Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

mercredi 22 mars 2017

Enterrée

Bonjour à tous les membres de la communauté, c’est X48Z. J’écris ce message pour vous donner des conseils, pour vous aider à mettre un terme à certaines choses faîtes dans certaines circonstances, vous savez, ces choses étranges qui finissent par vous échapper et que vous ne pouvez plus contrôler. Alors suivez bien ce que j’ai à vous dire, c’est ça mon premier conseil.

Donc, il y a trois nuits, aux alentours d’une heure du matin, je l’ai vue passer très vite dans le couloir. Ç'était une silhouette blanche, pas plus haute qu’une fillette. Bon, d’habitude, je suis complètement bourré à cette heure-là, mais ma voiture avait un problème de batterie et je n’avais pas pu faire le plein d’alcool à l’épicerie, me contentant d’une demi-bouteille de whisky pour la soirée. Oui, je noie ma solitude dans l’alcool, et alors ? Où est le problème ? Mes hallucinations ? Non, ce n’en était pas et vous allez comprendre pourquoi.

La nuit d’avant d’hier même constat : j’étais allongé sur le lit, complètement pété cette fois, car j’avais refait mes provisions, et au moment de fermer mon second oeil, la fillette aux longs cheveux noirs est passée rapidement dans le couloir en faisant claquer ses maudits petits pieds sur le carrelage. En plus, elle pleurait, criait, c’était très désagréable. Je lui ai dit d’attendre, que je voulais lui causer, mais elle a continué pour disparaître je ne sais où. Alors de deux choses l’une : ou c’était vrai, ou je devenais complètement cinglé.

Bon, au début, j’ai cru que c’était à cause de l’alcool, mais la nuit dernière, je n’avais bu qu’une toute petite bouteille de vodka quand j’ai vu la fillette courir dans le couloir avant de s’arrêter devant ma porte. Elle m’a fait signe d’approcher. J’entendais sa respiration d’asthmatique et ça puait le diable, le fumier ou la terre mouillée, un truc de ce genre-là.

Waouh, quand un truc comme ça vous fait signe de venir, vous lui faites signe de partir ! C’est ce que j’ai fait. Sa mâchoire a craqué en même temps qu’elle a ouvert la bouche pour me hurler dessus ! C’était si fort que je me suis bouché les oreilles. Un putain de cri suraigu. Heureusement, la porte a brusquement claqué devant sa face. Mais elle s’est mise à cogner dessus si fort que les murs de ma chambre ont tremblé. Même ma lampe de chevet se déplaçait sur la table de nuit. Puis ça s’est arrêté d’un coup, comme si tout ça n’avait jamais existé. J’ai voulu me rassurer alors je me suis levé comme j’ai pu et tant bien que mal j’ai réussi à atteindre la porte sans me casser la gueule. J’ai l’ai ouverte et par l’entrebâillement j’ai vu… un œil blanc avec une demi-pupille noire qui me fixait. J’ai hurlé et elle a fui. Avait-elle eu peur de moi ? En tout cas, elle s’est enfuie vers le fond du couloir. Puis elle a descendu les escaliers comme une araignée, à l’envers, le ventre en l'air. J’vous jure, c’est réellement ce qui s’est passé, ce que j’ai vu ! Quand je suis arrivé en bas, elle avait disparu, mais à travers la vitre du salon, j’ai vu sa silhouette courir dans le jardin. Sous la lumière d’un clair de lune, j’vous dit pas l’effet que ça fait !

J’ai 49 ans et les fantômes, les esprits, tout ce folklore, ce n’est pas trop pour moi. Mais je dois avouer qu’au fond de moi, j’avais une sacrée pétoche. En plus, y’ comme un truc diffus dans ma caboche qui commençait à comprendre ce qui se passait.

L’idée de revoir cette chose venir me rendre une autre petite visite ne m’enchantait guère. Deux solutions se présentaient à moi : soit je me torchais la gueule comme jamais et la petite pouvait toujours venir me serrer l'épaule, je ne me réveillerais pas. Soit, bah, je trouvais la deuxième solution.

Et j’ai eu l’idée d’un chien. Quoi de mieux qu’un chien pour vous protéger ? L’après-midi même j’ai été trouvé mon pote, René, et il m'a prêté Popeye, un rottweiler tout en noir et tout en muscles. On était ami avec Popeye, il me faisait la fête à chaque fois qu’il me voyait, et il m’a suivi sans problème. Dès qu’il a mis une patte dans le salon, il a reniflé, le museau en l’air, comme s’il avait flairé quelque chose. Bon, je venais de péter, mais ce n'était pas ça ! D’un coup, Popeye a bondi jusqu’à la porte-fenêtre, a collé sa truffe contre la vitre et a grogné en regardant le jardin. Sa tête allait de droite à gauche, de gauche à droite, sans aucune interruption. La vache, ça m’a fait un drôle d’effet de voir ça. Voyait-il la silhouette ? Mais peut-être qu'il avait envie de chier et qu’il hésitait à trouver le bon endroit ?

Un ouragan noir a traversé le jardin quand je lui ai ouvert la porte-fenêtre. Il gueulait comme un fou. Heureusement mon plus proche voisin était à deux cents mètres sinon j’étais bon pour le ramener à René.

D’un coup, Popeye s’est arrêté net et s’est mis à creuser au fond du jardin, en plein milieu de mon parterre de fleurs. Je me suis précipité en lui hurlant d’arrêter de massacrer mes marguerites, mais il continuait de creuser comme un fou. Arrivé près de lui je n’ai pas osé le toucher. Non pas parce que j’avais peur de ce molosse, mais parce que je me demandais pourquoi j’avais planté des marguerites ? C’est moche et ça put les marguerites non ? Pourquoi pas des roses ou des tulipes ? Bizarre ? En tout cas, je ne m’en souvenais absolument pas.

Popeye a arrêté de creuser la terre puis a jappé en regardant son trou. La vache, j’étais bon pour aller faire un tour à Jardiland ! C’était un vrai massacre ! Et puis, j’ai distingué des petits os recouverts d’une fine couche de chair bleuâtre. L’ensemble formait comme une main crispée qui tenait une tête en fourrure mélangés à la terre. Et d’un coup paf, la mémoire m’est revenue ! La petite fille que j’avais appâtée avec le nounours ! Quel soulagement ! C’était son fantôme qui hantait mon couloir depuis trois nuits ! Avant que j’en aie l’idée, j’ai entendu des craquements. Popeye bouffait la main au cadavre ! Puisqu’il avait faim et que je n’avais rien à lui donner à manger, j’ai été prendre ma pelle, j’ai déterré le corps décomposé de la fillette – finalement ce n’est pas mes marguerites qui puaient – et ce brave Popeye n’en a pas laissé une miette ! Aussi bon que des épinards ! Brave bête !

Le soir venu, j’ai pris mes deux bouteilles de whisky et je suis monté dans la chambre. Je me suis assis en tailleur sur mon lit et, tout en sirotant cet excellent sirop de malt, j’ai guetté le couloir. Eh bien rien du tout ! Ni fillette, ni cri, ni puanteur, rien du tout ! Le panard total ! Putain, j’ai dormi comme un loir jusqu’à midi !

Alors voilà mon conseil : pour éviter les revenants et autres esprits des gens qui n’ont pas obéi à certains de vos ordres, achetez un chien et surtout, donnez-lui les restes de la personne pas sympa ! Et d’un, vous ferez des économies de bouffe, et de deux, vous dormirez tranquille !  Bon, demain je passe à Jardiland pour acheter des marguerites puis devant l'école primaire, pour…


46 commentaires:

  1. J'EXIGE LA CONSTRUCTION D'UNE STATUE POUR LA PERSONNE QUI A ÉCRIT CETTE CREEPYPASTA, C'EST UN(e) GÉNIE ! XDDD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'es con t'aurais pu dire first

      Supprimer
    2. OUAIS mais non les first c'est des vieux troll qui puent la merde

      Supprimer
    3. Sans les critiques des critiques CFTC, les pastas seraient moins bonnes. C'est surtout à eux qu'il faille ériger une statue...

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Un tueur pédophile d'enfants pédophile.

      Supprimer
    2. pédophile tueur un pédophile enfants d'

      Supprimer
  3. Le plagiat de The grudge... Sinon pas mal, le mec nous raconte son meurtre comme s'il allait chercher du pain.

    RépondreSupprimer
  4. Sympa, j'ai bien ris avec la chute. x)
    Même si au style d'écriture la joke se sentait à des kilomètres :p

    RépondreSupprimer
  5. J'apprécie assez ce style de narration ! :D Texte très bien construit, malgré quelques fautes d'orthographe... La personne raconte son histoire comme si elle s'en fichait totalement. Sa personnalité assez provocatrice donne beaucoup de caractère au texte... Franchement, c'est une bonne creepypasta complètement "What the fuck ?!" ! XP Puis, les conseils sont rudement bien trouvés...

    RépondreSupprimer
  6. Bien mais le titre spoil un peu :(

    RépondreSupprimer
  7. Bien mais le titre spoil un peu :(

    RépondreSupprimer
  8. Rien à dire,le mec qui a écrit ça est un génie absolu(bon pas non plus)

    RépondreSupprimer
  9. Le " bon je venais de péter" est magnifique xD

    RépondreSupprimer
  10. La fin de cette pasta m'a fait beaucoup rire quand même. XD

    RépondreSupprimer
  11. "et ce brave Popeye n’en a pas laissé une miette ! Aussi bon que des épinards !" mdrr je suis fière j'ai compris direct

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est juste une petite blague , tu connais Popeye le Marin ? C'est un vieux dessin animé , Popeye c'est donc un marin et quand il mange des épinards , il devient super costaud , tu devrais regarder , c'est vieux mais c'est toujours sympa : )

      Supprimer
    2. Avec sa petite amie Olive je crois xD

      Supprimer
  12. The Grudge, L'Exorciste,les clins d'œil sont sympas

    RépondreSupprimer
  13. Bof, je n'ai pas accroché du tout.

    RépondreSupprimer
  14. " comme s’il avait flairé quelque chose. Bon, je venais de péter "

    Kolossal

    RépondreSupprimer
  15. Je vois que tous le monde a été attentif au style d'écriture fin et distingué:)

    RépondreSupprimer
  16. Bof, l'une des moins bonnes pour moi, j'ai pas complètement compris la dernière phrase

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il va capturer une autre fille et la ré-enterrer parce que il est taré et c'est lui qui a enterré la fille

      Supprimer
  17. Eh bien... bravo pour cette creepypasta !

    RépondreSupprimer
  18. Il y a pas de mot pour cette pasta et en plus la chute!WAW

    RépondreSupprimer
  19. jss en cours et je viens du hurler de rire jkehfkhf

    RépondreSupprimer
  20. J'ai explosé de rire à la fin, c'était génial ! ��������

    RépondreSupprimer
  21. Très bien sauf la chute qui sort de nulle part comme si il trouvait plus rien à dire

    RépondreSupprimer
  22. Merci pour le conseil. Perso, j'ai jamais eu ce genre de problème. Fais gaffe aux os, là police pourrait tomber dessus.

    RépondreSupprimer
  23. Bien mais j'aurais préféré un truc un peu plus sobre, le mec lâche des petites blagues par-ci, par-là ce qui donne une tournure "drôle" au texte. J'aurais aimé un texte un peu plus simple et cru pour pouvoir, au moins, ressentir un certain dérangement mental chez le type. Je suis pas déçu, c'est juste que je suis quelqu'un de chiant, bien ouéj au mec qui l'a écrite tout de même.

    RépondreSupprimer
  24. j'ai adoré cette pasta était intrigante mais aussi drole !

    RépondreSupprimer
  25. Ah oui quand même :o
    Chapeau bas!

    RépondreSupprimer