Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

dimanche 3 juillet 2016

Réussite


Je viens d'emménager dans une nouvelle maison avec mes parents. Les anciens propriétaires n'ont pas emmené tous les meubles avec eux. Dans ma nouvelle chambre il restait une armoire, et dans le double fond d'un tiroir j'ai trouvé un journal. L'extrait qui suit m'a un peu chamboulé.
 


10 septembre 2014

Cher journal,
J’ai ENFIN trouvé un logement à Paris ! Ça commençait à être tendu niveau timing avec la rentrée qui approche. C’est ridiculement petit pour le prix mais bon, c’est Paris. Donc voilà, première fois que j’écris depuis la ville lumière !
La rentrée c’est le 15, j’ai vu un peu niveau itinéraire, je suis à environ une demi heure de mon école en transport en commun. Je suis dans le 9e, le quartier est sympa, il y a tout à proximité. Il y a aussi Montmartre tout près, je suis allée y faire un tour hier, c’est vraiment pas mal. J’y retournerai souvent, j’adore me perdre dans les petites rues.
J’ai des voisins un peu bruyants, de ce que j’ai vu, on est pas mal de jeunes.
Voilà pour aujourd’hui.
Élodie


1er octobre 2014

Cher journal,
La rentrée s’est bien passée, les cours ça va, les gens sont cools. J’ai beaucoup de travail, je m’attendais pas à avoir autant de devoirs à rendre. Deux par semaine c’est un peu trop pour moi.
Sinon j’ai croisé mon voisin hier, Matthieu, il est plutôt sympa, il m’a invitée à boire un verre ce soir. J’ai accepté, ça me permettra de me changer un peu des cours, tout ça.
 
Élodie


9 octobre 2014

Cher journal,
Les cours ça va toujours, je commence à me faire un peu plus d’amis, ça rend les journées moins longues !
Matthieu est plutôt sympa, mais il est un peu genre monsieur-je-sais-tout. En tout cas j’ai quand même bien rigolé avec lui. Je le revois ce week-end.
 
Élodie


28 novembre 2014

Cher journal,
J’écris pas très régulièrement mais j’ai pas trop le temps. En plus là les partiels approchent, ça commencent à me stresser, j’ai relâché un peu, j’ai perdu un peu de motivation. On verra bien comment ça va se passer.
Je m’entends vraiment super bien avec Matthieu, il me met de bonne humeur, il a toujours la joie de vivre, c’est un vrai fêtard. On sort beaucoup, je devrais pas sortir autant avec les cours et tout, mais être toute seule dans ce minuscule appartement, ça me pèse, j’ai besoin d’air quoi. Et les autres de la promo, sortent aussi mais moins souvent, ils sont vachement à fond dans les études, enfin du moins ceux avec qui je m’entends bien. Donc sortir avec Matthieu ça me fait vraiment du bien.


28 décembre 2014

Cher journal,
Je suis rentrée chez mes parents pour les fêtes, ça fait du bien. Je passe le nouvel an ici.
Je crois que j’ai foiré méchamment mes exams, on a les oraux après les vacances là, je vais essayer de rattraper ça.
Je sais pas comment Matthieu fait, je sais pas si je l’ai déjà dit, il fait des études de médecine. On sort tout le temps, mais il arrive à avoir des putain de notes à ses devoirs et il me dit que ses examens se sont bien passés. J’ai trop du mal, pourtant je suis une bonne élève mais je me suis un peu trop dispersée.
Mes parents m’ont demandé comment mes études se passaient, j’ai dit que ça allait pour pas avoir droit à un sermon sur l’importance des études et blablabla.
 
Élodie


10 janvier 2015

Cher journal,
Je suis démoralisée… Je sais bien que je l’ai cherché mais je m’attendais pas à une telle catastrophe… J’ai 6 de moyenne pour mon premier semestre… ça craint, comment je vais rattraper ça ?? Et Matthieu, il m’emmène toujours partout, c’est toujours lui qui me pousse à sortir et nous amuser, et il a 15 ! Bordel 15 de moyenne, mais comment il fait ? Je l’ai JAMAIS vu réviser !
Va falloir que je le dise à mes parents, j’espère qu’ils vont pas vouloir que j’arrête et que je rentre.
 
Élodie


12 janvier 2015

Cher journal,
Mes parents m’ont bien engueulée, ils m’ont dit que je faisais ce que je voulais mais que si j’avais pas mon année, je devrais travailler l’an prochain pour payer mes études. Déjà que sans travailler je galère, alors si je redouble mon année et que je dois travailler à côté je vais la tripler ! Il faut que je cartonne au deuxième semestre pour éviter d’avoir trop de matières à rattraper. C’est faisable, faut juste que j’arrête mes conneries, je bosse, je sors plus.


14 janvier 2015

Cher journal,
Je sors plus, mais c’est dur quand même, comme j’ai pas bien suivi le premier semestre, c’est dur de suivre le deuxième, forcément.
Je m’en sors quand même. Matthieu ne comprend pas que je veuille plus sortir, il vient me demander tous les soirs. J’ai dit oui pour ce week-end, un petit week-end ça fera pas de mal.
 
Élodie.


18 janvier 2015

Cher journal,
Putain j’aurais jamais dû accepter de sortir avec Matthieu. On est sorti vendredi soir, je m’étais dit qu'en sortant le vendredi j’aurais le temps de travailler samedi après midi et aujourd’hui. Ouais la blague. Je me suis mis une telle cuite que j’ai été mal toute la journée hier. Impossible de faire quoi que ce soit. Et ce matin j’étais pas encore bien remise. Résultat, il est 3 heures du mat, du coup en fait on n’est pas vraiment le 18, on est déjà lundi… et j’ai un putain de devoir à rendre pour demain, je viens juste de le finir et encore je l’ai carrément bâclé ! Ça sent la note carrément pourrie.


23 février 2015

Cher journal,
J’ai parlé avec Matthieu. Je lui disais que j’étais en train de couler, que j’allais devoir repiquer mon année, que ça me démoralisait parce que tous mes amis en licence avec moi, ils vont surement avoir leur année, eux. D’habitude quand on parle de ça et que je lui demande comment il fait, il répond en rigolant « je suis un génie, qu’est ce que tu veux ! » Mais là je sais pas, c’est peut être parce que je devais avoir l’air vraiment au fond du trou, il m’a pas sorti sa blague habituelle, il m’a raconté une histoire de dingue. Je sais même pas si je dois le croire en fait, c’est trop pour que ce soit vrai ! Je me dis qu’en l’écrivant, je réaliserais que j’ai pas rêvé cette conversation.
Il m’a expliqué que là, il refaisait sa première année de médecine. L’année dernière il n’avait pas réussi. Il veut vraiment être médecin, depuis qu’il est gosse. Quand il a raté son année, il a fait un genre de dépression parce que depuis le collège il a jamais rien raté, il a toujours tout réussi, bac avec mention très bien, 18 de moyenne tous les ans… bref c’est vraiment un bon élève. Sauf que la médecine, il s’est rendu compte que ce n’était pas tout à fait pour lui, il avait plus de mal que les autres. Pourtant il a rien lâché, il aurait dû se réorienter mais il l’a pas fait, il veut être médecin et rien d’autre. Il a carrément bossé, mais au final il a raté quand même.
Il était vraiment pas bien, il savait qu’il fallait qu’il redouble, mais même en redoublant il savait pas si il pourrait avoir son année tellement c’était difficile, il voyait pas ce qu’il pouvait faire de plus que ce qu’il avait fait la première année.
C’est là qu’il est tombé sur une annonce, un truc qui était accroché à un poteau. C’était un truc qui disait grosso modo « si vous voulez la réussite contactez ce numéro ». Il a arraché l’une des bandelettes avec les numéros et il a appelé. Ça a sonné dans le vide, personne a répondu. C’était une messagerie bateau genre « orange, vous êtes sur la ligne du 06 machin machin » Il a réessayé plusieurs fois, à plusieurs moments de la journée, mais à chaque fois, répondeur. Il a appelé 9 fois en tout. Il m’a avoué qu’il s’est senti con, comment un numéro de téléphone aurait pu lui procurer la réussite ?
Une semaine après ça, au soir, il a reçu un message du numéro. Un long message qui décrivait un rituel. Il me l’a montré, il me l’a même envoyé :

1. Rendez vous à la station Chatelet à 22h30. C’est là que commence le voyage, vous ne sortirez plus du métro avant la fin. Si jamais vous quittez les tunnels à quelque station que ce soit au cours du voyage, le rituel sera rompu, il faudra tout recommencer. Au préalable, écrivez sur une feuille votre souhait de réussite et gardez-le toujours avec vous.
2. De cette station prenez la ligne 4 et rendez-vous à la station Château d’eau.
3. Descendez à Château Rouge
4. Remontez dans la ligne 4 et rendez-vous à Chatelet-les-Halles.
5. À cette station, prenez la ligne 7 et allez à Opéra.
6. Prenez maintenant la ligne 9 et allez jusqu’à Havre-Caumartin.
7. Descendez puis remontez dans la ligne 9 et rendez-vous à la station Trocadéro.
8. Descendez de la rame, et reprenez la ligne 9 jusqu’à Alma-Marceau.
9. Descendez à cette station, puis reprenez la ligne 9 jusqu’à son terminus Pont de Sèvres.
10. Ne sortez pas de la rame.
11. Le métro va se repositionner pour faire la ligne dans l’autre sens. Il se peut qu’une personne soit avec vous et essaye de vous parler. Ne lui répondez surtout pas, changez de place. Même si personne ne vient pas vous parler, vous devez IMPÉRATIVEMENT changer de place.
12. Une autre personne viendra alors vers vous. Cette fois-ci ne l’ignorez pas, c’est elle qui pourra vous aider. Quelle que soit son apparence, vous DEVEZ lui répondre, sinon vous obtiendrez l’inverse de votre souhait et échouerez dans tout ce que vous pourriez entreprendre plus tard. À la fin de la conversation, cette personne vous demandera votre feuille. Remettez-lui.
13. Sortez à l’arrêt suivant.
14. Vous pouvez maintenant rentrer chez vous.

J’avoue que j’ai trouvé ça ridicule quand j’ai lu le message. Tous ces changements de métro, c’est dingue, et pour arriver à quoi ? À un terminus. Matthieu m’a dit qu’il était sceptique au début mais qu’il a quand même tenté l’expérience. À la fin, il y a bien un homme qui est venu lui parler. Il lui a demandé son souhait. Matthieu lui a expliqué qu’il voulait réussir sa première année de médecine. L’homme a acquiescé et lui a demandé sa feuille. Matthieu lui a donné et est sorti à l’arrêt suivant, comme le rituel le demandait.
Il est rentré chez lui, ne sachant pas quoi penser. L’homme lui avait dit de profiter de sa jeunesse, et de ne pas s’inquiéter pour son année.
Au début, Matthieu a continué à bosser et à réviser. Lors du premier devoir qu’il a eu à faire, il s’est rendu compte devant sa feuille, qu’il savait déjà tout, et même plus que ce que lui indiquait ses cours. Le savoir était là, dans sa tête. Il n’a même pas eu à faire un brouillon, tout s’enchaînait naturellement. Il n’avait jamais eu autant d’inspiration pour un devoir.
C’est là que Matthieu a commencé à profiter et ne plus se préoccuper des cours, puisqu’il savait déjà tout. A chaque examen blanc, devoir, interrogation surprise, il n’avait aucune difficulté à répondre sans même avoir ne serait-ce que relu son cours.

Il va sans dire que j’étais perplexe. Alors il m’a demandé de lui poser n’importe quelle question sur la médecine. On a fait ça pendant une heure. Avec internet je cherchais des questions compliquées, et à chaque fois, sans réfléchir, il répondait juste.

Je ne sais pas quoi penser. Est-ce que son truc marche vraiment ? C’est insensé. Comment un homme pourrait donner l’omniscience à quelqu’un, même si ce n’est que dans une matière précise ? Je n’arrive pas à y croire.

Il faut que je me remette à bosser, avec ces idioties j’ai perdu du temps.


28 mars 2015

Cher journal,
Les semaines défilent et c’est de plus en plus dur. Mes notes ne sont pas mauvaises, mais elles ne seront jamais suffisantes pour que je rattrape mon premier semestre. Les devoirs maison je gère, mais les examens blancs j’ai raté, mes notes ne dépassent pas la moyenne. Et ça compte pour le semestre… Je ne sais plus quoi faire. Je repense à ce que m’a raconté Matthieu, et lui m’encourage vraiment à le faire… C’est vrai que ça ne me coûterait rien d’essayer. Mais bon, prendre le métro seule à partir de 22h30 ça craint un peu pour une fille je trouve.
 
Élodie.

30 mars 2015

Cher journal,
Je l’ai fait. J’ai fait le rituel. Il y avait bien un homme. J’ai failli ne pas lui répondre, il avait l’air d’un clochard et il lui manquait un œil... Brrr. Rien que d’y penser, j’ai des frissons. Il m’a demandé ce que je souhaitais. Je lui ai dit que je voulais réussir mon année. Il ne m’a pas demandé de détails, il m’a simplement demandé si j’étais sûre de moi. J’ai répondu oui. Il m’a réclamé ma feuille avec mon souhait. Je suis descendue à l’arrêt suivant. Quand j’ai tout raconté à Matthieu, il était content pour moi.
J’en reviens toujours pas que ce truc ait marché. Qu’il y ait bien eu quelqu’un qui attendait, prêt à exaucer mon souhait... C’est juste, je sais pas, ça parait tellement irréel tout ça... C’est pas logique... J’y croyais tellement pas, je suis sur le cul comme on dit. À voir maintenant si ça marche vraiment. Je pense encore que peut-être le gars était un ami à Matthieu, et dans ce cas là il doit bien se marrer.
 
Élodie.


31 mai 2015

Cher journal,
C’est un truc de dingue ! J’ai réussi tous mes examens. Je savais répondre à tout. C’était là, dans ma tête, pas besoin de réfléchir pendant des heures. J’ai cartonné. Mon année est validée. C’est dingue, même des choses que je ne pensais pas savoir, eh bien si je le savais ! Après la première épreuve, j’ai arrêté de réviser, avec Matthieu on s’est amusé, on a regardé des séries, et j’ai tout réussi quand même ! Sans bosser ! Mes parents n’en reviennent pas que j’aie réussi à ce point-là et moi non plus ! C’est génial, je vais pouvoir profiter de l’été tranquillement ! Je ne vais même pas aux rattrapages !


26 juin 2015

Cher journal,
Je m’inquiète pour Matthieu. Il a réussi son année, mais bizarrement il n’est pas dans son assiette en ce moment. Il a moins envie de sortir qu’avant.
Peut-être qu’il a un petit coup de blues. Il me dit que ça va pourtant. On verra bien, il a peut être appris une mauvaise nouvelle et il ne veut pas en parler.


2 juillet 2015

Cher journal,
Je rentre dans une semaine chez mes parents, on part bientôt en vacances. Mais je m’inquiète pour Matthieu, il a complètement changé, je ne le reconnais plus. Il reste prostré chez lui. Il ne veut même pas me parler. Il ne répond plus à mes messages ou à mes appels. Mes coups à sa porte restent vains. Je suis son amie, il pourrait me laisser l’aider.


4 juillet 2015

Cher journal,
Matthieu m’a ouvert. Il a complètement pété les plombs. Il m’a même fait un peu peur je dois dire. Il avait les yeux explosés, comme si il n’avait pas dormi depuis des jours. Il était deux heures de l’après-midi quand je suis venue, et il avait les volets fermés. Il n’a pas voulu allumer la lumière.
Je lui ai demandé ce qui n’allait pas. Il était dans un putain de délire paranoïaque, il a pas arrêté de dire qu’on l’observait. Que dès qu’il sortait dans la rue, il était suivi par des hommes en noir. Il pouvait aller nulle part. Ça avait commencé dans le métro et maintenant c’était partout. J’ai essayé de le raisonner, sans blague on est à Paris, des mecs en costume ça court les rues. Il m’a répondu que c’était pas des mecs en costume, ce n’était pas des hommes qui partaient au revenaient du travail, c’était des mecs qui le suivaient lui. Ils l’observaient, ils le lâchaient pas du regard.
Il a continué dans son délire. Je l’ai obligé à prendre un somnifère, c’était évident qu’il manquait de sommeil. Avant de s’endormir il m’a dit, tout effrayé : « J’entends des murmures maintenant Élodie, putain qu’est ce que j’ai fait ? » Sauf que le ton de sa question n’était pas interrogatif, il était plutôt rhétorique.
Je ne sais pas quoi penser de tout ça... J’ai appelé sa sœur, elle m’a dit qu’elle passerait demain matin le voir.


5 juillet 2015

Cher journal,
J’ai mal dormi. Vers 3 heures du matin j’ai entendu des grattements. Ça venait de chez Matthieu. J’ai pas osé sortir de mon appart pour aller voir, ça me foutait les jetons.
Je commence vraiment à avoir peur pour lui.
Il y a plus aucun bruit dans son appart. J’ai essayé d’aller voir ce matin, il ne répond pas. J’ai essayé de l’appeler et je suis tombée direct sur la messagerie. J’ai pas entendu sa sœur arriver ce matin, j’ai dormi jusqu’à 11 heures à cause de la nuit de merde que j’ai passée. Elle l’a surement emmené avec elle.

La sœur de Matthieu m’a envoyé un message. Elle m’a remercié de l’avoir prévenu. Matthieu est chez ses parents, il se repose. Lui, ne me répond toujours pas. Pourtant son téléphone sonne de nouveau. Il a peut être pas envie de me parler.


9 juillet 2015

Cher journal,
Je suis rentrée chez moi. La sœur de Matthieu m’a appelé. Elle m’a dit qu’il allait mieux mais qu’il ne voulait pas me parler, elle-même ne sais pas pourquoi. Elle m’a dit qu’il reviendrait surement en août à Paris.


15 juillet 2015

Cher journal,
Je pars pour trois semaines en Grèce avec ma famille. D’habitude je suis toujours excitée à l’approche des départs en vacances, mais je n’ai toujours pas de nouvelles de Matthieu. Cette histoire m’angoisse, je ne sais pas pourquoi. Je repense à la dernière fois que je l’ai vu… Il était vraiment dans un drôle d’état…
J’espère que la Grèce va me changer les idées. Et après la Grèce je pars avec Pauline dans le sud, voir des copines à elle. J’aurai surement plus le temps d’écrire régulièrement.


31 août 2015

Cher journal,
La Grèce c’était génial. On a visité pas mal d’îles grecques, Santorin par exemple c’est vraiment magnifique. Ça m’avait vraiment changé les idées, mais quand je suis allée à Lyon, il s’est passé un truc bizarre.
On a pris le métro, et j’ai eu l’impression d’être observée par un gars. Il était en noir, du coup ça m’a fait penser à ce que Matthieu m’avait raconté la dernière fois qu’on s’est vu.
C’était surement qu’une coïncidence mais sur le moment j’étais mal à l’aise, flippée.
Je retourne à Paris pour ma deuxième année. J’avais mis mon appart en sous-location, j’espère que je vais le retrouver entier.


18 septembre 2015

Cher journal,
Je me suis fait suivre aujourd’hui dans le métro. C’était flippant, j’ai réussi à semer le gars en rentrant dans une rame bondée au moment du signal sonore. Du coup lui a pas pu passer.
Ça fait un drôle d’effet quand même. C’est la première fois que ça m’arrive.


20 septembre 2015

Cher journal,
J’ai vu le même gars qui me suivait il y a deux jours. Je l’ai reconnu, grand, brun et habillé en noir. Putain qu’est ce qu’il me veut. Il me suit, c’est pas une coïncidence.


23 septembre 2015

Aujourd’hui ils étaient deux. Deux putain ! Je suis certaine qu’ils me suivaient, le plus grand arrêtait pas de me fixer.


24 sept 2015

J’ai préféré prendre le bus aujourd’hui... Bordel... Ils étaient là... Les deux mêmes gars, en noir... J’ai appelé mes parents, ils me disent d’aller voir la police. 


25sept2015

J’ai été voir la police, ils ont pris le signalement des deux hommes, ils m’ont dit d’appeler tout de suite si je les revoyais. Ils m’ont dit qu’ils allaient faire une recherche.


26 septembre

J’en ai vu trois aujourd’hui. Ils ont pas fait que me suivre dans le métro, ils m’ont suivie dans la rue. Je leur ai crié de se casser. J’ai appelé la police, mais le temps que quelqu’un arrive, les trois gars avaient disparu.


29 septembre

J’en peux plus... J’ai envie de rentrer chez moi, chez mes parents... Je pleure comme une gamine en écrivant ça. Je me sens tout le temps observée maintenant. Même quand je suis à l’appartement. C’est pas possible, qu’est ce qui m’arrive ? Je suis pas parano, on me suit dès que je sors de chez moi, à chaque fois que je mets le pied dehors je vois un homme en noir debout en train de me fixer... Putain j’en peux plus...


3 octobre 2015

Cher journal,
Je suis rentrée chez moi, et ça va beaucoup mieux. J’ai essayé d’appeler Matthieu pour lui parler de tout ça mais le numéro est plus le bon...
Je vais reprendre mes études d'ici, je retourne pas à Paris.


6 octobre

J’ai appelé la sœur de Matthieu. Il est mort. Ils l’ont retrouvé pendu dans le jardin. Je suis sous le choc. J’ai parlé un peu à sa sœur, elle m’a dit que quand il était rentré de Paris il allait beaucoup mieux, mais que sa paranoïa a recommencé.
Je ne me sens vraiment pas bien. Tout ça me stresse, je fais des crises d’angoisse, je dors quasiment plus. J’en reviens pas que Matthieu soit mort...


8 octobre

Je les ai revus. Les hommes en noir. Même dans ma petite ville ils sont là ! Ils m’ont retrouvée...


11 oct

J’ai réfléchi. Je suis sûre que tout ça est lié au putain de rituel à la con du métro. Putain jamais j’aurais dû écouter Matthieu, tout ça c’est à cause de lui. C’est vrai, la première fois que j’ai vu les hommes en noir, c’était dans le métro.


12 oct
 
Cette nuit j’ai entendu des murmures... Putain, est-ce que je deviens folle ? Mes parents veulent m’emmener voir un psy parce que je veux plus sortir de la maison. Ma mère m’a trainé dehors ce matin, j’ai vu trois hommes en noir, quand je lui ai montré elle m’a dit qu’elle voyait personne... C’est pas possible... Est-ce que je suis vraiment en train de devenir cinglée ?


13 oct

J’ai pas dormi de la nuit, j’ai entendu des grattements dans la chambre. Impossible de savoir qu’est ce qui faisait ce bruit là. Et les murmures... Ils s’arrêtent plus, c’est tout le temps maintenant. Mes parents veulent me faire interner...


14 oct.

Aujourd’hui j’ai compris quelque chose. J’ai passé la nuit debout, je pouvais pas rester dans le noir à attendre le sommeil. Dès que je ferme les yeux, les murmures et les grattements recommencent. Alors je suis restée éveillée. Et j’ai relu le rituel. Ce putain de rituel. Si j’avais fait plus attention, je l’aurais vu dès le départ et jamais j’aurais fait cette connerie... Je me suis demandée pourquoi tous ces changements de ligne, pourquoi il fallait descendre pour remonter dans la même ligne. Et j’ai trouvé un truc, avec la dernière lettre de chaque station... Putain, si seulement j’avais vu ça avant de le faire !
Je suis coincée... Ils vont venir... ils vont venir me chercher...



Ceci est la dernière entrée du journal. J'ai demandé à mes parents pourquoi les propriétaires ont vendu la maison. Ils voulaient pas me répondre au début, mais j'ai insisté et il m'ont dit que les anciens propriétaires étaient partis suite au suicide de leur fille, retrouvée pendue dans le jardin.



52 commentaires:

  1. Prems. J'aime bien cette pasta et la fin qui nous oblige à aller voir en haut...

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup cette pasta, elle est bien formulée et on ne s'y attends pas et la fin ! C'était juste parfait !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai rien compris. Les dernieres lettres forment "Uesanous". C'est cense vouloir dire quelque chose?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rajout un t est ça fait tu est à nous

      Supprimer
    2. même moi je me suis dis wtf vu que yavait pas de T franchement >_>

      Supprimer
    3. Chatelet...=='le t de Chatelet..

      Supprimer
  4. salut pourrier vous me dire comment poster une pasta sur le site

    merci d avance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut positionner 2 bougies en face d'un miroir, puis dire 3 fois "creepypasta from the crypt", le tout à minuit.

      Supprimer
    2. Non comme ça tu va invoquer Tripoda !

      Supprimer
  5. Ça fait trop penser au rituel de l'ascenseur sauf que la .... fajt parler au lieu de se taire...

    RépondreSupprimer
  6. J'ai compris! Fin de lettre à chaque stations : tuesanous = "Tu es à nous"!

    Et puis mettre en ligne une creepypasta sur la réussite à l'école, LA VEILLE (voire deux jours avant) des résultats du Bac, 'faut le faire quand même ! XD

    RépondreSupprimer
  7. Tu es à nous, MOUAHAHAHAHAHAHA. Bonne pasta, le ton est angoissant et tout, j'ai bien aimé.

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  9. qui est tenté pour faire le rituel?

    RépondreSupprimer
  10. J'adore. Et la proximité géographique fait que j'adore encore plus cette creepy.

    RépondreSupprimer
  11. La vache...Angoissante, celle-là.
    Je suis carrément parano, maintenant...Il est minuit et demi, et j'aime pas ça.
    Pourquoi je m'amuse TOUJOURS à lire des creepys JUSTE AVANT de dormir?! °_°

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah toi aussi ?! Je sais pas pourquoi mais je flippe... Peut être le fait qu'il soit tard.. En tout creepy très intriguante !

      Supprimer
  12. Pasta bien sympathique :) Même si le principe de base est déjà vu (rituel et message caché), le récit tient plutôt bien en haleine avec une montée en rythme bien dosée :)

    RépondreSupprimer
  13. Moi jveux essayer juste pour parler au mec en noir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. XDDD Tu saoules(dans le bon sens, oui y a un bon & un mauvais sens) avec tes blagues trop drôles XDDDDD

      Supprimer
    2. Sa sera ton souhait

      Supprimer
    3. Bah je comprend pas elle prend peur. Va le voir on c jamais peut être qu'il donne des trucs gratuit :D

      Supprimer
  14. Vraiment bien, celle-là! "Tu es à nous"... Et la mort similaire! Comme on dit parfois, " les bonnes choses ont toujours un prix!"(ici,c'est plus une chose importante que bien mais bref)

    RépondreSupprimer
  15. Moi avant de donner mon papier, j'aurais demandé qu'est-ce qu'il voudrait en échange, parce que c'est trop louche si il fait ça juste pour être gentil. Et j'aurais essayée de parler aux hommes en noir.

    RépondreSupprimer
  16. Tu mets sur le papier que tu veux une infinité de souhait comme sa tu peux souhaiter ne pas avoir la malédiction et tu peux faire tout ce que tu veux ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou alors tu mets : ne pas mourir et ne pas entendre des voix chelous xD

      Supprimer
  17. J'adore, la fin qui nous laisse le suspense puisqu'il faut remonter et moi comme une conne qui regarde les premières lettres et qui comprend rien

    RépondreSupprimer
  18. Pas mal, c'est pas trop prévisible mais la fille devait être bien désespérée pour prendre la peine de regarder les lettres de chaque fin de station...

    RépondreSupprimer
  19. SUPERBE ! J'aime beaucoup cette creepy !

    RépondreSupprimer
  20. Moi à la place de élodie j'aurais refais le rituel et j'aurais demander en souhait de ne pas me faire poursuivre par des hommes en noirs

    RépondreSupprimer
  21. Excellente CP, j'adore ces genre de creepy pasta qui parle de rituel. Sa mélange le monde réel et un autre monde parallèle !

    RépondreSupprimer
  22. Excellente CP, j'adore ces genre de creepy pasta qui parle de rituel. Sa mélange le monde réel et un autre monde parallèle !

    RépondreSupprimer
  23. J'adoooooooore j'etais a fond dans l'histoire "tu es a nous"

    RépondreSupprimer
  24. C'est l'été qui dit ça ou bien ? Tu les sens les 35° sans clim. Nice la chute interactive et contemporaine.
    Je recherche le sommeil mort ou vif.
    -Maniak

    RépondreSupprimer
  25. Belle creepypasta! J'étais vraiment à fond dans l'histoire!

    RépondreSupprimer
  26. C'est comme si elle avait vendue son ame mdr on dirait les histoires genre avec la CIA et tout

    RépondreSupprimer
  27. une pasta de Parigots mdrrr nan elle est bien ^^

    RépondreSupprimer
  28. Elle aurait du refair le rituel pour demander qu' il arrete de la suivre

    RépondreSupprimer
  29. Elle aurait du refair le rituel pour demander qu' il arrete de la suivre

    RépondreSupprimer
  30. Avoir 15 de moyenne dans une fac parisienne en 1ère année de médecine c'est pas terrible pour un mec qui est censé tout connaître sur le bout des doigts!

    Bon je chipote, la creepy est très bien sinon

    RépondreSupprimer
  31. Pour tout seu qui on le flemme de chercher le truc quelle à trouver avec les stations
    J'ai trouvé sa ---> "tu es a nous"

    RépondreSupprimer
  32. XD
    Fallait quand même se douter que c'était pas gratuit...
    Vous imaginez le mec qu'est pommé à Paris et qui fait le même parcourt ?
    "Comment monsieur ? Mon souhait ? Si j'avais un souhait, ça serait de retrouver mon chemin !"
    *donne le papier avec l'adresse ou il veut se rendre*

    C'est possible qu'on fasse un rituel non-intentionnellement !
    XD

    J'ai bien aimé!

    RépondreSupprimer
  33. Elle est géniale cette creepypasta aussi! Y à vraiment des perles sur ce site!

    RépondreSupprimer