Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

jeudi 15 janvier 2015

Le mordeur

[02/12/11]
Partage anonyme retrouvé sur un forum de discussion.
Aucun nom ne sera divulgué.

Je suis ce que l’on pourrait appeler un détective du web. Une chose est certaine sur internet : tout ce qui a pu y apparaître un jour, quelle que soit la manière, ne disparait jamais vraiment. Je fouille les méandres de la toile à la recherche de données enfouies dans ses tréfonds les plus inaccessibles pour y retrouver des images, des articles et des documents que l’on a voulu cacher aux yeux du grand public… pour une raison ou une autre. Lorsque je cherchais à hacker des données importantes sur le site JournalSentinelOnline.com, j'ai réussi à dégoter un fichier crypté, particulièrement bien protégé, comme si l'on cherchait à le cacher. J’ai réussi à contourner l’encodage des données, et j'y ai trouvé un article étrange, composé de témoignages et de photos, tous liés à une enquête non résolue sur ce qui semblerait être les attaques d’un individu ou un animal non identifié.

J'ai nommé cette chose le Mordeur. Vous comprendrez pourquoi plus bas.





Une photo qui m’a beaucoup aidé pendant mon enquête


La victime était une jeune fille de 16 ans, originaire d’Allemagne. Selon le rapport établi, elle serait sortie avec des amis avant de rentrer chez elle, seule, aux alentours de 19h00. Elle a témoigné avoir ressenti, durant son trajet, l’inquiétante sensation d’être observé, mais n’aurait vu personne. Un vent très froid soufflait ce soir-là, ce pourquoi elle s’est dépêchée de rentrer chez elle sans prêter attention à d’autres détails.

Le rapport était accompagné d’un extrait du journal intime de la victime, rédigé avant qu’elle ne se couche, dont je vais vous faire la lecture :




Extrait du journal de la victime datant du 06/12/09 :

«Cher journal,

Il est actuellement 23 heures, et je n’arrive pas à dormir. Le vent souffle contre les fenêtres, et les flocons tombent contre son rebord. Des grincements n’arrêtent pas de se faire entendre, ça en devient bizarre. Même si cette maison est vieille, elle n’a jamais fait autant de bruit.

Aujourd'hui, il a neigé, je ne m'étais pas préparée et j'avais les doigts engourdis à cause du froid. En rentrant, j'ai essayé de les réchauffer, mais impossible. Le sang peinait à y passer.

D’ailleurs, il fait aussi atrocement froid, je pense que la chaudière est cassée, et mes parents rentrent tard ce soir. J’ai de plus en plus peur. J’ai aussi l’impression d’être constamment observée, d’entendre des chuchotements lorsque je me déplace. Quoi qu’il en soit, j’ai pris une petite dose de somnifère, je vais bientôt m’endormir.

Je n’ai plus qu’à te souhaiter bonne nuit, et à demain ! »


Quand ses parents sont allés la réveiller le lendemain matin, ils l’ont trouvée en proie à une forte fièvre et 4 de ses doigts avaient été sectionnés à la jointure. Ce qui est étrange, c’est que les sections affichaient visiblement des marques de dents, indiquant que les membres n’avaient pas été coupés, mais arrachés. Plus étrange encore, aucune trace de sang n’a été trouvée dans la chambre et l’extrémité des plaies, après confirmation de l’analyse, était gelée. Les doigts manquants de la victime n'ont pas été retrouvés, et la victime se plaignait d’avoir très froid, alors que les personnes présentes sur les lieux ont toutes témoigné que la température de la maison était confortable.


Voilà donc comment ce croque-mitaine se manifeste : par une suite de circonstances bien précises. Je vais vous les énumérer pour que vous puissiez lui échapper :

-Surtout, lors de périodes de grands froids, restez à tout prix couvert. Il semblerait que lorsqu'il prend quelqu'un en chasse, cette personne ressentirait cette sensation de froid jusqu'à son passage à l'acte. Le monstre semble se nourrir de ses membres gelés.

-S’il est déjà trop tard, voici une manière de le repérer : si vous êtes chez vous, la température va se faire de plus en plus froide, le vent se fera fort, et si vous vous concentrez sur les bruits qui vous entourent, vous pourrez entendre de très faibles chuchotements et des bruits de pas. Il ne se manifeste que la nuit.

-Bien que n’ayant aucune apparence à proprement parler, il peut être capté entre autres par un appareil photo, ou un détecteur de mouvements. Sur les photographies, vous devriez voir une masse noire à peine discernable. Si vous la voyez, sortez le plus vite de votre maison.

-Il ne peut agir que lorsque vous dormez. Si vous vous savez pris en chasse, ne lui laissez jamais l'occasion de vous nuire. Privez-vous de sommeil autant de temps que nécessaire.





Séance d’interrogatoire d’un enfant de 6 ans, victime du Mordeur :

«-Bien, donc tu t’appelles comment, petit ? Tu as quel âge ?

-Je m’appelle *******, j'ai 6 ans.
(Note : le responsable de l’interrogatoire tente d’« amadouer » l’enfant pour mieux le connaître ; lui, et sa situation familiale)

-Très bien, alors, peux-tu m’expliquer ce qui s’est passé avant de t’être endormi ?

-On a mangé de la soupe. Papa et Maman parlaient de "choses d’adultes", comme ils disent.

-D’accord, tu as fait quoi, avant de te coucher ?

-Maman m’a lu une histoire, et j’ai essayé de dormir. Mais je n’ai pas réussi.

-Qu’as-tu vu ou entendu pendant ce temps ?

-J’ai vu un loup. Il montrait ses dents, de la bave coulait, et il avait les yeux rouges. Je suis allé voir ma mère pour la prévenir … Elle m’a dit que c’était mon imagination. Mais il était toujours à côté de mon lit, à me regarder… (L’enfant se met à pleurer en regardant ses moignons de doigts.) »

La police municipale a écarté cette hypothèse, qui était sans doute le fruit de l'imagination de l'enfant, et a accusé le chien de la famille. Ce dernier a donc été piqué cinq jours plus tard.

Les enfants peuvent sûrement apercevoir le monstre, qui doit être représenté sous la forme d'une chose effrayante à leurs yeux. Caractéristique du Mordeur, ou fruit de l'imagination fertile du jeune âge ?

À noter que c’est le premier témoignage récent où le Mordeur est aperçu sous l’une de ses nombreuses formes physiques. Car oui, nos ancêtres avaient déjà de nombreuses légendes à son sujet.




Extrait du livre « Les monstres dans l’imaginaire collectif au fil du siècle » :

Dans les régions de grands froids, les parents contaient des légendes aux enfants irrespectueux. L’une d’elles décrivait l’histoire d’un croque-mitaine dévorant les parties du corps les plus exposées aux gelures. 

 


Lettre envoyée par un poilu de la guerre 14-18 à sa femme, contenant une supposée attaque du Mordeur sur l’un de ses camarades :

« Chère Juliette,
Ici le temps se fait de plus en plus long. Les vivres commencent à manquer, et le froid se fait de plus en plus mordant. […] François est resté deux heures à agoniser dans le froid, sans écharpe, ni gants. Nous avons réussi à le sauver. Nous sommes arrivés à temps et nous l’avons amené à l’infirmerie. Malheureusement, le lendemain matin, nous l’avons retrouvé la gorge tranchée, oreilles arrachées. Ses plaies étaient froides comme la neige et aucune goutte de sang n'avait coulé. Nous ne connaissons pas encore le meurtrier. [...]»

Le Mordeur peut mutiler les corps, mais n'hésite pas à trancher les gorges exposées. Son degré de dangerosité en devient par conséquent encore plus élevé.






Retranscription d'une courte vidéo, prise dans des circonstances restant à déterminer :


La vidéo met en scène un officier de police, assis aux côtés d'un corps dans une morgue. Le policier en cause est aujourd'hui interné pour démence. Il semble avoir un monologue avec le cadavre, qui appartient à une adolescente dont les doigts ont été arrachés lorsqu’elle dormait. Elle se serait enfuie quelques secondes après l’agression avant de se réfugier dans une forêt non loin de chez elle. Elle y serait morte d'hypothermie.

« Je sais que ce n’était pas cet homme… Je le sais, moi aussi je l’avais vu, avant. Tu t’es enfuie, mais il t’a rattrapée… Le froid t’a rattrapée.

Tu dormais, sereinement, et il s’est approché de toi, tapi dans l’obscurité… Il est monté sur ton lit, doucement, il a posé ses mains froides sur ton corps, il a approché ses dents de tes doigts… Il les a tenus fermement… Et il a forcé la pression… Tu as eu envie de boire, c'est ce qui t'a réveillée, et tu as senti qu’on te broyait les membres.

Et là, tu l’as vu, sur toi, tu as vu son corps sombre, qui appuyait de tout son poids sur toi, tu as vu son visage terne, ses yeux exorbités, ses dents qui se démarquaient de son visage obscur. Il est resté posé sur toi dix minutes, et pendant dix putain de minutes, il a dévoré tes doigts un à un, se délectant même des os, une sensation d'engourdissement te paralysait la main. Tu pleurais, priant que cela s'arrête … mais sa main … sa main, posée sur ta bouche t’empêchait de crier, tu sentais son odeur putride … Et quand il est parti … Tu t’es enfuie … Et tu as couru te réfugier dans la forêt … Il n’en finira jamais …»

(Le policier regarde sa main mutilée.)

L'officier en charge de l'affaire semble avoir déjà était victime du Mordeur. Peut-être même était-ce l'enfant du précédent interrogatoire ? Ceci me fait penser que cette entité perd son invisibilité lorsqu'elle se nourrit. C'est en ces rares occasions que nous pouvons voir sa vraie forme.

 


C'est avec ce dernier document que se conclut mon enquête
pour l'instant, mais je continue à la compléter avec de nouveaux faits et documents. Écoutez mes conseils, cela vous permettra d'éviter bien des soucis.



26 commentaires:

  1. On dirait un mix entre Le sonneur de porte et L'arracheur de doigts

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y ai pensé aussi

      Supprimer
    2. Quel rapport avec le sonneur de portes ?

      Supprimer
    3. Peut être le fait qu'il y ai des conseils pour "s'en sortir'' comme dans le sonneur de porte ?

      Supprimer
    4. (Yo) en fait ça me fait penser au sonneur de portes car c'est un monstre qui ne peut apparaître que dans des circonstances bien précises, une série de choses étranges permettent de savoir qu'il arrive et il y a des sortes de conseils et trucs pratiques pour essayer de lui échapper mais c'est pas gagné ^^ ah oui et aussi il y a pas mal de témoignages qui évoquent la créature

      Supprimer
    5. Bé peut-être mais perso je suis très familier avec la pasta du sonneur de portes et j'ai rien remarqué

      Supprimer
    6. Bh ouais mais moi ça m'y a fait penser, s'too.

      Supprimer
  2. Elle était pas mal effrayante, j'ai bien aimer. J'éspère qu'il y'aura une suite :)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai adoré cette creepypasta aussi ! ^^ Les histoires comme celles-là, sont celles que j'adore le plus !

    RépondreSupprimer
  4. Le pire dans tout ça, c'est qui gèle chez moi en ce moment et que j'ai de plus en plus froid...il m'attends x)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et on ne revit plus jamais l'anonyme de 12:22...

      Supprimer
    2. Ben si
      nan je suis pa le 12:22 je suis celui avec la soeur a loui super fine (en bas)

      Supprimer
  5. Elle est pas mal, mais elle me fait trop penser à l'arracheur de doigts .. Surtout le passage où il est précisé que les doigts sont arrachés et pas coupés, alors au début je pensait que c'était une suite de l'histoire x) Donc un peu trop ressemblante a mon goût, mais pas mal :p

    RépondreSupprimer
  6. "Cette photo m'a beaucoup aidé durant mon enquête"

    Hein ? xD

    RépondreSupprimer
  7. En sachant que ma maison est un vrai frigo, je suis prête à me faire bouffer les doigts... Je la trouve vraiment bien, même si elle m'évoque beaucoup l'arracheur de doigt... En attendant, je crois que je vais monter le chauffage, tout fermer à clé et regarder un Disney pour me calmer...

    RépondreSupprimer
  8. "le monstre qui aimait les surgelés". Si jamais je commence à avoir anormalement froid, je disposerai des glaçons autour de mon lit pour occuper la bête!^^

    RépondreSupprimer
  9. Si il veu maprocher faudra tuer ma mere! Elle vient me voir toute les nui a 9 heure du soir 11 heure 4 heure du mat qand elle dort pas et 6 35 du mat pour me reveiller, de plus, on a des mur pas fin du tout et ma soeur a une oreille super fine, et je peu vou donner des preuve (dsl poure les fautes jecris avec mon tel): jai voulu chasser un de mes chiens avec un coup de vent ( ils ont peur du vent oui...) et ma soeur est entrer sans fraper (se quelle fait dabitude) et ma dit qelle allai le faire sortir. Apres je lui ai demander pourqoi elle etait debou a 2 heure du mat et elle ma dit que je lavai reveiller en fesant trop de mouvemen. Je lai pa cru au debut mai le lendemain pour la tester jao fai coucou avec ma main et elle ma dit a traver sa chambre " rater je tenten **** (je reste anonyme)" jai flipper et jai recommencer cinq fois pendant deux moi jour et heures differentes. Et je cherche toujour pour lui donner tort! Alors mon pote le mordeur, je taten! (en plus le copain de ma soeur est le frere dun flic) Kiss!

    RépondreSupprimer
  10. Comment elle m'a traumatisée celle-là :'(

    RépondreSupprimer
  11. Super creepy mais comme je suis c** j'ai regarder ça un soir d'hiver avant d'aller me coucher �� qui a une boisson énergisante que je tienne toute la nuit

    RépondreSupprimer
  12. Vous allez me dire que la gamine sur la photo a 6 ans ? Avec cette taille, du vernis et cette musculature au jambes ? il aurait pu essayer de trouver une photo d'une fille plus jeune je pense.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. *16 ans.

      Maintenant, sens-toi bête. ( ͡° ͜ʖ ͡°)

      Supprimer
  13. Quelqu'un a le numéro de téléphone de la fille de 16 ans en photo ? Elle a l'air pas mal ��

    RépondreSupprimer