Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

jeudi 4 juin 2015

Une cigarette

Il y a quelques mois, j'ai commencé à explorer le Deep Web : Vous savez, la partie du Web où les gens ne vont pas vraiment, sauf s'ils sont des Script Kiddies ou s'ils ont quelque chose à cacher à la plupart des utilisateurs d'internet. Je me suis intéressé à cet endroit après avoir lu des choses à propos de quelques attaques de cette communauté. Et j'ai pensé : « Quelle est la meilleure façon d'explorer ce qui se cache là-dedans, à part aller voir ça par moi-même ? »

Donc, après avoir fait un peu de recherches sur le meilleur moyen d'explorer cette zone inexploitée d'informations, j'ai décidé de me procurer Tor et de naviguer dessus. Ça m'a pris environ dix minutes pour m'ennuyer. Le Hidden Wiki était intéressant, mais il ne contenait pas grand chose de plus que des sites pornographiques ratés et des services d'assassinat. Il y avait tout de même quelques sites originaux avec des lignes de texte merdiques, et quelques liens vers d'autres domaines .onion qui étaient à ma portée pour des informations faciles.

Plus j'explorais en profondeur ces endroits mystérieux, plus ils devenaient obscurs. La plupart des liens renvoyait à une seule ligne sur une page qui aurait été vide autrement, ou vers quelques groupes de mots étrangers qui n'avaient aucun sens. Je pensais juste retourner sur le Hidden Wiki et faire avec, mais le dernier clic de ma souris m'a amené vers quelque chose de plus... étrange.

Ce clic m'a envoyé vers un live.

Au début, ce que j'ai vu m'a laissé complètement indifférent. C'était un petit studio comme le mien, mais assez miteux et avec des murs peints d'une couleur sombre, qui semblaient couverts de crasse. Il y avait seulement une table au centre, ou du moins c'est ce qui m'a semblé. Une télévision était installée dans un coin au fond, et il y avait une chaise en bois bon marché en dessous, mise à l'écart. Le sol était en carrelage jaune-blanchâtre, et la chambre entière semblait avoir besoin d'un bon coup de balai. Ce n'était pas exactement ce qu'on aurait appelé un endroit accueillant.

Même si la pièce semblait être complètement vide, c'était aussi intéressant qu'un putain de site d'assassinat. J'ai donc enregistré l'URL, et j'ai terminé mon exploration du Deep Web.

Quelques nuits plus tard, j'étais à nouveau sur l'ordinateur pour me relaxer après le travail. Et je me suis souvenu du lien que j'avais enregistré. Après tous les liens bizarres que j'avais consultés, celui-ci m'avait paru particulièrement étrange, et j'étais même surpris à y repenser plusieurs fois depuis ma première visite.

J'ai démarré Tor et je suis retourné sur l'URL qui, pour une raison ou une autre, avait été très soigneusement cachée dans ces pages web. À ma grande surprise, quelque chose se passait dans cette chambre à ce moment-là. Il y avait un homme, debout dans un coin, enlevant son manteau et le suspendant au support de sa télévision, puis jetant sa chemise sur le sol. Il avait un bonnet blanc, et un jean. Il est resté au milieu de la chambre un petit moment, respirant fortement (je m'en suis rendu compte seulement à sa façon de bouger, puisqu'il n'y avait aucun son dans cette vidéo), et regardant la caméra. Il a finalement bougé jusqu'à l'autre bout de la table, presque hors de vue, son dos dans le coin de l'écran, et a plié quelque chose.

En fait, c'était un peu troublant d'avoir trouvé une vidéo en direct, et de regarder quelqu'un d'autre à son insu. J'étais prêt à quitter la page et à retourner sur Yahoo pour lire les news, quand, sorti de nulle part, un message est apparu sur le côté droit de mon écran, en-dessous du live. C'était un texte écrit en blanc, sur un fond bleu, et je n'avais aucune idée de quoi faire.

White : Vous êtes prêts pour le spectacle de ce soir ?

J'ai eu une peur bleue lorsque trois réponses sont apparues.

Edeneye : ouai
Fider88 : putain ouais
Wormx : Il était temps, White.


J'ai soupiré, soulagé de ne pas être sous les projecteurs. J'ai vu d'autres messages arriver des utilisateurs.

White : Vous êtes tous à ce point inutiles que vous n'avez rien d'autre à faire que de me regarder à nouveau ?
Fider88 : vtff White dépêche toi jsute
Ricktorious : Il y a quoi au menu, cette fois ?
White : Ça dépend de Worm...
Wormx : Je suis surpris que tu aies tenu ta promesse.
Edeneye : srx ?
Fider88 : plu vite, Worm, certains d'entre nous on pa toute la nuit
White : Oui, Worm, nous aimerions tous vraiment voir ce que tu veux.
Ricktorious : J'espère que ce n'est pas aussi décevant que la dernière fois, Worm
Wormx : Je veux de la viande sombre, quelque chose d'exotique.
Wormx : De préférence des Philippines, ou pas loin.
Edeneye : je suis intéressé
Fider88 : tu crain mec
Ricktorious : Au moins, ce n'est pas une autre grosse de Fider
Wormx : Alors ?
White : Tes désirs sont des ordres.
Edeneye : essaye d'en avoir une belle au moins.
White : Je cherche une jolie voix.
GL123 : Un régale pour mes oreilles.


Après ça, l'homme de la vidéo s'est tenu droit, a fouillé dans sa poche, et en a sorti quelque chose. Après une minute, il l'a mis contre son oreille, il était en train d'appeler quelqu'un. J'étais un peu surpris de l'intensité de ce que je ressentais en regardant cette scène. Je n'étais pas très sûr de ce que je voyais, mais j'avais la sensation que c'était un porno en direct, ou un jeu bizarre, ou une merde du genre. J'ai attendu environ 15 minutes tandis que je naviguais sur cracked.com, et puis je suis allé me prendre une bière dans le frigo. Quand je suis revenu, White avait posté un nouveau message.

White : Toc toc toc
Fider88 : QUIII C'EEEST ?
Ricktorious : Faites qu'elle ait des gros seins


L'homme au bonnet a jeté un coup d’œil à la porte, a mis une paire de gants, et l'a finalement ouverte juste un peu. Il y avait quelqu'un dehors. Après, un instant, il l'a laissé rentrer.

C'était une fille ressemblant à une pute asiatique, qui était rentrée juste devant d'autres types auxquels White avait donné quelque chose juste avant de fermer la porte.

Fider88 : regardez comme elle est bonne
Edeneye : je ne suis pas déçu
GL123 : J'aurais aimé qu'elle soit plus grande...


Pendant un moment, la fille a regardé aux alentours, et, au même moment, White s'est glissé contre la porte pendant qu'il parlait. Il a enfoncé une clé dans la serrure. La fille s'est retournée, et est ensuite allée vers White en faisant des signes de main accentués. Et puis, White est venu calmement vers elle, les mains levées témoignant son aisance. Soudainement, il a projeté sa main vers elle, et l'a saisie par le cou.

Ça me préoccupait, évidemment, mais je me sentais impuissant en regardant cette fille. Je n'avais aucune idée d'où elle était, ni d'où cet endroit se trouvait, et je ne savais pas non plus ce que j'étais en train de voir. Qu'est-ce que j'aurais pu dire à la police ? Je suis en train de regarder une vidéo, et quelque part dans le monde une fille est en train de se faire exploiter ? Ce n'est pas vraiment quelque chose qui aurait abouti. Au bout du compte, je me suis résolu à continuer de regarder.

White l'a soulevée par le cou, et comme cela donnait à la fille une opportunité de le frapper, il lui a donné de nombreux coups en plein dans le ventre. Je tressaillais à chaque coup.

Après un moment, elle s'est immobilisée. Elle prenait appui sur le bras de White, et tremblait. Il l'a reposée et l'a lancée vers la table, sur laquelle elle s'est cognée violemment et a trébuché. Elle tressaillait, et puis tenait son cou, essayant de prendre des grandes bouffées d'air. White l'a regardée un instant, pendant qu'elle essayait de récupérer son souffle, et puis il est à nouveau retourné dans le coin du fond. Il a rapidement tapé sur un clavier, et s'est relevé.

White : Heureux ? Et maintenant ?
Wormx : Je veux la voir de plus près
Wormx : Je veux aussi plus de seins et de cul
GL123 : Tu peux la ligoter ?
Edeneye : je veux du sang
Edeneye : pourquoi pas la poignarder
Fider88 : encul la
White : C'est tout pour ce soir


Il a continué de regarder dans le coin pendant un moment, tandis que les messages apparaissaient rapidement sur le tchat. Après un instant, il est retourné vers la fille, l'a soulevée par les cheveux, et lui a chuchoté à l'oreille. Il l'a poussée plus près de la caméra, et elle a commencé à se déshabiller. Comme elle pleurait, son maquillage noir laissait des traces sur son visage rougi.

Une fois qu'elle a été nue, il l'a encore saisie par les cheveux et l'a mise très proche de la caméra.

Wormx : Yeux verts
Fider88 : passable
Fider88 : un putain de gros nez par contre


White exécutait la liste méthodiquement. Il l'a faite monter sur la table, la faisant mettre ses mains sur ses yeux, et puis il les a attachées avec du ruban adhésif. Il l'a ensuite plaquée contre la table, et est sorti de l'écran un petit moment. Il est revenu avec un couteau et une fourchette, les tenant devant la caméra.

Wormx : Fourchette
Edeneye : fourchette
Fider88 : fourchette
GL123 : Suis-je le seul à choisir le couteau ?
Ricktorious : Il semblerait. fourchette


Il a regardé l'écran, et a écrit une réponse rapide :

White : Désolé GL. Peut-être la prochaine fois.

Il s'est ensuite retourné vers la fille, est allé vers elle rapidement, et a planté le couteau dans son dos. Elle s'est immédiatement redressée, et s'est violemment tordue. Mais White la tenait par la hanche et continuait à la poignarder. J'ai couru jusqu'à ma poubelle pour y vomir, c'était putain de dérangeant et horrible. Je ne savais pas pourquoi je regardais ça.

Quand je suis revenu, il était en train de retourner le couteau dans son ventre, pendant qu'elle perdait connaissance, et il était sur le point de commencer sa prochaine tâche. Je n'en pouvais plus. Il la tenait par le cou, pendant qu'il la violait. J'avais l'impression d'être un moins que rien, pour oser rester sur cette page. D'une façon ou d'une autre, je sentais que cette fille avait besoin de quelqu'un qui se sente désolé pour elle, ou quelque chose. J'ai continué à regarder.

Plus les minutes passaient, et plus cette femme était un pantin pour lui. Elle avait tout perdu dès le moment où elle avait passé le seuil de cette porte. Son sang coulait de la table, tombait sur le sol. Puis, White en a terminé.

Il l'a dégagée d'en-dessous de lui, et a arraché le scotch qui était autour de sa tête. Il l'a tournée face à lui, et elle l'a regardé, bien qu'elle pleurait, la bouche grande ouverte. Il lui a doucement dit quelque chose. La fille s'est calmée.

White est descendu de la table, et il l'a traînée en la tenant encore une fois par les cheveux. Ils se sont rapprochés de la caméra, et puis, White a mis ses mains de chaque côté de sa tête.

La fille a prononcé un mot, ça devait être « White », et à ce même moment, l'homme lui a brisé la nuque. C'était fini. Elle était morte...

Edeneye : charmant spectacle
Fider88 : j'ai joui
Wormx : Le meilleur jusqu'à maintenant
GL123 : Son visage n'avait pas de prix
Ricktorious : Je suis prêt pour le deuxième round


White a étendu le corps sur le sol (avec douceur, étrangement) et est parti de l'écran. Il est revenu environ cinq minutes plus tard, propre : avec un nouveau pantalon, et sans gants. Il est allé vers l'ordinateur.

White : Pas ce soir, Rick
White : J'ai besoin d'un peu de temps pour me recharger
Wormx : Je m'en contenterai
GL123 : La prochaine nuit ?
White : Dans 1 semaine
Fider88 : okok
GL123 : Mon tour ?
White : Bien sûr.
Ricktorious : Cool
Edeneye : à la prochaine
Ricktorious : Bye
GL123 : Bye
White : Adieu
Wormx : Bye


White est parti de l'ordinateur, pour aller vers son manteau et le remettre. J'ai quitté le navigateur, me sentant dégoûté de moi-même et de l'humanité. J'ai pris le paquet de cigarettes sur mon bureau, et ai mis ma veste. C'était quelque chose qui me relaxait, même si ça ne pouvait pas effacer ce que j'avais vu.

J'ai marché dans le couloir de mon immeuble, l'heure matinale de cette pause cigarette me faisait me sentir un peu éloigné de la réalité. Je ne sortais jamais si tard. J'ai ouvert une des lourdes portes vertes du parking, et je suis allé m'asseoir sur le trottoir, dans l'air froid du petit matin.

J'ai pris une bouffée calmante de nicotine, puis j'ai entendu quelqu'un venir derrière moi. Un homme avec un bonnet blanc et un manteau épais a laissé la porte claquer derrière lui, pendant qu'il descendait lentement les escaliers.

« Eh, mon gars, t'as pas du feu ? »



Traduction : RedRaven

Creepypasta originale ici

80 commentaires:

  1. OMGGG. Juste....epique *-* Gj l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Même si le titre ne colle pas pour moi avec la creepy, l'histoire me plait énormément ainsi que cette fin.
    Même si au début j'était parti déçu du bon vieux "olala le deepweb c sal" la suite m'a plu.
    Mister white a de belle année devant lui si il veut continuer a faire parler de lui. :3
    Surtout que le personnage en lui même semble plus approfondis que les tueurs en séries des creepy qui font ça en mode robot. On sent que même si il est zarb et fou, il a quelque part de lucidité bizarement, et ça me plait. :3

    RépondreSupprimer
  3. J'ai adoré mais pourquoi il prend le couteau quand ils disent tous fourchette ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suppose qu'ils choisissaient l'arme qui ne serait pas utilisée dans le meurtre.

      Supprimer
    2. non en fait le mec il choisit celle qu'il veux c'est pour ça qu'il a dit pas cette fois pour la fourchette

      Supprimer
    3. N'importe quoi, ils avaient choisi l'arme qu'il ne sera pas utilisé pour le meurtre reflechis un peu

      Supprimer
    4. lis mieux je copie colle là
      Wormx : Fourchette
      Edeneye : fourchette
      Fider88 : fourchette
      GL123 : Suis-je le seul à choisir le couteau ?
      Ricktorious : Il semblerait. fourchette

      Il a regardé l'écran, et a écrit une réponse rapide :

      White : Désolé GL. Peut-être la prochaine fois.
      ce qui veux dire que il a refusé la fourchette

      Supprimer
    5. Tu sais lire ?
      Il est écrit « Désolé GL. », GL étant le membre ayant choisi le couteau. Donc y a bien un binz dans ce passage...

      Supprimer
  4. Comment vous avez trouver la vidéo de ma fête d'hier soir?
    Non, plus sérieusement très bonne pasta
    GG à l'auteur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Manque un peu d'sel

      avec ces pâtes effrayantes

      Supprimer
    2. Non, le bon vieux truc des creepyPASTAS... Ca m'avait pas manqué...

      Supprimer
  5. le pire c'est que il y a vraiment des trucs comme ça sur le deep web je vous conseille de regardé la vidéo de each fiive

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Each Fiive n'y connait rien dans tous ça, c'est juste un kikoo puceau qui veut générer des vues. Il a même pas oser regarder une scène de Snuff 102, c'est pas le mieux placé pour en parler donc de tous ça. (Surtout que 3/4 des choses qu'il raconte il dit de la merde donc bon).

      Supprimer
    2. je sais mais en fait j'ai rien à dire

      Supprimer
  6. j'ai pas trop compris...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon dieu... En gros White habite dans le même immeuble que le narrateur sans que ce dernier le sache.

      Supprimer
  7. Comment j'ai trop aimé! ** Donc en gros le psycho vit dans son immeuble quoi... '-'

    D'après ce que j'ai compris xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je serai partie en courant 0.0

      Je me demande si le gars qui a vu la vidéo, à reconnu le psycho '-'

      Supprimer
    2. Bien sûr, sinon il aurait pas raconté le détail de la fin x)

      Supprimer
  8. Mais... Whow, elle envoie du lourd celle là.
    Et je suis pas déçue, et dire qu'à la fin le titre prend enfin son sens.
    Comme quoi, mes voisins ne sont pas si mal que ça finalement...

    RépondreSupprimer
  9. Whoao. Elle est juste... Génial! Sérieusement, elle est parfaite! O.o

    RépondreSupprimer
  10. Voila une Creepypasta que j'ai eu plaisir à lire. Dommage que le twist final soit si prévisible. Du très lourd jusqu'à la dernière partie qui m'a laissé, malheureusement, un peu sur ma faim. Ma note personnelle : 7,5/10

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Suce ma bite fayot

      Supprimer
    2. Depuis quand on met des notes sur des pastas ? t'es con

      Supprimer
    3. J'inscris mon avis et ma note personnelle si j'en ai envie. Vous êtes libre de la lire et d'être d'accord ou non. En attendant, je ne m'abaisse pas à utiliser un langage vulgaire et puérile qu'utiliserait un enfant de 13 ans en pleine crise d'adolescence.

      J'invite un modérateur/administrateur à faire le ménage dans les réponses qui semblent vouées à faire chi** et qui ne présentent aucune utilité. Soyez constructifs.

      Supprimer
    4. JE SUIS UN ADULTE ET UN GARDIEN DU BON GOÛT (ง ͠° ͟ل͜ ͡°)ง

      Supprimer
    5. Wanna say : POPOPOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO

      Supprimer
  11. Je suis assez d'accord avec Guardian sur l'épilogue... Mais aussi sur le reste ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi aussi suce ma bite connard

      Supprimer
    2. et toi anonyme, suce une sucette (le bonbon pour ceux qui le prennent dans un autre sens)

      Supprimer
  12. Wouah, cette creepy pasta est vraiment très dérangeante, surtout que ce genre d'histoire est très réaliste
    Bravo, j'ai réellement eu des frissons (d'angoisses et de dégoûts)
    Par contre pour la fin, si j'étais a sa place, c'est la meilleurs situation que j'aurais espérer, vu la haine que j'aurais du type après son live, alors qu'il pourrais être n'importe ou dans le monde, quel bonheur de le trouver, pour pouvoir le dénoncer a la police, faire arrêter ses massacres, et envoyer lui et ses potes en prison, ou débarquer pendant son live, le tué devant ses potes, et leur écrire que c’est les prochains sur la liste ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est moi ou t'es un ptn de psychopathe en vrai ?
      Tu veux foirer MON live ?
      Tant pis je pensais m'occuper d'une indienne mais finalement, ce sera un anonyme...

      Supprimer
    2. J'ai hâte de voir ça.

      Supprimer
    3. T'a créé un compte juste pour cette Effrayante Tagliatelle ?

      Supprimer
    4. miam une tagliatelle

      Supprimer
  13. Elle est super cette creepy ! :)
    On connait trop peu ses voisins x)

    RépondreSupprimer
  14. J'ai adoré ! Elle est génial et on ne s'attend vraiment pas à la chute !

    RépondreSupprimer
  15. Pourquoi avec le le titre plus la creepypasta j'ai pensé au patron de slg...

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour , je suis nouvelle sur le site , je m'intéresse beaucoup aux creepypastas et au paranormal . C'est la première fois que j'entends parlée du Deep Web , je viens de télécharger Tor et j'hésite à l'ouvrir , Est-ce que quelqu'un y a déjà été et pourrais me conseiller ? merci ;) au faite ,, cette creepypasta est passionnant , elle fait partie de mon top 5 ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai jamais été sur le DeepWeb et honnêtement je sais pas si j'oserais y aller un jour. Mais en tout cas si tu y vas je te conseille de faire vraiment attention, y a un paquet de virus là (c'est pour ça que j'ose pas y aller et pas à cause des trucs glauques,...).

      Supprimer
    2. tu ne dois jamais y aller tu peux y trouver des trucs super dégueulasse

      Supprimer
    3. Mais il y a aussi des journalistes sur le deepweeb

      Supprimer
    4. merci , je crois que finalement je ne vais pas m'y aventurer .
      des journalistes ?!

      Supprimer
    5. J'y suis allé y'as longtemps, pour trouver ds trucs dégueulasse faut vraiment chercher hein :)

      Supprimer
  17. Creepypasta dérangeante mais trop prévisible, quand il fait venir la fille, on sait très bien que ça va être pour lui faire un calin, et pareil pour la fin, quand le mec sort fumer, on sait qu'il va tomber sur le tueur. Par contre, les gens qui ont peur d'aller sur le Deep Web exagèrent, il y a pas plus de virus sur le Deep que sur l'internet normal, et contrairement à Internet où un gosse peut tomber sur un site porno en cliquant malencontreusement sur une pub, sur le Deep Web, il y en a pas, donc si tu atteri sur un site pédophile, nécrophile, de tueurs à gages etc... c'est que t'as choisi d'y atterir, donc arreter de dire "Oulala, le Deep Web c tro dark, sa fé tro peur"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il y a des gens qui ont peur des insectes et d'autres qui ont peur d'allé sur le deep web c'est tout et si toi ça te dérange pas d'y aller tant mieux pour toi

      Supprimer
  18. White c dans breaking non ?! Alors l auteur regarde pinkman et white non ? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il peut aussi l'avoir inventé :) après je dis ça je dis rien, c'est possible qu'il regarde "pinkman et white" aussi.

      Supprimer
  19. White c dans breaking non ?! Alors l auteur regarde pinkman et white non ? ;)

    RépondreSupprimer
  20. Genil le : "He man ta pas du feu"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bjr c pas "man" mais "mon gars"

      Supprimer
  21. Une espagnole pour la prochaine fois ?

    RépondreSupprimer
  22. AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH PUTAIN CETTE CHUTE

    RépondreSupprimer
  23. Parfaite juste parfaite

    RépondreSupprimer
  24. J'ai remarqué qu'il fait partie de la catégorie "réalité". ça C'est réellement Produit?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. peut-être que c'est dans la catégorie "réalité" parce que ça pourrait vraiment arriver si ce n'est pas déjà fait.

      Supprimer
  25. Et vous, connaissez vous vraiment vos voisins?

    Pas pu m'en empêcher ...

    RépondreSupprimer
  26. N'allez jamais sur le deep web je suis allez sur le deep web en anonyme grace a tor je suis bien contente je suis sorti presque aussitot j'ai suprimer tor et compagnie je ne suis plus jamais allez

    RépondreSupprimer
  27. J'imagine la tête du tueur si le héros de la creepy lui répond "bien sûr White"

    RépondreSupprimer
  28. Super Pasta. J'ai flippé, j'ai eus les tripes nouées. Gore, je m'imagine la scène et ça m'horripile. Bravo à l'auteur, j'adore la fin. Me demandez pas pourquoi, White, je l'imagine comme Francisco Lachowski. x)

    RépondreSupprimer
  29. [C'est moi le dernier commentaire, je reposte, j'ai un truc à dire.]
    Je suis allé voir ce qu'est le DeepWeb, et j'ai trouvé quelques vidéos qui parlent de Tor. Si y a marqué "réalité", c'est parce que ça se passe vraiment comme ça, dans un live. Donc cette Creepy' est des plus malsaines. Tor, en gros, est un truc vraiment dégueulasse pour les tarés. Et cette Creepy s'inspire donc de faits réels. La vidéo que j'ai trouvé c'est EachFiive, et même si il ne s'y connaît pas extrêmement bien, il dit pas que des conneries.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tor c'est juste un machin pour aller sur le deepweb donc c'est pas dégueulasse et quand c'est écrit réalité ça veut dire que ça pourrait réellement se passer

      Supprimer
  30. Oui mais ça c'est DEJA passé, justement... Oui, mais tu vas pas dire que le DeepWeb est quelque chose de très sain où tout le monde peut se balader en étant tout à fait en droit de faire ce qu'ils font.

    RépondreSupprimer
  31. Ce n est pas vraiment un creepy, il se passe exactement ça dessus même pire

    RépondreSupprimer
  32. De la même pensée, pour moi, ça n'a rien d'une creepy.

    RépondreSupprimer
  33. elle était géniale *-* bravo a l'auteur

    RépondreSupprimer
  34. C'est une pt de super creepy j'adore j'adore j'adore *^*

    RépondreSupprimer
  35. Ouah,elle est vraiment bien^^
    Assez dérangeante et comme je suis toujours concentrée sur les creepypastas, je devine pas les chutes, je trouve ça bien,mieux même:p

    Scandinav

    RépondreSupprimer
  36. Ptn c'est la première fois que je suis dégoûtée en lisant une pasta... ca m'a définitivement découragée d'aller sur le deep web...

    RépondreSupprimer
  37. La fin est littéralement épique ^^

    RépondreSupprimer