Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

dimanche 5 février 2017

L'imposteur

"Aie ! Arrête ça ! Papy, Jimmy arrête pas de me taper !", a crié une voix depuis une autre pièce. Ces vieux os n'ont jamais bien dormi, et encore moins quand un enfant demande de l'aide.

Un enfant. Mon fils ? Non, cette voix paraissait bien trop enfantine. Petit-fils ? Ça doit être ça. Bien sûr. Mon petit-fils a besoin de moi ! Si un intrus était en train de faire du mal a mon petit-fils, je ne pouvais pas le combattre. Pas du haut de mes 74 ans, même en étant un vétéran de guerre.

Soudain, je m'en suis souvenu. La table basse. Elle contenait mon fidèle revolver. En ouvrant doucement le tiroir, j'ai récupéré l'arme, ainsi que des munitions. Je l'ai chargée pendant que je me faufilais jusqu'a la chambre de mon petit-fils. À mon grand étonnement, en ouvrant la porte, il n'y avait pas un Jimmy, mais deux. Ils étaient exactement semblables, se battant sur le plancher de la chambre. Comment cela était-il possible? Était-ce une sorte de démon faisant semblant d'être mon petit-fils?

"Papy !" a crié l'imposteur. "Jimmy me fait mal !"
"Même pas vrai d'abord !" a répondu le vrai Jimmy.
"Laisse-le partir, Jimmy, je vais m'occuper de ce démon!"ai-je dit en pointant mon revolver vers l'imposteur.
"Papy, STOP !" ont crié les deux garçons à l'unisson.

J'ai appuyé sur la gâchette, le revolver faisant son devoir une fois de plus, d'un coup retentissant, suivi d'un silence de mort. L'imposteur était couché sur le sol, mort.

"Jimmy, tu vas bien ?" ai-je demandé.
"Papy..." Sa voix était tremblotante, il pouvait à peine parler.
"Qu...Qu'as tu fait ? Tu as tué mon frère !"
Un moment de clairvoyance dans mon esprit. De vieux souvenirs me remontent. Deux Jimmy... Des jumeaux ? Jimmy... et Jason?  Des Médicaments... Un diagnostic... Démence... Alzheimer?
Le revolver a glissé de mes mains, tombant avec fracas sur le plancher.

"Mon dieu... Qu'ai-je fait ?"

Traduction : Kamus

Source

30 commentaires:

  1. Réponses
    1. Vraiment pas mal , je fait des pasta , si vous voulais En lire avec du suspens , vous pouvez me répondre , et je cousin En enverrais
      La pro

      Supprimer
    2. Cela m'intéresse! Et j'aimerais aussi savoir comment poster une creepypasta.

      Supprimer
  2. mais elle fait pas creepypasta

    RépondreSupprimer
  3. Pasta qui rappelle la réalité de la vie, frappante, comme j'aime, bonne pasta!

    RépondreSupprimer
  4. Cool rapide et efficace :3 vraiment sympa me côté réaliste ^^

    RépondreSupprimer
  5. Malgré avoir deviné le dénouement après la cinquième ligne je la trouve géniale, j'ai eu un petit pincement au cœur à la fin.
    Courte mais efficace ^^

    RépondreSupprimer
  6. J'aime bien ce genre de pasta, "hors du surnaturel". Elle est courte, prenante, et personnellement je ne m'attendais pas à la fin. Bravo :)
    Ornesh

    RépondreSupprimer
  7. Mmmh... Si c'était des jumeaux, et que le papy déconne, comment il peut savoir que le frére qu'il a tué c'est Jason et pas Jimmy huh? P't'être qu'en vrai il à tué Jimmy et que Jason se fait passer pour lui huh?
    Nan okay j'arrête les conneries deux secondes, la pasta parle d'un théme réel, qui peut touché n'importe qui, er bien que prévisible (je m'en suis douté au "Un enfant. Mon fils? Non cette voix paraissait bien trop enfantine. Mon petit fils? [...]) elle plonge dans l'ambiance, et rappelle qu'une creepypasta n'a pas forcement besoin d'avoir sa dose de paranormal pour être efficace :3

    RépondreSupprimer
  8. C'est même plus des Creepypasta

    RépondreSupprimer
  9. J'aime bien mais on s'éloigne des creepypastas... Mais sinon c'est cool. ^^

    RépondreSupprimer
  10. Il sait réfléchir ce vieux ou pas ? Y a des limites quand même

    RépondreSupprimer
  11. C'était prévisible mais je l'aime bien cette pasta

    RépondreSupprimer
  12. Le pire c'est que c'est possible

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personne n'a jamais dit que les creepypastas étaient toutes des fictions.

      Supprimer
    2. bah non, à moins que les parents soient totalement débiles

      Supprimer
  13. Jamais de la vie des parents laissent leurs enfant avec un grand père ayant alzheimer à moins qu'ils soient amerlocs

    RépondreSupprimer
  14. La qualité narrative chute nettement à la fin, dommage. Tout le dernier paragraphe aurait pu être évité et la pasta en aurait été meilleure,

    RépondreSupprimer
  15. j'ai bien, dommage qu'elle ne soit pas assez longue ^^

    RépondreSupprimer
  16. Mdrr pas mal du tout !

    RépondreSupprimer