Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

lundi 22 juin 2015

Ladrón de ojos

Trouvé sur un site consacré au paranormal.

 -------------------------------
   
NB: Le nom du monstre n’est énoncé qu’une fois dans sa langue d’origine puis traduit pour aider à la compréhension du lecteur. 
Vers la moitié du XVIIIème siècle, une légende se propage comme une traînée de poudre parmi les enfants en Colombie. Cette dernière, probablement inventée par des parents pour mettre en garde leurs enfants face aux étrangers, relatait d’une chose pouvant s’apparenter à un croque-mitaine sous certains aspects. Cette créature déroberait les yeux d’enfants imprudents le soir, avant de les relâcher, désormais aveugles. Cela expliquerait entre autres le nom de ce sinistre personnage : « Ladrón de ojos », qui signifie en espagnol « Voleur d’yeux ».
Certains cas légèrement similaires s’étaient déjà déroulés antérieurement à la propagation de cette rumeur, mais la première attaque correspondant point par point à l’histoire originale s’est déroulée bien plus tard après sa création, vers 1810.

Un enfant âgé d’une dizaine d’années et issu d’une famille pauvre disparut alors qu’il se rendait à son domicile. L’enfant fut retrouvé quelques jours plus tard, la nuit, au milieu de la rue. Il ne se déplaçait pas et ne bougeait pas, et ce parce qu’il était devenu aveugle : ses yeux avaient été prélevés. Une enquête fut lancée, mais elle n'aboutit à rien.

Notes d’un officier responsable de l’affaire : 

« L’état de l’enfant était insoutenable. Contrairement aux autres mutilations de cette partie de l’anatomie, les yeux n’étaient pas juste crevés ou bien la cornée n’était pas juste dérobée, la personne – si nous pouvons la qualifier ainsi - avait en réalité arraché le globe oculaire dans sa totalité, ne laissant ainsi que deux orbites vides à l’enfant. Lorsque nous lui demandions qui était la cause de cette horreur, l’enfant nous répondait simplement «Le Voleur d’yeux».
Il était clair que l’enfant avait perdu la raison, et il n’était nullement discutable auprès de mes collègues qu’il soit placé dans un asile, mais le maigre salaire de sa famille ne le lui permettait pas, et cette dernière serait dès lors contrainte de s'acquitter de cette charge impotente. » 

Ce tragique incident -par ailleurs énormément relayé par la presse- vint renforcer le caractère effrayant et le mystère à propos du Voleur d’yeux, si bien qu’une paranoïa s’installa peu à peu chez les plus jeunes.

Quelques mois plus tard, on rapporta qu'une veuve commençait à présenter des troubles mentaux. Lorsque les policiers rentrèrent -de force- chez elle, ils trouvèrent son corps pendu, et celui de son enfant, dépourvu d’yeux, la gorge tranchée. D’après un petit carnet relatant le début des visions jusqu’au suicide de la femme, elle aurait tué le petit dans un moment de folie car son physique la terrifiait au plus haut point. Après s’être rendu compte de l’acte, elle s’était suicidée.

La chose qui rendait perplexe les enquêteurs est que selon les délires schizophrènes de la femme, ce serait un monstre qui aurait arraché les yeux de son petit. Elle fournissait par ailleurs une description assez détaillée de ce croque-mitaine.

« Une bouche constamment ouverte garnie de dents pointues, dont du sang sortait parfois, contrastait avec les lèvres l’entourant, qui étaient délicates, frémissantes et d’un rouge vif. Le haut du visage commençait à peu près normalement : un nez tout ce qu’il y a de plus normal, et deux yeux révulsés, d’un blanc laiteux, entourés par des cernes sombres. Seulement, deux autres yeux étaient situés au-dessus de ces derniers.  Je n'ai jamais réussi à apercevoir son corps, constamment dans l'ombre. » 


Par ailleurs, elle fît une ébauche en parfait accord avec cette description.




En 1910, la rumeur courait qu’un enfant habitant dans un orphelinat avait été enlevé lorsqu’il jouait seul dans la cour de récréation, puis retrouvé quelques jours plus tard devant la porte du bâtiment, sans yeux. Les personnes qui l’avaient retrouvé racontaient qu’il disait en boucle la même phrase.

« Je peux toujours l’apercevoir même si il me les a pris.» 

Il se suicida trois jours plus tard. Le personnel de l’hôpital aurait raconté que sa chambre était recouverte de dessins, parmi lesquels : des yeux grossièrement tracés, des lettres formant des phrases sans aucuns sens, des symboles inconnus et des dessins d’enfants (eux aussi grossiers dans leur tracé), des croix à la place des yeux. Les personnes ayant découvert ces dessins ne surent pas expliquer comment l'enfant avait réussi à dessiner sur les murs de sa chambre, avec trop de précision pour un aveugle.

De 1981 à 1994, une dizaine d’enfants furent kidnappés, et retrouvés dans différents endroits. Certains étaient affamés, avaient de la fièvre, mais la plupart étaient déjà morts d'inanition. Les survivants périssaient quelques semaines plus tard d’une maladie inconnue. Un point commun fut relevé pour chaque enfant : les globes oculaires étaient à chaque fois manquants.

Avec le temps, nous n’arrivons plus à faire la part des choses réelles ou inventées, servant à alimenter le mythe. Par ailleurs, nous disposons d'encore peu d’informations à propos de ces attaques.


Sources :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ladrón_de_ojos

www.paranormal-country.com

http://legendes-colombiennes.fr/ladron-de-ojos
(Liens morts)





27 commentaires:

  1. Pas mal du out :) j'aime bien le dessin :3

    Salad-puncher

    RépondreSupprimer
  2. pas mal, mais dommage que les liens sont morts

    RépondreSupprimer
  3. Très bonne creepypasta, très beau dessin j'aima beaucoup;-)

    RépondreSupprimer
  4. Bonne pasta, mais ça casse un peu l'ambiance le fait que le dessin soit signé ^^

    RépondreSupprimer
  5. Nooooon !!! Elle est vraiment super cette pasta mais .. mais ... je voulais en écrire une sur une créature qui vole les yeux des enfants :'( snif.
    Sinon à part ça c'est génial ! =)

    RépondreSupprimer
  6. T'a qu'à en écrire une sur une créature qui vole les pastas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Crackk Pipe, Je ne veux pas me prononcer trop vite mais je n'arrive pas à savoir si ton commentaire est humoristique ou si tu m'accuse. Je dis pas du tout ça méchamment c'est juste que je comprends pas le ton ^^
      Sinon j'ai pas l'intention de la voler, je vais chercher une autre idée pour ma future pasta :) Je ne connaissais pas du tout l'existence de celle-ci.
      Sans rancune si on s'est mal compris :)

      Supprimer
    2. Non non c'était pour déconner ;)
      ( Vu que tu t'es fais piquer l'idée de la pasta avant que tu ne l'écrives je te disais d'en écrire une sur une créature qui pique les pasta !)

      Supprimer
    3. Ah ok
      Désolé :)

      Supprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  9. Oh, un lien, *clique*

    Sinon, désolé, mais cette pasta comporte tellement de clichés que je me demande comment elle a fait pour passer.

    Le fait qu'un enfant je rappelle, mutilé puisse dire avec précision et avec tout son calme "le voleur d'yeux" lorsqu'on lui demande qui les lui a retiré.

    Le fait qu'un autre enfant aveugle puisse dessiner avec précision des messages qu'il souhaite transmettre.

    Le fait que des dizaines de gamins soient retrouvés morts comme par hasard sans leurs yeux (bon, là, je me plains pour rien mais osef)

    Le fait que le voleur d'yeux ne soit qu'un banal monstre potentiellement humanoïde dont les dents goûtent du sang. Braft.

    D'une manière générale, cette pasta ne m'a pas plu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 1. libre à toi de t'imaginer ce que tu veux autour de cette phrase, je pense que l'auteur a misé sur la suggestion pour encore plus effrayer les lecteurs

      2. on lui a pas pris ses mains

      3. si tu te plains pour rien pas besoin de souligner ce point

      4. rofl tous les croques mitaines ne sont que de banaux monstres.

      je vois pas trop pourquoi c'est cliché, j'ai l'impression que tu critiques pour critiquer

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. 1. Dans ce cas, explique pourquoi ça ne m'effraie pas ?

      2. Oui, sauf que pour dessiner en principe, on a besoin de ses yeux pour regarder le dessin, moi, on me retire mes yeux, je ne peux plus dessiner.

      3 Si, souligner de maniere excessivement subtile le fait que mon avis n'est pas parfait. (En gros, c'est de l'ironie pour ajouter une pincée de sel de mon caractère à ma critique)

      4 Ne t'étonnes pas si je crie au cliché alors.

      Pourquoi c'est cliché ? Parce que ce genre de pasta avec un monstre inconnu (ou dont une simple partie du visage est dévoilée) qui retire un membre comme par hasard à des enfants à déjà été vu des dizaines de fois, et à la longue, ça perd son effet perturbant.

      Je ne me plains pas pour me plaindre, je me plains car cette pasta m'a limite plus fait rire que peur.

      Supprimer
    4. J'en connais que trois, Le Mordeur, L'Arracheur de Doigts, et celle ci.

      Supprimer
  10. 1 c'est pas parce que ça t'as pas effrayé que ça t'accorde ce point, c'est totalement con

    2. les dessins sont grossiers comme dit dans la pasta

    4. c'est pas un cliché hein

    en conclusion, plus tu parles, plus tu t'enfonces

    RépondreSupprimer
  11. Pas mal, mais juste un soucis : "et deux yeux révulsés, d’un blanc laiteux, entourés par des cernes sombres. Seulement, deux autres paires d'yeux étaient situés au-dessus de ces derniers.". Je prétend pas être doué en maths, mais deux plus deux PAIRES, ça fait six, pas quatre comme sur le dessin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je croit que se n'est qu'une erreure de frappe ^^

      Supprimer
  12. Je suis la seule à avoir pensé au court métrage the Sandman?

    RépondreSupprimer
  13. J'ai pas vraiment aimer cet pasta mais le dessin vraiment bien fais ! ^.^ ;)

    RépondreSupprimer
  14. C'est bof, c'est juste du classique un peu mou, même pas terrifiant pour un sou

    RépondreSupprimer
  15. Elle est un peu effrayante mais bon x3

    RépondreSupprimer
  16. Je suis la seule à qui cette Pasta rappelle Coraline ? x)

    RépondreSupprimer