Disclaimer

DISCLAIMER
Les contenus proposés sur ce site sont déconseillés aux personnes sensibles et aux mineurs de moins de 12 ans.
Nous encourageons largement les pratiques répréhensibles qui y sont décrites.
Consultez la page À propos pour plus de détails.

Script générateur de phrases

samedi 17 février 2018

L'inconnu du Square Verdrel

Le Square Verdrel est un carré de verdure situé en plein milieu de Rouen, le long de la rue Jeanne-d'Arc. Tous les Rouennais le connaissent et s'y sont déjà rendus, c'est un lieu incontournable de la ville aux cent clochers.

Dans les années 80, ce square avait une réputation... particulière. En effet, de nombreuses rumeurs affirmaient qu'il était un lieu de retrouvailles pour les homosexuels ; un nombre assez hallucinant d'histoires graveleuses ont circulé à ce sujet. Même si rien de tout ça n'était très sérieux, ces racontars n'ont pas été sans conséquences : vers la fin des années 90, quelques agressions à caractère homophobe ont eu lieu aux abords du square.

Ces dernières années, ces rumeurs se sont un peu dispersées, et la plupart des jeunes de moins de 20 ans n'en ont jamais entendu parler. Pourtant, depuis environ 2 ans, quelque chose de bizarre se produit régulièrement dans ce parc, et ce "quelque chose" n'est pas sans rappeler la réputation passée du Square Verdrel...

Deux à trois fois par semaine, la nuit, un homme visiblement alcoolisé rôde dans le square. A première vue, cet individu n'a rien de spécial : il est plutôt petit, il a les yeux légèrement asymétriques, il est mal rasé, et il porte des vêtements d'une couleur "neutre". La plupart du temps, il parle tout seul et dit des choses qui n'ont aucun sens. Ceux qui ne le connaissent pas penseront qu'il s'agit d'un sans-abri ivre.

Si vous vous approchez de lui, il viendra vous dire bonjour, et il est TRÈS probable qu'il vous fasse des avances, peu importe que vous soyez une femme ou un homme (même s'il semble préférer les hommes). Si vous refusez (et pour l'instant, tous ceux qui l'ont croisé disent avoir refusé), il commencera à vous menacer, à vous insulter ou à faire des avances encore plus malsaines. Il pourrait éventuellement vous suivre, mais arrêtera dès que vous vous éloignerez du square. Il ne vous frappera jamais, il ne vous touchera même pas, il se contentera de rester très près de vous... mais ça n'enlève rien au côté perturbant de la situation.

Cet homme n'est presque pas différent de n'importe quel pervers alcoolique qui traine dans Rouen ; ce qui le rend spécial et reconnaissable, c'est qu'il a tout le temps les mêmes habitudes. On l'aperçoit toujours dans la même plage horaire (les jours où il apparait), toujours dans la même zone, toujours avec le même comportement. Rapidement, ce mec s'est vu attribuer le surnom de "l'homme du Square Verdrel" ou de "l'inconnu du Square Verdrel", et certaines personnes ont essayé de deviner sa vraie identité.

Pendant un certain temps, on a cru que l'homme en question était Alain Rault, un SDF assez connu à Rouen, qui partage quelques traits avec l'inconnu. Je vous renvoie vers ce lien qui le présente ; ce type est assez fascinant :

http://www.rouen.fr/alain-rault

Mais l'hypothèse a fini par être écartée, car les deux hommes ne se ressembleraient pas tant que ça. De plus, Alain Rault n'est pas flippant, contrairement à l'inconnu du Square qui peut être très perturbant.

D'autres pistes ont été examinées, notamment celle d'un homme schizophrène qui rôde la nuit pour assouvir un fantasme ou une pulsion, ou encore celle d'un Youtuber qui ferait une "expérience sociale". Mais le mystère qui plane sur son identité reste entier. Une théorie particulièrement paranoïaque dit qu'il s'agit du fantôme d'un jeune homme bisexuel, qui se rendait souvent au Square Verdrel pour rencontrer des partenaires, et qui serait mort dans les années 90, quelques années après avoir contracté le VIH. Encore une fois, ce n'est qu'une théorie.

Certains ont essayé de prendre l'inconnu en photo, pour avoir plus d'éléments pour l'identifier... mais c'est très difficile. Dès qu'il remarque quelqu'un qui essaye de le photographier, l'homme se tourne, se recroqueville, ou vous arrache le portable des mains si vous êtes trop près. Et même si, par miracle, vous arrivez à l'avoir, avec le bon angle de vue et le flash à fond, il s'arrangera pour être flou sur l'image. Ce type est tellement doué pour éviter les photos et les vidéos que c'en est presque un super-pouvoir.

Et tout ça, ce n'est pas que des conneries...car je l'ai moi-même vécu.

L'été dernier, j'ai appris l'existence de ce mec par l'intermédiaire d'un cousin. Je ne comprenais pas pourquoi CE type fascinait les gens, à mes yeux ce n'était qu'un pervers comme les autres.

Par "chance", trois mois plus tard, j'ai rencontré l'homme en question. J'étais avec une amie, nous étions en train de rentrer de soirée, et nous marchions sur le trottoir qui longe le Square Verdrel (en travaux de rénovation à l'époque). Devant nous, à coté d'un abri-bus, j'ai aperçu cet homme, en sweat gris, qui nous regardait.

Nous avons continué notre route, et quand nous nous sommes retrouvés à 5 mètres de lui, il nous a interpelés. Il s'est d'abord approché de moi, et m'a dit quelque chose comme "t'es pas mal jeune homme, viens chez moi". Je me suis écarté de lui sans rien dire, j'étais trop fatigué pour répondre un truc, j'ai continué mon chemin en faisant mine de pas avoir entendu. Au début, je n'ai pas immédiatement fait le rapprochement avec l'histoire de mon cousin.

Après, il s'est tourné vers mon amie, et lui a fait une remarque du style "t'es bien roulée". Mon amie, elle, a réagi au quart de tour, elle a un peu réprimandé l'homme avant de reprendre sa route à grandes enjambées. Le type a commencé à nous suivre, et a continué à essayer de nous draguer, en allant toujours de plus en plus loin dans la surenchère (en gros il allait de "vous êtes beaux tous les deux" à "je rêve que tu m'enc*les pendant que je bouffe la ch*tte de ta pote").

Puis, en voyant qu'on essayait clairement de le repousser, il est devenu complètement fou. Il a commencé à gueuler, du fond de ses poumons, plein de choses obscènes qui n'ont pas beaucoup de sens, avant de se cogner lui-même la tête contre le sol par colère. Oui oui, vous avez bien lu. C'est à moment-là que j'ai compris pourquoi les gens se souvenaient bien de lui : ce type était pas seulement bizarre, il était surtout complètement grillé du cerveau... heureusement, il a fini par arrêter de nous suivre.

Si je vous en parle, ce n'est pas juste pour vous conter l'histoire d'un énième agresseur sexuel non identifié qui serait plus rigolo que les autres. C'est pour vous mettre en garde. Ne passez plus près du Square Verdrel la nuit, car il commence à se passer des choses vraiment bizarres, et cette fois, des vies sont peut-être en danger.

Tout à l'heure, je vous ai dit que l'homme ne "touchait" jamais les gens qu'il abordait. Mais depuis deux semaines, c'est devenu faux : je vois parfois défiler, sur le groupe Facebook "étudiants de Rouen", des témoignages de filles qui se sont fait peloter les fesses, ou d'hommes qui se sont fait empoigner l'entrejambe par ce type. Ces avertissements sont parfois commentés d'un petit "c'est l'homme du Square !", signe que ce phénomène commence à être connu.

Pire encore : on commence à rapporter des faits de violence commis par l'homme du Square Verdrel. Un jeune homme se serait récemment fait hospitaliser après avoir reçu des coups de poing. Le week-end dernier, deux filles ont dit s'être fait menacer au cutter (elles ont réussi à fuir). La gendarmerie a été prévenue. Mais pour l'instant, aucune caméra de surveillance, aucun témoignage ni aucune tentative de prise "la main dans le sac" n'a permis de mettre la main sur ce mec. C'est comme si l'homme avait prévu que les autorités seraient alertées, et avait un coup d'avance pour leur échapper.

L'homme du square commence à devenir dangereux, de plus en plus violent. Certains disent même qu'il est "de plus en plus fort". Si jamais vous l'apercevez, sortez le plus vite possible de la zone qui entoure le Square ; prenez une des petites ruelles, ou ne passez par là que lorsque le jour revient.

Et si vous cherchez à l'identifier, voilà un résumé de tout ce qu'on sait sur lui :

- Ses yeux sont légèrement asymétriques
- Ses cheveux sont bruns, mais il commence à avoir de nombreux cheveux blancs. Barbe de 3 jours
- Il semble être particulièrement attiré par les hommes de type méditerranéen (d'après ses propres mots, eux-mêmes rapportés d'une personne l'ayant rencontré)
- Il vous suivra tant que vous resterez dans le Square Verdrel, ou aux alentours
- Il peut avoir un comportement aberrant VOIRE violent

Merci d'avance à tous ceux qui aideront à l'identifier. Et s'il-vous-plaît, faites votre possible pour ne pas être la première VRAIE victime de cet homme...


17 commentaires:

  1. Si il existait vrmt ça pourrait être drôle

    RépondreSupprimer
  2. Une des meilleures creepypasta de ces deux derniers mois ! Bravo à l'auteur ! Terrifiante par son réalisme, son ancrage historique et géographique, et surtout par son contenu très malsain. J'aime beaucoup ce genre de pasta où le narrateur s'adresse directement au lecteur et le met en garde (dans le même style que Le Sonneur de Portes, paru il y a quelques années). Encore une fois, bravo et merci pour ce "bon" moment de lecture.

    RépondreSupprimer
  3. Quelqu'un de Rouen pour confirmer cela ?
    En tout cas la pasta reste efficace car elle réussit à laisser planer un fort doute ....

    RépondreSupprimer
  4. On entre un peu dans les préjugés,on associe son comportement au fait que

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça existe encore les SJWs en 2018 ?

      Supprimer
    2. Malheureusement oui, c'est un cancer qui disparaîtra jamais

      Supprimer
    3. Je ne fais pas ça pour ça,de toute façon c'est un compte anonyme donc sa sert à rien.

      Supprimer
    4. Et je tiens à dire que malgré l'utilisation courant de ce mot dans certains contexte,sa ne se fait pas d'utiliser le terme cancer pour ce genre de choses.

      Supprimer
  5. Étant ancienne Normande, et ayant vécu à quelques kms de Rouen, je peut pas dire a 100% que cette pasta est vraiment inspiré de fait réel ou pas, mais ce qui est sûre, c'est que les histoires loufoques, surnaturelles, etc,.. sont bien ancrées dans notre patrimoine culturel xD Étant donné le peu d'activité qu'il y a sur ce site en ce moment, l'on pourrait peut être accélérer le rythme des publications, si l'on remettait au goût du jour, certaines légendes du coin non? (Issu de notre culture, à nous français xD) Je pense que chaque région doit avoir sa «célébrité» et son lot d'histoire à raconter non xD
    (Jai l'impression que c'est pas très clair ce que je raconte, mais j'espère que vous comprendrez l'idée xD)

    En tout cas, une très bonne pasta, qui fait plaisir :D
    (Et puis pour les personnes en manque de pasta, n'oubliez pas le necronomorial, c'est une vraie petite ce site xD <3)

    RépondreSupprimer
  6. Super creepypasta ! Je me mefierai maintenant quand je passerai par le squar 😂

    RépondreSupprimer
  7. On dirait un article de presse plutôt banal..

    RépondreSupprimer
  8. Moi je dis, vous mettez 1 gars avec camera 4k à tous les angles du square et un individu qui approchera l individu avec mouthmount et la gopro qui va avec, c est obligé d avoir une photo, du moins une video de lui ;)

    RépondreSupprimer
  9. Très intéressante, mais j'ai une impression d'inachevé.

    RépondreSupprimer