Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

lundi 18 avril 2011

Elizabeth Krull

Le téléphone sonna. Je courus pour décrocher, pensant que c'était mon père, venu pour me sauver de la maison de Myrlie et tout me dire sur Elizabeth et que tout va bien se passer. Maman arrêterait de pleurer, Elizabeth serait juste une fille que Maman connaissait dans son enfance, et que tout irait bien.

Je décrochai le téléphone. "Oh, Elizabeth !" La personne à l'autre bout du fil pleura. Ce n'était pas Papa, c'était Maman.

"Maman ? C'est Bethany. Pas Elizabeth."

"Oh, Elizabeth, petite coquine ! C'est encore un de tes petits surnoms ? Ecoute, Elizabeth, je t'appelais pour te dire au revoir."

"Maman ? C'est pas Elizabeth. C'est Bethany. De quoi tu parles ?"

"Elizabeth! Je sais que tu es un peu désorientée à cause des médicaments de l’hôpital. Même depuis l'accident, je savais exactement ce qui arriverait."

"Maman, tu me fais peur," Elle n'écouta pas et enchaina.

"Je voulais te dire au revoir, te dire que je t'aime, même si tu n'est pas la même, et que tu seras de nouveau parmi nous quand tu...partiras."

"Maman ? C'est toi ? Maman, réponds ! Dis moi de quoi tu parles !" Je pleurai.

"On a conservé quelques unes de tes cellules, et nous allons faire une copie exacte de toi. Il ne nous en reste plus beaucoup alors la prochaine sera la dernière. ça sera comme si ce n'était jamais arrivé, Lizzy!" On ressent de la joie dans sa voix.

Il y eut un long silence au téléphone. "Que veux-tu dire ?" chuchotai-je.

"Oh, Elizabeth, tu vas revivre une fois de plus, tu seras exactement la même. Comme Maman et Papa. Ton 13ème anniversaire est arrivé, et tu mourras ce soir, comme les autres. Je t'aime tellement, ma chérie. Myrlie te donnera ton poison, puis le suivant pourra arriver." Puis elle raccrocha, me laissant avec le long bip monotone du téléphone.

Mon coeur s'accélère. J'entends les pas de Myrlie. Je fuyai la cuisine et courut vers le salon. JE vis que le tapis avait disparu. Il y avait écrit à la craie en lettres capitales : "BETHANY : Place des figues ; Ville de la résurrection." et, "DIGISPUR CLONAGE."

Je ressentis alors une douleur aiguë, une balle d'argent dans la tête.

.....

"Oh, elle est magnifique, Comment allez-vous l'appeler ?" dit la sage-femme.

"Je ne sais pas. J'ai un faible pour celle là, peut-être Elizabeth."

4 commentaires:

  1. J'ai pas tout a fait comprit mais ca met bien mal a l'aise alors c'est une bonne pasta

    RépondreSupprimer
  2. Si j'ai compris : jeune fille qui sapelle Elisabeth et qui est malade qui meurt a ses 13 ans et pour consoler ces parents ils la clones

    RépondreSupprimer
  3. Et a mon avis la petite a soit l'Alzheimer soit les médicament lui font perdre la mémoire, et la tue.

    RépondreSupprimer