé? Que faisait-elle? Etait-elle là depuis longtemps? Me regardait-elle dormir?...
Je me couche cette nuit-là avec la ferme intention d'y voir plus clair. J'ignore encore comment, mais je vais me réveiller en douceur et surprendre l'animal.


Cette fois, je suis parvenu à l'observer: j'ai pu me réveiller sans qu'il s'en rende compte. Mes yeux vont bientôt s'habituer à l'obscurité, et alors je le verrai...
Le spectacle qui se dévoile peu à peu devant moi est glaçant. La bête est bien là, immobile, ses dents saillantes et menaçantes pointant vers moi. La tête oblongue est couverte de fines bandelettes, le poil sale et emmêlé, l'oeil malade mais animé d'une insondable cruauté.

Il sait quoi faire cette fois-ci. Je suis pris d'une douloureuse torpeur. Il m'est absolument impossible de me lever et de chasser la bête ignoble. La pression est insupportable.
Oh mon dieu! Il n'est pas seul... Il y en a des dizaines, qui sortent du parquet, d'entre les lattes et sous la plinthe...
Bientôt je sentirai sur moi leurs incisives carnassières...


L'heure du repas a sonné.

3 commentaires:

  1. Cette paralysie du sommeil ... C'est une chose vraiment ignoble, ça m'est arrivé plusieurs fois, je n'ai pas encore réussi à comprendre si j'étais bel et bien réveillé ou si ce n'était qu'un cauchemar, mais c'est horrible.

    La première fois je pouvais seulement fixer le plafond, je sentais une présence sans la voire, j'ai senti une pression sur le lit, je me sentais observé et finalement je me suis réveillé.

    La deuxième, je ne sais pas vraiment ce qui s'est passé en fait, j'étais conscient du fait que je rêvais je crois, je respirais paniqué et je m'efforçais à respirer normalement, je me disais " respire,calme-toi, c'est juste une paralysie du sommeil, rien de grave" mais c'est plus facile à dire ou plutôt penser, qu'à faire ...

    Une troisième fois, j'étais toujours conscient que ça m'arrivait, mais j'étais bien plus calme, malgré le fait que je ressentais la présence d'une fille dans un coin de la chambre.

    Ces expériences sont dures à expliquer et sont vraiment étranges.
    C'est dur à dire, si je rêvais ou non, dans tous les cas j'en étais conscient.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis assez souvent "victime" de la paralysie du sommeil, je suis touché a entre 2 ou 3 fois par mois depuis maintenant 2 ans, et c'est certes, bizarre, inexpliqué, (Ou vaguement.) je n'ai jamais pu ressentir quelque chose de mauvais ou de paranormal, même si la situation me fais peur car je me sent vulnérable car totalement incapable de bouger et pourtant capable de voir.
    Mais c'est vrais que c'est chiant à vivre.

    La creepy est sympa, j’imagine bien la scène mais la fin est trop grosse si j'ose dire, pour me faire peur à moi en tout cas. ^^'

    RépondreSupprimer
  3. moi,ça m'arrive parfois,mais est-ce normal d'être dans état de somnambule quand on est éveillé !!!?

    RépondreSupprimer