Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

lundi 24 février 2020

Une soirée de JdR mémorable

Le texte suivant, issu de Facebook, est un commentaire écrit en réponse à une publication portant sur les anecdotes liées aux jeux de rôle. Bien qu'il soit assez long, il semble pourtant être passé plutôt inaperçu. En l’ayant cherché aujourd’hui sur le réseau social, je ne l’ai malheureusement pas retrouvé. Cependant, je l'ai conservé sur un fichier texte dédié au copy pasta, que je partageais à l’époque sur un autre groupe Facebook. Ceci dit, je trouve qu’il a plus sa place ici.

Je me souviens d’une de mes pires soirées de jeu de rôle à ce jour, qui m’a presque fait arrêter le JdR. On avait prévu de jouer du classique Pathfinder avec ma table habituelle, qui comptait deux amis d’enfance et ma copine. Il y avait Pierre, le paladin ; Nina, qui jouait le rôle d'une ensorceleuse ; et enfin Léo, qui incarnait un rôdeur. Sans oublier le maître du jeu, c'est-à-dire moi. Cependant, les choses n'ayant pas pu se goupiller comme on le voulait, la soirée n'avait pas pu se faire. On s'était finalement mis d'accord pour la reporter au week-end, en jouant via Skype. En général, ça fonctionnait très bien, on avait pris l'habitude de faire ça par rapport à nos disponibilités, qui n'étaient les mêmes que rarement. Donc, ce soir-là, Pierre avait tenu à initier un de ses potes de TD, Marc.

C’est ce type, le nouveau, qui a foutu le boxon. La partie a commencé assez normalement, et Marc avait l’air de saisir rapidement la plupart des concepts : les jets de dés, les attaques d’opportunités, la mémorisation des sorts, la fonction de chaque compétence et les caractéristiques… Bref, ça aurait dû aller mais j’sais pas, le mec me laissait une sale impression, je crois que c’était dans sa manière de parler, très lente et sifflante, couplée à un micro vraiment dégueulasse. Après avoir subi les habituelles blagues qu'on se faisait entre nous sur la qualité de son audio, je me souviens qu'il s'est excusé pour sa voix, la mettant sur le compte d'une allergie récente.
Bref, le mec a fait son perso, un barbare quelconque. La partie a débuté, le but de mes joueurs étant de résoudre le mystère lié à l’apparition d’une peste surnaturelle dans une bourgade de paysans. Un scénario d’enquête dans un univers médiéval, histoire de sortir un peu des clous. 
On a pu parler dans les commentaires ci-dessus des délires déviants de certains joueurs, qui essaient de voler leurs compagnons, de massacrer le plus de PNJ possible, voire d’être les plus irrévérencieux et dérangeants, mais alors ce type…

La partie avait débuté sans encombre depuis 30 minutes à peu près, quand il a demandé à énucléer la première victime de la peste qu'il a croisée. Et ça a duré tout du long, pendant encore au moins une heure. Plus ça allait, et plus ça avait l’air de le rendre heureux de faire faire ça à son perso. Comme si lui, en tant que personne, y prenait du plaisir. Au fil du jeu, l’ambiance autour de la table se faisait de plus en plus pourrave. Forcément, ce comportement rendait les autres joueurs profondément mal à l’aise. J’avais beau lui imposer des malus d’alignement et sur ses jets de dés, la chance avait l’air d’être avec lui parce que dès qu’il s’agissait de retirer ses globes oculaires à un être vivant, il réussissait son coup dans les règles.
Alors après une heure et demie à jouer avec ce barbare cherchant à ôter les yeux de chaque putain de PNJ sur son chemin, j’en ai eu ma claque, et je l’ai pris à part via un appel privé. En tant que MJ, je me devais de lui expliquer que ce qu’il faisait mettait tout le monde mal à l’aise, et que j’allais devoir lui demander de partir. Je me souviens qu’il a pas mal râlé à voix basse. Il m’a flatté, m'a assuré qu’il ne recommencerait plus.

Et j'aurais pu laisser passer, mais j'ai dans le même temps reçu un message assez inquiétant de la part de Pierre :
"Mec, j'ai un doute depuis un moment mais là j'suis sûr de moi, c'est pas Marc qui joue avec nous. Il vient de m'envoyer un SMS, il s'est fait voler son ordi à la BU ce midi".
Mais avant de pouvoir lui répondre, j'ai reçu une autre notification. Cette fois, c'était Nina.
"Ce mec me fait flipper, il me spamme de messages privés en me disant qu'il aimerait avoir mes yeux ???"
Je me souviens avoir pas mal buggé là-dessus, avant de bredouiller un truc du genre "T'es qui ?" à mon interlocuteur.
Après un silence assez éloquent, j'ai juste entendu :
"On s'amusait bien pourtant"
Et sur ces mots, il a raccroché.

Autant vous dire que j'en suis resté là, niveau jeux de rôle par Skype.



10 commentaires:

  1. Une creepypasta sur les JDR ? Intéressant.
    La creepy me laisse un peu sur ma faim, mais je l'ai bien appréciée.

    RépondreSupprimer
  2. La creepy est génial, y'a pas à dire c'est cool, ni trop long ni trop court, je ne suis pas resté sur ma faim

    Mais svp je vous en prie, c'est insoutenable stop de commencer les creepy par un autre narrateur 2,3 fois ok mais là c'est au moins la 10eme creepy presque d'affilé "Le texte suivant, issu de Facebook, est un commentaire écrit..., ceci est une lettre que j'ai trouver... Ce qui suit est le fragment d’un enregistrement retrouvé... Il m'a envoyé la copie d'un post provenant d’un forum de survivalistes..." j'en cite que 3 mais à part le texte sur Mia y'en à eu encore beaucoup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas d'accord : le but de la creepypasta est d'instaurer un doute sur sa fiction et sa véracité. Du coup, mettre qu'elle vient de tel ou tel endroit est intéressant : ça donne un contenu " réaliste ".

      Supprimer
    2. Oui c'est vrai, mais au bout d'un moment, quand les creepy commence toutes comme ça depuis des mois, ça deviens très redondant

      Supprimer
  3. Ça me rappel cette autre pasta durant une soirée "histoire d'horreur" ou une entité s'incruste sans que personne ne s'en aperçoive.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je vois de laquelle tu parles ! J'ai oublié son nom, mais elle était géniale aussi.

      Supprimer
    2. Il me semble que c'est SCP-087-B Mais je n'en suis pas sur

      Supprimer