Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

lundi 18 avril 2011

4

Je collecte des vieux jeux vidéos; qu’il soient sur NES, Megadrive, Super NES ou des choses moins connues comme le PC Engine. Je visitais un mont-de-piété dans ma ville qui était connu pour posséder des choses dont je raffole : de la technologie ancienne, et donc de vieux jeux. Alors que j’étais là-bas, je remarquai un jeu qui avait été « rendu » de multiples fois. La personne qui s’occupait de ce lieu me donna une cartouche de Super NES. Elle avait une forme et une couleur bizarre, comme ces jeux non reconnus par Nintendo qui parlent de la Bible, qui étaient développés par Wisdom Tree. La cartouche avait une teinte jaune néon, et le label semblait être dessiné à la main, mais bien réalisé.

Le nom du jeu était simplement « 4 », et avait une illustrations de quatre blobs colorés l’un à côté de l’autre. En pensant que c’était un jeu de plate-forme tout à fait normal, je l’ai emporté à la maison pour y jouer. Quand j’ai allumé la console, je fus surpris de voir que la langue n’était pas l’anglais. Je ne pouvais pas reconnaître l’origine de ce langage, mais je pense que ça venait du Sud-Est de l’Asie. Le premier niveau était un peu bizarre. C’était un Sonic-like où on jouait quatre différents personnages. Le changement s’opérait comme dans Donkey Kong Country, on doit briser des cages rouillées. Le niveau avait pour thème une ville, en échappant aux ennemis qui attrapaient les blobs. Tous les sons du jeux étaient ou pris d’autres jeux de Super NES, ou enregistrés. J’ai remarqué beaucoup de voix « pixelisées » , grognements, ect. Contrairement aux personnages, les ennemis et les objets étaient horriblement moches. La plupart d’entre eux étaient de simples formes géométriques, où des sprites modifiés d’autres jeux. Je remarquai qu’à chaque ennemi tué, le cri du Hell Knight de Doom se jouait, et une phrase apparaissait à l’écran.

Puis les points noirs apparurent. Chaque fois qu’on « perdait » un personnage, le paysage et les sprites devenaient plus sombres, moins colorés, jusqu’à passer au noir et blanc complet. Alors que je progressais dans le niveau, le paysage devenait gore et psychédélique. Les niveaux étaient tous de simples clichés. Une ville, une forêt, des nuages, une montagne enneigée, ect. Au milieu du jeu, on aurait dit que c’était construit pour que le joueur ne puisse pas progresser, et meurt constamment. Quand on perd tous les personnages, l’écran devient très trouble, et l’on entend un cri pixelisé et une phrase incompréhensible est criée à haut volume, accompagnée par des images gores; apparemment de guerres. La dernière image est une photo d’un couple asiatique à un mariage. L’arrière-plan trouble devient blanc, alors qu’une phrase apparaît à l’écran, et une voix parle dans la même langue incompréhensible.

J’ai cru que le jeu avait eu un freeze, mais après inspection, non. J’ai augmenté le volume. Un petit bruit semblable à un bourdonnement d’abeille se joua, et l’écran se re-troubla. L’écran Game Over était un plan rapproché des quatre personnages qui semble contents. L’image devient de plus en plus sombre, ligne par ligne. Leurs têtes deviennent de plus en plus tristes, alors qu’une musique clichée (« ouah ouah ouah ») se fait entendre. Le jeu bourdonna encore, me poussant à augmenter le volume encore une fois. Me surprenant à cause de l’ambiance déjà posée, un long et fort bruit se joua; ça ressemblait à un couple qui se disputait. Ça a duré un moment, puis ça a stoppé. L’écran devint noir, et en blanc, trois phrases apparurent. J’ai essayé d’éteindre la Super NES, mais je ne pouvais pas. J’ai retiré la cartouche, et l’image à l’écran se tordit, pendant que la partie supérieure était blanche. J’étais complètement effrayé, j’ai tiré le cordon d’alimentation, et je l’ai rebranché.

Je ne peux plus allumer ma Super NES. L’émotion de peur se faisait sentir dans chacune des parties de mon corps… J’ai alors décidé de ramener la cartouche au mont-de-piété. Le propriétaire ne voulait pas me donner mon argent en retour, simplement parce qu’il ne connaissait pas la valeur de cette cartouche maudite.

Traductions : Neko


Creepypasta originale ici

7 commentaires:

  1. Ce vendeur est dégueulasse, il laisse les gens acheter la cartouche sans les prévenir qu'elle est bizarre...COMPLOT!!!!

    RépondreSupprimer
  2. Faut bien gagner sa vie :P (Moi perso, je l'attaquerais en justice)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est illégal, les jeux gores?

      Supprimer
    2. faites que ca le soit , comme ça tout les petits kikoo arrêterons de jouer a call of et polluer le chat de minecraft et de lol

      Supprimer
  3. Ouah... On touche le fond les gars.

    RépondreSupprimer
  4. 4 c'est le symbole de la mort en japonais, ça à probablement un rapport

    RépondreSupprimer